Fin de la MaJ le 13 juin 2017. en savoir + ♥️

Le n°2 du Weird Diary vient de sortir ! Direction → ici !

Pensez à favoriser les chamans et les humains : )

Partagez|

Lucifer Blackburn + Gabriel Owens | Fast RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

nous chassons ceux qui nous chassent

avatar
Gabriel Owens
nous chassons ceux qui nous chassent








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 14/08/2015 MESSAGES : 40 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Garagiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseur, de base.
a little more ?

MessageSujet: Lucifer Blackburn + Gabriel Owens | Fast RP Dim 18 Sep - 12:07


 
Fast RP

somebody get me through this nightmare


+ (chez Luce)
+ (Date)
+ (Luce et Gabriel)
+ (drama, angst, cute, et looooove. parce que quand Luce fait un cauchemar maintenant iléplutouseul et ça cey bien.    (enfin, pour le moment ))




Dernière édition par Gabriel Owens le Dim 18 Sep - 12:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

nous chassons ceux qui nous chassent

avatar
Gabriel Owens
nous chassons ceux qui nous chassent








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 14/08/2015 MESSAGES : 40 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Garagiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseur, de base.
a little more ?

MessageSujet: Re: Lucifer Blackburn + Gabriel Owens | Fast RP Dim 18 Sep - 12:08

Un mois. Ca fait un mois qu’il est avec Luce et il se remet peu à peu de ses blessures causées par l’explosion. Ca fait un mois que le jeune tatoué a pris une très grande place dans sa vie. Il ne pensait pas que la routine mettrait si peu de temps à se mettre en place, mais voilà qu’il dort déjà dans son lit. Eh, non, bande de pervers, pas à cause de ce à quoi vous pensez. Justement, d’ailleurs. Parce que Gabriel a vingt ans et que Luce en a seize, et que même maintenant qu’ils sont ensembles, il ne veut pas aller plus loin que quelques baisers fougueux. Parce que Gabriel aime Luce. Plus les jours passent, plus il découvre des choses sur le brun tatoué et plus i tombe amoureux de lui. Parce que Lucifer est une personne atypique. Parce que Lucifer est plein de complexes et de problèmes, et de très basse confiance en lui. Et plus il passe du temps avec lui et moins il comprend pourquoi il se voit comme ça. Alors, ce soir, en apprenant que son copain -et Dieu sait à quel point il adore se dire qu’il l’est- fait souvent des cauchemars liés à la mort de sa sœur, il a décidé de rester pour la nuit. Il a décidé d’être là si jamais il a besoin de lui. Il a décidé de lui montrer que quand il dit qu’il peut lui faire confiance, qu’il peut se reposer sur lui, ce ne sont pas des paroles en l’air.
Cinquante-cinq fois. Il le lui a dit cinquante-cinq fois, depuis qu’ils se sont mis ensemble, à l’hôpital, ce soir là, qu’il ne le laissera jamais tomber. En fait, il le lui dit dès qu’il peut Comme ça il ne peut pas en douter. Parce que le doute c’est bien ce qui ferait le plus de mal au chasseur. D’autant plus que ça devient vrai un peu plus chaque jour. Alors, quand le blondinet ouvre les yeux et qu’il entend des sanglots étouffés, il fronce les sourcils Il est encore un peu empâté et il n’est pas sûr de tout comprendre, il cherche juste Luce à côté de lui. Mais le lit est froid. Alors il descend, et fait le tour. Et il le retrouve, assis par terre, le dos contre le matelas et les bras passés autour de ses jambes. Et soudainement, il ne sait pas quoi faire. Mais il ne peut décidément pas le laisser comme ça. Pas dans cet état-là. Il ne peut pas faire comme s’il n’avait rien vu ou rien entendu et retourner se coucher. Ce n’est pas dans ses habitudes. Il s’assied à côté du brun et passe juste un bras autour de ses épaules, l’attirant contre lui. « Arrête, Luce… » Il ne sait pas d’où lui est venu ce surnom, il ne lui semble pas l’avoir utilisé avant qu’ils ne se mettent ensemble. Mais ça lui paraît déjà nettement moins malsain que Lucifer, ou juste beau-mec-tatoué-aux-yeux-de-la-perfection. Il se doute qu’il a dû faire un cauchemar, mais c’est vraiment nouveau comme situation. D’autant que ça n’a pas l’air lié à une quelconque crise de manque, durant lesquelles Gabriel devient de plus en plus réactif. « Je suis là… Tout va bien… T’es pas tout seul. Je t’aime… »
Revenir en haut Aller en bas

eau, feu, terre, air.

avatar
Lucifer Blackburn
eau, feu, terre, air.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 14/08/2015 MESSAGES : 65 + LIEU DE RESIDENCE : Gone
+ SITUATION OFFICIEUSE : Élémentaliste
a little more ?

