Fin de la MaJ le 13 juin 2017. en savoir + ♥️

Le n°2 du Weird Diary vient de sortir ! Direction → ici !

Pensez à favoriser les chamans et les humains : )

Partagez|

Behind Blue Eyes | Park | 21/05/2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Gentleman Cambrioleur

avatar
Jason O'Neal
Gentleman Cambrioleur








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 11/01/2016 MESSAGES : 185 + LIEU DE RESIDENCE : Spinelli Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Graphiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Humain + faussaire
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Disponnible
RP en cours:

MessageSujet: Behind Blue Eyes | Park | 21/05/2015 Jeu 19 Mai - 1:44

Behind Blue Eyes


Alice Matthews Δ Dick Hopkins

“ When my fist clenches, crack it open before I use it and lose my cool. When I smile, tell me some bad news before I laugh and act like a fool. If I swallow anything evil put your finger down my throat. II shiver, please give me a blanket, keep me warm, let me wear your coat ” -- The Who ♫


Se sentir différent des autres, étranger à une communauté, voilà un sentiment peu agréable et ce même si l'on paraît bien intégré. Il y a toujours des facettes que l'on cache à autrui pour ne pas être rejeté, pour ne pas sembler vulnérable. Mais si l'on laisse cet écart se frayer un chemin au plus profond de nos entrailles, on peut très vite se perdre dans les abîmes de la solitude. Dans ces cas là peut-être avons-nous simplement besoin d'une personne pour nous guider, pour nous montrer le chemin à prendre.

Jason O'Neal, où plutôt Dick Hopkins du nom qu'il s'était attribué avec cette nouvelle identité, était nouveau en ville. Il était arrivé environ un mois et demi auparavant à Weird Falls, s'offrant alors un loft spacieux et confortable. Après tout, il en avait largement les moyens au vue de son activité un peu moins officielle que celle du lycéen travaillant en tant que graphiste au journal local. Et puis si jamais on le questionnait un peu trop, il pourrait réponde qu'un riche ami lui prêtait cette habitation, il avait tout prévu en même temps que cette identité fictive : recréer une vie ne se résumait pas seulement à la création de faux papiers, principalement à l'erre du numérique. Cela dit, c'était la première fois qu'il comptait rester à peu près stable depuis un bon bout de temps. A vrai dire la dernière fois où il était resté plus de 6 mois au même endroit c'était dans le dernier des nombreux foyers où il avait été avant sa fugue. Elever un surdoué pouvait être difficile, certes. Tous avaient abandonné, et ce malgré tous les efforts que Jason-Dick avait fait pour être un bon fils. Mais ce dernier foyer en particulier s'était avéré violent, les ecchymoses faisaient partie de son quotidien là bas, il était même arrivé une fois qu'on ne lui brise un bras. Mais le plus étonnant dans tout cela, c'est que ce n'était pas la première famille violente dans laquelle il s'était retrouvé. C'est ce qui avait considérablement participé à le rendre craintif et cela se voyait encore dans son comportement malgré le fait qu'il essaye de le cacher.

Il s'était inscrit à l'université de Weird Falls en section d'art, cette dernière était très réputée. Il avait eu l'équivalent de son bac à 16 ans et s'apprêtait, l'année prochaine, à faire sa dernière année dans cette école. Ses professeurs disaient de lui qu'il était très doué dans ce domaine. En fait, il était même le meilleur, il le savait. Ce n'était pas pour rien qu'il était dans les trois plus grands faussaires du 21ème siècle. Cependant il s'efforçait d'être seulement à la limite de l'excellence afin de ne pas éveiller les soupçons sur lui. Après tout, les étudiants en arts n'étaient pas censés être capables de reproduire à l'identique un Rembrandt original avec les propriétés de vieillissement de la peinture. Il n'était jamais à son maximum et faisait attention à toujours glisser un petit détail d'imperfection dans ses travaux, ce qui en soit était tout de même une forme d'art différente à ses yeux. Pour ce qui était des autres étudiants, Dick était apprécié de la globalité, il avait toujours eu une tête sympathique et attachante, sans oublier que la plupart des gens le trouvaient drôle. Pourtant il ne se sentait pas vraiment à sa place : son jeune âge et le fait d'être un surdoué et de mener une double vie le faisait se sentir différent et puis l'hypocrisie générale des lycéen le rendait malade. Puis il y avait toujours des gens pas très futés qui se moquaient des gens comme lui, soit en raison de son jeune âge en le qualifiant parfois de "gamin", soit parce qu'il était un orphelin, aussi blessant que cela puisse être avec ce qu'il avait enduré. Il se tenait donc à l'écart des groupes sans pour autant paraître anti social. Il n'allait pas vers les gens mais il ne les évitait pas non plus. De toute façon il avait toujours été un peu renfermé et solitaire.

Tous les matins, Dick partait faire un footing dans le parc. Ce jour là n'était pas différent des autres, excepté qu'il était particulièrement joyeux, sans savoir pourquoi. Vêtu d'un marcel noir et d'un jogging, il mit ses écouteurs et partit en courant sur son trajet habituel. C'était pour lui le meilleur moment de la journée, ce calme et cette fraicheur matinale, sans compter sur les parfums de rosée dans l'air. C'était un moment où il avait la tête vide, il ne se concentrait plus que sur les battements de son cœur, ses foulées régulières et sa musique.

Juste quand You Give Love a Bad Name de Bon Jovi débuta dans ses écouteurs, au bout de 40 minutes de course, il aperçut une autre coureuse. Une blonde plutôt mignonne qui avait un bon pas de course. En fait il l'avait déjà croisée une ou deux fois sur ce circuit, mais également en cours. Si il ne se trompait pas, elle faisait partie des dernière année. Ils ne s'étaient jamais parlés mais elle avait l'air sympa. Enfin le châtain pouvait tout autant se tromper sur son jugement, après tout il était bien placé pour savoir qu'il ne fallait pas se fier aux apparences dans la vie. Peu importe, de son humeur joviale il accéléra alors ses foulées qui devinrent de plus en pus grandes, afin de rattraper la jeune fille. Arrivé à son niveau il lui offrit un sourire chaleureux avant d'accélérer à nouveau, la dépassant et l'invitant implicitement à le rattraper si jamais ça lui disait. Une course de bon mâtin, rien mieux pour se motiver ! Il espérait simplement qu'elle serait du même avis.


par humdrum sur ninetofive



_____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

Chasseuse de biscuits ♥

avatar
Alice Matthews
Chasseuse de biscuits ♥








Voir le profil de l'utilisateur http://meaphotos.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/04/2015 MESSAGES : 757 + LIEU DE RESIDENCE : Rue Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Flic
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseuse
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Dispo
RP en cours:

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes | Park | 21/05/2015 Ven 20 Mai - 17:54

▲ Behind blue eyes ▲
TONIGHT I'M GONNA HAVE MYSELF A REAL GOOD TIME. I FEEL ALOVE. AND THE WORLD I'LL TURN IT INSIDE OUT YEAH. AND FLOATING AROUND IN ECSTASY. SO DON'T STOP ME NOW. DON'T STOP ME NOW. (⚡) QUEEN - DON'T STOP ME NOW

Il faisait beau, les oiseaux chantaient. Un temps idéal pour faire son footing du matin ! Cela faisait pas mal d'année maintenant que la jeune fille avait pris cette habitude. Mis à part durant l'hiver où il faisait un peu trop froid à son goût, elle partait courir tous les matins. De plus, dans l'ambition de son nouveau métier, il était important pour elle de maintenir un rythme stable pour son entraînement. Donc, comme à son habitude, la jeune fille s'était levée aux aurores. Malgré la mauvaise humeur qu'elle avait à chaque réveil, elle sentait que cette journée allait être très positive. Alice s'était empressée de s'habiller d'un jogging gris ainsi que d'un T-shirt de la même couleur. Ses cheveux blonds étaient attachés en une queue de cheval. Une fois au réez-de-chaussée, la jeune fille se dépêcha d'engloutir son petit-déjeuner avant de sortir, direction le parc de Weird Falls. L'air était frais mais le soleil permettait de réchauffer la blondinette.

