Fin de la MaJ le 13 juin 2017. en savoir +

Le n°2 du Weird Diary vient de sortir ! Direction → ici !

Pensez à favoriser les chamans et les humains : )

Partagez|

Une matinée bien compliqué ▲ [Alice - Elcyan] ▲ [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Chasseuse de biscuits ♥

avatar
Alice Matthews
Chasseuse de biscuits ♥








Voir le profil de l'utilisateur http://meaphotos.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/04/2015 MESSAGES : 756 + LIEU DE RESIDENCE : Rue Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Flic
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseuse
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Dispo
RP en cours:

MessageSujet: Une matinée bien compliqué ▲ [Alice - Elcyan] ▲ [Terminé] Sam 30 Mai - 15:30

❝ UNE MATINEE BIEN COMPLIQUE ❞
Alice
feat.
Elcyan


 

 



 

 

I'm waking up, I feel it in my bones
Enough to make my systems blow
Welcome to the new age, to the new age
Welcome to the new age, to the new age
Whoa, oh, oh, oh, oh, whoa, oh, oh, oh, I'm radioactive, radioactive
Whoa, oh, oh, oh, oh, whoa, oh, oh, oh, I'm radioactive, radioactive. Δ  I.D. - "Radioactive"


Je sentais mon corps devenir lourd, aussi lourd qu'une pierre que l'on aurait jeté dans l'océan. Les canines encrés dans mon cou, qui auparavant me faisait un mal de chien, n'avaient maintenant presque plus aucun effet sur moi. J'allais mourir, voilà la seule chose que j'avais en tête. Mais quelle idée j'avais eu de venir, mais quelle idée...

...

Huit heures, mon réveil sonne. Comme chaque matinée je me réveille assez difficilement mais j'y parviens quand même au bout de dix longues minutes. Les yeux encore mi-clos, je cherche des mains l'interrupteur de ma lampe en espérant tomber dessus du premier coup. BINGO ! Une fois la lumière allumée, je regarde l'heure et comme toujours il s'est écoulé plus de quinze minutes. Ensuite je me lève, enfile un gilet (en général celui en laine que m'a offert papa pour mes dix-sept ans) j'éteins la lumière puis, je dévale à toute vitesse les escaliers. Arrivé dans la cuisine, je vole un bisou à mon père et je m'installe à table, céréale et lait déjà à disposition. Papa est en pleine lecture du journal hebdomadaire. C'est l'un des rares moments de la journée où vous le verrez aussi sérieux. Le journal, c'est sacré ! Une fois mon petit-déjeuner avalé, je remonte dans ma chambre et là, j'enfile directement mes affaires de sports. Certain vont peut-être trouver ça bizarre mais, moi, j'aime bien faire mon p'tit jogging dès le début de la journée. D'une part ça réveille et d'autre part ça permet de me maintenir en forme (car en tant que chasseuse il est de mon devoir d'être toujours en bonne santé). Je redescends et m'attache les cheveux en une queue de cheval bien haute (les cheveux longs ce n'est pas très pratique pour courir). Enfin j'enfile mes baskets et je sors.

Avant de commencer, je regarde l'heure sur mon téléphone : neuf heurs. Je branche ensuite mes écouteurs et les places dans mes oreilles. Le sons de la musique rock ce repend alors dans tout mon corps, je suis fin prête. Je sors donc du petit jardin qui entoure ma maison et je tourne à droite. Je fais un signe de salutation aux nouveaux voisins qui viennent d'emménager. Il était rare que de nouvelles personnes viennent habiter ici mais ça faisait toujours plaisir. Fin bref, je continuais ma route et j'arrivais enfin près de la forêt. Cette magnifique étendue de verdure était le meilleur endroit pour courir, enfin pas si sûr.

