Fin de la MaJ le 13 juin 2017. en savoir +

Le n°2 du Weird Diary vient de sortir ! Direction → ici !

Pensez à favoriser les chamans et les humains : )

Partagez|

Don't stop — Ethan&Naomh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité
Invité









profile
a little more ?

MessageSujet: Don't stop — Ethan&Naomh Ven 3 Juil - 11:31

I said don't stop, talking to me, don't stop giving me things, don't stop laughing about it.
Ethan & Naomh



La journée avait pourtant bien commencé pour Naomh. Encore relativement nouvelle en ville, elle s’était empressée de se présenter à ses voisins. Et c’était là que tout avait commencé. Tout ce qu’elle voulait était d’être appréciée pour ce qu’elle était, éviter les problèmes de voisinages par la suite. Cela c’était révéler particulièrement important puisqu’elle comptait rester à long terme dans ce vieil appartement que Naomh avait à peine pu se payer. C’était ainsi qu’elle s’était retrouvée chez sa voisine de palier, une dame si âgée que la jeune femme s’était plusieurs fois demandée comment elle pouvait encore être en vie. Pendant plusieurs heures, du moins lui semblait-il, Naomh écouta avec joie ce qu’elle avait à dire, les ragots sur le quartiers ou encore les histoires savoureuses de son passé qu’elle lui partageait volontiers. Tout semblait très bien se passer, et c’est justement lorsqu’elle fut certaine de s’être faite une nouvelle amie que… tout dégénéra.

C’était une petite horloge en bois mais majestueusement gravée dont les aiguilles indiquaient en permanence onze heure quarante-cinq. Une babiole qu’elle avait reçue lors de son mariage avec son mari décédé plusieurs années auparavant. Durant tout ce temps, l’objet avait été placée stratégiquement par la grand-mère sur le meuble, non loin de la porte d’entrée, afin que ses invités –aussi rare soient-ils– ne puissent pas faire autrement que voir cet objet qui appartement à son passé. Lorsqu’elles enfin décidèrent de se séparées, Naomh, probablement trop satisfaite d’elle-même, s’était empressée de quitter l’appartement afin de ne pas détruire ce qu’elle avait mis tant d’effort à construire. Dans sa précipitation, elle heurta le meuble et fit tomber l’objet qui se fracassa sur le sol. Suivit des cris, des pleurs, des promesses de vengeance et milles et unes excuses, mais ce n’était pas encore suffisant.

Rapidement, la jeune femme quitta l’appartement et la dame en pleurs alors qu’elle lui avait promit de revenir avec une autre horloge. « C’est l’intention qui compte, non ? » marmonna-t-elle lorsqu’elle se dirigea vers le centre-ville. Malgré sa maigre connaissance de la ville, Naomh savait qu’il y avait une boutique qui lui proposerait ce dont elle avait désespérément besoin. À force de l’écouter radoter, elle avait compris que ce que sa voisine voulait n’était pas quelque chose de neuf, non, à vrai dire sa voisine voulait une histoire alors quoi de mieux qu’une boutique antiquité ? L’âge ne lui permettant plus de créer la sienne, elle se reposait sur celle des autres pour continuer à avancer et lui offrir une horloge neuve viendrait probablement à signer son arrêt de mort et ça, Naomh se le refusait.

Et c’est ainsi qu’elle débarqua dans la boutique. « — Bonjour ! » s’exclama-t-elle presque trop joyeusement. La boutique était tout ce qu’elle pouvait espérer et bien plus encore, parfaitement pour réparer ses tords, parfaite pour la distraire face à la profusion d’objet qui s’étendaient devant elle. Déterminée dans un premier temps à trouver sa stupide horloge seule, la jeune femme se mit réellement à la recherche d’une horloge sans pour autant faire attention aux personnes qui l’entouraient, mais comme si elle n’en avait par déjà fait assez, Naomh sentit quelque chose tomber à côté d’elle et elle eu à peine le temps de le vase sur le point de se briser. « — Oh mon dieu. » souffla-t-elle, les yeux écarquillés avec le vase toujours entre ses mains maladroites. « Je suis terriblement désolée, je ne l’ai pas fait exprès. Ne me foutez pas à la porte, pitié, c'est la deuxième fois que ça m'arrive aujourd'hui. » Avec un bref coup d’œil autour d’elle, la jeune femme finit par s’adresser à l’employer du magasin. Elle était mal à l'aise et cela se voyait dans la manière de se tenir. Semblant sans cesse déporter son poids d'une jambe à l'autre, elle donnait l'impression de danser sur place tant la honte la mortifiait alors que ses joues étaient rougies par la gêne qu'elle ressentait. « En fait, j’aurai peut-être besoin de votre aide, pour une horloge. » conclut-elle avec un mince sourire gêné.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Abracadabra!

avatar
Ethan Blake
Abracadabra!








