Fin de la MaJ le 13 juin 2017. en savoir +

Le n°2 du Weird Diary vient de sortir ! Direction → ici !

Pensez à favoriser les chamans et les humains : )

Partagez|

I didn't expect to meet someone like you - ft Armance Livoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

They're all around you

avatar
Elcyan Light
They're all around you








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/05/2015 MESSAGES : 226 + LIEU DE RESIDENCE : Gone Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Interne à l'hôpital
+ SITUATION OFFICIEUSE : Sorcier
a little more ?

MessageSujet: I didn't expect to meet someone like you - ft Armance Livoire Jeu 1 Déc - 18:07

Mardi matin, je dois aller travailler, comme tout le monde. Alors, à l'heure habituelle, je me lève, et commence ma routine du matin : p'tit dej, douche, vêtements, clés, vélo. Je commence à huit heure, alors vingt minutes plus tôt, je sors de mon immeuble miteux de Gone Street, sac sur le dos, et je me mets à rouler vers l'hôpital, sans plus d'enthousiasme que d'habitude. Je prends le chemin habituel et traverse une partie de la ville, avec un petit détour par le centre que j'apprécie vraiment, autant de jour comme de nuit, surtout qu'à cette période de l'année, tout est décoré pour Noël. Ce serait vraiment sympa si l'hôpital pouvait être autant décoré, ça fera plaisir aux patients, et ça pourrait en motiver plus d'un parmi le personnel. D'un autre côté, ça demanderait vraiment beaucoup de temps de décorer tout le batiment, avec toutes les sections qu'il y a. De la radiologie à la neurochirurgie, on aurait besoin d'au moins trois jours ! La neurochirurgie...  C'est tellement compliqué et fascinant à la fois. Un minuscule tremblement et tu peux aveugler ton patient à vie, le priver d'émotions ou n'importe quoi de bien pire. Eh, mais attend. C'est pas le secteur que t'es censé aller visiter ce matin ? Ah, crétin ! Comment t'as pu oublier ça ? A 8h30, dans le cadre de mon apprentissage, et comme je suis interne, un neurochirurgien prendra un petit groupe de quatre ou cinq étudiants, dont moi, pendant la matinée pour nous présenter le secteur, leur fonctionnement, les avantages et inconvenients de la neuro, etc... En tant qu'interne en deuxième année, je n'y suis encore quasiment jamais allé. Je ne sais pas non plus quel médecin nous fera la présentation, mais ça s'annonce génial ! Surtout que la neuro est très difficile à maitriser, mais un peu d'aide magique pourrait grandement simplifier les problèmes et les opérations.

C'est bon, j'arrive à l'hôpital. Le temps de passer aux vestiaires, de pointer, il me reste quinze minutes avant le début de la présentation, soit le temps d'y aller en marchant tranquillement. Quand j'y pense, globalement, j'utilise assez souvent ma magie à l'hôpital. Ça facilite grandement la vie, même si je reste discret, évidemment. Personne ne m'a jamais vu, ou du moins ne s'est jamais manifesté : changer les pansements d'un patient endormi, ranger les chambres lors d'une ronde de nuit ou attraper un gobelet de café quand personne ne regarde. Il y a des moments où c'est fatiguant de toujours faire attention, mais c'est bien mieux comme ça. Ce serait beaucoup trop chiant pour moi si tout le monde était au courant, sans parler des chasseurs que ça ramènerait. J'ai cru comprendre qu'en général ils s'intéressent surtout aux garous ou aux vampires, mais on ne sait jamais. Prudence est mère de sûreté. Ça y est, je suis devant les portes de la neuro, avec les autres internes. Un chirurgien vient nous accueillir avec cinq minutes de retard : c'est le Dr Sheperd, un homme de taille moyenne, la quarantaine, cheveux brun - gris et un visage aimable. Après quelques explications, il commence à marcher à travers le secteur en présentant leurs règles, leur matériel, leur organisation. Tout ça nous prend une bonne demi-heure. Par habitude, je reste en arrière du groupe, ainsi je peux plus facilement utiliser ma magie si j'en ai envie, et je vérifie régulièrement que personne ne regarde, évidemment.

