Partagez|

❝ NIGHT OF THE HUNTER ❞ - [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Hell is me

avatar
Dray Kavinsky
Hell is me








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 12/06/2016 MESSAGES : 283 + LIEU DE RESIDENCE : Gone street
+ SITUATION OFFICIELLE : Dessinateur
+ SITUATION OFFICIEUSE : Vampire
a little more ?

MessageSujet: Re: ❝ NIGHT OF THE HUNTER ❞ - [PV] Mar 17 Oct - 21:34

Night of the hunter | feat SamEntendre le gémissement Ô combien jouissif du vampire derrière lui - dont la frustration pouvait même être perçue par un sourd - fit doucement sourire dans sa barbe Dray alors qu'il passait sa langue sur la joue rugueuse de leur victime. Il l'avait attendu longtemps, ce sentiment de la part de Sammy l'insensible. Longtemps il avait attendu ce genre de réaction alors que l'intérêt qu'il ne se doutait pas porter pour lui s'amplifiait de jour en jour. Il voulait le rendre complètement fou, le manipuler au point où la jalousie prenne d'elle-même le relais. Et visiblement, son petit manège commençait doucement à faire son effet... Il ricana intérieurement, le brun, avant de jeter en direction de son vis-à vis un regard narquois sans une once de subtilité. Il avait fier allure, tien, le vampire psychopathe. A se tenir complètement immobile et droit, le sourcil tremblotant doucement et la pince couverte de sang prisonnière de sa poigne de fer. Une moue enfantine dessinée sur son visage. Bon...ok...peut-être que ce dernier aspect il l'avait tout simplement imaginé. Mais le reste était un tableau dépeint avec fidélité ! Juré craché ! Et Dray ne pu retenir un ricanement de sortir de sa gorge face à ce spectacle, résonnant dans la pièce vide comme un écho assourdissant. Il s'étonnait presque de voir le manque de réaction de Sam face à sa provocation. Était-il déçu ? Oui...peut-être... A son tour, le vampire fit une légère moue mécontente avant que le cri guttural tellement mélodieux de leur proie ne retentisse dans ses oreilles. Doux son qu'il entendait là. Son sourire en coin si caractéristique aux lèvres, il darda son regard vers son homologue qui avait enfin fait l'effort de montrer son mécontentement en arrachant une autre phalange au doigt du chasseur. Heureux de son effet, Dray nargua Sam en arquant l'un de ses sourcils, ses lèvres s'étirant sans qu'il ne puisse même penser à les en empêcher. Ooh, ce qu'il aimait le mettre dans des états qu'il ne comprenait visiblement pas. C'était l'un de ses passe-temps favoris. Et s'il n'était pas occupé avec leur victime tranquillement attachée à sa chaise, il l'embrasserait surement, rien que pour le défier d'avantages... Peut-être devait-il infligé ce qu'il avait en tête à leur proie, histoire de faire réagir d'avantages celui qu'il convoitait vraiment..." Tes doigts, ou plutôt tes morceaux de doigts. " rectifia ce dernier face aux précédents propos de Dray. Le vampire leva d'ailleurs les yeux au ciel face à ce détail qu'aurait bien fini par comprendre leur victime. Enfin... Le brun ne releva pas, préférant se lever afin de laisser toute la place à son homologue qui - il le sentait - allait se faire plus persuasif.

Dray était d'ailleurs un peu déçu de voir que le chasseur ne répliquait plus. Qu'il s'entêtait à conserver le silence alors qu'il aurait pu juste les insulter comme il savait le faire. Dommage, ses tentatives désespérées de paraître fort l'avait bien fait rire... Le brun se contenta de sourire négligemment alors que son homologue continuait son petit manège, soulignant le fait que le temps filait et qu'ils n'avaient pas que ça à faire. C'était bien vrai ça... pensa-t-il presque immédiatement. A vrai dire, Dray avait quelques projets en tête - comme faire tourner en bourrique ce vieux Sam - qu'il ne pouvait bien évidemment pas mettre en oeuvre puisqu'il était coincé dans ce taudis avec un chasseur qui ne parlait même plus. Décevant... Ennuyant aussi, mais bon, tout ne pouvait pas toujours être divertissant. Leur proie perdait de plus en plus de son intérêt maintenant que le psychopathe l'avait presque brisée.