A peine arrivée que j'entends déjà des cris. Par réflexe je me cache derrière un arbre. Si c'est une créature, ça ne servira à rien mais, si c'est un homme lambda, je pourrais facilement l'avoir. Tout d'un coup c'est le silence. J'entends mon sang battre dans mes oreilles et accélérer au fur et à mesure que le temps passe. Je sens qu'il est là, tout près. Je sors alors une dague que je cache soigneusement dans la doublure de mon jogging. Qu'il attaque, il verra à qui il a affaire. Puis, je sors enfin de ma cachette, toujours prête à me battre. Devant moi, la forêt, rien de plus que des arbres à perte de vue. Pourtant, je sais qu'il y a quelqu'un. Un loup-garou ? Ou peut-être un vampire... en tout cas cet endroit me fiche la frousse.

Je commence alors à reculer d'un pas lent. Ma marche s'arrête quand je heurte quelque chose, ou plutôt quelqu'un. En me retournant je vois, horrifier, un homme à la peau pâle, cheveux ébouriffé, aussi noir que les plumes d'un corbeau et surtout, couvert de sang! Il me regarde d'un air fou, tel un animal prêt à tout pour avoir sa proie. Il ressemble aux psychopathes que l'on peut voir dans les films, il a exactement la même dégaine. Je sens alors que je risque peut-être d'y laisser ma peau. Le vampire me regarde toujours comme hypnotisé et moi de même. N'empêche on a l'air idiot comme ça, vous ne trouvez pas ? Mais ce moment de tension ne dur pas très longtemps. D'un geste rapide et brusque, le monstre se retrouve derrière moi, près à planter ses crocs dans la chaire fraîche (ce qu'il ne tarde pas à faire). Sa morsure me brûle. J'ai l'impression que ma nuque va exploser. J'essaye bien sûr de lui échapper mais rien y fait, il est trop fort et je sens que mon corps commence à me lâcher. Soudain des voix se font entendre, la chose lâche prise et disparaît. Mes jambes, qui ne me tiennent plus, s'effondrent et je me retrouve à terre, dans l'obscurité.

...

Un "bib" sonore retenti jusqu'à mes oreilles. Ma tête est lourde, tellement lourde que j'ai l'impression d'avoir fait la fête toute la nuit. J'ouvre à demi un oeil puis l'autre. Je comprends très vite où je suis. Une chambre d'Hôpital.

*Mais qu'est-ce que je fous ici moi ? Je dois tout de suite partir sinon...*

Les souvenirs reviennent. Le bois, le cri, le vampire. J'essaye de me relever mais mon cou est tellement ankylosé que je ne peux empêcher de faire la grimace. Une morsure de vampire ça fait mal, très mal. Jamais je n'aurais pus penser que la douleur était aussi intense. D'ailleurs... mes affaires ! Je regarde autour de moi, rien.

*Les médecins ont certainement dû les prendre*

J'essaye de nouveau de me lever. Je parviens à me mettre debout (malgré quelque difficulté) et je fais de mon mieux pour me diriger vers la porte.

*J'y suis presque*

Poster devant l'entrée, je m'apprête à poser ma main sur la poignée quand d'un coup, la porte s'ouvre en grand me faisant alors tombé par terre.

- Aïe!


Et bien, ce n'est vraiment pas ma journée !

© Gasmask



_____________________________________________



Away get away. You're such a freak. It's what people say to me. Different, too different. I'm scared of judgement. Your insults and your slenders sticked on to me... — LOÏC NOTTET.


Dernière édition par Alice Matthews le Ven 3 Juil - 18:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

They're all around you

avatar
Elcyan Light
They're all around you








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/05/2015 MESSAGES : 226 + LIEU DE RESIDENCE : Gone Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Interne à l'hôpital
+ SITUATION OFFICIEUSE : Sorcier
a little more ?

MessageSujet: Re: Une matinée bien compliqué ▲ [Alice - Elcyan] ▲ [Terminé] Dim 31 Mai - 1:02

