Fin de la MaJ le 13 juin 2017. en savoir + ♥️

Le n°2 du Weird Diary vient de sortir ! Direction → ici !

Pensez à favoriser les chamans et les humains : )

Partagez|

I don't know you and it's better that way.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

They're all around you

avatar
Elcyan Light
They're all around you








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/05/2015 MESSAGES : 251 + LIEU DE RESIDENCE : Gone Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Interne à l'hôpital
+ SITUATION OFFICIEUSE : Sorcier
a little more ?

MessageSujet: I don't know you and it's better that way. Dim 27 Aoû - 23:39

Ça faisait un mois maintenant que la crise des chasseurs était terminée, et la sensation de retrouver la totalité de mes pouvoirs était enivrante. Depuis plus d’un an, dès que je faisais un effort magique la fatigue arrivait très vite, sans parler des sorts en eux même qui nécessitaient une dose accrue de concentration. La plaie quoi. Je me suis même retrouvé une fois à faire la vaisselle moi-même, tu te rends compte ? Inacceptable ! Mais depuis que le camp des chasseurs près des cascades a été décimé, tout revient doucement à la normal. C’est comme se sentir revivre. Je ne sais pas comment les autres sorciers vivent ça, mais je dois avouer qu’Armance est un peu moins exécrable depuis que c’est terminé (ce qui est fortement apprécié). Je serais aussi curieux de savoir comment les autres créatures surnaturelles de la ville ressentent ça, autant vampires, que garous, que les autres. Je demanderai à Zéphyr à l’occasion. Moi, j’ai juste envie de sortir et profiter à nouveau pleinement de mes pouvoirs. Évidemment, prudence, tout ça… Mais quand même ! En fait, j’ai retrouvé la joie de vivre et d’être sorcier.

On est lundi, il est 18h30, et je sors de l’hôpital après une journée de travail plutôt intense, mais satisfaisante. Armance ne m’a pas lâché d’une semelle à me donner des tonnes de choses à faire plus ou moins intéressantes, et ses consignes sur l’utilisation de la magie sont très strictes, ce qui ne me facilite pas la tâche. Je sais qu’elle fait ça pour que je m’améliore autant sur la concentration que sur la gestion de la fatigue ou l’utilisation à bon escient de mes pouvoirs, mais il y a des jours où c’est dur à tenir. Et hors de question de le montrer, sinon bye bye l’aide d’Armance. Du coup, je suis lessivé à la fin de la journée, mais c’est de la bonne fatigue. Bref, je regarde ma montre et je me souviens qu’aujourd’hui Zéphyr est au sport jusqu’à 20h. Je vais chercher mon vélo que j’ai laissé au parking deux roues un peu plus, et je commence à rouler vers mon appart. La fin de journée est belle, quelques nuages décorent le ciel et une brise fraîche traverse la ville, comme pour nous prévenir que l’automne n’est plus très loin en cette fin de mois d’août. Raison de plus pour en profiter, non ? Je décide alors de faire un détour et de passer par certains endroits que je connais moins bien, mais qui ne sont pas moins jolis à traverser. Je prends mon temps, je découvre de petites rues bien sympas, des restaurants, des boutiques dont j’ignorais l’existence, je longe des aires de jeux remplies d’enfants profitant encore des vacances sous l’œil protecteur des parents. Cette ville est vraiment belle.

Au cours de mes pérégrinations, je passe aussi devant plusieurs bars, mais tu sais ce que c’est, ils se ressemblent tous, et au bout d’un moment, je n’y fais plus trop attention. Cependant, je ne saurais dire pourquoi, lorsque je passe devant celui-là, le Weird Saloon, je m’arrête, et je me dis que j’irai bien boire une bière, histoire de me détendre après une bonne journée. Je ne le fais jamais, mais bon, pourquoi pas ? Les alentours ont l’air plutôt calme et pas trop dangereux pour un vélo, donc j’attache le mien à une barrière avec l’antivol non loin du bar. Puis je m’avance vers la porte, et je rentre. L’intérieur est plutôt sympa, sobre, élégant, propre. Les fenêtres sont ouvertes et l’air y est bon. Ou alors c’est juste moi qui suis vraiment de bonne humeur ? Il est presque 19h, et plusieurs tables sont prises par des personnes de tout âge, en allant du couple de jeune aux retraités venus suivre les paris sportifs. Les places au bar aussi sont plutôt prises d’assaut, mais je parviens quand même à me glisser sur un tabouret pour attendre le barman. Ce dernier est un homme à qui je donnerai entre trente-cinq et quarante ans, bien habillé, et qui a l’air plutôt sociable. Bon en même temps, un barman qui regarde c’est pied, c’est tout sauf convivial, mais ça n’a pas l’air d’être le cas ici. Il s’approche de moi, et après un ‘‘Bonjour’’ courtois, je lui demande une bière pression, n’importe laquelle. En attendant d’être servis, j’observe autour moi, les gens, la déco, le bar. Puis mon regard s’arrête et s’attarde sur ledit barman. Maintenant que j’y pense, sa tête me dis quelque, comme si je l’avais déjà vu quelque part, ou déjà croisé. Mais impossible de dire où. Tout ce que je sais, c’est que si on s’est déjà croisé, ça n’avait rien de joyeux.

Spoiler:
 

_____________________________________________

Elcyan parle en #660000.
Revenir en haut Aller en bas

I don't know you and it's better that way.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Falls :: Weird Falls :: Recreation area :: Weird Saloon-