Les écouteurs sur les oreilles, elle entra dans l'espace vert. Comme la plupart des matins, il n'y avait pas grand monde. Les gens préféraient venir un peu plus tard. Tant mieux, la foule n'était pas vraiment la tasse de thé de la jeune fille. Son cœur battait à un rythme plus élevé, son souffle devenait de plus en plus rapide. Elle pouvait sentir ses muscles se contracter et sa transpiration entre ses cheveux. Ce n'était pas la sensation la plus agréable du monde mais, cela lui permettait d'évacuer tous les petits problèmes du quotidien. C'était comme ci elle se retrouvait dans une bulle, loin du monde, loin de tous ces problèmes surnaturels. Pourtant, elle savait bien, au fond, que le danger était toujours là, autour d'eux. Elle scrutait chaque recoin, surveillant le moindre mouvement suspect. Alice avait même fini par suivre un gars qui s'avérait n'être qu'un simple étudiant qui avait une allergie aux pollens. Elle continuait son chemin, les battements de son cœur se stabilisant, sa respiration devenant de plus en plus régulière.

Quand elle arriva près du lac, Don't stop me now de Queen commença à tambouriner dans ses oreilles. La jeune fille accéléra la cadence, allant au rythme de la musique. Le regard droit, l'allure rapide elle était déterminée à battre son précèdent record. C'est à ce moment-là qu'un gars d'une vingtaine années, voir moins, lui passa devant. Alice fut d'abord surprise par cette action et elle remarqua rapidement que le jeune homme l'avait fait intentionnellement. La chasseuse regarda le jeune homme perplexe et intrigué. Que lui voulait-il ? Pourquoi faire cela ? Peut être était-il un loup-garou ? Ou bien un vampire ? Tout était possible. Cependant, il n'avait pas l'air bien méchant, avec son sourire d'Ange.


*Mmmh, les apparences sont souvent trompeuses*


Alice hésita et décida quand même de rentrée dans son jeu. Elle resta tout de même sur ses gardes, s'attend à être attaqué à tout moment. Elle accéléra le pas, rattrapa le jeune homme et le dépassa.


*Il a vraiment crus qu'il allait pouvoir être plus fort qu'une chasseuse expérimentée ? Nan mais pour qui il se prend lui ?!*


Enfin, expérimenté est un bien grand mot. Cependant, elle était sûre de pouvoir faire mieux que lui. Avec toute la détermination du monde elle courut de plus en plus vite. Quand enfin elle s'arrêta, à bout de souffle, elle remarqua que l'inconnu était loin derrière elle.


*Décidément il ne sait pas ce qu'il veut. Enfin après tout je ne vois pas comment il aurait pu faire mieux que moi*


Alice le vit se rapprocher petit à petit. Avec son sourire narquois elle le fixa, attendant qu'il arrive à sa hauteur. Il avait l'air aussi exténuer que la blondinette mais, celle-ci fit en sorte de ne pas le montrer. Après tout, elle ne montrait jamais sa faiblesse et encore moins au premier venu.

- Bas alors, déjà fatigué ? Allez, t'en fait pas, peut-être que tu réussiras à me rattraper la prochaine fois  (enfin si il y a une prochaine fois). Au fait, qu'est-ce qui t'as pris ? Enfin c'est pas que j'aime pas la compétition mais c'est rare que les gens m'aborde de la sorte.


Soudain la jeune fille croisa le regard bleuté, sublime, de l'inconnu et son visage lui revient en tête.

- Hey ! Dis-moi, tu serais pas au lycée de Weird Falls?


avengedinchains

_____________________________________________



Away get away. You're such a freak. It's what people say to me. Different, too different. I'm scared of judgement. Your insults and your slenders sticked on to me... — LOÏC NOTTET.
Revenir en haut Aller en bas

Gentleman Cambrioleur

avatar
Jason O'Neal
Gentleman Cambrioleur








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 11/01/2016 MESSAGES : 185 + LIEU DE RESIDENCE : Spinelli Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Graphiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Humain + faussaire
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Disponnible
RP en cours:

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes | Park | 21/05/2015 Sam 21 Mai - 18:25

Behind Blue Eyes


Alice Matthews Δ Dick Hopkins

“ When my fist clenches, crack it open before I use it and lose my cool. When I smile, tell me some bad news before I laugh and act like a fool. If I swallow anything evil put your finger down my throat. II shiver, please give me a blanket, keep me warm, let me wear your coat ” -- The Who ♫


Après un court instant d'hésitation, la jeune fille était finalement entrée dans son jeu, évitant au châtain de se prendre un vilain vent. Ce dernier sourit alors que la blondinette accéléra la cadence, elle aussi élargissant ses foulées et arrivant à son niveau. Mais alors qu'il pensait qu'elle se contenterait de le dépasser et de régulariser ses foulées, elle avait continué d'accélérer, comme pour prouver quelque chose, comme si sa vie en dépendait. En fait elle semblait même avoir oublié la présence du faussaire un instant. Hey, attend, c'est pas du jeu ! Le garçon, surpris, ne tarda pas à suivre la cadence. Cela dit, même s'il était un coureur par nature, qu'il favorisait généralement la fuite à l'affrontement lorsqu'il s'agissait d'une question de préservation de sa personne, il n'accélérait pas autant que la jeune fille. Peut-être était-ce à cause de sa petite virée nocturne où il avait failli se faire prendre alors qu'il voulait simplement observer une dernière fois les détails d'une œuvre après la fermeture du musée, afin de la reproduire ? Ou peut-être que les 45 minutes de courses soutenues qu'il venait d'enfiler commençaient à se faire ressentir ? Mais tout de même, avec l'athlétisme qu'il faisait depuis des années et son expérience il ne devrait pas avoir tant de mal que ça à rattraper une autre coureuse. Okey, elle est vraiment douée, j'avoue..., se dit-il. Bon et bien tant pis, de toute façon le point de vue était mieux de derrière, Dick pouvait avoir un meilleur aperçu de ses foulées majestueuses, il devait l'admettre, et aussi de ses... Non on va y arrêter là. Sortant de ses pensées le jeune garçon avait à nouveau accéléré, mais juste quand il allait commencer à la rattraper son opposante s'était arrêtée et l'attendait, un sourire fier illuminant son visage. Dick avait ralenti la cadence pour arriver près d'elle tranquillement - de toute façon il avait déjà perdu -, tout en enlevant ses écouteurs. Sa respiration devenait un peu plus forte dans l'arrêt soudain après une longue période d'exercice tandis que la fille semblait moins essoufflée. Je devrais peut-être changer de sport, se dit-il ironiquement.

- Bas alors, déjà fatigué ? Allez, t'en fais pas, peut-être que tu réussiras à me rattraper la prochaine fois.

Dick sourit à la remarque. Après tout, il n'était pas l'un de ces gars machistes et imbus de leur personne qui auraient été vexés par la remarque. Puis elle venait tout de même de sous-entendre qu'il y aurait peut-être une prochaine fois non ?

- Au fait, qu'est-ce qui t'as pris ? Enfin c'est pas que j'aime pas la compétition mais c'est rare que les gens m'abordent de la sorte.

La fille avait effectivement l'air intriguée. Avait-il vraiment besoin d'une excuse pour vouloir s'amuser un peu et être sympa ? Si c'était le cas, alors il faudrait y mettre sur le compte de sa bonne humeur matinale, sans doute...