A un moment pendant qu'on marche, on passe devant une salle qui a l'air de contenir pas mal de choses techniques. Là, elle est vide, et j'aperçois dans le fond de la pièce un objet qui, de loin, m'a l'air particulièrement intéressant. Mais le Dr Sheperd n'a pas l'air de s'arrêter ici. Je check rapidement autour de moi, et dans la pièce d'en face, une chambre, un autre docteur - une chirurgienne - que je ne connais pas, parle avec un patient. Une blonde, assez jeune, et surtout assez concentrée sur son patient pour que je passe inaperçut. Alors en quelques secondes, je tends le bras vers l'objet de ma convoitise et ce dernier s'envole jusqu'à moi et termine dans ma poche. Ni vu ni connu, parfaitement maîtrisé. Le groupe n'est pas très loin, et je le rattrape sans problème, sans revérifier que la chirurgienne m'ait vu ou pas. De toute façon, c'est pas possible, elle regardait ailleurs. Sans plus y penser, je me reconcentre sur ce que dis le Dr Sheperd, qui détaille maintenant les principales techniques de neurochirurgie.

La visite se termine autour de 11h. J'en peux plus, à la fin ça devenait vraiment trop long. Avec mes collègues internes, on reprend donc notre place et je replonge dans la routine de l'hôpital, en attendant avec impatience la pause déjeuner, à 12h30, sans me douter qu'aujourd'hui, je ne suis pas passé aussi inaperçut que je l'aurais pensé...

_____________________________________________

Elcyan parle en #660000.
Revenir en haut Aller en bas

Damnatio Memoria

avatar
Armance Livoire
Damnatio Memoria








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 23/01/2016 MESSAGES : 99 + LIEU DE RESIDENCE : Clayton Résidence
+ SITUATION OFFICIELLE : Neurochirurgienne
+ SITUATION OFFICIEUSE : Sorcière
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : week end
RP en cours:

MessageSujet: Re: I didn't expect to meet someone like you - ft Armance Livoire Mar 20 Déc - 14:27


Blood and death


Armance se réveilla de bonne humeur. Elle descendit dans sa cuisine et elle s'activa (la cuisine hein par Armance). La sorcière s'était assise sur son canapé avec un verre de jus d'orange pendant que ses tartines grillaient et se beurraient et que son café se versait tranquillement dans un bol. Abus de pouvoir ? Non utilisation logique de ses dons dans le civil. Les gens qui connaissaient le surnaturel et les sorciers en général utilisaient peu leurs dons, si ce n'était pour sauver des vies ou pour se battre. Mais à ce moment là il fallait vivre dans un endroit où il y a la guerre tout le temps ou des bagarres. Mais Armance pensait qu'il fallait utiliser ses pouvoirs. Ce genre de petites habitudes ne fatiguaient pas du tout la sorcière, trop habituée à ces petits sortilèges de base qu'elle n'avait même pas besoin de prononcer. Et puis, utiliser souvent son pouvoir lui permettait de s'entraîner au niveau de l'endurance de la magie et elle gagnait en puissance. Il ne suffisait pas de naître avec d'immenses pouvoirs comme certains sorciers, on pouvait aussi gagner en puissance par l'entraînement, et Armance mettait ce côté là bien à profit.

Mardi matin, journée sympathique en perspective. Deux opérations l'après-midi dont une de tumeur au cerveau. Tout allait très bien se passer car pour Armance tout se passait toujours très bien. Elle était reconnue comme une neurochirurgienne hors-pair et ne laissait personne l'égaler. Elle se rendit tôt à l'hôpital car il fallait qu'elle fasse le tour de plusieurs de ses patients avant de débuter ses opérations de l'après-midi. Elle prit un café à la machine. Il y avait bien meilleur à la cafétéria du rez-de-chaussée mais pour le moment elle était pressée. Armance passa par dessus sa chemise noire la blouse blanche de tous les médecins, y glissa deux stylos et son badge d'accès aux salles réservées à la recherche et fut prête à partir. Attrapant quelques dossiers sur son bureau qu'elle feuilleta rapidement tout en se déplaçant dans les couloirs, elle arriva dans la chambre de son premier patient. Il était atteint de la maladie de Huntington, une maladie neurodégénérative assez importante et plutôt rare mais surtout héréditaire. Il faudrait qu'Armance travaille sur les deux filles de ce papa de quarante huit ans, car elles sont alors susceptibles de porter le gène de cette maladie. Cette dernière se traduit par plusieurs symptômes qui sont difficiles à lister mais la plupart du temps on la décrit comme entraînant une altération profonde et sévère des capacités physiques et intellectuelles. Ainsi apparaissent des difficultés motrices et intellectuels ce qui peut être un choc pour toute la famille. Armance ne compatissait pas avec et homme. Il devait probablement savoir qu'il était susceptible de tomber malade et de donner le gène à ses enfants, il n'aurait donc pas du en avoir. Et s'il en voulait réellement, il aurait du en adopter. La femme médecin considérait que le meilleur moyen de réduire au minimum les maladies héréditaires aussi grave que celle-ci était d'empêcher les patients de se reproduire. Bien sûr il existerait toujours le hasard et la dérive génétique mais cela serait tout de même réduit à une minorité de minorité empêchant l'expansion de la maladie.

