Partagez|

La fête est fini ! [pv Pénélope Trepe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

nous chassons ceux qui nous chassent

avatar
Arjun Singh
nous chassons ceux qui nous chassent








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 21/06/2017 MESSAGES : 256 + LIEU DE RESIDENCE : Spinelli Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Policier
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseur
a little more ?

MessageSujet: La fête est fini ! [pv Pénélope Trepe] Jeu 18 Jan - 18:30

La fête est fini !


Quoi de mieux qu’après une dure journée de boulot que de se détendre ? Après la fête l’autre soir, oui, c’était du boulot d’aller à cette fête croyez-moi, j’avais bien besoin de me détendre. Attendez, j’ai dû affronter un producteur loup-garou égocentrique psychopathe et tout un groupe d’assassin qui faisait un peu secte ou je ne sais quoi, faillis mourir dans l’éboulement d’une maison, alors oui, j’avais le droit de me détendre un peu ! Bon, où en étais-je déjà ? L’effondrement de l’aqueduc. Euh non la détente. Vous épargnant tous les détails qui m’ont poussé à venir ici et ce qui s’était vraiment passer l’autre soir, concentrons-nous sur le moment présent. Alors inutile de me poser encore des questions sur ce qui s’est passer, ça n’a rien à voir. Comment ça vous ne m’avez rien demander, c’est moi qui en parle tout seul ? À oui, vous avez raison, mes excuses. Bon reprenons dans ce cas. Et qu’on m’interrompe plus. Surtout toi Arjun ! Lol petite plaisanterie.

Tout commença, il y a plusieurs millions d’années après qu’une explosion créât notre univers. Toute cette puissance cosmique, peu importe son origine, créa notre monde univers. Dans cet univers, se trouvait notre galaxie. Dans notre galaxie, se trouvait notre système solaire. Dans notre système solaire se trouver notre planète la Terre. Sur notre planète, se trouvait un pays qu’était les Etats-Unis. Et dans ce pays, se trouvait une ville, la nôtre Weird Falls. Et dans notre ville se trouvait une salle des fêtes moderne et animée. Et dans cette salle des fêtes se trouvait, moi. Me sens tout petit là… Aujourd’hui, il y avait de l’animation. C’était une sorte de forum culturel où on pouvait voir un peu de tout. J’espérais tomber sur quelque chose ayant un lien avec les jeux, mais c’étaient sous représentés, je trouvais. Pas grand-chose, à part du classique. Alors je flânais dans les allées et écoutais un peu ce qui se disait entres les présentoirs.

M’arrêtant devant un stand, une femme venta les mérites d’une jeune écrivain venant juste de débuter dans le métier. Elle avait écrit une histoire d’amour impossible d’un couple d’amant vivant dans la récession au beau milieu de la guerre froide, à Berlin quand la ville fut séparée par un mur et qu’ils devaient en plus chacun s’occuper de leurs vielles mères respectives, mais l’une d’elle est une folle et l’autre une espionne russe jouant double jeu avec els américains, un truc dans le genre. Pas plus intéresser.

"Mmmh... Je préfères les comics." Marmonnais-je.

Je ne lisais pas que des bandes dessinées. Bien que cela est forger mon enfance, et ma vie d’adulte, quand elle commencera, il m’arrivait de lire d’autres choses. Comme des gros bouquins de milles pages. Mais il fallait un minimum d’action pour éveiller mon intérêt. Pas d’intrigue amoureuse ou existentiel à donner envie de se tirer une balle dans la tête. J’étais un vivant, je voulais que tous soient coloré et vif, pas niais à en mourir. Il y avait par contre une certaine exception. Mes parents, et même mes grands-parents, aimaient beaucoup lire les livres d’une certaine Trape. Euh Traipi… Trepe ! Oui ! Je n’étais plus trop sûr du prénom, mais je me souvenais que parfois, mes grands-parents, encore en vie que les dieux soient loués, aiment me faire la lecture. Et très attacher à eux, je les écoutais avec plaisirs me lire certains passages. Ce qui étaient intéressant, était le thème, l’Histoire, et parfois elle parlait de l’Inde. Nous étions très attachés à nos origines, et tomber dessus était plaisant.