- Hey ! Dis-moi, tu serais pas au lycée de Weird Falls ?, demanda la belle adolescente après avoir croisé son regard, et cette fois, c'était lui qui fut étonné. C'est vrai, il était dans cette école depuis quoi ? Un petit peu plus d'un mois à tout casser ? Il était surpris qu'une personne ne suivant pas le même cursus que lui le reconnaisse déjà.

- Oh, je prenais juste le temps d'admirer le paysage, dit-il en autodérision, offrant un nouveau sourire sincère à la blonde.

- Ouais, je suis étudiant à Weird Falls depuis un peu plus d'un mois. T'es en dernière année, c'est ça ?, répondit-il tout en marchant pour la récupération. Il était déjà beaucoup moins essoufflé qu'au début de cette conversation.

- Et pour répondre à ton autre question, les gens ne sont pas joueurs, que veux-tu ?, finit-il en accompagnant ses paroles d'un clin d'œil amical.


par humdrum sur ninetofive



_____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

Chasseuse de biscuits ♥

avatar
Alice Matthews
Chasseuse de biscuits ♥








Voir le profil de l'utilisateur http://meaphotos.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/04/2015 MESSAGES : 757 + LIEU DE RESIDENCE : Rue Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Flic
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseuse
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Dispo
RP en cours:

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes | Park | 21/05/2015 Lun 27 Juin - 14:18

▲ Behind blue eyes ▲
TONIGHT I'M GONNA HAVE MYSELF A REAL GOOD TIME. I FEEL ALOVE. AND THE WORLD I'LL TURN IT INSIDE OUT YEAH. AND FLOATING AROUND IN ECSTASY. SO DON'T STOP ME NOW. DON'T STOP ME NOW. (⚡) QUEEN - DON'T STOP ME NOW

Un écouteur sur l'oreille droite et l'autre pendant le long de son corps en sueur, Alice attendait que le jeune homme arrive à sa hauteur. Celle-ci en profita pour regarder son téléphone et calcula rapidement la distance qu'elle avait parcourue. Bingo, elle venait de battre son précédent record. Finalement, l'arrivée de cet inconnu n'était pas si négative que ça. Après tout, il avait incité la jeune femme à se surpasser. Un large sourire aux lèvres, elle accueille le jeune homme avec son franc parler et ses moqueries. Cependant, quand elle vit que l'inconnu lui sourit, elle fut quelque peu déstabilisée. En effet, elle n'avait pas l'habitude de voir les gens réagir de la sorte à ses "attaques" verbales. Mais bon, elle reprend vite ses esprits. Heureusement pour elle, tous les mecs ne sont pas des machos sans cervelles. Enfin, c'est ce qu'elle pensait en le voyant, avec son visage d'ange, son sourire franc et ses magnifiques yeux bleus.

*Mais qu'est-ce que je raconte ...*

Oui, il avait de beaux yeux, c'était le cas de le dire. Cependant, elle continuait encore et encore de se demander pourquoi il avait fait cela. Qu'est-ce qu'il pouvait bien rechercher ? Alice restait toujours sur ses gardes, méfiante face à cette bouille d'ange. Après tout, personne ne pouvait savoir ce qui se tramait dans cette caboche aux magnifiques yeux bleutés. L'inconnu ne tarda pas à répondre aux questions de la jeune fille, tout ça sur le ton de l'auto-dérision. Alice fut assez étonnée de le voir répliquer de cette manière mais, au final, ça la fit bien rire. Ce n'est pas souvent qu'elle rencontrait des personnes qui ne se vexaient pas à la moindre petite reproche. Puis il reprit la parole, affirmant qu'il était bien au lycée de Weird Falls. Elle le savait, Alice n'oubliait jamais un visage. De plus, elle était restée quatre ans dans cette foutue école, elle en connaissait tous les recoins et chaque personne qui y étaient. Donc les visages des nouveaux, elle les mémorisait de suite. Mais, ce n'est pas pour autant qu'elle savait tous sur tout le monde. La preuve, c'était la première fois qu'ils se parlaient. Cependant, Alice aimait savoir à qui elle avait affaire. Le jeune homme se mit à marcher tranquillement, certainement pour stabiliser sa respiration. La blondinette fit de même. Celle-ci hocha la tête positivement afin de répondre à la question de son interlocuteur qui continua de parler.

- Et pour répondre à ton autre question, les gens ne sont pas joueurs, que veux-tu ?

Alice ne pu s'empêcher de laisser échapper un petit rire. Cela faisait pas mal de temps qu'elle ne s'était pas sentie aussi à l'aise avec quelqu'un. Bon elle restait toujours sur ses gardes mais, pas autant qu'à son habitude. Les relations avec les gens ce n'était pas toujours facile, surtout quand on savait quel genre de créature peuple les bas fonds de Weird Falls. Enfin bref. Alice décida de reprendre la parole. Elle avait très envie d'en apprendre plus sur ce mec… au nom qui lui était toujours inconnu.

- Au fait, moi c'est Alice ! Tu viens souvent ici ?

Elle lui tendit la main amicalement. Il fallait en apprendre plus sur ces habitudes. Ce n'est pas qu'elle voulait le suivre tel une groupie mais, si jamais il s'avérait être "particulier", au moins elle pourrait déjà avoir quelques informations le concernant. Enfin, s'il ne mentait pas sur son identité. Là encore, elle n'était sûre de rien.

avengedinchains

_____________________________________________



Away get away. You're such a freak. It's what people say to me. Different, too different. I'm scared of judgement. Your insults and your slenders sticked on to me... — LOÏC NOTTET.
Revenir en haut Aller en bas

Gentleman Cambrioleur

avatar
Jason O'Neal
Gentleman Cambrioleur








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 11/01/2016 MESSAGES : 185 + LIEU DE RESIDENCE : Spinelli Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Graphiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Humain + faussaire
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Disponnible
RP en cours:

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes | Park | 21/05/2015 Mer 29 Juin - 1:23

Behind Blue Eyes


Alice Matthews Δ Dick Hopkins

“ When my fist clenches, crack it open before I use it and lose my cool. When I smile, tell me some bad news before I laugh and act like a fool. If I swallow anything evil put your finger down my throat. II shiver, please give me a blanket, keep me warm, let me wear your coat ” -- The Who ♫


La jeune fille avait ri, ce qui ne put que satisfaire Dick. Vous savez, il y a toujours cette personne que vous connaissez, qui est toujours souriante même dans ses pires instants, qui rigole même quand elle ne va pas. D'ailleurs on a l'impression qu'elle n'a aucun problème, même si c'est faux. Cette personne qui s'occupe des autres volontiers mais n'attend jamais rien en retour. Et bien cette personne, c'était Dick. Il avait ce don de mettre les gens à l'aise, de détendre l'ambiance. Il était bienveillant et sensible, il était fait pour vivre dans un monde parfait, c'est pourquoi il aimait tant illuminer la vie des autres. Et bien quand ils le valaient la peine tout du moins. Parce que ceux qui se faisaient de l'argent sur le dos des plus faibles ou encore en participant à des activités des plus louches, on ne peut pas dire qu'il les faisait vraiment rire en les cambriolant... Mais c'était pour la bonne cause après tout non ? Vu qu'il reversait tout l'argent récolté (ou du moins la majorité) à des œuvres caritatives, principalement à de structures d'accueil pour les orphelins. C'était une noble cause non ?

- Au fait, moi c'est Alice ! Tu viens souvent ici ?

Alice venait de lui tendre une main amicale, un large et vrai sourire sur son visage. La vision était magnifique à vrai dire, après tout une belle jeune fille qui a un sourire naturel, c'était toujours agréable à regarder, surtout pour un jeune garçon d'environ le même âge. Elle n'avait rien d'hypocrite ou superficiel comme la plupart des autres. Le faussaire lui serra la main en retour, sans jamais abandonner son sourire charmeur et ses yeux de chiot.

