Fin de la MaJ le 13 juin 2017. en savoir + ♥️

Le n°2 du Weird Diary vient de sortir ! Direction → ici !

Pensez à favoriser les chamans et les humains : )

Partagez|

❝ THE GAME OF LIFE ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

F*cking psycho

avatar
Sam Archer
F*cking psycho








Voir le profil de l'utilisateur http://lstwizzle.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 23/04/2015 MESSAGES : 478 + LIEU DE RESIDENCE : Inconnue
+ SITUATION OFFICIELLE : Photographe
+ SITUATION OFFICIEUSE : Vampire
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Affamé
RP en cours:

MessageSujet: ❝ THE GAME OF LIFE ❞ Jeu 14 Mai - 21:25



Anyone, anytime, anyplace ▬ ft. June Sanders

Le contrôle. On veut tous l'avoir même si nous ne l'avouons pas toujours. Mais certains sont de vrais maniaques et veulent toujours tout contrôler, de par leur force de caractère ou physique, leur ruse ou même encore leurs dons, lorsqu'ils en ont. Mais lorsqu'une situation leur échappe, qu'ils perdent le contrôle ne serait-ce qu'une seule seconde, ils se retrouvent bien souvent perdus, et ne réagissent pas toujours comme ils le devraient.

Comme tous les jours, à la même heure, j'étais assis sur le même tabouret, du même bar, à siroter bien tranquillement le même bourbon. J'avais mes petites habitudes là, comme ça. Je venais ici, la plupart du temps seul, et buvais quelques verres. Je ne pouvais pas devenir saoul de toute façon, les vampires ne tombent pas sous l'influence de l'alcool... Ce qui est bien dommage certaines fois. Mais là n'est pas la question. Je regardais les gens tranquillement, me moquant intérieurement de tous ces soucis que venaient noyer certains de ces humains débiles. En fait, un humain de base, c'était vraiment con. Dire que j'avais été l'un d'eux à un moment de ma vie ! Enfin, dans mon souvenir je n'étais pas aussi naïf et chiant... Mais bon, j'avais la classe naturelle, il ne fallait pas chercher plus loin. Les humains, eux, étaient des perdants, des ivrognes -comme mon "père"-, et surtout ils étaient humains. Mais à chaque fois que je venais dans ce bar, c'était la même tisane : les hommes étaient fiers et incultes, et les filles superficielles et en sucre. Mais toute cette comédie me divertissait. Et parfois même, une fille venait m'accoster, cherchant niaisement à me draguer -quand je dis que j'ai la classe-. Dans ce cas, je finissais par l'amener à l'arrière du bar en toute discrétion, et me délecter de son hémoglobine au goût cuivré et acidulé, pratiquement la vidant complètement de son sang avant de la contraindre à oublier la rencontre. Et puis, je revenais m’asseoir.

Mais d'autres fois, je cherchais ma future victime, quelqu'un que je pourrais aller voir plus tard, lorsque la nuit serait tombée. Quelqu'un que je pourrais isoler du monde, et surprendre. Quelqu'un que je pourrais faire crier de terreur à s'en déchirer les cordes vocales, à qui j'infligerais une morsure aussi douloureuse que dangereuse. Quelqu'un qui ne verrait pas mon visage, mais à qui je laisserais parfois même les souvenirs, pour que ça le hante. Oui, j'étais ce que l'on pourrait communément nommer une ordure de psychopathe, pour rester poli. Mais j'aimais ça. Et c'était dans ma nature d'être une bête sauvage.

Cette fois, j'avais repéré une fille, une serveuse. En fait je l'avais observée plusieurs fois, et je devais avouer qu'elle m'intriguait. Elle avait l'air d'avoir quelque chose de plus que les autres, c'était comme un ressenti... Et puis aussi elle n'était pas superficielle ou hypocrite. Elle était plutôt jolie, mais avait un fort caractère et ne manquait pas de remettre certains clients désagréables à leur place. En fait, j'avais même déjà essayé plusieurs fois de l'embêter à mon tour, juste pour la voir perdre patience. Mais cette fois, j'avais attendu la fin du service, parce que cette fois, je m'étais décidé à l'accoster. Ce jour là, je manquais cruellement de distraction fallait dire. J'étais donc sorti un peu avant elle, et je l'avais attendue à la porte arrière du bar, là où je savais que les employers sortaient. Il faisait encore un peu jour, mais j'avais heureusement mon bracelet magique, "gentiment" offert par une sorcière. Et puis de toute façon la nuit n'allait pas tarder à tomber.

Lorsqu'elle arriva, je me tenais tapi dans l'ombre de la ruelle. On ne pouvait pas voir mes traits, on pouvait seulement apercevoir ma silhouette, à moins d'être un vampire ou un loup-et-dérivés garou. Ce qui de toute évidence n'était pas son cas. Finalement, elle ferma la porte, et c'est ce moment que je choisis pour l'accoster.

« Salut ma jolie. » Avais-je dit d'une voix grave et rocailleuse.

Et puis, lorsque j'avais son attention, j'étais sortit de l'ombre, m'exposant totalement à sa vue, avec mon sourire carnassier qui déformait mon visage.


© By Halloween sur Never-Utopia


_____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

light is always followed by darkness

avatar
Theo Farraway
light is always followed by darkness








Voir le profil de l'utilisateur http://weirdfalls.forumactif.org

profileDATE D'INSCRIPTION : 24/03/2014 MESSAGES : 703 + LIEU DE RESIDENCE : Street Spinelli avec Thésée et Max.
+ SITUATION OFFICIELLE : Policier au poste de la ville, s'est remit à entraîner à mi-temps l'équipe de basket du lycée.
+ SITUATION OFFICIEUSE : /
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : 2/7
RP en cours:

MessageSujet: Re: ❝ THE GAME OF LIFE ❞ Dim 2 Aoû - 23:24

RP abandonné donc archivé.

_____________________________________________




and when you smiled, I smiled too.

Revenir en haut Aller en bas

❝ THE GAME OF LIFE ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Game Life'» Life is a game. You can be a player or a toy.» Retour à l'auberge au lieu d'un game over» Game Maker Base» problème life time map updater



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Falls :: RP archivés-