MessageSujet: Re: Lucifer Blackburn + Gabriel Owens | Fast RP Ven 23 Sep - 23:39


Depuis que sa sœur est morte, Luce fait très peu de nuits complètes. Il n'en fait quasiment plus, pour être exact. Des cauchemars l'agitent sans cesse, le réveillent, lui font craindre le sommeil. Depuis qu'il sort avec Gabriel, ça s'arrange un peu. Sa présence le réconforte un peu et il est là pour le consoler si jamais Luce en a besoin. Ce soir est un soir où il en a besoin. Ce soir, le cauchemar ne concernait pas juste Hazaëlle, sa mort ou son fantôme qui revenait le hanter. Ce soir, ils mourraient tous. Elle, bien sûr, toujours, c'était une constante. Thésée. Max. Gabriel. Tous. Et lui était seul, désespérément seul. Cette idée, l'idée qu'un jour il puisse tous les perdre, cette pensée revenait souvent et le terrorisait. Il aimait Thésée de tout son cœur, adorait le gamin, et il avait fini par tomber amoureux du chasseur. En perdre un le ferait couler. Les perdre tous le ferait se noyer. Alors, quand il se réveille en sursaut, après avoir assisté à la danse morbide de leurs cadavres, la panique le fait trembler. Il se lève, essaye de ne pas réveiller le blond à ses cotés. D'un coté il savait que sa présence l'aiderait, de l'autre, il ne voulait pas le déranger. Il ne voulait pas être vu comme un gamin pitoyable qui fait des cauchemars en permanence. Il ne voulait pas voir de la pitié dans ce regard-là. Il se recroqueville au pied du lit, cache sa tête dans ses bras et ses bras atour de ses jambes afin d'étouffer ses sanglots. Ça ne suffit pas, visiblement, parce que l'autre le rejoint un peu plus tard, l'enlace.

"Arrête, Luce… Je suis là… Tout va bien… T’es pas tout seul. Je t’aime…"

Alors Luce s'accroche à lui, cache son visage dans le cou du bouclé, le serre comme une bouée de sauvetage, comme un doudou-rempart contre les terreurs nocturnes -et non pas les furies nocturnes, qui elles sont moins flippantes et ressemblent plus à des gros chats-. Il le serre pour se rappeler qu'il est vivant, qu'ils sont vivants tous les deux, que Thésée n'est pas morte non plus, pas plus que Max. Il le serre pour se rappeler qu'il est là, avec lui, qu'il l'aime.

"Meurs pas, t'en va pas, jamais … steplait …"


C'est la première fois que Luce lui dit quelque chose du genre aussi clairement, la première fois qu'il laisse entrevoir l'être vulnérable qui a peur de l'abandon derrière les tatouages et la drogue, la première fois qu'il se révèle être aussi fragile.
Revenir en haut Aller en bas

nous chassons ceux qui nous chassent

avatar
Gabriel Owens
nous chassons ceux qui nous chassent








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 14/08/2015 MESSAGES : 40 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Garagiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseur, de base.
a little more ?

MessageSujet: Re: Lucifer Blackburn + Gabriel Owens | Fast RP Sam 24 Sep - 9:18

Gabriel l'enlace doucement et lui murmure ces mots rassurants. Et Luce ne se fait pas prier pour s'accrocher à lui comme à une bouée de sauvetage. Il sent son visage trempé de larmes se caler dans son cou, alors le Chasseur le serre encore plus fort. Il veut lui montrer qu'il est là. Que le mauvais rêve est passé. Il veut le ramener dans la réalité. Mais il ne sait pas tellement quoi dire, alors il se contente de lui caresser tendrement la nuque et les cheveux, tout en lui chuchotant de se calmer. Et puis la voix tremblante du jeune homme parvient à ses oreilles, alors il le serre encore un peu plus fort. "Je suis là, Luce. Je suis vivant, je compte pas mourir de suite. Et je te l'ai déjà promis, je pars pas, je te laisse pas. Je serais toujours là pour toi." Pour ce qui est de la mort, il ne peut rien promettre réellement. Il est un chasseur, et si Luce n'avait pas été là, il y serait sans aucun doute resté. Mais il peut lui promettre qu'il ne partira jamais, sous aucun prétexte. Que tant que Luce l'aimera et voudra de lui, il sera là. C'est la première fois qu'il l'entend supplier de cette voix là, c'est la première fois qu'il le sent pleurer. Et ça brise quelque chose en Gab'. Probablement son coeur. Parce qu'il comprend l'état de détresse dans lequel est son copain. Parce qu'il se rend compte que la situation est pire que tout. Que même si les choses commencent à s'améliorer depuis qu'il est là, il a encore un long chemin à faire. Ce n'est pas juste un pauvre gosse tombé dans la drogue, c'est pire que ça. C'est silencieux, insidieux, ça s'est glissé en lui et ça se nourrit de lui depuis qu'il est seul. Il a envie d'avoir pitié mais ce n'est pas ça qui le pousse à murmurer encore une fois un je t'aime -il sait d'autant plus que l'autre ne le lui rendra pas, mais ça, ça ne le dérange pas. Il peut comprendre et il a longtemps été dans le même cas-. Non. Il tombe simplement un peu plus amoureux de lui, de sa personnalité torturée. Comme à chaque fois que Luce soulève un peu le masque, laisse filer quelque chose de nouveau, qui vient alors directement se loger dans la poitrine du blond. Le corps frêle pressé contre lui est gelé, il le sent à travers son tshirt. Alors comme il le faisait quand sa soeu avait un chagrin d'amour, il l'attrape dans ses bras, pour le poser sur le lit, et l'enroule dans une couette. L'embrassant sur la joue, il lui promet d'être là le plus vite possible.

