Fin de la MaJ le 13 juin 2017. en savoir + ♥️

Le n°2 du Weird Diary vient de sortir ! Direction → ici !

Pensez à favoriser les chamans et les humains : )

Partagez|

tell me what you are, and i help you. + ethan & bane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

If you still talk again, I kill you.

avatar
Bane Ring
If you still talk again, I kill you.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 16/05/2015 MESSAGES : 181 + LIEU DE RESIDENCE : Rue gone
+ SITUATION OFFICIELLE : gerant du Weird Saloon (et officiellement inofficielle gérant d'une vente de came)
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup-garou sanguinaire et peu fréquentable
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : en cours
Disponibilités RP :
RP en cours:

MessageSujet: tell me what you are, and i help you. + ethan & bane Mer 23 Déc - 1:12

Putain de journée à la con. J’aimais pas les mardis. C’était toujours le mardi que je recevais les stocks d’alcool et de bières pour le bar. C’était le mardi aussi que je recevais les herbes pour le trafique. Tous les mardis, y’avais au moins un des livreurs qui me cassait les burnes. Aujourd’hui ? Ah mais aujourd’hui c’était ma fête, envoyez la musique, tout le monde danse ! Aujourd’hui c’était les deux livreurs qui me les avaient cassées, et pas qu’un peu. D’un côté je commandais trop d’alcool, de l’autre pas assez d’herbe. Nan mais merde les gars, c’est le business. C’est les envies des clients, les envies du moment. Eux évidement, ils se contentaient que de livrer, c’était simple. Moi derrière ça, j’devais faire les comptes, envoyer les boules de shit et les stocks à des dealeurs qui les coupaient avec d’autres de leur propre culture, puis elles revenaient, mais évidemment j’en gardais de mon côté pour pas pourrir le corp de certaines personnes avec des merdes mal coupées. Puis y’avais les boissons, qu’il fallait checker après pour voir s’il y avait tout, les stocker, elles aussi sortir les plus vieilles, les meilleures, les mettre en évidence. Ça, j’le confiais pas à des p’tits ploucs à la con comme la plupart de mes employés. Y’en avait qu’un ou deux, à qui je faisais confiance vraiment. Enfin bref, j’avais passé toutes la journée à envoyer et recevoir, me coltiner les livreurs qui me prenaient la tête avec les signatures… Et une sortie en forêt, c’était peut-être la meilleure solution possible à mes emmerdes de la journée. Alors c’est c’que j’faisais : marcher dans la forêt de Weird Falls, seul, avec le craquement des feuilles d’automne tombées et les branches cassées des arbres. Le croassement des corbeaux, et le battement d’aile de quelques pies et des oiseaux qui vivaient ici à l’année. C’était toujours agréable, un peu de calme, de tranquillité. J’aimais bien ça, moi, en tout cas. Ça me rappelait quelque chose, quelque chose que j’avais oublié, d’il y a longtemps, mais que j’aimais. Quelque chose dont je ne voulais pas me souvenir, alors je n’avais que cette impression de déjà-vu, d’avoir déjà entendu, et d’aimer ça. Sauf que le problème, c’était qu’un enfoiré s’entrainait à faire je sais pas quoi. Merde ! On s’entraine pas à 17h, quand la nuit est quasiment tombée et que y’a des bêtes qui trainent pas nuit. Parler de moi ? Non, pas du tout, je parle jamais de moi à la troisième personne. Encore un imbécile qui allait me gâcher ma soirée, tiens ! J’entendais les feuilles voler, craquer. L’homme souffler, s’essouffler, user de son énergie pour faire quelque chose. Je m’avance. Sans un bruit. Tel un loup. J’avais débuté ma transition, mais seul mes yeux avaient changés pour l’instant. Ils étaient rouges, rouge scintillants, rouge alpha. J’avais une meute, ouais. Un peu éparpillée dans tout l’Amérique, sans doute, mais j’en avais une. Je les connaissais pas, je les avais juste mordu, ils avaient survécus, fin de l’histoire. Ils étaient restés dans la meute, ils l’avaient pas quitté, c’était plus simple. Enfin bref. Y’avais un gosse, d’une vingtaine d’années, peut-être un peu plus, qui faisait des bonds, et foutais un peu n’importe quoi. J’aurais pu me barrer : après tout, c’était qu’un gosse qui s’amusait. Mais c’était pas que ça. Il y avait quelque chose autours de lui, une aura. Une aura que même avec ma vision spéciale, je n’arrivais pas à comprendre.