Ce monsieur Heger avait des troubles de caractère assez violents liés à sa maladie, mais s'il se faisait opérer ce n'était qu'à cause d'une mauvaise circulation sanguine qui risquait de former un caillot dans son cerveau. La neurochirurgienne l'avait également pris dans son service en se disant qu'une fois le cerveau ouvert elle pourrait regarder et faire son possible pour travailler à la fois sur cet infime caillot, mais surtout sur celle maladie mentale. Les autres médecins n'avaient pas compris pourquoi elle qui s'occupait toujours des cas les plus difficiles avait choisit celui-ci. Mais c'était limpide. Alors qu'elle discutait avec le patient, elle fut attirée de l'oeil par un groupe d'internes qui passaient dans le couloir. La porte n'était pas fermée et elle n'aurait probablement pas prêté attention à eux si elle n'avait pas sentit un flux magique se dégageant de l'un d'entre eux. Quelqu'un faisait de la magie. Armance tourna la tête et aperçut une chevelure brune mettre quelque chose dans la poche de sa blouse. Murmurant quelques paroles à voix basse, elle créa un lien entre elle et le garçon, comme une sorte de capteur magique, pour le retrouver plus tard. Reportant son attention sur son patient, elle termina les quelques préparatifs pré-opération en lui annonçant que tout irait bien.

Impatiente de retrouver son sorcier, Armance sortir de la pièce avec un regard faussement attendri pour son patient. Elle lui lâcha un faux sourire pour lui montrer que tout irait bien puisque de toutes les manières il ne demandait que ça d'être réconforté. C'était un père de famille tout à fait honnête qui n'en pouvait plus de ses crises répétées qui pouvaient se retourner contre sa femme ou ses filles et qui espérait que le docteur Livoire pourrait faire quelque chose pour lui. Armance se rendit dans le hall de neurochirurgie où étaient les internes. Son capteur sensoriel lui avait indiqué que le jeune interne voleur se trouvait là. Elle se concentra sur lui et chercha son nom dans son esprit. Elcyan Light. La sorcière lui sourit.

" - Light vous êtes avec moi."

Disant cela elle quitta la salle impérialement sous le regard des internes. Normalement ils la connaissaient tous et ils devaient se dire que Light était un chanceux. Peut être qu'il l'était. Elle ouvrit une porte d'une salle d'opération et rentra dedans en l'attendant. Quand ce fut fait elle referma la porte derrière lui et le fixa d'un regard noir.
" - Rends le moi."

Armance le fixait intensément de ses yeux incendiaires. Elle était sur qu'il savait de quoi elle parlait. Et elle n'était sûrement pas là uniquement pour venir récupérer le spéculum pour la hypophysectomie qui traînait dans sa poche. Si ce n'était que pour vol qu'elle lui en voulait elle aurait fait mettre un avertissement sur son dossier. Mais il l'avait volé magiquement, et cela ne pouvait être que du ressort du Docteur Livoire. Et puis, il aurait des choses à apprendre pour ne pas se faire repérer.  
© Ice

_____________________________________________

Armance Eudora
I was so sure I will never die
 
 
that it felt weird when someone broke my heart ©Ice
Revenir en haut Aller en bas

They're all around you

avatar
Elcyan Light
They're all around you








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/05/2015 MESSAGES : 226 + LIEU DE RESIDENCE : Gone Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Interne à l'hôpital
+ SITUATION OFFICIEUSE : Sorcier
a little more ?

MessageSujet: Re: I didn't expect to meet someone like you - ft Armance Livoire Jeu 23 Fév - 11:27

J'avais rejoins le groupe d'internes pour continuer la visite du département de neurologie, après avoir soigneusement et discrètement récupéré l'objet de ma convoitise, quelques instans plus tôt. Une fois de nouveau fondu dans la masse, je sors ledit objet, et le fait tourner quelques instants dans mes mains, pour l'observer de plus près. C'est un petit accessoire, d'à peine quelques centimètres de dimensions, noir métallique et doté d'une extrémité que l'on peut tourner. En essayant de me remémorer mes cours de neuro, je retrouve le nom de cet outil : un spéculum, utilisé pour les hypophysectomie. C'est une opération effectuée en cas de tumeur de l'hypophyse, une glande située à la base du cerveau. Evidemment, comme n'importe quelle opération neurochirurgicale, il y a beaucoup de risques d'accident, ou de complications. Mais c'est ce qui en fait son charme, de la neuro, non ?