- Et bien ravi de faire ta connaissance, Alice ! Je m'appelle Dick, commença-t-il amicalement en lui offrant même un petit clin d'œil. Je viens pratiquement tous les matins pour courir, avant les cours. Généralement à cette heure-ci c'est assez calme.

Il est vrai qu'il y avait peu de monde sur son parcours aussi tôt, soit les jeunes préféraient dormir plus longtemps avant d'aller en cours, soit les autres avaient plus de temps et ne venaient que un peu plus tard. Pourtant cela n'avait jamais dérangé Dick de se lever tôt, il aimait courir, il aimait se changer les idées. C'était un des rares moments où enfin son cerveau arrêtait de tourner à 200%, que ses nombreuses pensées se taisaient. Et puis il n'avait jamais été un grand dormeur, quelques heures lui suffisaient amplement. Quoi qu'il en soit, Alice ne faisait évidemment partie d'aucune de ces deux catégories, elle était visiblement de la même espèce que Dick.

- S'il te plait, dis moi que c'est aussi une habitude pour toi de courir, sinon j'aurai vraiment honte pour cette raclée, finit-il en plaisantant.

Et même s'il attendait effectivement une réponse, à en juger par l'allure de la fille et la maîtrise dans ses foulées, il était prêt à parier sur une réponse positive.

par humdrum sur ninetofive




hrp:
 

_____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

Chasseuse de biscuits ♥

avatar
Alice Matthews
Chasseuse de biscuits ♥








Voir le profil de l'utilisateur http://meaphotos.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/04/2015 MESSAGES : 757 + LIEU DE RESIDENCE : Rue Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Flic
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseuse
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Dispo
RP en cours:

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes | Park | 21/05/2015 Sam 9 Juil - 16:46

▲ Behind blue eyes ▲
TONIGHT I'M GONNA HAVE MYSELF A REAL GOOD TIME. I FEEL ALOVE. AND THE WORLD I'LL TURN IT INSIDE OUT YEAH. AND FLOATING AROUND IN ECSTASY. SO DON'T STOP ME NOW. DON'T STOP ME NOW. (⚡) QUEEN - DON'T STOP ME NOW

Flashed Junk Mind du duo Milky Chance tambourinait désormais dans l'oreille de la jeune blondinette. Son souffle venait de reprendre une cadence régulière et elle pouvait marcher et parler sans difficulté. Toujours souriante, l'inconnu (plus si inconnu que ça) lui sera la main tout aussi amicalement qu'elle l'avait tendu. Il continua lui aussi son sourire d'ange. On aurait dit un gamin devant son nouveau jouet. Image un peu étrange quand on y pense. En effet, Alice, toujours sur ses gardes, se demandait de plus en plus si elle n'était pas qu'un simple jouet au yeux de ce beau jeune homme. Après tout, même s'il n'était pas une créature, il restait un mec et, les mecs, on ne sait jamais ce qui leur passe par la tête quand ils sont en compagnie d'une fille. Une raison en plus pour que la chasseuse reste sur la défensive… mais pas trop. Puis il finit par dévoiler son identité comme l'avait fait Alice.


*Dick, plutôt original comme prénom*


Finissant sa phrase, il fit un nouveau clin d’œil. Alice resta quelque peu perplexe ce demandant comme réagir. Dans l'euphorie de tout à l'heure elle lui avait souri mais maintenant elle se demanda vraiment à quoi il pensait en faisant ça. Fin bref, peu importe, Dick reprit rapidement la parole, empêchant la blondinette de se poser plus de questions.

- Je viens pratiquement tous les matins pour courir, avant les cours. Généralement à cette heure-ci c'est assez calme.

Il avait raison. Venir à cette heure-ci était le meilleur moment si on voulait avoir la paix. A croire qu'il n'avait pas compris ce point, lui qui était venu embêter Alice. Cependant, bizarrement, la jeune fille appréciait sa compagnie. Puis, sur un ton suppliant et plaisantin, Dick demanda à la jeune fille si elle aussi avait pris cette habitude. Alice répondit à cette réplique par un sourire amusé ainsi que ces quelques mots :

- Nan, c’est la première fois que je viens courir ici. Tu devrais peut-être penser à changer de style d'entraînement.

Le regard malicieux elle scrute la réaction du jeune homme. Elle le laisse poireauter avec cette réponse pendant quelques secondes avant de reprendre :

- Mais nan, t'en fait pas. Je viens tous les matins depuis que je sais courir.

Alice sourit amusée et moqueuse, fière de sa connerie.  Puis elle scrute une nouvelle fois le jeune homme et une question lui vient en tête, repensant à ce qu'il a dit tout à l'heure

- Je sais, je dois être chiante avec mes questions à la con mais, dis-moi, tu viens d'où? Ouai parce que tout à l'heure tu m'as dit que tu étais étudiant ici depuis un peu plus d'un mois et je suis curieuse de savoir d'où tu es originaire.

Elle lui fit un clin d'œil à son tour et le regarda intrigué. Il était étrange ce garçon, il n'était pas comme les autres. Il n'avait pas l'air bien méchant mais, pourtant, Alice était sûr qu'il cachait quelque chose. Dick était trop mignon, trop gentil. C'est peut-être son instinct de chasseuse qui ressortait mais, elle était convaincus qu'il dissimulait des choses sous ce sourire angélique.


*D'où peut bien sortir un spécimen pareil?*


avengedinchains

_____________________________________________



Away get away. You're such a freak. It's what people say to me. Different, too different. I'm scared of judgement. Your insults and your slenders sticked on to me... — LOÏC NOTTET.
Revenir en haut Aller en bas

Gentleman Cambrioleur

avatar
Jason O'Neal
Gentleman Cambrioleur








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 11/01/2016 MESSAGES : 185 + LIEU DE RESIDENCE : Spinelli Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Graphiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Humain + faussaire
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Disponnible
RP en cours:

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes | Park | 21/05/2015 Lun 18 Juil - 19:56

Behind Blue Eyes


Alice Matthews Δ Dick Hopkins

“ When my fist clenches, crack it open before I use it and lose my cool. When I smile, tell me some bad news before I laugh and act like a fool. If I swallow anything evil put your finger down my throat. II shiver, please give me a blanket, keep me warm, let me wear your coat ” -- The Who ♫


- Nan, c’est la première fois que je viens courir ici. Tu devrais peut-être penser à changer de style d'entraînement, se moqua la fille, un regard félin sur son visage.

Et voilà comment la question rhétorique du garçon était devenue un peu moins rhétorique que ça. Elle ne pouvait pas être sérieuse ? A moitié pris de cours, et à moitié impressionné, Dick bougea un peu mal à l'aise, changeant son poids de pied, se préparant à lancer une réponse. Mais finalement Alice le prit de court en riant avant de donner suite à sa réplique.

- Mais nan, t'en fait pas. Je viens tous les matins depuis que je sais courir.

Soulagé mais un peu déçu d'avoir été pris au piège, Hopkins secoua la tête tout en riant, un sourire véritable arborant ses lèvres. Le genre de sourire tout à fait sincère, à pleines dents, celui que même les meilleurs acteurs ne peuvent reproduire à la perfection. Oui, cette expression était le privilège de ce qu'on pourrait appeler les "bon vivants", et bien que profondément blessé au fond de lui, Dick faisait toujours partie de cette catégorie de personnes. Il savait apprécier la vie et donnait une importance capitale à la sincérité, car lui mieux que quiconque connaissait son importance et sa fragilité.

Le cadet passa une main dans ses cheveux afin d'y faire passer l'air frais du matin, puis il leva à nouveau la tête alors qu'Alice parlait, réellement intriguée. Elle était vraiment particulière cette fille. Surprenante et franche. Mais la particularité n'avait rien d'effrayant ou de décevant, pas pour Dick tout du moins. C'était même le contraire.

