Partagez|

A pact with the devil | feat Louise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Hell is me

avatar
Dray Kavinsky
Hell is me








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 12/06/2016 MESSAGES : 282 + LIEU DE RESIDENCE : Gone street
+ SITUATION OFFICIELLE : Dessinateur
+ SITUATION OFFICIEUSE : Vampire
a little more ?

MessageSujet: A pact with the devil | feat Louise Mar 31 Jan - 21:58

A pact with the devil  |  feat LouiseEntouré d'humains transpirant la testostérone et se déhanchant au rythme de la musique, Dray se fondait dans la masse, se mouvant comme le faisaient les personnes qui avait assez de cran pour approcher les autres. Il dansait de façon sensuel en ayant dans l'idée de ramener l'un des humains chez lui afin de se nourrir tranquillement et s'amuser encore après la soirée. Planter ses crocs dans une jugulaire, sentir l'hémoglobine glisser sur sa langue puis le long de sa gorge lentement. L'odeur enivrante qui lui engourdirait les sens lui donnait déjà l'eau à la bouche, et il retint avec peine ses crocs de sortir. Il aguichait déjà quelques humains à son goût, lançant des clins d’œil à droite, à gauche, se léchant les lèvres de façon absolument obscène avant de se mouvoir de plus en plus proche d'une potentielle victime. Dray était dans son élément et avait ressortit son côté chasseur, le laissant ainsi prendre le dessus. Il s'approchait de plus en plus, refermant son piège petit à petit autour du blond autour duquel il tournait depuis pas mal de minute. Il sentait divinement bon. Mais alors qu'il allait l'hypnotiser afin de lui faire faire absolument tout ce qu'il voulait, une autre odeur vint chatouiller ses narines malgré toutes celles déjà présente à l'intérieur du Night Club. Plus douce...plus innocente. Il releva la tête, la tourna dans tous les sens possible afin d'identifier la source exacte et la repéra bien vite au niveau du bar. Alors il sourit narquoisement avant de se retourner, de plonger sur le blond et de l'embrasser sauvagement avant de le lâcher et de se frayer un chemin à travers la foule. Il n'allait pas la laisser filer celle-ci. Sinon...il retournerait auprès de sa première proie !

Il arriva finalement près du bar en jouant des coudes par-ci par-là et prit place à côté de la brune qu'il avait aperçut quelques minutes plus tôt. Il héla le barman, commanda à boire et se tourna ensuite vers la belle inconnue qu'il reluqua en haussant un sourcil, sans gênes, tout en prenant une gorgée de sa boisson.

" Vous vous amusez bien ? " lui demanda-t-il alors, son sourire en coin se dessinant petit à petit sur ses lèvres.

© 2981 12289 0

_____________________________________________

Together, fight for our madness
« Hunger tears our entrails, literally devours us from within, while our true nature appears without being asked anything. Then, without even worrying about the life of others, we feed on their blood. But it's more interesting together. » by Wiise


Dernière édition par Dray Kavinsky le Lun 13 Fév - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: A pact with the devil | feat Louise Sam 4 Fév - 20:36

EX-AEQUO ?

Envoyer.


Elle sourit en rangeant son téléphone dans sa poche. La musique lui vrillait les oreilles, comme un grincement superbe qui se mêlait divinement à son ivresse. En redressant ses grands yeux, elle l'observa. Entre une étrange fascination qui lui tenait fort les tripes et un amusement qu'elle peinait à farder.

Louise était comme tout le monde. Elle n'était pas la sainte vierge que ses amies adoraient imaginer. Elle n'était pas la petite fille qui n'avait jamais grandit. Cette petite frenchy avec ses vieilles traditions moralistes misogynes à trois francs. Non, non. Louise était une femme ! Une vraie ! Qu'elles se moquent, ces vieilles vipères avides de combler leur affection dans ce genre de soirée. Louise avait décidé de prouver qu'elle valait tout autant que ces bimbos à la bouche en avant.

C'était ridicule.