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 13/05/2015 MESSAGES : 289 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Etudiant en Histoire et travail à la boutique d'antiquité de ses parents.
+ SITUATION OFFICIEUSE : Elémentaliste
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : disponible
RP en cours:

MessageSujet: Re: Don't stop — Ethan&Naomh Sam 4 Juil - 21:29

Don't Stop
Ethan & Naomh
Don't stop doing what you're doing
Every time you move to the beat it gets harder for me
And you know it, know it, know it ▬ 5SOS

E
than c'était levé aux alentours de dix heures cette journée-là. Ce n'était pas dans ses habitudes de se lever aussi tard mais il s'était beaucoup entrainé la nuit dernière. Il arrivait de mieux en mieux à contrôler son pouvoir mais, il avait toujours ce problème en ce qui concerne le feu. Il avait d'ailleurs bien failli foutre le feu à la maison toute entière ! Heureusement pour lui, il manie mieux l'eau que celui-là. Après cette catastrophe, échappée de peu, Ethan avait décidé que c'était assez d'émotion pour la journée et c'était donc endormi sur les coups de minuit. Nous en sommes donc au moment où notre cher élémentariste se réveille, encore à moitié endormis. A ce moment là on aurait pu très bien le confondre avec un Zombie. Marche lente, ne pouvant articuler le moindre mot et surtout ses énormes cernes nous faisaient le portrait complet de ces créatures revenues d'entre les morts. Ethan sorti de sa chambre et bouscula sa sœur par la même occasion – celle-ci venait passer une semaine de vacances dans la maison familiale. Mr. Blake, lui, était déjà parti travailler et la bonne odeur des déjeuners de Mme Blake se faisait sentir dans toute la maison. Ethan entre dans la cuisine, dépose un baisé sur la joue de sa mère et prend une des gaufres faites maison posées juste devant lui. Il repart ensuite vers les escaliers avant d'être interrompus par sa mère :

- Ethan ! Tu devrais manger plus que ça. Tu as besoin de force mon garçon.


- T’inquiète m’an, je mangerais plus ce midi.


Ethan remonte donc dans sa chambre tout en finissant de manger ce qu'il avait dans les mains. Il s'habille vite fait d'un jean ainsi que d'un T-shirt blanc. Après s'être débarbouillé et dévale les marches et enfile ses chaussures ainsi que sa veste en cuir. Il referme la porte derrière lui et ouvre la voiture. C'est une vieille Clio blanche qu'il se trimbale depuis pas mal d'année maintenant.


« Blake's Antiquities »

Ethan est enfin arrivé à la boutique familiale. Il entre, fait sonnet la petite cloche situé au-dessus de la porte et se dirige vers la réserve où doit surement être son père.

- Salut papa ! T'as besoins d'aide ? Si tu veux je peux tenir la boutique pendant que tu t'occupes du nouvel arrivage ?


Mr. Blake hoche la tête. Pas sûre qu'il est tout compris tellement celui-ci est plongé dans ce qu'il fait. En effet, une nouvelle collection d'objet ancien venait d'arriver et Henry, gérant de la boutique, devait vérifier leur état et essayer de faire de son mieux pour les retaper si besoin. Ethan déposa sa veste sur le porte-manteau situé derrière la porte de la salle et parti se mettre derrière le comptoir, attendant le moindre client. Le premier –ou devrais-je dire la première – ne tarda pas à arriver. C'était une jeune fille d'à peut près l'âge du sorcier. Elle était plutôt jolie dans son style mais, elle avait l'air surtout perdu. La jeune fille lâche un petit « bonjour » avant de se lancer dans les recoins de la boutique. Ethan se dirige doucement vers la nouvelle arrivante. C'est là qu'il voit le vase tomber. Heureusement la brunette réussie à l'attraper de justesse et c'est d'une voix tremblante qu'elle finit par lui adresser la parole :

- Je suis terriblement désolée, je ne l’ai pas fait exprès. Ne me foutez pas à la porte, pitié, c'est la deuxième fois que ça m'arrive aujourd'hui.


Elle se balançait d'une jambe à l'autre toute tremblante. Le jeune homme se remémora son réveille … tel un Zombie. Il ne savait pas trop ce qu'il avait avec ces créatures aujourd'hui mais il les voyait partout. Cette pensée fit s'afficher un large sourire sur ses lèvres. Puis la jeune fille reprit la parole, gêné :

- En fait, j’aurai peut-être besoin de votre aide, pour une horloge.