Une matinée bien compliquée
Alice & Elcyan


Six heures du matin, le reveil sonne, une nouvelle journée commence. Contrairement à d’autres personnes de cette ville, je n’ai pas, ou plus, la joie d’être réveillé par l’odeur des toast grillés ou d’un bon lait chaud dans la cuisine, et je n’ai personne à qui faire la conversation en me levant, ni de journal à lire. Mais je ne m’en plains pas, je me suis habitué à cette routine, et finalement, ça ne me dérange pas tant que ça. Donc je disais, il est six heures. Je commence mon service à l’hôpital à .. Huit heures. Parfait, deux heures pour sortir de ma torpeur, me préparer, et aller travailler. J’espère qu’aujourd’hui il y aura des choses intéressantes, parce que ces derniers jours n’ont pas été des plus palpitants. En fait, c’est juste qu’il n’y a eu que trop peu d’opérations à mon goût, du coup je m’ennuie un peu. Il est bien gentil Mr Farraway, mais passer ma journée à vérifier que les patients vont bien et les aider à aller aux toilettes, ça va cinq minutes. Bon d’accord, j’exagère un peu. Il y a quand même beaucoup d’activité et on ne manque pas de travail. Mais.. Y’a quand même des moments où je m’ennuie, voilà ! M’enfin, on verra bien, peut-être qu’aujourd’hui sera différent. Je me lève donc, vais manger tranquillement, vais me doucher, puis je prends mes affaires et me mets en route pour l’hôpital. Je me dépêche de sortir de Gone Street car même à cette heure on ne sait pas ce qu’on peut y trouver, puis je prends un peu plus mon temps pour le reste du chemin.

J’arrive à l’hôpital à 7h55, ce qui est parfait. Pile le temps de me mettre en tenue, et je vais signer la fiche de présence. 8h00 et ma journée commence. A peine arriver on me donne différentes tâches, plus ou moins captivantes. Par contre, je n’ai quasiment aucun contacts avec les urgences, j’y passe très peu. On prévient en général Mr Farraway quand un blessé monte ici, et ensuite c’est lui qui me dit si je dois m’occuper de certaines choses ou pas. Et justement, vers 11h, mon tuteur vient me voir et m’apostrophe. « Elcyan, tu peux aller voir si la nouvelle s’est réveillée ? Elle est arrivée il y a plus d’une heure et demie. Fais comme d’habitude : vérifie tous les paramètres vitaux, prends les mesures habituelles, et appelle moi s’il y a quelque chose d’anormal. » J’hoche la tête, acceptant ma mission, et me dirige vers la chambre de ladite nouvelle. J’ai du faire un effort pour rester attentif à ce qu’il disait et faire comme s’il ne me répétait pas ça chaque matin. Je commence à connaitre le refrain. Au final, en tant qu’interne on n’a assez peu d’initiative possible, à moins d’avoir un médecin expérimenté à côté de soi pour approuver ou non nos décisions. Parfois, c’est assez chiant. Bon, je me dis qu’un jour ce sera à moi qu’on confiera des internes et moi qui devrai juger ou non leurs décisions. Toujours est-il que je devais aller m’assurer que la santé de la dernière arrivante était assez bonne. Je repasse alors distraitement les différentes questions à poser si elle est réveillée, et les différentes mesures à effectuer. Pouls, tension, est-ce que vous avez mal, où ça, qu’est-ce qui c’est passé, antécédents médicaux .. Je pousse une porte, toujours distraitement. Si distraitement que je ne m’étais pas rendu compte que j’étais déjà arriver à la chambre. Je pousse la porte, peut-être un peu fort et .. *Bam* Je me penche derrière la porte, et je vois une jeune fille, mon âge je dirais, blonde, à moitié décoiffée, par terre et surtout avec une marque de morsure bien visible dans le cou. On devine facilement ce qui lui est arrivé. Puis je réalise que c’est moi qui l’ai fait tomber en ouvrant la porte. Désolé, je m’accroupie alors à côté d’elle et l’aide à se relever.

« Oh mince, pardon, je suis désolé. J’étais distrait et je ne vous avez pas vu.. »

Olala, quel boulet ! On vient pas à l’hôpital pour se prendre des portes, quel nul ! Elle tenait difficilement seule et semblait assez affaiblit. Je prends ses bras dans mes mains, la tient doucement, l’amène alors vers son lit, et l’aide à s’asseoir doucement. Pendant que je prépare de quoi prendre sa tension, je commence à lui parler doucement, sans la brusquer, et surtout sans insister.

« Bonjour mademoiselle. Alice, c’est bien ça ? Comment vous sentez vous ? Qu’est ce qui vous est arrivé ?»