Elle n'en était qu'à la mi-soirée et elle s'ennuyait. Après avoir dansé, après avoir lancé quelques œillades, elle s'était demandé ce qu'elle faisait. Sans doute, les trois cocktails qu'elle avait pris - il lui semblait que plus elle buvait et plus elle était riche - avaient aidé à l'introspection. Elle avait pensé à sa mère, puis inexorablement à son père. Quand elle commença à repenser à son frère, elle décida de cesser ses petits jeux de séduction qui ne mèneraient nulle part. L'une de ses amies, entre deux grands gars - au physique arrangeant, fallait-il se le dire - lui avait envoyé un SMS pour l'encourager à la rejoindre. Reste pas dans ton coin, Louise. Vient. Pour l'aider à se réjouir de sa soirée, le conseil avait été : Choisit une Target. Louise choisit. Son amie assura ses grands dieux que l'homme était bien trop élégant pour être hétéro. Louise rit pour ne pas être outrée. Elles parièrent. Ni l'une, ni l'autre n'avaient gagné. Quand il redressa la tête pour la regarder, elle lui tourna le dos pour ne pas être repérée dans ses enfantillages. Elle s'était soudain sentie honteuse de sa propre puérilité.

A cause du bruit, elle peina à comprendre ce qu'il dit. Pour ne pas perdre la face, elle acquiesca bêtement. Sa tête tournait un peu et elle ne réussissait guère à vraiment capter les traits principaux de son visage. Toutefois, rien n'aurait pu l'empêcher de voir ses yeux. Des yeux bleus, givrés et lumineux. Les néons s'y réflechissaient avec une belle lumière irisée et Louise se laissa une seconde bercer par les danses ondulantes qui jouaient dans les pupilles de l'inconnu. Pour se donner du courage, elle but dans son verre. Elle se rendit compte qu'elle le finirait bientôt. Damn it.

Elégant avait sans doute été l'adjectif le plus ridicule que son amie ait pu trouver pour le qualifier. La façon dont il la regardait l'amusa cependant plus qu'elle ne fut choquée. Ce soir, le romantisme était mort. Bienvenue dans le royaume des affamés. Louise joua de ses cheveux et l'observa comme il l'observait. Par jeu ou par ivresse. Songeant qu'avec la musique qui arrachait la sono et les effluves de rhum qui remontaient dans son cerveau, elle jugea qu'aucune conversation ne pusse jamais être bien spirituelle. Tu viens d'où ? T'as quel âge ? Tu t'appelles comment ? Tu aimes la musique ? Tu viens souvent ici ? Ces banalités ennuyaient tant la jeune femme qu'elle préférait les aborder elle-même, avec sa sensibilité et son extravagance - pourvu qu'elle restait suffisamment torchée.

Elle regarda la piste de danse. Regarda "l'élégant loup" - car son regard lui faisait penser à un grand loup - et se leva, lui tendant une main. L'autre gardait son fond de verre aussi fermement que ses doigts mous pouvaient le faire. Sourire d'enfant au coin des lèvres, elle désigna la foule de la tête.

Tu danses ? Quant à jouer sur les appétits des uns, combler la solitude des autres.

Sa voix se perdit en même temps que son accent dans les grésillements des enceintes.
Revenir en haut Aller en bas

Hell is me

avatar
Dray Kavinsky
Hell is me








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 12/06/2016 MESSAGES : 282 + LIEU DE RESIDENCE : Gone street
+ SITUATION OFFICIELLE : Dessinateur
+ SITUATION OFFICIEUSE : Vampire
a little more ?