Le brun écoutait son vis-à-vis s'amuser avec la victime, le menaçant une fois encore avec sa pince coupante, préparant son prochain coup en la plaçant à l'avance, près à couper à la moindre déception. Mais les gémissements de l'homme l'arrêtèrent. Ou devrai-je dire ses pleurnichements ? Dans tout les cas, cela sonnait d'une manière bien pathétique aux oreilles de notre brun qui grimaça - presque dégoûté - lorsqu'il l'entendit demander pitié. " ALORS PARLE ! " hurla soudainement le vampire psychopathe, ce qui fit immédiatement sourire Dray qui se trouvait en face de lui, placé derrière le chasseur en pleurs. A la bonne place pour profiter du spectacle que lui offrait son rival. Son flirt ? Bref. Son Sam.

Plusieurs minutes s'écoulèrent avant que l'intéressé ne daigne enfin leur dire ce qu'ils souhaitaient entendre. " Une liste... Il y a une liste. Ils recensent des créatures de la ville, des créatures qui leur serviront. Je... " L'emprise qu'infligeait Sam sur le poignet de l'homme s'intensifia, son cri de douleur l'empêchant de continuer ce qu'il allait dire. Mais, à cause de la peur qui devait lui broyer les entrailles, il s'empressa de la terminer. " C'est tout ce que je sais ! JE VOUS LE JURE ! Pitié... " Pitié...? Dray ricana. Répondant au regard empli de fierté de son vis-à-vis. " Quoi ? Tu le crois quand il te dit que c'est tout ce qu'il sait ? Laisse-moi rire, ça a un goût de trop peu pour moi. " Le vampire se plaça devant sa victime, prenant la place de son homologue sans même lui demander son avis, et il s'appuya sur ses cuisses afin de plonger son regard meurtrier dans le sien. Lui restait-il assez de pouvoir pour forcer le chasseur à lui dire la vérité ? Ils allaient bientôt le savoir. " Révèle-moi tous les plans de tes camarades, l'ami. Et pas de mensonges ! " " Je vous jure que c'est tout ce que je sais !! Je ne suis qu'un chasseur lambda dans cette histoire, vous avez tués mon supérieur hiérarchique ! " répondit précipitamment l'intéressé, une lueur sincère dans les yeux. Dray n'avait plus de pouvoir, il l'avait bien senti en posant sa question, mais la peur suffisait à faire parler le plus téméraire des hommes. Il ricana alors en entendant la réponse de la victime en face de lui, relâchant sa tête entre ses bras toujours installés sur ses cuisses. Et merde... " Tu ne nous es plus d'aucune utilité alors... " soupira-t-il soudainement. Et avant même que quelqu'un ne puisse réagir à ses propos, il enserra la tête du chasseur entre ses mains expertes, pour finalement lui tordre la nuque d'un geste rapide et précis. Le tuant sur le coup dans un affreux craquement d'os brisés.

" Quoi ?? " fit-il alors après s'être tourné en direction de son Sam qui l'observait silencieusement. " Il n'était plus intéressant de toute façon... " finit-il par dire en haussant négligemment des épaules, son sourire carnassier apparaissant subitement sur ses lèvres.

©️ 2981 12289 0


HRP:
 

_____________________________________________

Together, fight for our madness
« Hunger tears our entrails, literally devours us from within, while our true nature appears without being asked anything. Then, without even worrying about the life of others, we feed on their blood. But it's more interesting together. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

F*cking psycho

avatar
Sam Archer
F*cking psycho








Voir le profil de l'utilisateur http://lstwizzle.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 23/04/2015 MESSAGES : 475 + LIEU DE RESIDENCE : Inconnue
+ SITUATION OFFICIELLE : Photographe
+ SITUATION OFFICIEUSE : Vampire
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Affamé
RP en cours:

MessageSujet: Re: ❝ NIGHT OF THE HUNTER ❞ - [PV] Ven 10 Nov - 20:16





Night of the Hunter


Pray to your God, open your heart, whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil's inside -- 30 seconds to mars