_____________________________________________



Demons in me.
Revenir en haut Aller en bas

Abracadabra!

avatar
Ethan Blake
Abracadabra!








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 13/05/2015 MESSAGES : 289 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Etudiant en Histoire et travail à la boutique d'antiquité de ses parents.
+ SITUATION OFFICIEUSE : Elémentaliste
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : disponible
RP en cours:

MessageSujet: Re: tell me what you are, and i help you. + ethan & bane Mer 23 Déc - 14:21

Tell me what you are...
Bane R. & Ethan B.
After the gates of prophecies A million light years away from me Straight for the eye of destiny Reaching the point of tears. ▬ WOODKID

Ce matin-là je m'étais levé assez tôt. Après avoir enfilé un vieux jean, un t-shirt blanc délavé et mes baskets, je sors, ma veste sur le dos, et part en direction de la boutique d'antiquité. Je sentais déjà que la matinée allait être longue, très longue. Mes parents étaient partis depuis maintenant plus d'une semaine et je me retrouvais seul à gérer le magasin. C'est vrai qu'on faisait un bon chiffre d'affaire vu la période de l'année mais, pourtant, ce jour-là il n'y avait pas un rat. On aurait pu entendre une mouche voler tellement la ville était calme. Ce qui d'ailleurs était assez étrange, surtout quand on pense que la fête du solstice d'Hiver est dans seulement quelques jours.  Enfin bref, comme je l'avais dit, la journée c'était passée d'une lenteur phénoménale. Mis à part la visite surprise de ma sœur vers midi, rien de spécial ne c'était produit. J'en avais donc profité pour fermer la boutique plus tôt.

*Ça me fera plus de temps pour m'entraîner*

J'enfilai alors mon sac à dos et parti en direction de la forêt. Cela faisait maintenant quelques années que je me rendais là-bas. Suite à la découverte de mon … pouvoir je me rendais au cœur de cette forêt pour m'entraîner, à l'abri des regards. Parfois ma sœur m'accompagnait mais cela se faisait de plus en plus rare. Elle était beaucoup trop prise par ses études… Je marchais donc, le cœur lourd et l'esprit remplis d'un tas d'incompréhension, comme d'habitude. Jamais je ne pourrais m'y faire à ces fichus pouvoirs. Pourquoi il a fallu qu'un truc comme ça me tombe dessus. Le seul, il a fallu que je sois le seul de ma foutu famille à ne pas être comme les autres. Le seul de la planète à être une anomalie pareille. Contrôler les éléments…

J'arrivai enfin. Je déposai mon sac sur les quelques rochers situés sous l'immense peuplier. Puis, je m'assis en tailleur, fermant les yeux et respirant à fond. Je sentais l'air passer à travers mes cheveux, la terre glissait entre mes doigts, ma peau se réchauffait… Je commençais alors à entrer en osmose avec les éléments. Je me remis debout, rouvrit les yeux et commençais doucement en faisant voltiger les quelques feuilles disséminées un peu partout autour de moi. Je finis par former une petite tornade qui se dissipa presque aussitôt. Je sentais des gouttes de sueur perler sur mon front. Les éléments sont facilement incontrôlables et la plupart du temps tout ce que je parvenais à faire retombais tel un soufflé que l'on aurait laissé cuir trop longtemps. Ouai je sais, les métaphores ce n'est pas trop mon truc.

Soudain une nuée d'oiseau s'envola. Je me retournais, rien.

*Ils ont certainement dû avoir peur des touristes qui traînent dans le coin.*

Je décidai de m'éloigner un peu. Je repris donc ma route, de façon à trouver un endroit un peu plus reculé. J'enfilais mon sac et marchais jusqu'à ce que je tombe près d'une petite colline entourée d'arbre et de caillasses. Là, je retournais à mon petit rituel. En tailleur, je refermais les yeux. Je sentais la magie se propager dans tout mon être. Je parvenais alors à soulever les pierres situées autour de moi. Celles-ci flottèrent autour de moi puis retombèrent toutes d'un coup à terre. L'une d'elle avait l'air d'être entré en collision avec quelque chose. Je me retournai, me relevai et parti en direction du bruit suspect. Rien.