MessageSujet: Re: A pact with the devil | feat Louise Lun 13 Fév - 20:59

HRP:
 

A pact with the devil  |  feat LouiseElle acquiesça de la tête à la question du vampire sans qu'il ne sache si elle avait réellement compris ou si elle répondait ce qui lui passait par la tête en espérant secrètement que ça soit la bonne réponse. Mais néanmoins, il sourit. Sa naïveté lui plaisait bien et il avait eut raison la première fois : elle sentait divinement bon. Une proie parfaite pour ce soir en somme. Il n'aurait pas besoin de se fouler pour espérer la ramener chez lui. Elle semblait plutôt facile à manipuler sans qu'il n'ait recourt à l'hypnose... Son sourire s'accentua d'autant plus lorsqu'à son tour, elle l'observa du même regard qu'il avait utilisé quelques minutes plus tôt. On dirait qu'il avait bien choisi. Il fit alors parcourir son regard sur elle, s'attardant sur les lumières des néons qui dansaient sur ses cheveux et la baignaient d'une lueur presque irréelle en passant par ses yeux couleur noisette. Il l'observait de ses yeux de chasseurs, s'arrêtant parfois - un peu trop longtemps peut-être - sur son cou où sa peau, visible, l'attirait invariablement. Il luttait avec peine contre cette envie de lui sauter dessus et de lui planter ses crocs directement dans la jugulaire. Peut-être était-ce dû à la perte de plus en plus accentuée de ses pouvoirs à cause de l'eau qui ne tombait plus des chutes. Il ne se contrôlait plus, s'abandonnant entièrement à la créature qu'il était et à ses pulsions meurtrières. Jamais il n'avait ressenti pareille faiblesse, mais il la noyait dans l'alcool et dans l'ivresse de la dépravation. Le vampire devait absolument voir Sam à ce propos... Voir s'il ne pouvait rien faire pour survivre à ce soudain événement. En attendant, il s'occupait comme il pouvait, ignorant ce manque de force, sa perte de pouvoir et se concentrant sur sa principale source d'intérêt du moment : la blondinette. Il la regardait observer la piste de danse avant de reporter son attention sur lui et de se lever en lui tendant une main. Dray arqua un sourcil puis sourit de toutes ses dents lorsqu'il entendit - avec peine certes mais assez clairement - sa proposition. Bingo ! Un point de plus pour lui. D'une traite, il finit le verre qu'il tenait encore en main avant de le déposer sur le bar et de saisir celle, tendue dans sa direction, de la belle inconnue. Son accent - légèrement français ? - titillait encore ses oreilles alors qu'ils se dirigeaient tous deux vers le groupe de danseurs, non sans être suivi du regard par une autre fille, sans doute l'amie de sa nouvelle proie.

Ils se laissèrent guider par le rythme de la musique, se déhanchant, se rapprochant sans qu'il n'y ait de gène entre eux. L'alcool aidait surement - pour l'humaine en tout cas, Dray se trouvant quant à lui, très à l'aise en public. Il ferma un temps ses yeux, humant l'air et l'odeur du sang dans leurs veines tandis que le tempo mouvait leur corps dans une harmonie parfaite. Ils étaient proches - sans doute un peu trop pour des inconnus - mais le vampire s'en fichait. Il avait faim, c'était tout ce qui importait. Il dansait, se mordait la lèvre inférieure et commençait dès lors son petit jeu de séduction, espérant la ramener plus tard chez lui afin d'en goutter chaque parcelle...

© 2981 12289 0

_____________________________________________

Together, fight for our madness
« Hunger tears our entrails, literally devours us from within, while our true nature appears without being asked anything. Then, without even worrying about the life of others, we feed on their blood. But it's more interesting together. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: A pact with the devil | feat Louise Jeu 16 Fév - 2:12

Son cœur battait au rythme de la batterie. Un son electro populaire qui faisait son tour de la ville depuis quelques mois. Quand leurs mains effleurèrent, Louise releva les yeux vers l'homme. Sa main était glaciale, douce. Comme un morceau de marbre. Comme son regard. Presque douloureux. Sensation familière. Louise n'aurait su dire d'où cela lui venait. Un étrange sentiment nostalgique. Celui de l'expérience amère. Un gout de fer, à la fois poisseux et sucré. Louise oublia très vite en l’entraînant avec lui. Il était si grand. Ou bien était-elle bien trop petite. La piste ouvrait ses bras rien que pour eux deux. Rien que pour elle. Il était juste pour elle, tentait-elle de se convaincre. Ce ne serait que pour ce soir. Son prince charmant. Éphémère et inconnu.