Enfin bref, je vais quand même suivre un peu ce que le Dr Sheperd nous dit, c'est sûrement intéressant. Je rentre alors le spéculum dans ma poche, et me reconcentre sur la visite. Enfin, c'est ce que je pensais. À peine quelques instants pus tard, on se fait interrompre.

" - Light vous êtes avec moi."

What ? Ça venait de derrière, tout le monde se retourne. C'était le Dr Livoire, Armance Livoire. C'est une des meilleures, voire la meilleure, chirurgienne de l'hôpital en neurorchirurgie. On raconte qu'elle a réussi des opérations normalement impossible avec les outils actuels, et qu'elle a un talent incroyable. Et j'ai pas rêvé, c'est moi qu'elle appelle ? Je jette un regard rapide au reste du groupe, et presque tous me regardaient. Je ne saurais dire si c'était pas jalousie ou juste pas surprise. Mais pas le temps de demander, je sors du groupe, et je rejoins le Dr Livoire. Pendant un instant, je me demande si ce n'est pas parce qu'elle m'a vu choper le spéculum. Non, impossible.

Elle est déjà partie, alors je la suis et la rattrape au pas de course. Le Dr Livoire a aussi la réputation d'être stricte dans ses relations professionnelles, alors j'imagine pas avec un interne, ça me rend quand même assez suspicieux. Et puis quand on y pense, pourquoi appellerait-elle un interne, si ce n'est pour l'engueuler ? Ou alors pour lui confier eds corvées. Pourquoi moi ? Je me remémore mes derniers jours, essayant de me rappeller si j'ai fait une connerie que quelqu'un d'autre aurait pu remarquer... Non, il me semble pas. Bon bon bon, tant pis, on verra bien. Elle était entrée dans une salle d'opération vide, avec moi juste derrière. Et là, j'étais pas bien. Elle me regarda avec un regard terrifiant, j'ai eu l'impression qu'elle allait me tuer sur place !

" - Rends le moi."

Que... Quoi ? Lui rendre quoi ? Je n'ai rien... Non, elle m'aurait vu prendre le spéculum ? Impossible, il n'y avait pers-... Ah ! Mais la blonde qui était en face à ce moment là, ça devait être elle ! Quel con, je l'ai pas reconnu. Mais même, je me suis assuré qu'elle ne regardait pas, personne ne regardait. Quand je l'ai sorti de ma poche pour le regarder ? Peut-être... Maintenant que j'y pense, je ne crois pas avoir fait très attention aux personnes qu'il y avait derrière nous. Peut-être qu'elle m'a vu à ce moment. Certainement. Alors j'ai deux possibilités : soit je le rends direct, et j'évite peut-être d'agraver mon cas, mais je perds toutes les raisons d'avoir utilisé ma magie, soit je nie, et je me risque à l'énerver encore plus, et je n'ai quand même aucune garantie de le garder. J'ai envie de soupirer, mais je vais éviter de parraître insolent. D'autant que Livoire à de l'influence, elle pourrait me descendre en un rien de temps si elle voulait.

" - C'est pas ce que vous croyez, je comptais le rendre, vraiment..."

En disant cela, je sors l'outil de ma poche, et le tend au Dr Livoire. J'essaye de rester digne, mais elle a du charisme, et elle en impose. Et à ce moment là, je suis pas rassuré.

_____________________________________________

Elcyan parle en #660000.


Dernière édition par Elcyan Light le Mer 19 Avr - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Damnatio Memoria

avatar
Armance Livoire
Damnatio Memoria








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 23/01/2016 MESSAGES : 99 + LIEU DE RESIDENCE : Clayton Résidence
+ SITUATION OFFICIELLE : Neurochirurgienne
+ SITUATION OFFICIEUSE : Sorcière
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : week end
RP en cours:

MessageSujet: Re: I didn't expect to meet someone like you - ft Armance Livoire Mar 18 Avr - 15:45


Blood and death


Armance regarde Elcyan. Un interne hein ? Elle se souvenait de son internat en chirurgie. C'était long. Et chiant, et en réalité elle avait déjà deux ans d'avance pendant le sien, alors elle était très jeune. Mais elle était déjà première partout. Quelle question, pas besoin d'être une sorcière et d'avoir des pouvoirs pour être la meilleure (oui bon ça aide certes, mais elle ne trichait jamais avec ses pouvoirs aux examens, elle voulait toujours sentir sa supériorité naturelle). Le jeune homme sembla un peu gêné. Il repensait peut-être au seul moment où elle aurait pu le voir prendre quoi que ce soit. En réalité, elle ne l'avait pas, juste senti, puis glisser sa main dans sa poche, alors elle en avait déduit qu'il avait usé de télékinésie pour attraper un objet quelconque de ses convoitises. Mais maintenant il était coincé avec elle dans cette salle fermée. Il allait devoir procéder à quelques explications s'il ne voulait pas se retrouver avec une lame de scalpel plantée dans la gorge. Armance ne quittait pas son regard noir alors qu'il glissait à nouveau sa main dans sa poche pour finir par lui tendre l'objet. Mh un spéculum elle ne s'était pas trompée.