- Je sais, je dois être chiante avec mes questions à la con mais, dis-moi, tu viens d'où? Ouais parce que tout à l'heure tu m'as dit que tu étais étudiant ici depuis un peu plus d'un mois et je suis curieuse de savoir d'où tu es originaire.

La voilà, LA question. Celle à laquelle il ne pouvait pas vraiment répondre. Non pas que ce serait mentir, il pouvait toujours lui dire de quel lieu géographique il venait sans donner d'indication sur ses activités pas très légales, ou même leur existence. Cela dit, c'était un peu plus compliqué que ça, il avait énormément voyagé, on ne pouvait pas dire à proprement parler qu'il venait d'un endroit précis. Ces derniers temps, il avait passé un mois par ci, un mois par là, et raconter ses péripéties n'était certainement pas ce que la jeune femme voulait savoir, c'était long, ennuyeux et inutile. Mais il ne fut pas pris au dépourvu pour autant, il avait une réponse à donner tout de même, après tout il faudrait être un idiot, à son niveau, pour se laisser démasquer par une question si anodine. Puis, de toute façon, on ne lui demandait pas de mentir n'est-ce pas ?

- J'étais en Europe avant de venir ici, c'était sympa. Mais à l'origine je suis Canadien. Et toi, tu es ici depuis longtemps ?

Rome, Venise, Paris, Berlin... Il avait fait de nombreuses villes durant ce petit périple en Europe, et autant dire qu'il avait vraiment apprécié. Les références culturelles et historiques l'avaient vraiment passionné, c'était comme si chaque ville qu'il avait visitée avait sa propre histoire à raconter à travers ses œuvres, ses architectures, ses ruines. Et pour quelqu'un assoiffé de connaissance comme Hopkins l'était, c'était un véritable Graal, et ce sans compter ses intérêts professionnels.

par humdrum sur ninetofive



_____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

Chasseuse de biscuits ♥

avatar
Alice Matthews
Chasseuse de biscuits ♥








Voir le profil de l'utilisateur http://meaphotos.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/04/2015 MESSAGES : 757 + LIEU DE RESIDENCE : Rue Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Flic
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseuse
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Dispo
RP en cours:

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes | Park | 21/05/2015 Dim 19 Fév - 15:48

▲ Behind blue eyes ▲
TONIGHT I'M GONNA HAVE MYSELF A REAL GOOD TIME. I FEEL ALOVE. AND THE WORLD I'LL TURN IT INSIDE OUT YEAH. AND FLOATING AROUND IN ECSTASY. SO DON'T STOP ME NOW. DON'T STOP ME NOW. (⚡) QUEEN - DON'T STOP ME NOW

Alice était fière, fière d'avoir pu montrer de quoi elle était capable. Elle connaissait ces capacités, savait à quel point elle pouvait aller vite. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle passait toutes ses matinées au parc, tôt, sans personne pour la déranger. Ce mec, c'était la première fois qu'elle le voyait et c'était plutôt une belle rencontre, positive. Enfin c'est ce qu'elle pensait mais préférait tout de même rester sur ses gardes, après tout, elle ne sait qui il est réellement. La cadence un peu plus lente, Alice marche toujours de façon aussi active. Après avoir un peu parlé avec lui, celui-ci se met à rire puis sourire.

*Il est plutôt mignon comme ça*

Parti dans ses pensées, la jeune fille secoue discrètement sa tête de gauche à droite afin d'oublier cette pensée qui s'immisce dans sa tête. Elle posa son regard sur Dick au moment où celui-ci passa sa main dernière ses cheveux. Il paraissait aussi un peu gêné, Alice se demanda si elle avait dit quelque chose qui aurait pu le rendre mal à l'aise. Il est vrai qu'elle était curieuse, trop curieuse. Elle avait tendance à poser des questions sur des choses qui ne la regardaient pas, s'interroger sur des détails qui n'ont pas vraiment d'importance. Finalement, le joggeur finit par reprendre la parole, répondant simplement, sans réel détour.

- J'étais en Europe avant de venir ici, c'était sympa. Mais à l'origine je suis Canadien. Et toi, tu es ici depuis longtemps ?

En Europe ? Ça doit être cool ! Il a du faire la France ? L'Italie peut-être ? Ou bien l'Allemagne ? Alice aimerait beaucoup se rendre dans ces pays qui ont marqué l'histoire de part leur culture et leur art. Un sourire satisfait apparaît au vu de la réponse à sa question. Il est vraiment intriguant ce garçon, difficile à déchiffrer, assez flou mais pourtant pas mal direct dans sa façon d'être. La jeune fille sourit avant de reprendre vivement la parole :

- L'Europe ! Ça fait rêver… Sinon oui, je suis d'ici. Weird Falls c'est toute ma vie ainsi que celle de ma famille. C'est pas bien grand mais au moins on a l'avantage de tous se connaitre.

Elle se voulait amicale malgré ses pensées qui lui disaient de se méfier. Alice commençait à bien l'aimer cet inconnu qui ne l'était pas tant. Elle le trouvait intéressant. Se demandant ce qu'il avait bien pu faire en aussi loin de weird falls, pourquoi il était venu habiter ici, la blondinette de tarda pas à l'assommer une nouvelle fois de questions :

- Pourquoi être venu à Weird Falls ? Je veux dire que ce n'est pas la meilleure destination du monde. Surtout quand tu viens d'aussi loin. D'ailleurs tu y faisais quoi, en Europe ? Tu y as étudié ?

Alice sourit, un peu gênée par le fait d'être aussi curieuse. Cependant, elle voulait vraiment en savoir plus sur lui, sur sa vie, le pourquoi du comment de sa venue ici, à Weird Falls, du destin qui a fait qu'ils se sont rencontrés ce matin de printemps.

avengedinchains

_____________________________________________



Away get away. You're such a freak. It's what people say to me. Different, too different. I'm scared of judgement. Your insults and your slenders sticked on to me... — LOÏC NOTTET.


Dernière édition par Alice Matthews le Lun 3 Avr - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Gentleman Cambrioleur

avatar
Jason O'Neal
Gentleman Cambrioleur








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 11/01/2016 MESSAGES : 185 + LIEU DE RESIDENCE : Spinelli Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Graphiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Humain + faussaire
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Disponnible
RP en cours:

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes | Park | 21/05/2015 Jeu 2 Mar - 12:26

Behind Blue Eyes


Alice Matthews Δ Dick Hopkins

“ When my fist clenches, crack it open before I use it and lose my cool. When I smile, tell me some bad news before I laugh and act like a fool. If I swallow anything evil put your finger down my throat. II shiver, please give me a blanket, keep me warm, let me wear your coat ” -- The Who ♫


- Ca, c'est clair ! Il y a tellement de cultures en Europe, à la fois semblables et distinctes, tellement de patrimoines culturels à explorer. Chaque ville a sa propre histoire à raconter. Il faudrait des siècles pour voir tout ce qu'il y a à voir, un paradis si tu t'intéresse à l'art !

Hopkins commençait à répondre au petit interrogatoire mené par la blondinette, des étoiles dans le ventre et des papillons dans les yeux, à moins que ce soit le contraire, il n'en avait plus aucune idée. Il était à présent focalisé sur son sujet, le reste ne pouvant pas pénétrer ce petit tourbillon d'émerveillement qui tournait autour de lui. Il y avait tellement à dire sur l'art et la culture, il avait gagné tant de connaissances aussi étonnantes que captivantes en Europe, et à présent il aurait aimé les partager avec tout le monde, les dévoiler au monde entier. Seulement une minorité d'individus seulement en seraient sensibles, probablement les autres riraient de lui ou au mieux l'ignoreraient.