-Il y a quelqu'un?

Aucune réponse. En même temps je m'attendais à quoi?

*Tu deviens fous ou quoi mon ptit Ethan ? Aller concentre toi*

Je retourne donc au centre et recommence … encore et encore.


© Gasmask

_____________________________________________



Lover, I feel your sorrow pouring out of your skin and I don’t want to be alone if I’m tonight, I’ll always be. So take from me. What you want. What you need. Take from me. Whatever you want. Whatever you need — Nothing but Thieves.
Revenir en haut Aller en bas

If you still talk again, I kill you.

avatar
Bane Ring
If you still talk again, I kill you.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 16/05/2015 MESSAGES : 181 + LIEU DE RESIDENCE : Rue gone
+ SITUATION OFFICIELLE : gerant du Weird Saloon (et officiellement inofficielle gérant d'une vente de came)
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup-garou sanguinaire et peu fréquentable
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : en cours
Disponibilités RP :
RP en cours:

MessageSujet: Re: tell me what you are, and i help you. + ethan & bane Lun 16 Mai - 15:22

il faisait voler des putains de pierres autours de lui. attendez, c'est pas mes yeux qui me jouent des tours ? nan, c'est vraiment lui, y'a pas de fils, c'est pas un entrainement d'un jeune magicien illusionniste... sous la surprise, je recule un peu. manque de prudence. une brindille, elle craque. merde. puis je me reçois un truc dans la gueule. saloperie. je me baisse, me cache derrière le plus gros truc que je puisse trouver. dans la clairière, le gosse fait plus de bruit. mais j'entend son cœur s’accélérer, je sens son anxiété, sa peur. ah, il flippe quand même un peu. aussi quelle idée de venir ici à la tombée de la nuit, hein ? weird falls, c'est pas vraiment la ville pour faire une ballade en forêt quand il fait sombre, mais alors, vraiment pas. le gosse appelle, et moi, bah je répond pas. pourquoi je répondrais. d'ailleurs, je baisse les yeux : y'a une pierre, une qu'il faisait voler. merde, c'est ce truc qui m'a percuté la tronche ? le serre les poings, mes griffes sont sorties, mais elles rentrent dans la paume de ma main. non, je dois pas me mettre en colère. je dois plutôt attendre, attendre et observer, attendre qu'il me montre ce qu'il sait faire, attendre et réfléchir, regarder... et vaincre mon envie de lui sauter à la gorge pour lui faire payer la bosse qu'il allait me causer. ah nan. c'est vrai. y'aura même pas de bosse, ma guérison rapide l'en empêchera. m'enfin. par principe, je lui aurait bien arraché la tête, mais il pourrait m'être utile. parce que j'ai pas de souvenir comme quoi les sorciers pouvaient faire voler des pierres. alors qu'est-ce qu'il est ?
j'attend, mais j'attend longtemps. il se passe rien de trop intéressant, mais il me montre inconsciemment ce qu'il sait faire. il est courageux, il abandonne pas. il se rate, mais il persévère. bon point. il monte dans mon estime, le petit. j'en oublierais presque la pierre. puis finalement, il réussit à faire quelque chose. quelque chose de vraiment prometteur, quelque chose de vraiment intriguant. alors je sors de ma cachette. il fait nuit, totalement nuit. mais je vois, mes iris sont rouges, je vois mieux. tant pis si je l'effraye, je le rattraperais, de toutes manières. et j'applaudis. lentement, à la même vitesse que mes pas. très lentement. ça pourrait faire peur, mais j'm'en tape. un sourire narquois sur le visage. « pas mal, gamin. ce coup-là était réussit.»

hrp:
 

_____________________________________________



Demons in me.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: tell me what you are, and i help you. + ethan & bane

Revenir en haut Aller en bas

tell me what you are, and i help you. + ethan & bane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Cadeau pour un Mage ? Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku débarque !» do not do shit else + thésée & bane» Les plus grandes familles de Nephilim» Ethan J. Doorway - Bretteur {attention à ses coups de glaive}



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Falls :: Around the city :: Forest-