" - C'est pas ce que vous croyez, je comptais le rendre, vraiment..."

Et bien et bien. Un peu plus et il bafouillait ce petit là. Armance le fixait toujours aussi intensément, les bras croisés, et jeta un oeil sur l'objet qu'il lui tendait. Elle le laissa quelques instants dans cette position d'inconfort, le bras tendu vers elle, paume ouverte dans laquelle reposait le spéculum, alors qu'elle ne bougeait pas. Finalement, elle décroisa les bras et fit un pas vers lui. Elle attrapa ce qu'il lui tendait et retourna le déposer un peu plus loin, hors de portée du garçon. Finalement, elle resta près de l'objet et fit pivota la partie supérieure de son corps vers lui, ses cheveux blond ramené contre son épaule gauche par le mouvement bref.

" - Je ne doute pas de tes bonnes volontés voyons."

Lui dit elle en reposant ses yeux sur lui avec une voix qui se voulait plus calme, plus douce, pour le berner un peu. Elle le détailla des pieds à la tête. Elcyan Light avait tout d'un homme banal. Ni trop grand ni trop petit, il avait ce visage qui passe partout et qui ne vous fait pas ressortir du lot. Des cheveux bruns clairs voire châtains pas trop longs et qui tenaient en brosse sur sa tête, avec un regard beaucoup trop doux pour être vicieux ou méchant même au plus profond de lui. Armance se demandait encore si elle allait se faire un ennemi du sorcier. Après tout il pourrait peut-être lui être utile ? Dans des chirurgies où elle devrait opérer comme par magie, avoir un interne tel que lui à ses côtés pourrait s'avérer utile. Mais serait il enclin à l'aider ? Il n'aurait pas le choix. Connaissait il beaucoup de sorciers, avait il une famille comme lui  ? Où bien était il une dérive génétique parmi tant d'autres, une erreur de la nature...

" - Maintenant récupère-le."

Dit elle sourcils froncés et voix plus sèche. Il fit un pas vers elle mais elle l'arrêta de la main :

" - Tu restes où tu es."

Un petit sourire étira le coin des lèvres de la femme médecin. Elle voulait voir s'il trahirait son secret. Déjà, se cachait il ? Elle en tout cas se fichait pas mal que les gens se rendent compte de sa qualité de sorcière. Peu pouvaient le deviner, et s'ils prenaient peur, elle s'en débarrassait, c'était aussi simple que ça. Est ce que Elcyan avait peur ? Non point du tout. Mais est ce qu'il pourrait avoir peur d'elle s'il ne faisait pas ce qu'elle disait ? Il y avait de fortes chances qu'il le doive.
© Ice

_____________________________________________

Armance Eudora
I was so sure I will never die
 
 
that it felt weird when someone broke my heart ©Ice
Revenir en haut Aller en bas

They're all around you

avatar
Elcyan Light
They're all around you








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/05/2015 MESSAGES : 226 + LIEU DE RESIDENCE : Gone Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Interne à l'hôpital
+ SITUATION OFFICIEUSE : Sorcier
a little more ?

MessageSujet: Re: I didn't expect to meet someone like you - ft Armance Livoire Mar 18 Avr - 17:54

Je tendais la main vers le Dr Livoire, paume vers le plafond avec le spéculum posé dessus. Cette chirurgienne de renom est précédée par sa réputation, surtout ici. Il est de notoriété publique qu'Armance Livoire est aussi talentueuse que sévère, et que n'importe qui d'un minimum censé préfèrerait l'avoir à ses côtés plutôt qu'en face. Ainsi, bien que je ne sois pas du genre à être facilement intimidé, lorsqu'elle m'a demandé de rendre ce que j'avais pris, j'ai préféré ne pas jouer au plus malin. D'autant qu'une chirurgienne comme elle, si elle décide de te plomber, tu peux tout de suite chercher à te reconvertir, car elle a de l'influence. La période d'interne à l'hôpital est déjà assez pénible, alors autant ne pas se tirer une balle dans le pied. Tout ça pour dire que je lui ai rendu le spéculum sans chercher à me défendre.