Je parlais lentement, lui souriais gentiment, et tentais ainsi lui montrer qu’elle n’a plus rien à craindre.
Revenir en haut Aller en bas

Chasseuse de biscuits ♥

avatar
Alice Matthews
Chasseuse de biscuits ♥








Voir le profil de l'utilisateur http://meaphotos.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/04/2015 MESSAGES : 756 + LIEU DE RESIDENCE : Rue Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Flic
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseuse
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Dispo
RP en cours:

MessageSujet: Re: Une matinée bien compliqué ▲ [Alice - Elcyan] ▲ [Terminé] Lun 1 Juin - 17:44

❝ UNE MATINEE BIEN COMPLIQUE ❞
Alice
feat.
Elcyan


 

 



 

 

I'm waking up, I feel it in my bones
Enough to make my systems blow
Welcome to the new age, to the new age
Welcome to the new age, to the new age
Whoa, oh, oh, oh, oh, whoa, oh, oh, oh, I'm radioactive, radioactive
Whoa, oh, oh, oh, oh, whoa, oh, oh, oh, I'm radioactive, radioactive. Δ  I.D. - "Radioactive"


Aïe ma tête. Déjà que je n'étais pas au mieux de ma forme mais là je crois bien que c'était pire. Par réflexe j'avais posé ma main sur mon front certainement en espérant que la douleur disparaisse comme par magie. Chose ironique vu que je n'ai aucun don de ce genre qui m'aurait d'ailleurs été très utile à ce moment précis. On peut le dire, j'étais mal barré. Comment expliquer à un médecin le pourquoi du comment de cette blessure des plus étrange. Les créatures surnaturelles devaient rester cachées du monde « réel ». Enfin d'après moi, personne ne devrait être au courant de ces choses-là. Après, vous devenez tellement parano que votre vie ne ressemble plus à grand-chose. M'enfin. Je relève ma tête et en croise une autre, celle d'un jeune garçon d'environ mon âge, habillé d'une blouse de médecin. Je le regarde, il me regarde, je le regarde encore et ainsi de suite.

*Bon quant est-ce que tu vas venir m'aider ?*


Le gars réagit enfin et vint me relever. Bien sûr j'aurais pu en profiter pour me faire la belle mais cela paraîtrait encore plus suspect. Et puis ils ont certainement déjà mon adresse et ont dû prévenir mon père que je suis ici.

- Oh mince, pardon, je suis désolé. J’étais distrait et je ne vous avez pas vu..


Ah bas j'espère bien que tu l'es. Sans toi je serais déjà bien loin d'ici, mais bon. Je sens mon corps qui recommence à vaciller.

*Oh non je ne veux pas retomber. Alice reste forte, surtout reste forte*

Le jeune homme continu de m'épauler jusqu'à mon lit dont j'ai mis plus de dix minutes à m'en défère. Et voilà retour au point de départ. Lui, il commence déjà à prépare ses affaires. Un objet bizarre, surement de quoi prendre ma tension et d'autre sorte de truc dont je n'ai aucune idée de leur usage. Puis il revient vers moi et recommence à me parler, comme si j'étais une petite fille de quatre ans :

- Bonjour mademoiselle. Alice, c’est bien ça ? Comment vous sentez vous ? Qu’est ce qui vous est arrivé ?


*Ah non, moi c'est Marianne ! Bas oui, bien sûr que c'est Alice, c'est écrit, tu ne sais pas lire ou quoi?*

Le médecin ou devrais-je dire l'interne (vu l'âge qu'il devait avoir) me regardais avec un sourie bienveillant. Mais malgré ça, je restais quand même sur mes gardes. Après tout on ne sait jamais, c'est peut-être lui le vampire qui m'a attaqué. Un ptit coup d'hypnose et hop, il passe comme si de rien était. Je le fixais droit dans les yeux, comme pour détecter une once de surnaturel en lui.

*Bon il n'a pas l'air bien méchant mais tout de même, je devrais faire attention*

- Oui c’est bien Alice. Lui répondis-je sèchement. Et je vais très bien, merci. Est-ce que je vais pouvoir sortir d’ici rapidement ? Parce que j’ai des tas de trucs à faire, chez moi...