Elle l'avait décidé, pour faire passer la pudeur. Pour oublier qu'elle avait enroulé ses bras autour de son cou comme s'ils s'étaient toujours connus. Pour oublier que ce torse que sa main parcourait parfois, par innocence ou par défi, pourrait être sa future damnation. Et surtout, pour oublier qu'elle avait bien trop approché son visage du sien, comme si un baiser du prince charmant allait transformer ce vieux night-club glauque en merveilleux château de conte de fée. Juste pour ce soir. Demain, elle oublierait, lorsqu'elle maudirait sa migraine, entre ses peluches et son ordinateur. Demain, elle ferait semblant de regretter d'avoir été quelqu'un d'autre, même pour quelques heures. Demain, elle se sentirait ridicule d'avoir voulu autre chose qu'une bête danse au milieu des corps déchaînés. Demain, seulement.

Il était beau. Son prince charmant.

Son amie passa pour intercepter son regard et Louise lu accorda un sourire satisfait. Sans doute laisserait-elle Louise entre de bonnes mains. La ville était grande et les deux jeunes étudiante étaient sans doute trop alcoolisées pour se rendre compte du risque. Excès de zèle. Louise songea qu'elle rentrerait à pied. Elle décuverait sans doute mieux. Elle en oublia la danse quelques secondes et, soufflant, transpirante et riant de bon coeur, elle recula. D'une main rapide, elle arrangea sa chevelure folle. En regardant dans son verre, elle se rendit compte - un peu trop tard - qu'elle en avait renversé par terre. Le verre trop vide. Louise ne douta pas un seul instant que le brave loup ne se porte volontaire pour lui payer un nouveau verre. Son regard n'était là que pour une chose. Tirer son coup devait être une guerre que tous les hommes devaient bien mener. Pour le prix de ses talons, de sa coiffure, de son maquillage... Pour le prix de la beauté, pouvait-il participer aux frais. Juste retour des choses.

Louise n'avait pourtant guère l'intention de s'attarder trop longtemps avec ce loup affamé.

Louise tangua légèrement sur le côté et manqua de perdre l'équilibre. Sa main chercha naturellement à s'accrocher au bras du garçon et son attitude lui fit beaucoup rire.

Pardon ! Je tiens plus très droite ! Elle rit encore, les dents qui perlaient entre ses lèvres et les yeux qui se plissaient en une délicate expression. Comme la musique était forte, Louise se pencha sur l'homme et leva la voix pour lui parler à l'oreille - beaucoup trop haute pour elle. Tu fumes ? lança-t-elle à plein poumon avant de sortir un paquet de cigarettes.

Tu danses ? Tu fumes ? Sans doute, ses interactions avec le Loup ne se limiteraient qu'à ça, pour cette soirée. Ce que n'en fut pas plus mal.
Revenir en haut Aller en bas

Hell is me

avatar
Dray Kavinsky
Hell is me








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 12/06/2016 MESSAGES : 282 + LIEU DE RESIDENCE : Gone street
+ SITUATION OFFICIELLE : Dessinateur
+ SITUATION OFFICIEUSE : Vampire
a little more ?