Dans la suite logique des choses elle s'approche, et récupère l'objet. Je soupire presque indistinctement à ce moment là, m'attendant à une leçon de morale de sa part (ce qui serait a priori le meilleur scénario) pendant qu'elle rangerait le spéculum. Et pourtant, on peut pas dire que c'est ce qui se produit. Au lieu de ranger l'outil de chirurgie, elle le pose sur une table, à quelques mètres de moi, sans prononcer un mot. Je l'observe avec attention en essayant de comprendre ce qu'elle compte faire.

" - Je ne doute pas de tes bonnes volontés voyons."

Je ne réponds pas, parce qu'il n'y a rien à répondre, et j'attends la suite. Enfin j'espère qu'il y a une suite, parce que si elle attend quelque chose de moi là maintenant, je n'ai absoluement aucune idée de ce que ça pourrait être. Elle m'observe, me dévisage, croise les bras puis les décroise. Je sens qu'elle est en train de me juger, là en ce moment. J'essaye de maintenir mon regard dans le sien, pour rattraper un peu l'image de tafiole que j'ai du donner au début, mais sans atteindre le niveau d'insolence. Et la limite est très fine.

" - Maintenant récupère-le."

Je ne comprends pas. Vraiment pas. Ou alors j'ai peur de comprendre. Elle m'a reprit l'objet, l'a posé plus loin, et me demande de le reprendre. Elle me prends pour un débile ? Je sais marcher hein. Peut-être qu'elle veut juste se moquer. Certaines rumeurs sur elle disent qu'elle en serait bien capable. Je la regarde un instant de plus, une autre expression dans le regard, du style : "Ça sent le piège à plein nez ça". Mais bon, il n'y a que nous deux, pas de caméra cachée (je crois), je risque rien de grave. Donc je commence à m'avancer, doucement, pour aller chercher l'accessoire, tout en guettant une éventuelle réaction. Et celle-ci fût immédiate.

" - Tu restes où tu es."

À ce moment précis, j'ai eu peur. Pas du Dr Livoire, mais des conséquences qui vont suivre les instants imminents. On reste calme, et on réfléchit. On me demande de récupérer un objet posé sur une table à trois mètres devant moi, sans bouger de ma place, en sachant très bien que je n'ai aucun moyen physique de l'atteindre. Evidemment, ce serait un jeu d'enfant de tendre la main et d'attirer le spéculum à moi grâce à ma magie, mais à part Zéphyr, personne à Weirdfalls n'est au courant pour mes pouvoirs, et encore moins une chirurgienne avec qui je n'ai aucun lien de proche comme de loin. Zéphyr ne m'a jamais parlé de quique ce soit à l'hôpital, et de toute façon elle n'irait pas le crier sur les toits. Non, définitivement, ce n'est pas possible que cette chirurgienne blonde me demande d'utiliser la magie. Pourtant... J'ai cru percevoir un très léger sourire en coin, comme si elle savait qu'elle était en train de me piéger. Et quel piège. Peut-être m'a-t-elle vu utiliser ma magie ? Tout à l'heure ? Non, je me suis assuré que personne ne regardait. Une autre fois ? Je sais pas, y'a un risque. Mais si elle essaye de me faire avouer, c'est qu'elle connaît cet aspect du monde, et donc qu'elle a ses secrets aussi. Sorcière ? Vampire ? Loup-garou ? Dans tout les cas, elle n'a pas l'air amicale, et je --

Stop. Elcyan, tu psychotes. Pour rien. Tout ça, ce n'est pas possible. C'est forcément une blague. Ou il y a une astuce. Je regarde alors autour de moi, dans toute la pièce. Il doit y avoir quelque chose à attraper, une ficelle ou un truc pour l'attraper de loin. Je cherche plusieurs secondes, mais je ne trouve rien. Après quelques instants, je réponds finalement.

" - Docteur, je ne peux pas l'attraper si je ne me rapproche pas. Et rien à ma portée ne me permets de l'attraper à distance."

J'ai un pressentiment que ma réponse ne lui conviendra pas, que ce n'est pas ce qu'elle attends de moi. Mais c'est peut-être un test après tout, qui sait ? Et il arrive, même chez les meilleurs chirurgiens, d'être parfois face à une situation où on ne sait pas quoi faire. Et dans ces moments, ne pas demander de l'aide peut coûter une vie.