Bien sûr, rien ne m'attendais. Mais bon, c'est une excuse comme une autre. Peut-être qu'il accepterait de me laisser partir sans poser de question (ce qui m'étonnerait beaucoup). De ma main droite je pris tous mes cheveux, qui entre temps avaient été détachés et je les plaçais sur mon épaule droite de façon à cacher la trace de la morsure. Je n'avais pas très envie d'avoir affaire à des phrases du style « qui vous a fait ça ? » ou encore « Oh c'est marrant, on dirait qu'un vampire vous a mordu ». Ma tête se remit à tourner.

* Olala c'est pas possible. Alice reste concentré, tu ne dois pas retomber dans les pommes*

Ma main posée sur mon front, je sentais ma vision se brouiller et mon corps tomber en arrière. La créature avait dû m'amocher plus que je ne le pensais.

© Gasmask



_____________________________________________



Away get away. You're such a freak. It's what people say to me. Different, too different. I'm scared of judgement. Your insults and your slenders sticked on to me... — LOÏC NOTTET.


Dernière édition par Alice Matthews le Lun 22 Juin - 0:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

They're all around you

avatar
Elcyan Light
They're all around you








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/05/2015 MESSAGES : 226 + LIEU DE RESIDENCE : Gone Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Interne à l'hôpital
+ SITUATION OFFICIEUSE : Sorcier
a little more ?

MessageSujet: Re: Une matinée bien compliqué ▲ [Alice - Elcyan] ▲ [Terminé] Mar 2 Juin - 21:53

Visiblement, ce n’est pas aujourd’hui que je vais sortir de la routine. Vérifications usuelles, questions standards. Rien de fascinant. Alors que je revenais vers elle pour lui passer l’appareil autour du bras, mon regard croisa le sien. Elle me fixait et ne semblait pas déterminée à tourner les yeux. Ce n’est pas la première à me fixer ainsi. Les malades attendent toujours impatiemment le verdict du docteur qui représente pour eux presque la voix de Dieu. Et oui, forcément. C’est un peu comme si le médecin avait la vie de son patient entre les mains – c’est le cas en fait – et les patients en sont bien conscients pour certains. Mais elle .. Elle ne me regardait pas de la même manière. Elle ne cherchait pas de paroles bienveillantes sur sa santé ou à se rassurer en entendant que sa vie n’est pas en danger. Elle cherchait quelque chose d’autre. Mais quoi ?

Avant que je ne puisse trouver plus en détail le pourquoi de ce regard, elle répondit à ma question dont j’avais déjà oublié l’existence. Elle avait un ton sec et parlais assez rapidement, comme si elle voulait se dépêcher de terminer cet épisode d’hôpital. Ses paroles confirmaient ce que je pensais.

« Oui c’est bien Alice. Et je vais très bien, merci. Est-ce que je vais pouvoir sortir d’ici rapidement ? Parce que j’ai des tas de trucs à faire, chez moi... »

Bon, elle n’a pas tardé à rejoindre la normalité de tout le monde. Si vous saviez combien de fois j’ai entendu ça ici. Et combien de fois ils ont été déçus. J’ai bien peur que ça ne soit le cas ici. Surtout que .. Ces deux marques dans son cou m’intriguent beaucoup. Ce ne sont pas des morsures habituelles. J’ai eu l’occasion, chez moi, à mes heures perdues, de faire des recherches sur les créatures surnaturelles présentes à Weird Falls. C’est pour ça que je reconnais la morsure de vampire. Mais hors de question d’évoquer les vampires. Si ça se trouve ce n’est qu’une simple humaine, et le surnaturel doit être gardé loin d’eux le plus possible. Ou peut-être que .. Ah bah elle a caché sa morsure en ramenant ses cheveux dessus. Geste intentionnel ou réflexe ? Impossible à dire a priori. J’allais lui répondre quand je la vis poser sa main sur son front. J’eu à peine le temps de lâcher ce que j’avais dans les mains qu’elle basculait en arrière et s’évanouissait. Je me précipite vers elle et passe un bras sous dos pour amortir la chute ; bien qu’elle soit déjà assise sur le lit, vaut mieux ne pas prendre de risque. J’appelle un autre médecin et l’allonge sur le lit le temps qu’il arrive. Cette fois, aucun doute, elle n’allait pas sortir dans l’heure.