- Désolé, je m'emballe peut-être un peu trop, dit-il finalement, un petit rire illustrant son léger embarras.

Sa bonne humeur habituelle ne glissa cependant aucunement de son visage de chiot et il poursuivit sa marche tandis qu'Alice le suivait silencieusement. La présence de son aînée lui était agréable, quelque part même réconfortante ce qui n'était que rarement le cas. Après tout, lorsqu'il rencontrait des inconnus, bien qu'il ne le montre pas, il restait quelque peu craintif. Soucieux de donner une parole en trop, soucieux de gêner, ou tout simplement soucieux des intentions de la personne. Mais avec cette fille, il se sentait en confiance immédiatement.

- Après mon diplôme j'ai littéralement sauté dans le premier avion pour l'Europe. J'ai suivi quelques cours là bas mais j'ai surtout fait mon touriste si tu veux mon avis, reprit-il son récit en plaisantant. Je voulais apprendre toutes les langues, toutes les cultures de tous les pays que j'ai visités. Ce qui au final se rapprocherait plus d'un rêve de gosse ambitieux... finit-il sur le même ton léger et amusé avec lequel il avait commencé, en se replongeant dans les souvenirs de ses péripéties du continent Européen. Peut-être avait-il effectivement été trop ambitieux, mais il était réellement passionné par toute ces diversités culturelles. Il était assoiffé de connaissance et ne rêvait que de pouvoir librement faire le tour du monde, sans frontières, sans barrières éthiques ou politiques. Et même si le jeune homme avait des connaissances exceptionnelles pour son jeune âge, qu'il était capable de reproduire la technique de n'importe quel peintre de n'importe quelle époque les yeux fermés et de déceler le vrai du faux en un coup d'œil, pour lui ce n'était jamais assez.

- C'est un peu pour ça que je suis revenu, enchaînait-il un peu plus calmement. Je veux dire, même si je suis canadien, la plupart de mes familles d'accueil se trouvaient aux Etats Unis, c'est là où j'ai passé la majeure partie de ma vie. Et Weird Falls a l'une des écoles d'art les plus quottées du pays.

Le jeune homme plongea timidement ses mains dans ses poches, regardant Alice un instant droit dans les yeux. Il avait peur de l'avoir effrayée, à vrai dire lorsqu'il se passionnait pour quelque chose il avait du mal à contenir son excitation. Il se mettait à parler tel un véritable moulin à paroles, c'était plus fort que lui. Mais la passion était ce qui le faisait avancer au quotidien et, même si cela pouvait devenir dévorant, il estimait qu'un individu sans passion n'était qu'une coquille vide. Que c'était la chose la plus triste qui lui soit donnée de voir et pourtant la tristesse et la désolation étaient les deux émotions principales qui avaient bercé son enfance.

- Dis-moi Alice, tu n'as jamais rêvé de voyager ?, demandait-il finalement innocemment.


par humdrum sur ninetofive



_____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

Chasseuse de biscuits ♥

avatar
Alice Matthews
Chasseuse de biscuits ♥








Voir le profil de l'utilisateur http://meaphotos.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/04/2015 MESSAGES : 757 + LIEU DE RESIDENCE : Rue Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Flic
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseuse
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Dispo
RP en cours:

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes | Park | 21/05/2015 Lun 3 Avr - 20:55

▲ Behind blue eyes ▲
TONIGHT I'M GONNA HAVE MYSELF A REAL GOOD TIME. I FEEL ALOVE. AND THE WORLD I'LL TURN IT INSIDE OUT YEAH. AND FLOATING AROUND IN ECSTASY. SO DON'T STOP ME NOW. DON'T STOP ME NOW. (⚡) QUEEN - DON'T STOP ME NOW

Alice avait reprit une marche plus tranquille. Son jogging matinal s'était alors rapidement transformé en promenade printanière. C'est étrange, elle avait l'impression de connaitre ce gars depuis des années. Elle avait ce drôle de ressentit qu'elle et lui s'étaient déjà rencontrés…peut-être dans une autre vie ? Cela la fait rire intérieurement, s'imaginant tous les deux, des années en arrières, un autre temps, une autre vie, d'autre coutume. Alors que son esprit vagabondait ça et là, la voix de l'attendrissant jeune homme vint jusqu'à ses oreilles, la sortant de son imaginaire.

- Ça, c'est clair ! Il y a tellement de cultures en Europe, à la fois semblables et distinctes, tellement de patrimoines culturels à explorer. Chaque ville a sa propre histoire à raconter. Il faudrait des siècles pour voir tout ce qu'il y a à voir, un paradis si tu t'intéresse à l'art !

Elle rigola doucement à cette réponse. Il avait l'air vraiment passionné, tout comme elle pouvait l'être avec la chasse. La jeune fille aurait aimé partager cette passion avec son interlocuteur mais cette partie de sa vie devait rester caché. Même son père n'était pas au courant… Elle avait appris seule, sans personne pour lui venir en aide. Alice n'a toujours compté que sur elle-même, ne donnant pas sa confiance aussi facilement qu'il n'y parait. Peut-être était-il déjà au courant ? Certainement. Cependant, jamais ils n'en parleraient à haute voix, préférant laisser ces choses-là de côté, les laissant sous silence. Une nouvelle fois, ce fut la voix enjouée du gamin qui l'a sortie de ses pensées bien noires :

- Désolé, je m'emballe peut-être un peu trop.

Elle répondit par un sourire amical, comme pour lui montrer qu’elle appréciait ce qu’il lui racontait.

- Mais nan, c’est super ! Ça montre que tu es passionné par ce que tu fais !

Alice vint alors à poser d'autres questions, comme si elle menait un interrogatoire. Elle ne voulait pas paraitre trop froide, ni même trop curieuse ou imposante. Cependant, elle avait toujours cette vague impression d'être comme ça, une fille trop brusque qui pose son nez là où elle ne devrait pas.

- Après mon diplôme j'ai littéralement sauté dans le premier avion pour l'Europe. J'ai suivi quelques cours là bas mais j'ai surtout fait mon touriste si tu veux mon avis. Je voulais apprendre toutes les langues, toutes les cultures de tous les pays que j'ai visités. Ce qui au final se rapprocherait plus d'un rêve de gosse ambitieux...

La blondinette rigola une nouvelle fois à la réplique de son interlocuteur. Il était réellement à fond dans ce qu'il faisait. Il avait profité de sa jeunesse pour étudier, découvrir des choses tellement différentes…A côté, Alice avait l'impression d'être une ignorante du monde qui l'entoure. C'est pas qu'elle est idiote la blonde mais quand elle se dit qu'elle a dû s'y prendre à deux fois pour avoir sa dernière année de lycée, elle se trouve bien bête face à un gars comme lui.

- C'est un peu pour ça que je suis revenu. Je veux dire, même si je suis canadien, la plupart de mes familles d'accueil se trouvaient aux Etats Unis, c'est là où j'ai passé la majeure partie de ma vie. Et Weird Falls a l'une des écoles d'art les plus quottées du pays.

Des familles d'accueilles ? Canadien ? Beaucoup d'information en une si courte phrase. Alice afficha un sourire qui se voulait amical et réconfortante. Elle ne savait pas s'il était facile pour lui de parler de ce genre de choses à une parfaite inconnue et c'est donc pour cela qu'elle n'avait pas voulu surenchérir en posant des questions farfelues. Alors qu'elle s'apprêtait à reprendre la parole, son compère fut bien plus rapide, vrai moulin à parole, ma parole !

- Dis-moi Alice, tu n'as jamais rêvé de voyager ?