_____________________________________________

Elcyan parle en #660000.
Revenir en haut Aller en bas

Damnatio Memoria

avatar
Armance Livoire
Damnatio Memoria








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 23/01/2016 MESSAGES : 99 + LIEU DE RESIDENCE : Clayton Résidence
+ SITUATION OFFICIELLE : Neurochirurgienne
+ SITUATION OFFICIEUSE : Sorcière
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : week end
RP en cours:

MessageSujet: Re: I didn't expect to meet someone like you - ft Armance Livoire Mer 19 Avr - 17:50


Blood and death


La femme docteur regardait l'interne qui lui faisait face. Bien sûr intérieurement il était dans un grand dilemme. Devait il ou non montrer ses pouvoirs à cette femme dont il ne savait rien et qui ne faisait que lui lancer un sous-entendu quant à ses pouvoirs ? Elle n'aurait pas hésité une seconde, elle s'en serait pris à son supérieur pour la tuer si elle avait été à sa place. Armance savait pourtant qu'elle avait une aura d'autorité et une prestance qui en décourageait plus d'un. On voyait qu'il réfléchissait rapidement, et un vampire pourrait probablement entendre son rythme cardiaque s'accélérer, un garou sentirait le début de transpiration liée au stress qui devait monter en lui, les prémices de la tétanie stressante qui pouvait prendre les gens et les paralyser.

" - Docteur, je ne peux pas l'attraper si je ne me rapproche pas. Et rien à ma portée ne me permets de l'attraper à distance."

Articula finalement le dénommé Light. Il se protégeait. Elle ne pouvait pas lui en vouloir. Toutes les créatures surnaturelles se protégeaient comme elles le pouvaient, contre le monde des humains qui était peut être plus dangereux que le leur. En tout cas de ce qu'en avait vue Armance, les humains qui avaient eu connaissance des pouvoirs de sa famille avaient tenté de les transformer en armes, ils les avaient capturé et presque torturé, alors oui les humains en connaissance du surnaturel pouvaient être les plus dangereux de tous car ils étaient dirigés par la peur, et que la peur peut faire faire n'importe quoi, à n'importe qui. Mais là Elcyan ferait mieux d'avoir peur, parce qu'Armance était retardée dans son travail et que cela l'emmerdait énormément de devoir attendre pour assister à un minuscule travail de télékinésie.

" - Récupère ce spéculum. Maintenant. "

Lui dit elle en articulant bien, ses yeux lançant des flammes à travers toute la pièce vers le garçon. Il lui faisait perdre son temps, il fallait qu'il lui montre son potentiel, qu'elle puise le jauger pour savoir si oui ou non il méritait une place à ses côtés, pour savoir si oui ou non il pouvait être son apprenti, quelqu'un à qui elle enseignerait tout, ou presque (bien sur il fallait rester dans une domination de sa part). Armance ne connaissait pas de sorcière plus puissante qu'elle, hormis celle qui avait créé les créatures, mais elle voulait passer un peu de son pouvoir lorsqu'elle mourrait, et elle voulait que ses enfants aient des pouvoirs encore plus puissant, si elle en avait un jour. Il lui fallait un père digne de ce nom. Ce sorcier pouvait peut être faire l'affaire, ou pas. Déjà elle commencerait par le tester sur ses capacités, elle n'en était pas encore à le considérer comme père de ses enfants futurs, mais il était dans la liste potentielle.

La sorcière s'approcha du garçon et se pencha à son oreille tout en passant derrière lui pour fermer la pièce à clef d'un tour de loquet.

" - Tu ne sors pas de cette pièce sans avoir déplacé cet objet."

C'était un avertissement murmuré gentiment mais sèchement à l'oreille. S'il ne déplaçait pas rapidement l'objet, elle serait obligé de le contraindre à le faire et ce ne serait probablement pas de tout repos pour le jeune sorcier.

© Ice

_____________________________________________

Armance Eudora
I was so sure I will never die
 
 
that it felt weird when someone broke my heart ©Ice
Revenir en haut Aller en bas

They're all around you

avatar
Elcyan Light
They're all around you








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/05/2015 MESSAGES : 226 + LIEU DE RESIDENCE : Gone Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Interne à l'hôpital
+ SITUATION OFFICIEUSE : Sorcier
a little more ?

MessageSujet: Re: I didn't expect to meet someone like you - ft Armance Livoire Jeu 20 Avr - 12:28

Je la fais chier. Ça se voit, ça se sent. C’est pas la réponse qu’elle voulait, du coup ça l’énerve. Je ne le répèterais jamais assez, mais une Armance Livoire énervée, c’est vraiment pas quelque chose de bien. Mais sincèrement, que feriez-vous à ma place ? Je suis obligé de rester rationnel. L’éventualité qu’elle soit vraiment au courant de ma nature de sorcier et essaye de me faire cracher le morceau est faible, certes, mais elle existe. Je n’ai aucune idée de comment elle aurait pu en entendre parler, mais il ne faut pas négliger ce scénario. Le plus probable, selon moi, et qu’elle s’amuse juste à impressionner et faire flipper un interne en jouant de son autorité et de sa stature dans cette salle d’opération vide et froide. Mais si elle s’amuse, elle le cache bien, parce qu’elle donne juste l’impression d’être agacée. Bon d’un côté, si c’est vraiment une blague, elle va pas être là à rigoler, sinon ça casserait son effet. Cependant, j’ai toujours un certain pressentiment. Un truc qui colle pas avec le fait que ce soit une blague, mais avec quelque chose de bien plus sérieux.