Le temps qu’elle se réveille, on lui pose tout ce qu’il faut pour contrôler son état. Tous les appareils habituels qu’on peut voir dans les hôpitaux pour contrôler le pouls, la tension et tout le reste. Ce qui était bizarre, c’est que tout avait l’air normal. Des prises de sang ont été faites et rien d’anormal n’a été décelé. La seule explication que je pouvais trouver, bien que je ne puisse en parler à personne, est que le vampire lui a bu une grosse quantité de sang. Ceci expliquerait la chute de tension soudaine et l’évanouissement (tension désormais revenue à la normale). Je suis donc reparti à mes occupations, puis revenu une heure plus tard, pile au moment où elle se réveillait. Coïncidence ? Je ne sais pas. Mais j’en ai alors profité pour m’assurer que tout allait bien. En tout cas sur l’écran, tout était normal. Il fallait que j’en sache plus sur cette morsure, mais avant il fallait savoir si elle était familière au surnaturel d’ici. En attendant, je remplissais mon rôle d’interne.


« Eh bien, rebonjour Alice. Je ne te redemande pas si ça va, vu ta dernière réponse et les événements récents, j’en ai déduit que tes conclusions n’étaient pas très .. fiables. »

Je lui lance alors un léger sourire amusé, pour une simple touche d’humour. Une chance sur deux qu’elle le prenne mal mais bon. Je me place alors au bout de son lit, face à elle, et prend un ton un peu plus sérieux, mais calme.

« Toujours est-il que non, tu ne sortiras pas d’ici rapidement. Même si tu as l’impression que tout va bien, il faut nous nous assurions que ton corps ne refera pas des siennes. Et pour en être sûr, il faudrait que tu restes ici au moins jusqu’à ce soir.»

Je marque de nouveau une pause pour observer sa réaction. Je vais alors doucement fermer la porte de la chambre en reprenant la parole, avant de revenir au bout du lit.

« Enfin, j’aimerais que tu m’expliques plus en détail, si tu sais, comment tu t’es fait ça. »  Dis-je en posant un doigt sur mon cou, à l’endroit de la morsure. « D’une part ça m’intrigue, et d’autre part ça nous aiderait fortement à pouvoir peut-être te faire sortir plus tôt, ce qui t’arrangerait beaucoup il me semble. Ne t’en fais pas, tes parents ont été prévenus que tu étais là. »

Je me tiens alors face à elle, bras croisés et le regard dans le sien en attendant de savoir ce qu’elle va répondre. J’espère qu’elle ne va pas rester fermer sur elle-même, ce serait embêtant et ça compliquerait les choses. Au fond elle veut seulement sortir d’ici, donc elle ne devrait pas faire sa têtue. Enfin je l’espère.
Revenir en haut Aller en bas

Chasseuse de biscuits ♥

avatar
Alice Matthews
Chasseuse de biscuits ♥








Voir le profil de l'utilisateur http://meaphotos.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/04/2015 MESSAGES : 756 + LIEU DE RESIDENCE : Rue Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Flic
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseuse
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Dispo
RP en cours:

MessageSujet: Re: Une matinée bien compliqué ▲ [Alice - Elcyan] ▲ [Terminé] Mer 24 Juin - 23:54

❝ UNE MATINEE BIEN COMPLIQUE ❞
Alice
feat.
Elcyan


 

 



 

 

I'm waking up, I feel it in my bones
Enough to make my systems blow
Welcome to the new age, to the new age
Welcome to the new age, to the new age
Whoa, oh, oh, oh, oh, whoa, oh, oh, oh, I'm radioactive, radioactive
Whoa, oh, oh, oh, oh, whoa, oh, oh, oh, I'm radioactive, radioactive. Δ  I.D. - "Radioactive"