Codage par Libella sur Graphiorum


_____________________________________________

The Nachos hunting is open
Les amis / La petite vie / Le Journal
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: La fête est fini ! [pv Pénélope Trepe] Ven 9 Fév - 0:15

Aujourd’hui je participais à un forum culturel. Il y avait de tout, musique, jeux de société ou vidéos, et puis ce qui me concernait plus particulièrement, des livres. Beaucoup d’auteurs était représenté, que ce soit par eux-mêmes ou leur éditeur. En ce qui me concernait, j’étais seule, ayant dit à mes partenaires que je me débrouillerais. Après tout, j’étais déjà sur place. C’est pour quoi j’avais commandé quelques ouvrages de mes œuvres que j’avais disposer sur la table qui m’avait été assignée. M’étant installer derrière, je regardais les visiteurs déambuler entre les différents stands avant de me replonger dans mes notes prises sur ordinateur, mon thermos de thé à côté de moi. Parfois je renseignais des visiteurs, dédicassait leurs ouvrages ou discutait avec eux sur ce que contiendrais mon prochain roman. J’aimais toujours ces moments de contact, même si j’aimais aussi la solitude de chez moi.
Alors que j’étais plongé dans mes notes, je relevais la tête pour faire face à un jeune homme qui regardait un livre en particulier, celui que j’avais placé dans le contexte de l’Inde. Pour l’élaborer et coller au contexte et à l’atmosphère de ce pays, je m’y étais rendue pour une résidence d’auteur. Là-bas j’avais pu faire du tourisme, rencontrer d’autres auteurs ainsi que des autochtones qui avaient été heureux de m’aider dans mes recherches et me dire si mes descriptions de lieux ou de culture étaient fidèles à la réalité. Si bien que l’histoire se passait dans un contexte parfait de l’Inde actuel. Tout en souriant, je me redressais et regardais le jeune homme.

« Bonjour Monsieur. Je peux vous aider ? Avez-vous besoin de renseignement quelconque ? Je suis l’auteur »

Je l’observais attentivement. Il semblait jeune, la trentaine, par contre qu’est ce qu’il puait. Ce n’était sûrement pas un renard. Il avait sur lui une odeur qui m’était inconnu, et que je n’appréciais pas le moins du monde. Mais elle ressemblait à celle que j’avais senti sur l’autre vampire. Mais une chose était sûre, ce n’était pas un humain lambda celui-là, j’en étais sûre et certaine. Toutefois, je n’en montrais rien et resta très cordiale avec lui en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas

nous chassons ceux qui nous chassent

avatar
Arjun Singh
nous chassons ceux qui nous chassent








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 21/06/2017 MESSAGES : 256 + LIEU DE RESIDENCE : Spinelli Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Policier
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseur
a little more ?

MessageSujet: Re: La fête est fini ! [pv Pénélope Trepe] Sam 10 Fév - 10:33

La fête est fini !


Je continuais à faire le tour pour trouver quelque chose d’intéressant. Bien entendu, j’aimais regarder certains jeux présenter, même s’ils faisaient un peu trop rétro à mon goût, mais en réalité, il s’agissait surtout d’indépendant qui présentait des démos de leurs projets en cours. Il y avait un gros éditeur qui était présent, mais il faisait beaucoup de pub sans réellement présenter son jeu. Au final, j’arrivais à la partie livre, enfin une autre. On y trouvait bien plus de variété qu’avant et cela donnait bien plus envie de s’y arrêter pour juste regarder les couvertures. Il serait sans doute bon que je me mette vraiment dans la lecture pour changer. Me souvenait des gros bouquins que me passait Evans pour étudier et chasser les créatures surnaturelles. Et tel un bon petit écolier, cela me soûlait, bien que se fut intéressant.

M’arrêtant à un stand, mes yeux furent comme harponnaient et tirer vers l’un des livres, bien présenter au milieu des autres. « Ca par exemple ! » M’écriais-je. Car il s’agissait de celui dont je venais de penser. Le bouquin qui parlait de l’Inde et dont mes grands-parents me lisaient. Eh bien, si je m’attendais à ça. Le redécouvrant, je me permis de le feuilleté et retrouver ces mots et illustrations si familières. Le célèbre Taj-Mahal, ces temples hindous, la jungle florissante, ses tigres et serpents, les rues animées de Delhi et les villages pittoresques… Il y aurait tellement à dire. La femme tenant le stand s’adressa à moi, et se présenta comme étant l’auteur. On ne disait pas auteuse ? Je croyais. En tout cas, je me sentais aussi mal qu’un fan devant son idole. Enfin, l’idole de mes vieux. Au début gêner, je retrouvais vite de l’aplomb et lui parla avec un certain enthousiasme.

"Vous devez être madame Trepe ! Whawou c'est trop cool. Excusez-moi, mes grands-parents sont fans de votre livre. Ils ne font que me le lire à chaque fois que je passe chez eux."

À chaque fois que je retournais dans la maison familiale, j’y avais droit oui. Juste un petit détail, mais ils aiment en parler, relire un passage etc J’aimais bien oui, mais on dirait que c’était surtout qu’ils avaient peur qu’on oubli d’où on venait. Ils étaient de la vielle, un peu traditionaliste et fière de notre héritage. Ce qui était sûr, c’était que je n’allais pas oublier de sitôt où j’étais né. Mais des fois, cela pouvait prendre des proportions assez effrayantes. Continuant de feuilleter de livre, j’essayais de me rappeler si tout était ainsi dans mon souvenir. Mais je n’avais vu qu’une infime partie. Même un Américain né au pays ne pouvait connaître les USA dans les moindres recoins.