Il s'affaire en cuisine. Il sort la bouteille de lait, remplit une tasse, met un peu de miel, la fait chauffer au micro ondes et remue. Il rajoute même un tout petit peu de sucre, pour que ce soit plus réconfortant. Et -se brûlant les doigts au passage- il prend la tasse et l'emmène à Luce. C'est une technique que sa mère utilisait peu après la mort de son oncle, quand il faisait des cauchemars. Si bien que maintenant, avant d'aller se coucher, il prend une cuiller de miel -parce que le lait il n'aime plus ça-. "Tiens, angel. Bois. Ça va te faire du bien, promis."
Revenir en haut Aller en bas

eau, feu, terre, air.

avatar
Lucifer Blackburn
eau, feu, terre, air.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 14/08/2015 MESSAGES : 65 + LIEU DE RESIDENCE : Gone
+ SITUATION OFFICIEUSE : Élémentaliste
a little more ?

MessageSujet: Re: Lucifer Blackburn + Gabriel Owens | Fast RP Ven 4 Nov - 23:29


Luce s'accroche toujours à Gabriel, même si la terreur qu'avait provoqué son cauchemar se calmait doucement, retombait, apaisée par les mots de doux réconfort du bouclé, par ses caresses dans son dos, ses cheveux, sa nuque, délicatement, tendrement. Il ne pensait pas que ça ferait ça, d'être amoureux. Il ne pensait pas que ça voudrait dire que l'autre pourrait le calmer aussi facilement que Thésée pouvait le faire. Ses doigts se décrispent doucement des vêtements de l'autre. Il est là. Il va bien. Il n'est pas parti. Il le lui dit et même si Luce n'écoute pas vraiment, au fond il sait. Il sait que c'est vrai, que les bras autour de lui sont vrais, que l'amour que le chasseur lui porte est vrai. Il aurait dû ne pas aimer ça. Ne pas aimer être accro au jeune homme. Il avait déjà assez de problèmes avec les addictions, non ? Il aurait dû se méfier, en temps normal il se serait méfié, peut-être, sans doute. Mais il l'aimait, alors il n'y pensait pas. Et puis l'autre ne lui donnait pas de raison de se méfier, après tout. Il était parfait, parfait en tous points. Il était attentionné, doux, compréhensif. Alors quand il le soulève pour l'enrouler dans les couettes, au chaud, Luce se laisse faire. Il sent son corps glacé se réchauffer tout doucement, et ça le soulage déjà un peu. Quand il lui dit de l'attendre, Luce attend, et Luce ne s'inquiète pas, ne s'imagine pas que ce n'était pas un rêve et que si il s'éloigne c'est pour ne jamais revenir. Il attend. Il risque même un micro-sourire, un peu forcé parce qu'il ne veut pas trop l'inquiéter, au jeune homme quand il revient avec une tasse entre les mains. Luce le prend quand Gab' le lui tend. Il se brûle un peu les doigts, mais ce n'est pas très grave. Le blond lui demande de boire, alors Luce trempe les lèvres dans la boisson. Lait et miel. Son copain était juste parfait, il n'y avait pas d'autres mots.

Il souffle un "merci" tout doucement, et il n'ajoute rien. Il a encore besoin de se calmer un peu, et il n'aime pas particulièrement parler de ses cauchemars, comme il n'aime pas parler de sa soeur. Cela ne l'aide pas particulièrement, ni à se calmer ni à faire son deuil, il se sent juste encore plus fragile. Et il n'aime pas se sentir fragile, vulnérable, il n'aime pas ça devant Thésée, mais encore moins devant Gab'. Parce que Thésée est comme une soeur pour lui, et que c'est normal qu'une soeur nous voit pleurer, que même si il préfèrerait ne jamais l'inquiéter, elle l'avait vu dans ses états bien pires que celui de ce soir. Mais Gab' ... il détestait l'idée d'être pitoyable devant lui, de pleurer devant lui, d'être un enfant fragile devant lui. Parce qu'il l'aimait et qu'il ne voulait pas voir de pitié dans ses yeux, juste de l'amour.

Revenir en haut Aller en bas

nous chassons ceux qui nous chassent

avatar
Gabriel Owens
nous chassons ceux qui nous chassent








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 14/08/2015 MESSAGES : 40 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Garagiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseur, de base.
a little more ?