L
a première chose que j'avais fait en reprenant connaissance était de bouger mes doigts. Ça peut paraître idiot comme ça mais, si vous voulez vous défendre, vous avez besoin de vos mains. Peut-être que si le jeune de tout à l'heure est partie, je pourrais retenter ma chance. Mais il était là, je l'entendais. Je décidais donc de ne pas ouvrir les yeux tout de suite. Faire semblant était ma spécialité et il allait bien finir par partir un moment donné ou un autre. Malheureusement je n'avais pas prévue que j'allais me rendormir et, à mon réveil, il était toujours là. D'après moi, il avait dû s'écouler une bonne heure. Oh et puis zut, finis de simuler. J'ouvris les yeux. La lumière du jour m'éblouissait et c'était comme si je me réveillais de trente années de sommeil. Les machines étaient de nouveaux là, il y en avait même de nouvelles. Les médecins ne pouvaient pas s'empêcher d'utiliser toute sorte d'appareil plus inutile les uns que les autres. Fin  bref. J'essayais, en vain, de me relever mais l'interne qui venait dans ma direction m'empêcha de faire un geste de plus.

- Eh bien, rebonjour Alice. Je ne te redemande pas si ça va, vu ta dernière réponse et les événements récents, j’en ai déduit que tes conclusions n’étaient pas très .. fiables.


Et il continuait de blablater. Il ne s'arrêtait donc jamais de parler ? Un sourire amusé c'était dessiné sur son visage. Et en plus il se moque de moi?!

*Ahah c'est drôle, bravo.  Continue comme ça et tu vas te retrouver la tête dans le mur…*

Puis le jeune homme se place face à moi, un air totalement différent de l'ancien, plus sérieux. Qu'est-ce que j'avais fait comme connerie encore ? Je suis sûre qu'il avait quelque chose à me reprocher.

- Toujours est-il que non, tu ne sortiras pas d’ici rapidement. Même si tu as l’impression que tout va bien, il faut nous nous assurions que ton corps ne refera pas des siennes. Et pour en être sûr, il faudrait que tu restes ici au moins jusqu’à ce soir.


*CE SOIR ?!*

Mais il ne va pas bien lui ! Déjà que j'ai passé une matinée pourrit, je ne vais pas en plus me coltiner une journée à l'hôpital en compagnie d'un mec que je ne supporte pas tout le reste de ma journée ! De toute façon peu importe, dès que je peux marcher, je me casse d'ici. Le jeune homme se dirige alors vers la porte.

*Enfin il s'en va*

Et non ma belle, il ferme juste la porte. Euh…pourquoi d'ailleurs ? Il ne va quand même pas me violer ? Non il a l'air trop gentil pour faire ça…quoi que les apparences sont souvent trompeuses. J'en ai la preuve tous les jours. Il revient ensuite à se place initial et il continue de me fixer ce qui a le don de m'énerver mais, aussi, de me mettre mal à l'aise.

- Enfin, j’aimerais que tu m’expliques plus en détail, si tu sais, comment tu t’es fait ça. D’une part ça m’intrigue, et d’autre part ça nous aiderait fortement à pouvoir peut-être te faire sortir plus tôt, ce qui t’arrangerait beaucoup il me semble. Ne t’en fais pas, tes parents ont été prévenus que tu étais là.


Mais il est fou lui ! Il ne va quand même pas croire que je vais lui raconter ce qui s'est passé. Il va falloir que je trouve une excuse et vite. Peut-être lui dire que c'est un… suçon ? Non ça serait trop bizarre fais comme ça.  Ou alors que c'est mon chien qui m'a mordu ? Mais le truc, c'est qu'on n'a pas de chien… Sinon je ne dis rien, c'est beaucoup plus simple comme ça.

- Tu veux pas que j'te déballe toute ma vie temps que t'y es ? Cette marque, ce n'est pas tes affaires. Et puis elle date pas d'aujourd'hui…


Direct, comme j'aime. Au moins il sait que je ne compte pas lâcher les morceaux. Les gens de ce bas monde ne doivent pas savoir ce qui se trame derrière la parure de leur petite vie sans danger. C'est dommage, il avait l'air sympa ce gars. Mais je ne peux rien lui dire, c'est pour le protéger.