"Vous avez vraiment visiter l’Inde et êtes aller dans chacun de ces endroits ? Cela à dut vous demander un temps considérable."

Un auteur devait faire un paquet de recherche pour écrire un livre. J’ignorais le temps que cela devait prendre pour faire tout ce travail. Des mois, des années… J’ignorais si j’aurais eu la patience d’en faire un. Si le livre n’était pas fini dans l’heure ou la journée, il y avait quatre-vingts pour-cent de chance que j’abandonnais. Ben, je n’étais pas un gros artiste, ni un artiste tout court. Mais je respectais le travail des autres. Juste que ce n’était pas mon truc, comme pour eux, cela ne devait être leur truc ce que je faisais. Déjà, il fallait sans doute faire de longues études en plus pour pouvoir écrire. Mais je ne m’en plaignais pas, j’aimais ma vie actuelle. Tiens, je prévoyais que ce soir, je dirais à la famille que j’ai croisée Trepe. Ils en feront une crise cardiaque. Même ils ne me croiraient pas, pour eux, j’étais le gosse qui n’était né sous la bonne étoile. Haha ! Ce serait drôle si je leur apportais la preuve du contraire.

Codage par Libella sur Graphiorum


_____________________________________________

The Nachos hunting is open
Les amis / La petite vie / Le Journal
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: La fête est fini ! [pv Pénélope Trepe] Mar 17 Avr - 21:50

Un sourire traversa mes lèvres en voyant le jeune homme qui s’était arrêté devant mon stand s’extasier devant le livre traitant de l’Inde. Et quand je l’abordais, il fut tout euphorique de m’avoir sous la main. Par contre mon dieu le coup de vieux qu’il me balança dans la tronche en me disant que ses grands parents me lisaient. Bordel je n’avais que 36 ans, aurais-je déjà ma première ride. Ça craignait dans ce cas, sérieusement. Grimaçante un instant, je retrouva bientôt mon sourire et le regarda.

« Oui je suis Madame Trepe. Et je suis heureuse que vos grands parents lisent mes livres, surtout que je suis de la génération d’après du haut de mes 36 ans. Vous voulez un livre dédicassé à leur offrir ? »

Et bim, je te balance mon âge pour que tu prennes conscience que je ne suis pas si vieille que ça mon coco, car il a fait mal ton « mes grands-parents sont fans de votre livre » mine de rien. Donc à la fois tu pue je ne sais quoi, mais en plus tu me vieillis en une phrase, merci bien. Toutefois, je continuais la discussion avec lui et hocha la tête quand il m’interrogea.

« En effet j’ai séjourné en Inde durant plusieurs mois pour retranscrire tous les lieux dont parle mon livre. Je me suis dit que c’était le minimum pour coller le plus à la réalité. Mais j’en ai profiter aussi pour prendre des vacances là-bas donc oui ça m’a pris du temps, mais ça allait vu que j’ai allier l’utile à l’agréable. »

Prenant un livre, j’ouvris la première page et commença à griffonner un petit message pour lui donner pour ses grands parents quand la salle commença à s’agiter. Levant la tête intriguée, je ne tardais pas à écarquiller les yeux devant un groupe d’homme masqué et armé qui menaçait l’un des exposants. L’un d’eux pris la parole et cria.

« Ceci est une prise d’otage, tout le monde ici qu’on puisse vous surveiller. Et on éteins les portables. »


Me levant lentement, je retins le renard en moi qui voulait bondir et tira la main du jeune homme pour l’emmener avec moi vers le centre de la pièce et ne pas risquer de crever. M’asseyant, je le regardais, me demandant comment on allait s’en sortir.
Revenir en haut Aller en bas

nous chassons ceux qui nous chassent

avatar
Arjun Singh
nous chassons ceux qui nous chassent








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 21/06/2017 MESSAGES : 256 + LIEU DE RESIDENCE : Spinelli Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Policier
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseur
a little more ?

MessageSujet: Re: La fête est fini ! [pv Pénélope Trepe] Ven 20 Avr - 10:25

La fête est fini !


AÏE ! La boulette ! Sérieusement, quand mes grands-parents me parlaient d’elle, je la voyais plus vienne. Et quand je suis tombé sur sa photo, je pensais qu’elle datait un peu. Bravo Arjun ! Tu réfléchis des fois avant d’agir ? Non, bien, entendu, faut toujours que tu sois un fonceur. Pour la baston ça passe, mais pour le reste, faut voir. J’avais une envie de me taper sérieusement. Trente-six ans disait-elle ? Encore, elle avait aux moins six ans de plus que moi, donc oui, elle était bien plus vielle. Mais tu vas la fermer toi oui ? Quel imbécile… Je me demande pourquoi je traînais avec moi-même des fois. Bon, ce n’était pas grave, on pouvait toujours rattraper le coup. Il fallait user de charme et de diplomatie. Allez vieux, tu peux le faire, tu n’as qu’à faire ton petit sourire enjôleur qui t’avait donner la cote au lycée et trouver les bons mots. T’en était capable non.