MessageSujet: Re: Lucifer Blackburn + Gabriel Owens | Fast RP Ven 11 Nov - 22:22

Luce boit doucement après lui avoir fait un sourire forcé et Gab' reste là, assis en tailleur sur le lit, face à lui, prêt à réagir à la moindre de ses demandes. Il est là, il veut le lui montrer. Il lui caresse un peu la joue et le front, tendrement, toujours. Il n'est jamais violent avec Luce. Parce qu'il l'aime d'une façon pure et vraie. Parce qu'il l'aime comme il n'a encore jamais aimé aucun autre homme, aucun autre garçon. Il finit la tasse de son moineau sans appétit, et la pose sur la table de nuit, un petit sourire amusé ornant les lèvres du bouclé. Il se glisse sous les couvertures, collé contre le tatoué. Il passe ses bras autour de lui, cale sa tête dans son cou. Et il commence, maintenant que l'autre l'entend. "Tu sers pas à rien, tsais ? Tu es doué pour m'aimer. Et pour aimer Thésée. Et pour la protéger. Et pour me rendre heureux. Et puis tu mérites qu'on t'aime. Je te le promets. T'as cette douceur, cette façon de regarder tes proches, tu as toutes ces petites manies adorables. Ta façon de nous préserver en permanence. Et même tes peurs, je les aime. Parce que je suis là pour les chasser. Je partirai jamais. Je peux pas partir alors que je t'ai, toi." Il voudrait cette fois-ci, que Luce y croie, enfin. Il voudrait que de simples mots puissent enfin chasser ses tourments. C'est illusoire, c'est grotesque, et pourtant c'est cet espoir qui fait battre son coeur follement. C'est l'idée de le sortir de son malheur, c'est l'idée de créer eux deux, seuls, leur ilôt, leur monde, leur univers où ils seraient heureux. Mais c'est trop tôt et certainement qu'il ne l'a même pas écouté. Il va hausser les épaules, tirer une syllabe pensive, sans sens véritable, et puis lui lancer ce misérable petit sourire triste. Le genre qui vous dit que c'est bien essayé, mais que peu importe à quel point vous essaierez vous n'y parviendrez pas. Et ça, Gabriel ça le tue, des fois. De voir à quel point son ange personnel s'est enfermé derrière des murs de haines et de reproches, coupé du monde, dans une froide solitude, le genre qui vous empêchera toujours de partir.

Mais Gabriel ne désespère pas, jamais. Il a fait une promesse, un jour, il a bien dans l'idée de la respecter, de la tenir jusqu'à la toute fin. Lui tirer des sourires de plus en plus vrais, de plus en plus spontanés, de plus en plus souvent. Que ses yeux pétillent à nouveau comme ils le devraient. Que des paillettes d'or jouent dans son regard bleu, comme elles devaient le faire avant. Que ses joues pâles se colorent de rose, que ses mains cessent de trembler, que son coeur et son esprit (s')aiment, de nouveau, -ou enfin- inconditionnellement. Gabriel ne vit que pour ça. Il peut fermer les yeux sur le reste. Il peut l'attendre autant de temps qu'il le voudra quant à la drogue. Peu importe. Peu importe du moment qu'il y a toujours ce rêve qu'un jour, Luce soit heureux.
Revenir en haut Aller en bas

eau, feu, terre, air.

avatar
Lucifer Blackburn
eau, feu, terre, air.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 14/08/2015 MESSAGES : 65 + LIEU DE RESIDENCE : Gone
+ SITUATION OFFICIEUSE : Élémentaliste
a little more ?

MessageSujet: Re: Lucifer Blackburn + Gabriel Owens | Fast RP Jeu 15 Déc - 11:10


Luce sent les mains de Gab' le frôler doucement, en petites attentions délicates. Il pourrait presque trouver ça drôle, que le chasseur ait autant peur de le briser, mais il trouve juste ça incroyablement touchant. Et adorable. Que quelqu'un fasse autant attention à lui, même si ça lui donnait l'impression d'être un enfant, ou quelque chose de très fragile et très blessé, ça le faisait fondre. Il ne le montrait pas forcément, peu doué qu'il était pour exprimer ses sentiments, mais il ne le pensait pas moins. Gab' termine sa tasse quand Luce n'en veut plus, Gab' se niche contre lui sous les couvertures, Gab' l'enlace. Et c'est curieux, parce qu'il était déjà là avant de faire ça, mais sentir le corps chaud de l'autre contre le sien, un corps qui l'enlace comme pour le protéger, ça le fait se sentir encore un peu mieux. Il arrive presque à reléguer tout au fond de lui les mauvaises pensées, parce que les bras du boucle l'entourent, et qu'en cet instant il est persuadé que c'est un bouclier efficace contre le reste du monde.

Quand Gab' commence à parler, Luce voudrait lui dire de se taire, voudrait se boucher les oreilles, se soustraire à ces mots auxquels il ne croit pas. Mais il ne le fait pas, parce qu'il n'a pas le cœur de décevoir le chasseur, de lui faire de la peine en s'éloignant. Ses mots sont doux, aimants, et Luce n'a aucun doute par rapport au fait que le jeune homme l'aime sincèrement. Il est juste incapable de comprendre. Comprendre ce qu'il y a d'attachant en lui, comprendre ce que le bouclé estime être digne d'être aimé, comprendre que tout n'est pas négatif chez lui. Il ne peut pas. Il ne peut juste pas. Les barrières de haine qu'il a érigées contre lui-même, le peu d'estime ou d'intérêt qu'il porte à sa personne, ne serait-ce qu'à sa santé physique, tout ça l'empêche de comprendre. Mais il a beau ne pas comprendre, ce n'est pas pour autant qu'il veut repousser le jeune homme. Il a beau se dire que Gab' mériterait bien mieux, son égoïsme l'en empêche. Il ne mérite pas d'avoir quelqu'un d'aussi gentil à ses cotés, il est persuadé de ne pas le mériter. Mais il ne veut pas le laisser partir. Alors il ne dit rien, quand Gab' termine sa tirade. Il ne hausse pas les épaules, ne marmonne pas un 'mm' peu convaincu. Il se colle juste un peu plus contre lui.