Un léger sourire d'afficha également sur son visage.

- Une horloge ? On a l'embarra du choix ici. Vous cherchez quel type ? Plutôt antique, des années 80 ou encore de 1800 ?


Dit-il sur un ton doux. Il lui sourit une nouvelle fois pour la rassurer. Après tout elle n'avait rien fait de mal. Et puis de toute façon ce vase ne valait pas grand-chose. Une fois qu'il eut la réponse de la jeune fille il se dirigea dans un autre recoin du magasin. Là, plusieurs horloges de toutes sortes traînaient un peu partout. Ethan pensa alors qu'il fallait qu'il range tout ça un jour ou l'autre. C'est vrai que pour attirer la clientèle ce n'est pas ce qu'il y a de mieux. La jolie brune avait plus détendus que tout à l'heure et il en profita donc pour la laisser :

- Bon et bien nous y voilà. Je vous laisse regarder, je serais de ce côté-là si vous me cherchez… Au fait, moi c'est Ethan


Il lui sourit de nouveau avant de repartir vaquer à ses occupations. Il restait quand même près d'elle, juste au cas où ça lui reprendrait de faire tomber des choses…




© Gasmask


HRP:
 

_____________________________________________



Lover, I feel your sorrow pouring out of your skin and I don’t want to be alone if I’m tonight, I’ll always be. So take from me. What you want. What you need. Take from me. Whatever you want. Whatever you need — Nothing but Thieves.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: Don't stop — Ethan&Naomh Dim 5 Juil - 5:19


I said don't stop, talking to me, don't stop giving me things, don't stop laughing about it.
Ethan & Naomh



« — Une horloge ? On a l'embarra du choix ici. Vous cherchez quel type ? Plutôt antique, des années 80 ou encore de 1800 ? » finit par répondre l’employé d’un ton relativement doux, un sourire pendu à ses lèvres. L’agitation de Naomh sembla redescendre quelque peu mais elle n’en resta pas moins gênée par la situation, bien qu’elle se s’attendait pas à une telle réaction de sa part. Quant à sa question, à vrai dire elle n’y avait pas vraiment réfléchit. L’idée d’obtenir une horloge l’avait poussée jusqu’ici mais la jeune femme n’avait en réalité aucune idée de ce que sa voisine aurait voulu, elle ne savait même pas à quoi ressemblait la première horloge. « — C’est… une bonne question ? » répondit-elle lentement tout en ne pouvant empêcher le sourire d’éclairer son visage, malgré tout sa sentence sonnait plutôt comme une question qu’elle posait à elle-même. « J’en ai aucune idée. » Fronçant les sourcils, elle chercha ce dont elle pouvait chercher ici tandis qu’elle suivit l’homme à travers les rangées d’objets jusqu’à finalement se trouver dans un partie d’une magasin où plusieurs horloges trainaient.

« — Bon et bien nous y voilà. Je vous laisse regarder, je serais de ce côté-là si vous me cherchez… Au fait, moi c'est Ethan. » continua-t-il toujours avec un sourire collé aux lèvres. « — Noamh. » lui répondit-elle presque immédiatement, avant de le regarder partir avec son sourire encore gêné de sa précédente bavure collé sur le visage. Soufflant légèrement afin reprendre ses esprits, la brunette finit par se tourner vers les objets et les regarda avec attention avant de se mettre à rire nerveusement. « Par contre, ça fait quand même beaucoup d’horloges. » Naomh fit plusieurs fois le tour de chacune d’entre elles mais elle avait parfaitement conscience que cela ne la mènerait nul part, elle ne savait même pas ce qu’elle cherchait. Et dans ce cas, comment pouvait-elle choisir ce qu’elle allait acheter ? Incapable de faire un choix, son regard se posa quelques instants sur Ethan, resté à proximité, tandis qu’elle réfléchissait à ce qu’elle comptait faire. Après tout, ce dont elle avait besoin n’était pas vraiment une horloge mais plutôt une histoire. « C’est ça, j’ai besoin d’une histoire. » Cela n’avait été qu’un souffle, mais au moins elle savait plus ou moins ce qu’elle cherchait.