La question la prit un peu au dépourvu. Qu'allait-elle bien pouvoir répondre ? Bien sûre qu'elle avait rêvé de voyager, de partir de ce patelin paumé pour découvrir de nouveaux horizons. Mais si son père l'avait su, il l'aurait surement séquestré dans la cave. Oui, c'était un père protecteur, trop protecteur. Depuis la perte de son épouse, la mère d'Alice, il avait constamment peur pour elle, pour ce qui pourrait advenir d'elle. Il savait ce qui était vraiment arrivé, il savait que sa mort n'était pas qu'un simple accident. Une chose lui avait ôté la vie. Depuis le jour où elle a su ça, l'idée de retrouver l'assassin ne quitte plus son esprit. Elle retrouvera celui qui a causé le désordre dans sa vie et elle lui fera payer, tout simplement.

- Pleiiins de fois, tu ne pourrais même pas imaginer. Mais je suis bien ici. Ma famille, mes amis, mon enfance, tout est ici. Un jour j'irais peut-être à la découverte du monde mais pas tout de suite. Et puis je suis pas sûre que la police me laisse une année sabbatique pour partir en voyage.

Voilà qu'elle venait de lâcher une information sur sa vie alors qu'elle faisait attention à ne rien dévoiler. Malgré le fait qu'elle est dit cette dernière phrase sur le ton de la plaisanterie, un facepalm intérieur la remet à sa place. Sourire franc plaqué sur le visage, elle continue de poser des questions pour éviter qu'il n'en pose de trop.

- Donc dû coup tu fais des études en art ? C'est cool ! J'ai jamais été trop passionné par la peinture ou tout ce qui s'en rapproche mais j'admire ce que font les artistes, peu importe leur art.

Elle ne s'était jamais vraiment étalée sur le sujet. L'art et elle, ça faisait deux. Jamais elle ne s'y été trop intéressé. La musique était à ce jour le seul art qui l'avait captivé au point d'en faire une fixette durant toute son année de seconde. Elle écoutait de tout, c'était forgé une culture impressionnante sur le sujet mais gardait toujours ça pour elle. La seule personne qui avait pu être au courant avait été Théo, son ami d'enfance. Alice avait beau être sociable et souriante, peu de gens avaient des informations à son sujet. La discrétion sur sa vie était son fort…ou sa faiblesse, allez savoir.

avengedinchains

_____________________________________________



Away get away. You're such a freak. It's what people say to me. Different, too different. I'm scared of judgement. Your insults and your slenders sticked on to me... — LOÏC NOTTET.
Revenir en haut Aller en bas

Gentleman Cambrioleur

avatar
Jason O'Neal
Gentleman Cambrioleur








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 11/01/2016 MESSAGES : 185 + LIEU DE RESIDENCE : Spinelli Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Graphiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Humain + faussaire
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Disponnible
RP en cours:

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes | Park | 21/05/2015 Sam 8 Avr - 23:27

Behind Blue Eyes


Alice Matthews Δ Dick Hopkins

“ When my fist clenches, crack it open before I use it and lose my cool. When I smile, tell me some bad news before I laugh and act like a fool. If I swallow anything evil put your finger down my throat. II shiver, please give me a blanket, keep me warm, let me wear your coat ” -- The Who ♫


Hopkins pouvait remercier Alice pour ne pas s'attarder sur le sujet de son enfance et de ses familles d'accueil, l'information lui avait semblée naturelle à sortir il n'empêche que cette période avait été très difficile pour lui et il n'aimait pas en parler. Ni se la remémorer d'ailleurs. A vrai dire, il ne parlait pas vraiment de ces années aux gens et même s'il savait pertinemment que sans son passé il ne serait pas la personne qu'il était aujourd'hui, qu'il avait fini par l'accepter comme une fatalité, il préférait le laisser de côté. Ne plus se référer à lui même comme à Jason O'Neal. La seule personne avec laquelle il en avait un tant soit peu parlé, c'était Lucas. Il avait fini par se confier à lui et bien parce qu'il avait un passé assez similaire au final. Et que personne ne se comprenait mieux que ces deux garçons. Cela dit il trouvait tout de même une étonnante facilité à parler avec la jeune femme et il en était bien le premier étonné. De la même manière qu'elle ne semblait pas ennuyée par toutes ses répliques peut-être lassantes et lointaines sur l'art, contrairement à la majorité des gens. Il n'était cependant pas capable de dire si c'était par politesse ou par réel intérêt. Mais dans les deux cas il appréciait le geste.

- Pleiiins de fois, tu ne pourrais même pas imaginer. Mais je suis bien ici. Ma famille, mes amis, mon enfance, tout est ici. Un jour j'irais peut-être à la découverte du monde mais pas tout de suite. Et puis je suis pas sûre que la police me laisse une année sabbatique pour partir en voyage.

A cette réplique Dick ne put empêcher son sourire habituellement si lumineux et sincère de se crisper quelque peu. Il était en quelque sorte jaloux de Alice, ou de la vie qu'elle avait même s'il ne la connaissait pas en détail. Lui n'avait pas de famille, et encore moins d'enfance. Il avait été trimballé à travers de nombreux états, ayant constamment l'impression d'être rejeté et perdant chaque jour un peu plus d'espoir. Même si la jeune femme n'avait pas nécessairement eu une vie facile, il n'en savait rien, elle pouvait au moins se vanter d'avoir un foyer, un endroit où aller. Si on avait demandé au cadet de dire où était sa maison, son chez lui, il aurait tout bonnement été incapable de répondre. Quant aux amis, pour être franc il n'y avait pas grand monde qui comptait à part Lucas qui était en quelque sorte le frère qu'il aurait voulu avoir. Après tout, il s'était toujours demandé s'il avait des frères et sœurs dans le monde. Ne rien connaître de ses origines portait à se poser un tas de questions dans ce genre, qui le plus souvent ne trouvaient jamais de réponse.

Et puis, il y avait l'autre problème. Le problème qu'elle travaillait apparemment dans la police. En tenant compte du fait qu'il était un faussaire recherché dans plusieurs états d'Amérique et un couple de pays d'Europe, même si on ne lui connaissait ni son visage ni son âge, cela pouvait s'avérer problématique. Mais quoi de plus attirant que de jouer avec le danger ? Et bien, tant qu'il n'y avait pas d'arme à feu dans l'équation tout du moins...

- Donc dû coup tu fais des études en art ? C'est cool ! J'ai jamais été trop passionnée par la peinture ou tout ce qui s'en rapproche mais j'admire ce que font les artistes, peu importe leur art.

Le garçon sourit à l'honnêteté de Alice. C'est simple, Dick était un garçon passionné, mais la peinture était toute sa vie. C'était bien plus fort encore que son adoration pour la musique ou les comics. Mais il respectait et comprenait que cela ne puisse pas intéresser tout le monde, après tout chacun avait son propre petit jardin secret, ses propres rêves. Et si beaucoup de garçons éprouvaient un grand intérêt pour les sports mécaniques ou la technologie, ce n'était pas son cas. Le monde était vaste, les sujets et centres d'intérêt étaient innombrables. C'est ce qui faisait la beauté de l'humanité et qui rendait chacun de ses individus uniques. Après tout, pour le garçon, nous étions tous définis par ce que nous aimions.

- C'est ça, je passe mon diplôme en fin d'année, dit-il assez vaguement. Il était inutile de s'attarder davantage sur le sujet à son goût.