Dray Kavinski

Weird Saloon
Convoitant
615 mots
LLe craquement écœurant des os résonna dans la pièce inquiétante, rebondissant sur chaque surface pour venir mourir sur mes tympans sensibles. J'aimais cet échos sinistre. Le bruit froid et inquiétant de la Mort refermant ses griffes acérées sur sa victime pour s'en emparer, lui soufflant sa vie sans même que l'intéressé n'ait le temps de s'en rendre compte. J'avais toujours été fasciné par ce phénomène : prenons un instant T, où la vie coule encore dans tes veines. La seconde d'après, tu n'es plus qu'une masse amorphe et inutile, un cadavre dont tout le monde se fout. Tu n'es plus rien, tu n'as plus aucune importance. Les gens t'oublient tandis que tu retournes à ton état primitif de poussière. Au final, c'est ça, le paradoxe de la vie. La véritable raison pour laquelle rien n'a d'importance si ce n'est ton divertissement personnel. Parce qu'après avoir franchi les barrières de l'autre monde, peu importe le nombre d'individus pour lesquels tu as compté de ton vivant, tu te retrouves éternellement seul, seul face à la mort. Chacun sa merde, comme on dit plus communément.

Je grimaçai cependant à l'action de mon partenaire du crime, secouant la tête de dégoût à peine exagéré. Du moins, selon mon point de vue. Ah, ce très cher Dray, encore dans le mélodramatique. D'un autre côté je ne pouvais que le comprendre : l'aspect théâtral de l'acte ajoutait au plaisir malsain que les gens de notre espèce ressentaient. J'aurais cependant usé d'une technique plus distinguée, plus subtile pour achever la source de notre malheur. Vampire ou non. Il est vrai que si la transition était encore en état de fonctionner, j'aurais pris grand plaisir à le changer en vampire. C'était toujours très amusant de transformer un chasseur en ce qu'il chassait ; ceux que je me plaisais à qualifier de lâches passaient ainsi l'éternité à se haïr, rejetés par leurs semblables, tandis que les plus impliqués dans leur cause préféraient tout simplement se donner la mort après quelques jours, voire semaines pour les plus coriaces. Dans tous les cas j'aurais fait preuve de bien plus de perversité que Dray ce qui témoignait bien de ma supériorité maladive.

J'arquai un sourcil en dévisageant ledit vampire. À ce moment toute la jalousie que j'avais pu ressentir à l'encontre de notre nouvel ami s'était dissipée - le fait que Kavinsky ait assassiné notre captif ayant très certainement contribué - pour laisser place à quelque chose d'encore plus puissant, un sentiment qui me brûlait de l'intérieur et que je ne voulais combattre.

- Je suis d'accord, dis-je amusé. Il n'est plus intéressant.

Un sourire malicieux déformait à présent mon visage, attestant du fait que mes paroles étaient tout sauf anodines. D'un autre côté, je ne serais plus Sam Archer si je n'avais pas constamment une petite idée derrière la tête. C'était l'une des autres nombreuses caractéristiques faisant mon charme. Sans réfléchir, je fermai la distance qui me séparait de Dray avant de l'attraper violemment par le col et je capturai ses lèvres dans un baiser sauvage, à notre image.

- Toi en revanche... , m'enquis-je en ricanant narquoisement alors que nous reprenions tous deux notre souffle. Et puis, par un procédé qui m'échappait totalement, nos lèvres se rencontraient à nouveau.

Ce n'était pas la première fois que nous nous embrassions, par ailleurs je n'étais pas exactement le genre à accorder de l'importance à ces choses là. Mais contrairement à notre première rencontre je sentais une passion florissante s'installer entre nous, assez semblable à celle que j'avais autrefois éprouvée pour Charlotte. Je savais à présent quel était ce véritable désir qui me brûlait les veines : la convoitise.


TWIZZLE ©️ 2016
 

_____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

Hell is me

avatar
Dray Kavinsky
Hell is me








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 12/06/2016 MESSAGES : 283 + LIEU DE RESIDENCE : Gone street
+ SITUATION OFFICIELLE : Dessinateur
+ SITUATION OFFICIEUSE : Vampire
a little more ?