"Merci d'être là."

Ça ne veut pas dire qu'il se range à ses arguments, ni qu'il accepte de réfléchir à la possibilité de moins se détester. Ça voulait juste dire ça.
Revenir en haut Aller en bas

nous chassons ceux qui nous chassent

avatar
Gabriel Owens
nous chassons ceux qui nous chassent








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 14/08/2015 MESSAGES : 40 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Garagiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseur, de base.
a little more ?

MessageSujet: Re: Lucifer Blackburn + Gabriel Owens | Fast RP Dim 18 Déc - 21:50

Gab' n'est pas une créature surnaturelle, il est juste un humain très très entraîné. Mais ça n'e l'empêche pas de sentir, au fond de lui, certaines choses. Comme par exemple que Luce préférerait partir que de l'écouter. Et ça lui brise un peu le cœur. Enfin, pas vraiment. Mais ça lui fait du mal. Parce que Luce, c'est son petit ami. Parce que Luce, il mérite de se trouver beau. Il mérite de se rendre compte qu'il est quelqu'un de bien, parce que, vraiment, c'est ce qu'il est. Il est une personne bénéfique pour le reste de l'humanité, et Gabriel ne comprenait pas qu'il puisse se voir aussi mauvais. Ça ne lui venait même pas à l'esprit, alors que parfois, il ne valait pas mieux. Notamment lorsque ça concernait sa propre sœur. Mais il ne voit pas la réciprocité des choses. Même si Luce n'a aucune des deux réactions qui peuvent énerver le bouclé intérieurement, il le sait, il l'entend. Mais Lucifer se colle un peu plus contre lui, alors il resserre son étreinte, un peu. Et il sourit, avec toujours cette même agréable douleur, comme un pincement au cœur, en l'entendant. « Je te l'ai déjà dit, Luce. Je le serais toujours. J'suis ton copain, c'est normal. »[/u] D'ailleurs, de cette idée, il ne s'en remettait toujours pas. Que Luce était sien, qu'ils sortaient ensemble. Qu'ils vivaient un conte, peut-être pas aussi féérique que ce qu'il s'était imaginé gamin, mais tout aussi génial. Malgré leurs hauts et leurs bas, malgré la drogue, les crises de manque et les crises de colère tout juste contrôlées de Gab' pour un rien. Il continuait de compter.
Compter le nombre de grains de beauté sur cette peau délicieuse, compter le nombre de tatouages, compter le nombre de fois où il lui avait fait cet adorable petit froncement de nez en une mine dégoûtée quand Gabriel lui racontait les détails de certaines chasses, compter ses je t'aime détournés, parce que son petit ami n'est pas doué avec les mots et les sentiments. Mais c'est pas grave, le bouclé n'en a pas besoin. Il sent que c'est vrai. Parce que Luce accepte sa présence, parce qu'il est là quand Gabriel a besoin de lui, parce que juste pour ne pas lui faire de peine, il ne le repousse pas tandis qu'il lui fait de grandes tirades. Il lui caresse doucement la joue, l'embrasse le plus délicatement du monde, presque comme si c'était la première fois, et murmure tout contre ses lèvres charnues [i] « Est-ce que tu sais combien je t'aime ? »
Revenir en haut Aller en bas

eau, feu, terre, air.

avatar
Lucifer Blackburn
eau, feu, terre, air.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 14/08/2015 MESSAGES : 65 + LIEU DE RESIDENCE : Gone
+ SITUATION OFFICIEUSE : Élémentaliste
a little more ?

MessageSujet: Re: Lucifer Blackburn + Gabriel Owens | Fast RP Sam 4 Fév - 13:45



"Je te l'ai déjà dit, Luce. Je le serais toujours. J'suis ton copain, c'est normal."

Elle était étrange cette idée. Étrange de par sa normalité et son anormalité à la fois -au sens littéral d'anormal, pas dans son habitude, pas dans le sens "bizarre"-. Il avait beau le savoir, que le chasseur était son copain, ça lui procurait toujours la même espèce de petit pincement au cœur. Parce que c'était son premier amour même si Luce ne le disait pas vraiment, la première personne a être vraiment en couple avec lui aussi. Ça l'impressionnait un peu de voir la vitesse à laquelle on pouvait s'habituer à quelque chose qu'on ne connaissait pas. Il avait vécu bien plus longtemps comme célibataire que comme en couple, et bien plus longtemps comme 'hétéro' que comme 'au moins bi'. Et malgré tout, il s'était habitué aux deux idées. Le cerveau humain avait décidément des capacités d'adaptation assez impressionnantes.

Gab' l'embrasse tendrement et ça aussi il s'y est habitué. Au point que ça lui ferait vraiment mal de ne plus l'avoir. Vraiment mal d'être privé de cette présence tendre et amoureuse et douce auprès de lui. Cette présence qu'il chérissait sans vraiment le dire tant il avait du mal à dire ce qu'il ressentait. Parce qu'il ne savait ni quoi dire, ni comment le dire. Et peut-être aussi qu'au fond il avait peur d'être vulnérable. C'était effrayant, un peu, les sentiments.