- Tu as l'air de t'intéresser au moins à une autre forme d'art en tout cas, sourit-il chaleureusement en désignant les écouteurs de la blondinette.

par humdrum sur ninetofive



_____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

Chasseuse de biscuits ♥

avatar
Alice Matthews
Chasseuse de biscuits ♥








Voir le profil de l'utilisateur http://meaphotos.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/04/2015 MESSAGES : 757 + LIEU DE RESIDENCE : Rue Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Flic
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseuse
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Dispo
RP en cours:

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes | Park | 21/05/2015 Jeu 18 Mai - 22:53

[quote="Alice Matthews"]
▲ Behind blue eyes ▲
TONIGHT I'M GONNA HAVE MYSELF A REAL GOOD TIME. I FEEL ALOVE. AND THE WORLD I'LL TURN IT INSIDE OUT YEAH. AND FLOATING AROUND IN ECSTASY. SO DON'T STOP ME NOW. DON'T STOP ME NOW. (⚡️) QUEEN - DON'T STOP ME NOW

Alice était heureuse d'avoir fait une nouvelle connaissance aujourd'hui. Même si elle restait encore et toujours sur ses gardes, elle avait prit le temps de l'écouter de parler avec lui. Depuis qu'elle s'était engagée dans la police et même avant à cause de son caractère peu attractif, la jeune fille n'avait pas eu de réel rencontre et le peu de gens qu'elle rencontrait c'était pour des missions d'infiltration. Ses amis se faisaient de plus en plus rare et même ceux qui étaient les plus proches disparaissait. Elle pensa alors à Théo qui avait grandement changé, qui n'était plus le même, qui s'éloignait d'elle comme tous ces gens qui la fuyaient auparavant.

Alice continua donc de partager avec cet inconnu qui petit à petit se transformait presque en un véritable ami. A cette pensée la jeune fille ne put s'empêcher de sourire intérieurement. Alors qu'elle faisait par de ses envies et de ses rêves, le jeune homme se mit à sourire sans que la blonde ne comprenne pourquoi. Certaine chose lui échapper et cela avait tendance à l'agacer. Cependant, là, elle s'en fichait royalement, elle voulait juste passer un bon moment, loin du stress de sa vie bien trop agitée. La jeune fille tente de s'intéresser à Dick tout en essayant d'en apprendre plus sur lui, ce qu'il fait ici, à Weird Falls. Ce n'est pas parce que la conversation est agréable qu'elle en oublie son but premier. Savoir qui il est et pourquoi il est venu l'aborder de la sorte.

- C'est ça, je passe mon diplôme en fin d'année.

Noté se dit-elle consciemment. Une sorte de carnet de notes s'était ouvert dans son esprit et toutes les informations qui pouvaient lui être utile y était consigné. En rentrant elle continuerait les recherches, c'est certain. Beaucoup de gens pourraient considérer cette façon de faire maladive et complètement folle mais pour elle, ce n'était qu'un moyen de se rassurer et de surveiller ses arrières.

- Tu as l'air de t'intéresser au moins à une autre forme d'art en tout cas.

Il montra du doigt les écouteurs que la blonde portait depuis leur rencontre. En effet, la musique était une passion pour Alice qui lui avait permis de passer le lycée sans gros problème. Cela lui permet de s'évader et de changer d‘air, comme son footing du matin.

- La musique c'est de famille ! Et puis ça permet de penser à autre chose.

Elle sourit une nouvelle fois à son nouvel ami qu'elle n'allait pas tarder à quitter. L'heure tourne et bientôt elle se retrouverait en retard pour son premier jour de travail au restaurant du coin. Alice n'avait pas tellement pour habitude d'être à leur mais elle aimait tout de même la ponctualité.

- Je m'excuse, je vais devoir te laisser. Ça a été un plaisir de faire ta connaissance en tout cas ! Peut-être qu'on se reverra un jour ?

Un clin d'œil en direction de l'intéressé, Alice tourna les talons et reprit son footing jusqu'en direction de la maison. Ce garçon était bien étrange mais avait tout de même une gueule d'ange, elle ne pouvait pas dire le contraire. Se reverraient-ils ? Très certainement ! Weird Falls n'était pas bien grande et les gens ne faisaient que se croiser matin et soir. Elle jeta quand même un dernier coup d'œil en arrière avant de croiser le regard de Dick. D'un signe de la main elle le salua et sortie du parc le cœur léger, prête à affronter les démons qui occupaient sa vie et son esprit.

avengedinchains


Spoiler:
 

_____________________________________________



Away get away. You're such a freak. It's what people say to me. Different, too different. I'm scared of judgement. Your insults and your slenders sticked on to me... — LOÏC NOTTET.
Revenir en haut Aller en bas

Gentleman Cambrioleur

avatar
Jason O'Neal
Gentleman Cambrioleur








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 11/01/2016 MESSAGES : 185 + LIEU DE RESIDENCE : Spinelli Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Graphiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Humain + faussaire
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Disponnible
RP en cours:

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes | Park | 21/05/2015 Mer 24 Mai - 1:52

Behind Blue Eyes


Alice Matthews Δ Dick Hopkins

“ When my fist clenches, crack it open before I use it and lose my cool. When I smile, tell me some bad news before I laugh and act like a fool. If I swallow anything evil put your finger down my throat. II shiver, please give me a blanket, keep me warm, let me wear your coat ” -- The Who ♫


- La musique c'est de famille ! Et puis ça permet de penser à autre chose.

Donc, voilà un sujet qu'ils avaient en commun, et bien même si dans son cas ce n'était pas vraiment de famille. Ou du moins il n'en avait aucune idée, d'où l'inconvénient de ne pas connaître ses origines. Bien au contraire, elle l'avait justement aidé à oublier qu'il n'avait pas de famille. Comme le disait si bien Alice, la musique était pour lui un moyen de s'évader, de s'enfermer dans sa petite bulle, là où rien ne pouvait l'atteindre. Ni la douleur d'un tuteur abusif, ni la tristesse d'une vie sans aucun sens. Non, sans la musique Hopkins ne sait pas comment il aurait tenu le coup lors qu'il était plus jeune. C'est pourquoi cet art avait également pris une place importante dans sa vie. Bien que ses groupes favoris soient principalement des groupes de rock et métal - quoi de mieux que Bon Jovi, Queen, Led Zepp" ou encore les Guns' ? - il demeurait sensible à différents genres de musique comme le blues, le jazz et encore mieux le classique. Avec un faible particulier pour la touche si reconnaissable de Beethoven. Peut-être était-ce vieux jeu, peut-être pouvait-on critiquer ses goûts, il n'empêche qu'il préférait écouter de la musique jugée trop démodée plutôt que les musiques commerciales comme on pouvait trouver de nos jours et que le jeune homme estimait responsable de la décadence de cet art.

Encore une fois, Alice sourit et Dick le prit comme une victoire. Il se souciait vraiment des gens, alors les voir sourire était toujours une réussite pour le garçon. Cela le rendait joyeux, c'était tout ce qu'il souhaitait. Surtout lorsqu'il s'agissait d'une personne avec un sourire aussi radieux que celui de la jeune femme. Pourtant le temps tournait et il en avait conscience, bien qu'Alice ne manqua pas de le lui rappeler également.

- Je m'excuse, je vais devoir te laisser. Ça a été un plaisir de faire ta connaissance en tout cas ! Peut-être qu'on se reverra un jour ?

C'était compréhensible, après tout lui aussi avait beaucoup à faire ce jour là. Son entraînement d'escrime n'allait pas tarder à commencer, il allait déjà être en retard. Il salua alors amicalement la jeune femme alors qu'elle partait, la regardant finalement s'éloigner un sourire presque penaud s'étirant sur ses lèvres. Wow. La journée s'annonçait parfaite. Quoi qu'il en soit il avait effectivement le sentiment qu'ils se reverraient, et ce bien plus vite qu'ils ne le pensaient. Après tout, il avait une revanche à prendre à la course...

par humdrum sur ninetofive




HRP:
 

_____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes | Park | 21/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Behind Blue Eyes | Park | 21/05/2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (pale blue eyes)» nouvelle dans the Blue Planet» Problème de Blue Screen» DES NOUVELLES DE ANNIE (BLUE-TITUS)» [résolu]Blue Screen sous W7



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Falls :: Time Travel :: Back in time-