MessageSujet: Re: ❝ NIGHT OF THE HUNTER ❞ - [PV] Sam 18 Nov - 22:56

Night of the hunter | feat SamLe silence qui s'installa après le craquement significateur d'une nuque brisée résonna presque insupportablement aux oreilles du vampire. Calme. Trop calme. Maintenant qu'il y pensait, les supplications du chasseur étaient beaucoup plus mélodieuses. Bordel, aurait-il mieux valu qu'il le laisse vivre un peu plus longtemps ? Surement. Mais c'était trop tard maintenant et de toute façon, il ne leur était plus utile. Dray se tourna vers leur "désormais-morte" victime, observant le sang couler de ses lèvres avant de lécher les siennes d'envie. Ses pouvoirs n'étaient pas revenu, mais il n’oublierait jamais le goût de l'hémoglobine, jamais. Il s'en souvenait en ce moment même et ses yeux reflétèrent légèrement son envie, se colorant subtilement du rouge carmin qui caractérisait sa nature de prédateur. Ouais, il était toujours un vampire. Et personne ne pourrait lui ôter ce qu'il était. Pas même ces maudits chasseurs. Alors il ferma les yeux et inspira l'odeur qui berçait la pièce. S'imprégnant du goût avant de se retourner vers son compagnon, lui adressant un clin d’œil malicieux. " Je suis d'accord. " fit soudainement Sammy, amusé avant de rapidement enchaîné. " Il n'est plus intéressant. " Dray arqua un sourcil face au sourire qui se dessinait soudainement sur les lèvres de son homologue. Un peu trop...malicieux à son goût. Avec un sentiment d'arrière pensée qui se cachait juste derrière. Ouais... Il le connaissait son Sam. Un peu trop pour son propre bien. Pourtant, s'il savait combien d'idées le vampire avait derrière la tête, il n'arrivait jamais à les prévoir ni à réagir à temps pour les contrer ou répliquer. C'était encore une donnée qui lui manquait. Mais le goût du risque était si exaltant qu'il ne cherchait tout simplement pas à s'améliorer. Il laissait faire, c'était tout. Pour son plus grand bonheur vu la sournoiserie dont était capable son compagnon. A chaque jour sa surprise. Et aujourd'hui ne faisait pas exception. Dray regardait, immobile, Sam fermer la distance entre eux, son visage se rapprochant invariablement du sien. Il se sentit immédiatement happé, tiré par le col par une force extérieure et ses lèvres rencontrèrent furieusement leurs congénères. Le baiser était sauvage, féroce. Les deux partis gémissant tandis que leur langue jouait l'une avec l'autre. Leurs respirations saccadées remplacèrent rapidement le silence de mort qui s'était établi dans l'entrepôt, tantôt ponctué de quelques gémissements désireux. Il se séparèrent finalement, le souffle court, reprenant avec difficulté leur respiration. Les yeux de Dray braqués dans ceux de Sam, avant de doucement couler vers ses lèvres rougies par leur précédent échange. " Toi en revanche... " formula en ricanant le vampire, arrachant un sourire victorieux au brun. " Je te l'avais bien dit " lui répondit Dray alors que leurs lèvres se rencontrèrent à nouveau, sa phrase mourant dans la gorge de son homologue.

Il souriait contre les lèvres de Sam, mordillant sa bouche, joueur, avant d'aller chercher avidement sa langue, ses mains remontant sur ses épaules. Le faisant reculer vers les étagères avant de faire heurter son dos contre les structures. Peut-être que Dray voulait diriger ouais. C'était son caractère. Mais quelque chose lui disait que le vampire coincé entre lui et l'étalage poussiéreux ne se laisserait pas faire aussi facilement... Alors il en profitait avant que l'autre ne pense même à réagir. Sa main glissa lentement sur le corps encore trop couvert de son partenaire, se glissant sournoisement sous son t-shirt tandis que l'autre coinçait le bras droit du vampire contre la paroi de bois. L'empêchant de faire le moindre gestes. Ses doigts froids toujours sous son vêtement effleurant le ventre de Sam, lui infligeant quelques frissons sur son passage. Leurs lèvres finirent par se séparer, leur souffle devenu rauque se mélangeant tandis que le sourire de Dray s'étira pour la énième fois, ses yeux narguant Sam sans la moindre subtilité. " C'est moi ou tu étais jaloux tout à l'heure quand je jouais avec notre ami chasseur ? " lui susurre-t-il soudainement à l'oreille, lui mordillant le lobe au passage.

©️ 2981 12289 0

_____________________________________________

Together, fight for our madness
« Hunger tears our entrails, literally devours us from within, while our true nature appears without being asked anything. Then, without even worrying about the life of others, we feed on their blood. But it's more interesting together. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: ❝ NIGHT OF THE HUNTER ❞ - [PV]

Revenir en haut Aller en bas

❝ NIGHT OF THE HUNTER ❞ - [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» SMOOTH.NIGHT» Trailer: Fate stay night» Dylan Dog: Dead of Night» LGDC THE NIGHT» Série limitée > Renault Twingo Night and Day 2008



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Falls :: Weird Falls :: Recreation area :: Weird Saloon-