MessageSujet: Re: A pact with the devil | feat Louise Dim 5 Mar - 11:43

A pact with the devil  |  feat LouiseLa faim le tenaillait, ses crocs le démangeant de façon subtile mais néanmoins dérangeante alors qu'il s'efforçait de ne pas sauter au cou de la délicieuse humaine qui dansait près de lui. Il aurait voulu l'enfouir au plus profond de lui, même la faire disparaître pour quelques heures. Juste le temps pour lui d’appâter sa proie dans ses filets et de l'emmener dans son antre où il pourrait finalement étouffer cette faim insoutenable. Toutefois, depuis ce fameux soir où l'eau des chutes avait cessé de couler, le goût de l'hémoglobine se faisait plus amer sur sa langue. Il ne l'appréciait plus aussi bien qu'avant. Fade à côté de ce qu'il avait drainé durant sa vie entière. Ou sa mort plutôt... Et pourtant, il ne trouvait pas de raisons d'arrêter. Sa nature prédatrice prenant à chaque fois le dessus. Sa soif aussi sans doute - qui commençait toutefois à s'atténuer au fil du temps... Il sentait même la vie en lui le quitter. Et c'était pire chaque jour. Alors il en profitait un maximum, succédant les repas, les fêtes. Les jeux de séduction. Et il était bien parti en ce moment. Il dansait, comme s'il était en transe, porté par le tempo et suivant le corps mouvant de sa future proie qui se rapprochait invariablement du prédateur. Il l'observait. La détaillait sans gênes tout en lui souriant de temps en temps. Appâter les humains avait été un jeu d'enfant pour Dray. Pourtant, il s'en amusait toujours autant. Même maintenant. Et il sentit qu'il avait gagné lorsque la blondinette porta ses bras autour de son cou tout en rapprochant son visage du sien. Ils étaient vraiment proches. Trop peut-être pour de simples inconnus. Mais Dray s'en fichait pas mal. Ce qui lui importait vraiment, s'était d'entendre ce liquide rouge circuler dans les veines de sa victime et de sentir son odeur si appétissante. Il en devenait presque ivre, impatient de planter ses crocs dans cette peau si blanche. La jeune fille sourit à pleine dent, son rire transperçant la musique de la boîte. Elle se recula par la suite avant de réarranger ses cheveux d'un mouvement rapide et de porter son verre à hauteur d'yeux. Il était à moitié vide et Dray sourit en lisant de la déception dans les yeux de l'humaine. Si prévisible. Le vampire n'avait qu'à la faire boire pour ensuite la ramener tranquillement chez lui...

Elle tangua brusquement, et Dray - en parfait gentleman - se précipita pour la soutenir, riant face à la maladresse que la blondinette pouvait montrer.

" Ce n'est rien. " articula-t-il en se voulant rassurant.

Il vérifia dès lors qu'elle pouvait se tenir debout sans son aide avant de lui lâcher son avant-bras et de lui sourire gentiment, cachant ainsi ses réelles intentions derrière un visage innocent. Elle se hissa par la suite sur la pointe de ses pieds, s'approchant de son oreille pour lui demander si le vampire fumait. Elle n'attendit néanmoins pas sa réponse et sortit presque immédiatement un paquet de cigarettes de sa poche avant d'en porter une à ses lèvres et de l'allumer à l'aide d'un briquet. Il l'observa faire. Avant de secouer la tête négativement. Il n'en voulait pas pour le moment. Disons que son corps n'avait besoin de rien d'autre que ce sang qui coule dans ses veines. Au lieu de ça, il prit doucement le coude de la blondinette avant de l'entraîner vers le bar.

" Viens, je te paye un verre. " lui dit-il à l'oreille.

Après tout, c'était un bon moyen pour discuter et faire connaissance. Peut-être en profitera-t-il pour passer à l'action ?

© 2981 12289 0

_____________________________________________

Together, fight for our madness
« Hunger tears our entrails, literally devours us from within, while our true nature appears without being asked anything. Then, without even worrying about the life of others, we feed on their blood. But it's more interesting together. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: A pact with the devil | feat Louise Lun 6 Mar - 0:23


Louise ignorait si elle était trop cynique ou si elle s'était adaptée à ce monde. Est-ce que se faire payer un verre en faisant imaginer à ce charmant Loup qu'il aurait son bout de viande à minuit - il était bien plus tard que minuit - faisait de Louise une pute ? Est-ce que payer un verre pour trouver de quoi se réchauffer pour la nuit, c'était vendre sa dignité - pour le prix du verre, ça faisait cher la dignité ? C'était sans doute un peu de tout cela à la fois. Mais cette fois, Louise trouva de bon ton qu'il lui offre ce verre. Ne s'était-elle pas exclamée comme un assoiffée pour rien. Elle pencha la tête sur le côté - ça commençait à faire des vrilles, autour d'elle - et accepta d'un grand sourire.