"Est-ce que tu sais combien je t'aime ?"

Il colle son nez dans le cou du plus vieux, respire doucement son odeur. Bien sûr qu'il sait. Il n'en doute pas. Il ne comprend pas, mais il ne doute pas. Parce que le bouclé a l'air parfaitement sincère. Et qu'il ne serait pas avec lui en ce moment s'il ne l'était pas. Alors il laisse un petit "Je sais" s'échapper de ses lèvres. Le 'moi aussi' ne franchit pas la barrière de sa bouche, lui, mais il flotte dans l'air comme un sous-entendu léger que Luce tente de faire sans mots.
Revenir en haut Aller en bas

nous chassons ceux qui nous chassent

avatar
Gabriel Owens
nous chassons ceux qui nous chassent








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 14/08/2015 MESSAGES : 40 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Garagiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseur, de base.
a little more ?

MessageSujet: Re: Lucifer Blackburn + Gabriel Owens | Fast RP Sam 25 Fév - 18:36

Luce est spécial, Luce est différent des autres. Et pas dans le sens négatif du terme, loin de là, même si c'est certainement comme ça qu'il l'interpréterait -cet adorable crétin, ajouterait le chasseur-. Il était spécial et différent de tous les autres amants du blond pour de multiples raisons. Et autres que celles qui pourraient venir à l'esprit dans un premier temps. il était spécial non pas parce qu'il était drogué, plein de soucis, vraiment mal dans sa tête, ou qu'il s'était mutilé. Non. Il était spécial pour sa gentillesse presque insoupçonnée, pour sa façon de regarder Gabriel. Parce que même s'il ne le disait pas, même s'il pouvait souvent se montrer égoïste, le blond avait aussi des problèmes d'estime de lui. Pas en général, mais quand ça touchait ses relations proches. Sa sœur, son père, sa mère, ses exs qu'il avait bêtement fait souffrir, quand il s'était mis en couple avec eux en sachant très bien que ça ne durerait jamais plus de deux mois. Mais Luce ne lui en veut pas. Luce le regarde avec de l'amour dans les yeux, même s'il ne prononce jamais les mots. Luce le regarde d'une telle manière qu'il ne peut s'empêcher de croire que cette fois-ci, c'est pour de bon. Que cette fois-ci, ça va durer, et ils seront heureux tous les deux, ensemble. Malgré les aléas de la vie, ils resteront ensemble, aussi longtemps que possible.De toute manière il n'est pas franchement sûr de pouvoir supporter de vivre sans Luce. Il s'est habitué à cette présence rassurante malgré tout. A l'odeur citronnée de l'appartement miteux, à compter tatouages et cicatrices -juste pour être sûr qu'il n'y e aie pas une en plus-, et surtout leurs fous rires. Les moments où ils se taquinent, s'embêtent, se chamaillent avant de rire comme des baleines. Parce que Luce a le plus beau rire qu'il soit. Même s'il n'est pas fin et cristallin, même s'il est parfois un peu rocailleux, parce qu'il ne rigole pas souvent, le changement dans ses yeux est visible. Et Gabriel se sent toujours fier d'y assister et même d'en être la cause. Il veut le voir rire encore longtemps, le faire sourire, et chasser de ses yeux les larmes, la terreur et la haine.

Le nez caché dans le cou du blond, Luce a l'air d'un chat qui essaie de trouver un peu de chaleur. Alors le chasseur resserre son bras autour du corps de son petit ami, et l'embrasse sur la tempe. Un petit je sais, un peu étouffé de par la position du brun lui parvient. Il ressent presque la réciproque. Il l'aime tellement, il voudrait le lui répéter encore et encore. le fait de ne pas entendre les mots n'est pas tant un problème pour lui. Du moment qu'il le lui montre, alors il est satisfait. Ça lui va. Et Luce le lui montre de toutes les plus adorables façons qu'il soit. Il sait. Gab' fait mine de rien, mais il sait et il voit. Il voit que le tatoué essaie de limiter sa consommation depuis quelques semaines, même si ce n'est pas très flagrant et qu'il galère beaucoup à ne pas reprendre autant de doses qu'avant. Il ne dit rien, il ne veut pas lui mettre la pression. Il veut le laisser faire, lui laisser croire qu'il réussira à le surprendre. Mais Gabriel ne doute pas qu'il y parviendra, à s'en sortir. Il fera tout pour l'aider, pour lui donner envoie d'y arriver. Ils font souvent des plans sur la comète à ce propos. Des road trip, des voyages dans des endroits que Luce n'a jamais vus, des nuits de folie, le tout quand il sera sevré -et majeur pour le dernier point-. Et même si ce sont des idées folles, Gabriel est déterminé à les réaliser un jour, parce que son copain le mériterait bien. « J'ai droit à un sourire, angel ? »