"Vraiment ? Je suis fort bien étonnée de rencontrer une si jeune auteuse ayant tant d’expérience déjà. Je suis impressionnée, vous êtes une si grande aventurière. Et oui, je veux bien un autographe avec plaisir."

Bravo mon vieux, soit t’as réussi à te la mettre dans poche, soit elle va te prendre pour un sale macho. Et pourquoi je continuais de parler de moi à la seconde personne ? Bref, revenons à nos moutons. Tiens d’ailleurs, pourquoi on dit moutons ou chat à fouetter ? On ne pouvait pas dire « revenons à nos chats » et « Nos moutons à fouetter » ? C’est vrai, je me posais la question. J’aurais pu en poser d’autre aussi à Trepe, si une bande de rigolos n’était pas rentré en crier, « c’est une prise d’otages ! » Non mais franchement. Pfff. Bon, pour faire le résumer, les gens paniquaient, ça à un peu tirer dans le plafond. Les prises d’otages, je connaissais, enfin j’avais déjà vu… Une ou deux fois. Mais je restais flic avant tout, alors je comptais bien intervenir et calmer ses gusses. Soit avec mon flingue, ou mon arbalète… Ce que je n’avais pas sur moi en réalité. La loose…

Sans comprendre, Penelope Trepe me tira avec elle vers le centre de la pièce, obéissant aux preneurs d’otages. Dans ce cas de figure, oui, il était toujours bon de faire ce que vos ravisseurs vous disaient, et ne surtout pas jouer les héros. Oui, c’était moi qui venais de dire ça. On était tous rassembler au milieu, attendant, le stress grimpant en flèches, dont certains ne pouvaient retenir leur larme. Moi, j’étais calme et déjà sur le qui-vive pour élaborer un super plan de la mort qui déchire. Ça ne devrait être dure à trouver. Déjà, je me demandais pourquoi prendre des gens d’une foire au livre en otage. Cela n’avait pas de sens.

"Ecoutez-moi, tout va très bien se passer. On doit garder notre sang froid. Que tout le monde reste calme."

Disais-je tout bas, à la fois à Pénélope, mais aussi à tous ceux nous entourant. Si jamais un mouvement de panique débitait, il y aura des morts à coup sûr. De plus, j’étais flic, donc ma responsabilité était de m’assurer que tout le monde, hormis ces ordures, s’en sorte sain et sauf. Je ne pouvais garantir les dégâts psychologiques, mais s’ils sortaient ici avec au maximum une égratignure, je serais content. Pour le moment, ces gars nous encerclaient et ils attendaient. Bien armer, tous un fusil à la main. Bien entendu, ils étaient cagoulés, et je notais qu’ils étaient aussi très bien organisés. S’ils étaient venus ici, c’était pour une bonne raison. Pas sur un coup de tête. Au moins, il y avait du positif, s’ils gardaient leur visage cacher, ils n’auraient de raison de nous abattre à la fin pour garder le secret dans la tombe.

"Ca va aller ?" Demandais-je à Pénélope Trepe sincèrement.

Je me doutais qu’elle n’allait au meilleur de sa forme. Etre prit en otage, il n’y avait rien de plaisant. Et dire qu’il y a peu, il eut la même chose au musée. Trois cambrioleurs qui ont attaqué le bâtiment et retenu tout le monde en otage. Le plus étrange, ce fut que d’après les témoignages, la complice aurait descendu ses deux petits amis, avant de se donner la mort. Personne ne pouvait l’expliquer, mais moi, j’étais prêt à parier qu’il y avait une créature derrière tout cela. Cela aurait était cool qu’elle soit là pour aider, cependant pour l’heure, je devais agir seul, ne comptais que sur moi-même.


Codage par Libella sur Graphiorum

_____________________________________________

The Nachos hunting is open
Les amis / La petite vie / Le Journal
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: La fête est fini ! [pv Pénélope Trepe]

Revenir en haut Aller en bas

La fête est fini ! [pv Pénélope Trepe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Gps "de base" pour intégrer itinéraire prédéfini sur google map, earth ou KML?» Rachat SFR : Et ce n'est pas fini? Bouygues augmente son offre numéraire» Personnage prédéfini (mlp) || Karnival Oblivion» Sably monte sur le cerisier ! [Finis]» succession de trajet qui ne se fini pas



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Falls :: Weird Falls :: Downtown :: Village hall-