Je veux bien, c'est gentil.

Elle le regrettait déjà. L'alcool montait avec la fatigue. Elle devenait cynique, oui. Baucoup trop. Aussi, si elle eut le bon goût de ne pas le montrer, Louise regrettait de devoir quitter la piste. Prince Charmant et son regard, qui l'était beaucoup moins, n'auraient sans doute pas autant de répartie que son déhanché. Louise en était quasiment convaincue. Et ce contact. Comme un métal de givre. Elle adorait ses yeux, son sourire. Son assurance qui émanait de lui comme une flamme. Mais elle n'aimait pas ce contact froid. Glaçant. Comme un souvenir. Une braise dans les cendres, encore fugace mais bien là. Cette fois, elle n'oublia pas. Où avait-elle senti ce contact-là ? Avec qui ? Elle pressentait quelque chose. Mais l'alcool l'embrumait. Ces derniers temps, Louise n'avait pas tout à fait remarqué que ses pouvoirs disparaissaient. Ces derniers temps, Louise avait plus étudié que pratiqué.

Sans s'en rendre compte, ils avaient traversé le night-club jusqu'au comptoir. Comme elle se sentait quelque peu molle et perturbée, elle lâcha le bras de son Prince. Était-ce de l'angoisse qu'elle sentait lui nouer la gorge ? Elle était pourtant si bien. Ses instincts, sa magie, elle l'écouterait plus tard. Beaucoup plus tard. Elle se pencha comme une enfant au comptoir et croisa les jambes, toujours debout et penchée en avant. Puis se tourna d'un sourire malin vers son petit Jules. Toujours cette assurance. Toujours ce panache. Quel homme, moquait-elle avec un peu d'envie aussi ! En le toisant de haut en bas lorsqu'il arriva, elle tira une longue et profonde latte sur sa cigarette. Ses attitudes séductrices se heurtaient violemment avec ses gestes et ses sourires de fillette. Elle faisait la femme fatale parce qu'elle était un peu grise. Elle faisait la gamine parce qu'elle s'amusait.

Louise choisit le cocktail le plus cher . A combien estimait-il son honneur ? A combien estimait-elle son cul ?

Un white and black, s'il nous plait ! Elle se retourna vers l'homme. Il était temps d'entamer la conversation. Peut-être. Peut-être pas. Soyons fous.

Maintenant, je m'amuse bien. Elle se souvenait d'avec quelle banalité il l'avait abordé. Elle se moquait de lui. Elle tanguait un peu et se mordait les lèvres en riant de son jeu de mâle dominant. Pardon, je veux pas te faire fuir. Mais en vrai, j'ai pas du tout l'habitude de me faire aborder en soirée par des inconnus. Louise mentait. Louise n'avait simplement pas l'habitude de leur faire croire une seule seconde qu'ils n'avait qu'une seule petite chance avec elle. Elle se sentait un peu coupable de le laisser espérer, lui. Du coup, histoire qu'on soit moins inconnus, c'est quoi ton petit nom ?
Revenir en haut Aller en bas

Hell is me

avatar
Dray Kavinsky
Hell is me








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 12/06/2016 MESSAGES : 282 + LIEU DE RESIDENCE : Gone street
+ SITUATION OFFICIELLE : Dessinateur
+ SITUATION OFFICIEUSE : Vampire
a little more ?