" - Récupère ce spéculum. Maintenant. "

Le même ordre de nouveau. Autoritaire, pressant, sans appel. Mais qu’attend-elle de moi bon sang ? Si elle sait que je suis sorcier, elle peut pas juste dire : "Je sais que vous êtes un sorcier Monsieur Light." ? Ce serait plus simple pour tout le monde, au lieu d’envoyer des sous-entendus de partout et de nous faire perdre notre temps. C’est limite de la torture psychologique. Je la fais chier, mais là elle me fait chier aussi. J’aurais voulu soupirer, mais je crois que ça ne ferait qu’empirer les choses. Et puis elle est là, à me regarder sans broncher. Elle sait que ça m’énerve et me met mal à l’aise, elle serait pas là sinon. C’est son truc, emmerder les gens.

Puis elle se met à bouger. Vers la porte ? Peut-être qu’elle en a marre finalement. Attends, quoi ? Elle vient de fermer la porte à clé ? Pourquoi ? Elle se rapproche de moi cette fois. Qu’est-ce qu’elle va faire ? J’ai envie de reculer pour garder une certaine distance de sécurité, mais je ne pense pas que ce soit judicieux. Je la laisse faire, et elle continue de se rapprocher, jusqu’à pouvoir chuchoter près de mon oreille.

" - Tu ne sors pas de cette pièce sans avoir déplacé cet objet."

Une fois ces mots prononcés, je tourne la tête vers elle avec un regard en proie à un mélange de doute, surprise et colère. Cette fois, plus de doute possible, elle a découvert pour mes pouvoirs, et elle veut que je lui montre par moi-même. En plus de lui donner raison, ça la place dans une position encore plus supérieure par rapport à moi, et je suis sûr que c’est ce qu’elle cherche. Et puis merde quoi, pendant vingt ans, personne n’a jamais découvert ma nature de sorcier, comment c’est possible qu’elle soit au courant ? Je tâcherai de découvrir ça. Pour le moment, je serai coincé ici tant que je n’aurais pas fait voler ce foutu spéculum. Si ça se trouve c’est juste à cause de ce matin, j’ai certainement pas été assez discret. Quel crétin. Bon, tu réfléchiras à ça plus tard, pour le moment il faut arrêter cette scène ridicule. Elle veut que je déplace cet objet, hein ? Soit. Mais je vois pas pourquoi je ferai ce qu’elle dit. Ou du moins, pas à la lettre.

Après avoir détourné les yeux, je regarde alors quelques secondes la table sur laquelle est posé le spéculum, et tout un tas d’autres choses plus ou moins légères. Déplacer des choses, je fais ça tous les jours chez moi, ici ça change rien. Je regarde de nouveau le Dr Livoire dans les yeux, dans un acte de défiance, puis je tends légèrement la main vers ladite table. Sans quitter la jeune femme blonde des yeux, l’objet en métal se soulève alors d’une bonne trentaine de centimètres du sol, puis vole doucement dans notre direction. Une fois arrivée près de nous, je lâche tout, et la laisse retomber sur le sol dans un grand fracas métallique. Je n’avais pas remarqué que je serais les dents. Elle m’a forcé à user mes pouvoirs, et personne ne l’avait jamais fait auparavant. Enfin, je tends le bras, attrape le spéculum qui est maintenant à ma portée, et lui tend, accompagné d’un sourire cynique qui n’a rien d’un remerciement.

" - Tenez, votre spéculum."

Dis-je d’un ton un brin énervant. Je sais que je ne devrais pas jouer à ça avec elle, parce qu’elle peut terminer mes ambitions de carrière ici en un claquement de doigts, mais elle l’a cherché, je vais pas lui dire merci. Je n’ai aucune idée de ce qui va suivre à partir de maintenant, je ne sais pas ce qu’elle a en tête, ni comment elle va réagir, mais maintenant, mon petit Elcyan, il faut assumer. Et te défendre.

_____________________________________________

Elcyan parle en #660000.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: I didn't expect to meet someone like you - ft Armance Livoire

Revenir en haut Aller en bas

I didn't expect to meet someone like you - ft Armance Livoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Welcome. I'm Ranim. Nice to meet you. :)» Meet me The.Equinox» Deborah + I'm a social vegan... I avoid meet» fire meet gasoline or femdevil» Archiver vos RP



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Falls :: Weird Falls :: Hospital-