La jeune femme finit par se décider et d’un pas rapide mais hésitant se dirigea vers l’employé, tout en étant attentive à ne rien percuter sur son passage. « — Pardon du dérangement. Encore une fois. » lâcha-t-elle. Sa deuxième phrase avait été rajoutée plus précipitamment qu’elle ne l’avait pensée, c’était comme si elle s’était sentie obligée de s’excuser pour sa maladresse bien qu’elle semblait avoir été pardonnée précédemment. Malgré ça, jamais son sourire ne l’avait quittée qu’il soit sincère ou qu’il trahisse l’angoisse ou la détresse qu’elle ressentait. « Ça risque de sembler bizarre mais puisse que ce sont des objets anciens, ils ont forcément appartenu à quelqu’un, n’est-ce pas ? Ce que je veux dire c’est qu’ils ont une histoire. » Ses yeux se plissaient aux fur et à mesure qu’elle débitait ses pensées, encore incertaine sur la logique de ce qu’elle voulait dire, alors que son visage se décomposait au même rythme en une grimace confuse. « Par exemple, ça ! » continua-t-elle en prenant un objet au hasard sur l’une des étagères face à eux. « Et je ne l’ai pas fait tombé, celui-ci. » marmonna-t-elle avec un petit rire, plutôt pour elle-même alors qu’elle faisait la petite statuette représentant le corps d’un enfant d’une main à l’autre relativement prudemment avant de finalement le reposer sur l’étagère. Elle savait que s'embarquer là-dedans avec un objet qui lui était totalement inconnu, ne serait-ce que par sa forme, était sans doute la pire idée qu'elle puisse avoir. « Je ne suis pas sûr que ce que c’est censé représenter. Je vais... Je vais juste le reposer. » Bien que sa voix trahissait sa confusion, la jeune femme enchaina avec une reprise qui se voulait plus assurée, même si la certitude de propos restait encore à démontrer. « La personne a qui ça a appartenu a laissé quelque chose à cette statuette. D’accord, c’est extrêmement bizarre ce que je dis et j’ai l’impression de parler d’une personne, ou de tenter une espèce de mauvais plan drague. » Le rire qui suivit avait quelque chose de gênant, comme une réponse à une blague de mauvais goût. En réalité, il arrivait que Naomh espère qu’elle puisse se taire et se cacher là où personne ne pourrait la trouver plutôt que d’oser parler. « Le vase, que j’ai failli casser, qu’est-ce qu’on peut en dire ? Il appartenait à une petite mamie grincheuse ? » Son ton se faisait plus franc, plus joueur. S’imaginer les anciens propriétaires de ces objets avait quelque chose qui ne cessait d’amuser la brunette. Mais malgré ça, jamais son hystérique voisine n’avait quitté son esprit, elle-même n’en revenait pas de l’état dans lequel elle avait débarquer mais c’était quelque chose qui étrangement lui tenait à coeur, sans doute à cause sa sensibilité exacerbée qui l’avait, plus tôt dans la journée, forcée à pleurer avec sa voisine.


Revenir en haut Aller en bas

Abracadabra!

avatar
Ethan Blake
Abracadabra!








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 13/05/2015 MESSAGES : 289 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Etudiant en Histoire et travail à la boutique d'antiquité de ses parents.
+ SITUATION OFFICIEUSE : Elémentaliste
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : disponible
RP en cours:

MessageSujet: Re: Don't stop — Ethan&Naomh Ven 10 Juil - 20:24

Don't Stop
Ethan & Naomh
Don't stop doing what you're doing
Every time you move to the beat it gets harder for me
And you know it, know it, know it ▬ 5SOS

E
than continuait de faire mine de ranger tout en aillant un œil sur la nouvelle arrivante. Celle-ci contemplait les horloges sans trop savoir vers où aller. Elle avait cet air que la plupart des clients ont quand ils viennent ici, plutôt perdu et sans savoir trop ce qu'ils recherchent. Le jeune homme se mit à sourire. Pas pour se moquer, loin de là. C'est juste qu'il aimait savoir des choses que les autres ne savaient pas, ça lui permettait d'avoir un peu plus d'importance aux yeux des gens. Bon, même si la plupart du temps les gens l'envoyaient balader car ils préféraient avoir affaire au gérant, Ethan aimait savoir l'histoire de chaque objet. Chacun venait d'horizon différent, ils ont tous une histoire qui leur sont propres à raconter. Je crois que c'est ce qu'il aimait le plus dans ce métier. Et le mieux, c'était de pouvoir les raconter aux autres. Les gens le regardaient alors avec de grands yeux ébahis par tant de savoir. Tout un coup une voix de femme sortie Ethan de sa rêverie.

- Pardon du dérangement. Encore une fois.


- Aucun problème, je suis là pour ça.