MessageSujet: Re: A pact with the devil | feat Louise Mar 11 Avr - 15:10

A pact with the devil  |  feat LouiseIl lui tardait de planter ses crocs dans ce cou semblant si parfait. Sentir couler dans sa gorge ce nectar qui le faisait vibrer et dont il était totalement accro tandis que gémirait dans ses oreilles la belle aux cheveux blonds. Oui, il s'impatientait. Habituellement, il n'aurait pas fait tout ce manège pour ramener quelqu'un chez lui. Habituellement, elle serait déjà en train de se vider de son sang. Mais voilà, l'habituel avait laissé place à l'inhabituel. Son pouvoir de persuasion n'étant plus ce qu'il avait été, Dray devait redoubler d'efforts pour appâter ses proies. Peut-être aurait-il dû rester auprès de sa toute première ? Ce jeune blondinet qu'il s'était dors et déjà mis dans la poche ? Il aurait mis moins de temps pour l'attirer dans ses filets... Mais elle. Le vampire ne savait pas comment la juger... Était-elle assez bourrée pour faire ce qu'il lui dirait ou simulait-elle pour parvenir à ses fins ? A moins qu'elle ne se méfiait naturellement du monde entier, même lorsqu'elle était plus euphorique ? Il avait vu dans son regard la légère déception lorsqu'il lui avait dit qu'il lui offrait un autre verre. Cette moue si légère qu'un faiblard d'humain ne l'aurait aucunement identifié. Mais voilà, Dray était un vampire. Un putain de bon vampire, et rien ne lui échappait. Néanmoins, elle lui avait sourit en lui disant que c'était gentil. Gentil ? Rien de tout ce qu'il faisait n'était gentil. Seul son égoïsme comptait dans ces moments là. Et la belle ne tarderait pas à le savoir, si tant est qu'il parvenait à la faire sortir de cette boîte.

Elle lâcha subitement le bras du vampire avant de s'avancer seule près du comptoir. Dray haussa un sourcil moqueur tandis que ses lèvres formaient petit à petit un sourire en coin. Elle se pencha, séductrice avant de s'adosser innocemment pour lui faire face. Il dû se mordre la lèvre inférieur pour éviter de lui sauter dessus immédiatement. Saleté de pulsions à la con. Il l'entendit annoncer sa commande - un black and white ? Elle n'y allait pas de main morte - d'une voix forte avant de lui sourire à nouveau. Lui s'était arrêté à quelques pas d'elle tout en la détaillant tranquillement.

Il haussa une fois encore un sourcil lorsqu'elle reprit la parole, ricanant après qu'elle lui ait avoué qu'elle n'avait pas l'habitude de se faire aborder par des inconnus. La référence à sa première question en début de soirée le faisant rire intérieurement.

" Du coup, histoire qu'on soit moins inconnus, c'est quoi ton petit nom ? " lui susurra-t-elle avant de siroter sa boisson.

Le brun se rapprocha, faisant fi du bruit environnant, son sourire en coin toujours solidement ancré sur ses lèvres puis il se pencha vers elle, leur deux corps se frôlant sensiblement. L'allure prédatrice qu'il avait revêtu ne laissait de place à aucun sous-entendu : il était clairement en chasse.

" Dray. " lui souffla-t-il à l'oreille, son souffle la lui chatouillant au passage.

Ils étaient honteusement proche et lorsqu'il se redressa, ses lèvres frôlaient leurs homologues de façon presque séductrices. La tension était palpable mais le vampire finit par se reculer, prenant place à ses côtés, les coudes reposant sur le comptoir alors qu'il lui souriait de façon innocente.

" Et ne crois pas que je m'intéresse à toi uniquement grâce à tes jolis yeux, j'ai une réputation à tenir. Maintenant, si à ton tour, tu me donnais ton nom, peut-être serais-je enclin à aller plus loin ? " continua-t-il, l’œil moqueur.

C'était son sang qui l'intéressait. Uniquement cette hémoglobine qui coulait dans son corps. Peut-être que le physique comptait un minimum dans ses recherches...mais ça, la jeune femme n'était pas obligé de le savoir.

© 2981 12289 0

_____________________________________________

Together, fight for our madness
« Hunger tears our entrails, literally devours us from within, while our true nature appears without being asked anything. Then, without even worrying about the life of others, we feed on their blood. But it's more interesting together. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: A pact with the devil | feat Louise

Revenir en haut Aller en bas

A pact with the devil | feat Louise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» >> Devil's_photograph <<» (F) Chelsea Kingsley Feat. Jaimie Alexander» SoSo Devil» l’accompagnement du chant à l’accordéon sur Louise attaque» Harvesting Devil ✝ fantastique et religion à L.A



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Falls :: RP archivés-