Il lui embrasse tendrement le front, le bout du nez, les joues, tout en lui caressant doucement la nuque. Il y a des millions de déclarations d'amour dans ces baisers, que le tatoué ne pourra pas éluder d'un haussement d'épaule, ou ne pas écouter. Pas cette fois. « Jte promets, je te donnerais des occasions de sourire vraiment pour toute une vie. Tu finiras par être vraiment heureux. Je t'assure. » Et tant pis si cette promesse ne dépend pas que de lui, tant pis si il risque de ne pas pouvoir pleinement la tenir, peut-être pas de suite. Il tient à la faire, parce que c'est ce qu'il s'emploie à faire depuis le début. « Je veux te voir heureux. Tu le mérites. Cht. » Il rajoute le dernier son pour l'empêcher de le contredire. Il sait qu'il va se heurter à un grand silence, et qu'il va se faire un peu mal, comme à chaque fois. Mais il est maso, que voulez-vous. Il tient toujours autant à dire des choses comme ça. Parce qu'il tient à ce que le brun aux grands yeux bleus sache ce qu'il pense.
Revenir en haut Aller en bas

eau, feu, terre, air.

avatar
Lucifer Blackburn
eau, feu, terre, air.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 14/08/2015 MESSAGES : 65 + LIEU DE RESIDENCE : Gone
+ SITUATION OFFICIEUSE : Élémentaliste
a little more ?

MessageSujet: Re: Lucifer Blackburn + Gabriel Owens | Fast RP Sam 25 Fév - 18:41


Gab' dépose une multitude de baisers légers sur son visage, et Luce ne peut s'empêcher de sourire un peu. Il sent tout l'amour du bouclé derrière ses baisers, il le sent dans chaque fibre de son être et il ne saurait décrire à quel point ça lui fait du bien. Il n'est pas sûr de le mériter -c'est même plutôt l'inverse, il ne mérite clairement pas, à ses yeux, que quelqu'un d'aussi bien intentionné, d'aussi parfait, l'aime autant- mais sentir cette vague d'amour autour de lui, ça fait que, l'espace d'un instant, il se sent heureux. Ça n'efface pas tout le reste, toute sa haine et toutes ses peurs et tout son mal-être, mais ça le rend au moins un peu heureux. Et quelques fois, de très brefs instants, il essaye de croire que peut-être, un jour, il ira vraiment mieux. Qu'il ira bien. Ça ne dure pas longtemps, il n'y croit pas encore vraiment, mais toujours est-il que cette pensée qui n'existait pas avant commence à pointer timidement le bout de son nez. Il n'ose pas formuler cette idée à haute voix, il n'ose pas en parler, ni à son copain ni à Thésée. Thésée … il lui doit tant à elle aussi. Il doit tant à son amour. Car si Gabriel est, peut-être, celui qui le fera allez bien, Thésée est celle qui l'a maintenu en vie tant de temps. D'abord en partageant sa misère, en devenant une petite lumière dans la nuit de sa solitude et de son désespoir, puis en s'en sortant, en lui montrant qu'il était possible de changer pour le mieux. Sa présence, son amour à elle, avaient tellement aidé. Il devait tellement à l'amour de ces deux personnes qu'il ne saurait même pas par où commencer si, un jour, lui venait l'idée de les remercier. Tant d'amour qu'il était sûr de ne pas mériter. Il ne savait pas pourquoi ces deux anges-là s'étaient donné pour but d'améliorer sa vie, il ne comprenait pas pourquoi il avait droit à ça alors que tant de gens bien mieux en auraient eu besoin aussi. Il ne comprenait pas mais il était assez égoïste pour ne pas avoir envie de les partager et pour être heureux de profiter de leur lumière.

Il apprend, doucement, à apprécier les douces attentions de son petit-ami, à ne pas se brusquer, à l'écouter au moins un peu. Ça lui demande toujours un gros effort, mais les progrès sont là. Alors quand Gab' lui fait de nouvelles promesses, même s'il voudrait protester, lui dire que ça ne sert à rien de promettre de le rendre heureux parce que ce n'est pas quelque chose qu'il est sûr de pouvoir réaliser et qu'il ne faut pas faire de promesses qui ne dépendent pas de nous, il ne proteste pas, et pas uniquement à cause du petit "cht" de l'autre qui voudrait le réduire au silence. Il apprend aussi à tenir contre des sentiments des autres, et il n'a pas envie de blesser Gabriel inutilement. Il se love un peu plus contre lui, il sourit contre son cou.

"Merci."

Il se sent presque con, à le remercier, mais c'est sans doute ce qui est le plus approprié. Pas un refus catégorique de ce qu'il dit, pas une approbation non plus parce qu'il n'est pas rendu au point d'y croire vraiment. Juste de la reconnaissance pour tout ce que le chasseur faisait pour lui.
Revenir en haut Aller en bas

nous chassons ceux qui nous chassent

avatar
Gabriel Owens
nous chassons ceux qui nous chassent








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 14/08/2015 MESSAGES : 40 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Garagiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseur, de base.
a little more ?