Il lui sourit comme son père le lui avait appris. Quoiqu'il n'en aurait pas eu besoins, sourire était pour lui comme respirer, simple. Puis la jeune fille continua ce qu'elle venait de commencer :

- Ça risque de sembler bizarre mais puisse que ce sont des objets anciens, ils ont forcément appartenu à quelqu’un, n’est-ce pas ? Ce que je veux dire c’est qu’ils ont une histoire.


Ses petits yeux bruns se plissaient au fur et à mesure qu'elle parlait. Ethan aurait voulu rire aux éclats à ce moment-là. Elle était toute rigolote comme ça, on aurait dit un petit lapin. Mais il se ravisa rapidement. Rire devant les clients ce n'est pas très professionnel. Puis, tout en prenant l'un des objets près d'elle, elle reprit de nouveau la parole :

- Par exemple, ça ! Et je ne l’ai pas fait tombé, celui-ci.


Cette fois Ethan ne pu s'empêcher de laisser échapper un petit rire. Elle avait entre les mains une petite statuette représentant un enfant qu'elle reposa alors immédiatement sur l'étagère tout en me disant :

- Je ne suis pas sûr que ce que c’est censé représenter. Je vais... Je vais juste le reposer.


Elle paraissait confuse mais elle redevint très vite plus assuré quand elle prononça ces quelques paroles :

- La personne a qui ça a appartenu a laissé quelque chose à cette statuette. D’accord, c’est extrêmement bizarre ce que je dis et j’ai l’impression de parler d’une personne, ou de tenter une espèce de mauvais plan drague.


Puis elle se mit à rire. Pas comme un rire normal, plutôt comme de la gêne. C'est vrai que dit comme ça la phrase était plutôt mal placée mais Ethan savait ce que le stress pouvait causer et ne fit donc pas cas de cette petite maladresse. Il lui rendit même un sourire toujours de façon à la mettre en confiance et pour essayer de la détendre un peu.

- Le vase, que j’ai failli casser, qu’est-ce qu’on peut en dire ? Il appartenait à une petite mamie grincheuse ?


Une petite mamie ? La jeune fille n'avait pas tord. Ethan se mit à rire à ses dernières paroles puis il lui répondit presque aussitôt:

- Tu n'es pas très loin de la vérité tu sais. Oh, au fait, on peut se tutoyer ? Se sera beaucoup plus simple comme ça, Naohm, c'est ça ?


Le jeune homme lui sourit encore lui tendant la main, comme pour la saluer pour de « vrai » cette fois-ci. Elle avait l'air plutôt sympa et puis ça ne ferait pas de mal à Ethan de ce faire une amie. En effet, il était plutôt du genre solitaire et il traînait peu avec les gens de son âge. Mais cette fille n'avait pas l'air comme les autres et elle était rigolote, c'était déjà ça de gagner.

- Sinon ce vase a appartenu à une vieille dame qui habitait ici, à Weird Falls. Les gens racontent que c'était une sorcière qui les nuits de pleine lune s'amusait à jeter des sorts sur les habitants de la ville. Puis une année on l'a retrouvé morte dans son lit et depuis on dit que son âme hante la maison…


Ethan avait pris son ton pour les histoires à faire peur. Quelque chose de lugubre et terrifiant, enfin d'après lui. Puis la plupart du temps cette petite histoire à faire peur marchait sur les clients.

- Mais bon, c'est qu'une vieille histoire qu'on raconte aux enfants quand ils viennent par ici. En vrai c'est juste la voisine d'à côté qui voulait revendre le vase que sa fille lui a offert. Les objets que tu trouves ici sont pas tous super ancien, il y a certaine exception. Mais bon. Sinon ça avance cette recherche d'horloge ?


Ethan se dirigeait en compagnie de Naomh vers l'endroit où il l'avait laissé plus tôt. Tous les deux regardaient les vingtaines d'horloges qui pendouillaient là.

- Bon dis-moi, quelle histoire tu veux que je te raconte ? Ici, tu as l'embarras du choix…





© Gasmask

_____________________________________________



Lover, I feel your sorrow pouring out of your skin and I don’t want to be alone if I’m tonight, I’ll always be. So take from me. What you want. What you need. Take from me. Whatever you want. Whatever you need — Nothing but Thieves.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: Don't stop — Ethan&Naomh

Revenir en haut Aller en bas

Don't stop — Ethan&Naomh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» "Stop" pour son et musique» Start/Stop Roland vers d'autres arrangeurs» *** [News] AMD stop les CPU ! ***» Texte qui défile et qui stop au passage de la souris» mettre un bouton stop pour la musique de fond du forum



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Falls :: RP archivés-