MessageSujet: Re: Lucifer Blackburn + Gabriel Owens | Fast RP Sam 25 Fév - 18:43

Luce sourit et il y a une lueur particulière dans ses yeux. Le genre qui ravit Gabriel au plus au point. Parce qu'à ce moment là, il a l'air heureux. Il a l'air bien, et après des moments à le voir recroquevillé sur lui-même à pleurer et à lui demander pourquoi le Chasseur est avec lui, prétextant qu'il serait mieux avec un autre, le blond ne peut que s'en sentir fier. C'est pour des moments comme ça qu'il est avec lui. Parce qu'il sait qu'un jour, peut-être dans longtemps, et peut-être pas grâce à lui pleinement, ce sera l'état quasi-permanent de son petit ami. Il l'aime à en crever. Il voudrait même l'aimer encore plus si seulement c'était possible. Mais ça ne l'est pas. Alors il l'embrasse amoureusement. Il y a beaucoup d'émotions qui passent dans ce regard bleu si éloquent. Il donnerait tout pour pouvoir avoir le don de télépathie mais ce n'est pas le cas malheureusement, alors il doit s'en tenir à ce qu'il voit et comprend du brun tatoué. Son parfum a complètement envahi les poumons du bouclé, et c'est la seule chose qu'il veut sentir Parce que c'est un parfum qui le rend heureux, qui lui fait oublier tous ses malheurs, sa propre tristesse, qu'il sait très bien cacher. Parce qu'il n'a pas à se plaindre, en comparaison de son amant. Non. Il n'a rien à dire. Alors il ne dit rien. Ça lui va mieux comme ça. De temps en temps, quand il sent que tout lui échappe, il prend de ces médicaments qu'il déteste, mais qui lui sont pourtant si utiles. Pour que ça aille plus vite, alors, il en prend souvent plus de la dose autorisée, et il est comme à côté de la plaque. Mais Luce est souvent défoncé, même s'il fait des efforts, alors au final, il ne se rend compte de rien. Et c'ets tant mieux. C'est mieux comme ça. Il n'a pas besoin de l'inquiétude de Luce, il préférerait qu'il se la réserve pour lui-même.

Il le remercie et Gabriel lève les yeux au ciel. Il n'a pasà le remercier. Le sgens comme Luce il n'y en a pas beaucoup. Ils méritent tous d'être sauvés, ils méritent tous de sourire, de regarder le monde avec cette étincelle dans les yeux. De reprendre goût à la vie. Il ne sera jamais assez reconnaissant à Thésée de l'avoir empêché de commettre le pire. De l'avoir maintenu en vie pour que lui, le Chasseur homo, mis à la porte par son père, avec une sœur lesbienne droguée, puisse le sauver. Puisse lui donner la vie qu'il mérite depuis si longtemps. Si seulement il avait été adopté par d'autres membres de sa famille, tout se serait tellement mieux passé... Mais il ne l'aurait certainement pas connu. Gabriel se sentait égoïste de dire ça mais il ne était content. La seule chose qui ne lui paraissait pas obligée, c'était la mort d'Hazaëlle, la sœur de Luce. Non, ça vraiment, le Destin aurait pu s'en abstenir. Gab' croyait au Destin et aux âmes sœurs. Il était persuadé d'avoir trouvé la sienne en Luce. Ils auraient trouvé un moyen de se retrouver. Ils trouveraient toujours un moyen de se retrouver. Leurs âmes se complétaient bien trop parfaitement pour que ce ne soit pas ça. Du premier coup. C'était la première vraie relation sérieuse de Luce. Il ne le disait pas, mais cela s'entendait au travers de ses mots. Et pour Gab'... C'était la première fois qu'il ne s'empêchait pas de trop s'attacher, la première fois qu'il ne culpabilisait pas de lui cacher qu'il serait rapidement obligé de le laisser, pour suivre son père. Des sentiments comme ça, ça faisait longtemps qu'il n'en avait pas eu. Il dépose un baiser dans le cou du brun, sur ce tatouage d'oiseau magnifique qu'il y a de dessiné là. Il ne connaît pas la signification de tous, et sait que certains sont juste là pour l'esthétique. Mais à un endroit symbole de faiblesse et de vulnérabilité, un oiseau, symbole de liberté, il y vaiat forcément quelque chose. Un message, caché là-dessous. Ça ne pouvait pas être juste pour l'esthétique. Pas celui-ci. Il l'aimait, ce tatouage, lui aussi. Et prenait un malin plaisir, lorsqu'il était frustré, à mordiller cette parcelle de son cou, pour le faire gémir encore plus fort. Mais pas cette fois, sauf si le brun en prenait les devants. Ils étaient bien là, aussi. Arrête de me remercier, angel. Ça va. C'est juste que... T'es tellement beau quand tu souris, quand t'es heureux, que... J'ai l'impression de retomber amoureux de toi. De redécouvrir le monde de tes yeux bleus. » 3630 je suis niais.com oui, absolument. Mais Gabriel était comme ça, ce n'est pas une nouveauté. Ça faisait souvent rire Lucifer d'ailleurs, mais qu'importe. Si il fallait se tourner en ridicule pour le faire sourire, il le ferait. Il l'aimait beaucoup trop pour s'en arrêter à ça.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: Lucifer Blackburn + Gabriel Owens | Fast RP

Revenir en haut Aller en bas

Lucifer Blackburn + Gabriel Owens | Fast RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Lucifer arrive!» Deex Vray Fast» Gabriel» Logo pour Fast and Furious» Blizzard de Saint-Gabriel de Brandon



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Falls :: Time Travel :: Fast RP-