© Gasmask



_____________________________________________



Away get away. You're such a freak. It's what people say to me. Different, too different. I'm scared of judgement. Your insults and your slenders sticked on to me... — LOÏC NOTTET.
Revenir en haut Aller en bas

They're all around you

avatar
Elcyan Light
They're all around you








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/05/2015 MESSAGES : 226 + LIEU DE RESIDENCE : Gone Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Interne à l'hôpital
+ SITUATION OFFICIEUSE : Sorcier
a little more ?

MessageSujet: Re: Une matinée bien compliqué ▲ [Alice - Elcyan] ▲ [Terminé] Jeu 25 Juin - 16:34

Lorsque je lui ai annoncé qu’elle ne sortirait pas d’ici avant au moins ce soir, il m’a semblé percevoir un soupçon d’énervement. Jusque là rien d’étonnant, n’importe quel jeune voudrait à tout prix sortir d’ici le plus vite possible, moi le premier. Rester allongé à ne rien pouvoir faire toute la journée, c’est marrant pour personne. Mais là, elle n’a pas le choix. Il faut au moins attendre le temps qu’elle récupère assez de sang pour éviter tout nouvel évanouissement. Puis je lui ai demandé de me parler un peu plus de sa morsure, et j’avais espoirs qu’elle m’explique. Mais .. Espoirs cassés. Elle fait sa têtue. Et pas qu’un peu. Elle prit quelques secondes pour parler. Peut être hésitait-elle à parler du vampire ? Si c’est une simple habitante, elle n’a aucune raison de le cacher. Sinon..

« Tu veux pas que j'te déballe toute ma vie temps que t'y es ? Cette marque, ce n'est pas tes affaires. Et puis elle date pas d'aujourd'hui… »

Je soupire et baisse un peu la tête. Une simple habitante n’aurait jamais répondu come ça à propos d’une telle morsure. Sauf si ce n’est pas un vampire ? Si si si, ça ne peut être que ça. Ça ressemble exactement aux morsures que j’ai étudiées. Pourquoi veut-elle cacher cet incident ? Par honte ? Par peur que ses parents l’apprennent ? Je pose mon regard un instant sur un endroit au hasard dans la pièce, laissant à Alice quelques secondes de répit. Et si elle pensait que je n’ai aucune connaissance de ces créatures ? Mes parents m’ont toujours dit et fait promettre de ne jamais parler de ces créatures aux gens ‘normaux’. C’est peut être ce qu’elle essayait de faire.

Deux choix s’offraient alors à moi. Soit je préserve ma nature de sorcier cachée, et je quitte cette pièce sans insister, la prévenant que je repasserai dans la journée pour savoir si tout va bien – en sachant pertinemment qu’elle me répondra que tout va bien quoi qu’il arrive. Soit je lui montre que je ne fais pas parti des gens ‘normaux’ et que je peux l’aider plus que la simple guérison physique dans cet hôpital. Je remonte mon regard vers elle. Puis finalement, je me refuse à quitter ainsi la pièce. Il faut que j’en sache plus sur ce qui c’est passé. Dernière question .. Est-ce que j’y vais doucement, ou j’essaye de la faire réagir de manière un peu plus .. Forte ?


«D’accord.»

Je me redresse – car j’étais à moitié appuyé sur le bout du lit – et je balaye la pièce du regard rapidement. Mon attention se pose sur les dossiers papiers posés sur une table à deux mètres, qui comportent les résultats médicaux des analyses effectuées depuis ce matin. Je tends le bras vers ces dossiers qui sont clairement hors de portée, je les fixe, et deux secondes plus tard, ils s’envolent doucement pour venir se déposer dans ma main. Sans regarder l’éventuelle réaction de la jeune fille, j’ouvre le dossier, et en sort un papier qu’elle ne comprendra peut-être pas. On peut y voir deux tableaux remplis de valeurs de concentrations en différentes substances présentes dans son sang. J’en pointe une ligne particulière, puis monte mon regard vers Alice.

« Tu vois Alice, cette ligne montre la concentration dans ton sang d’une substance qui permet de renouveler le sang. Or il est clair ici que tu es très au dessus des valeurs normales. La seule explication possible et que ton organisme manque de sang, donc que tu en as perdu une importante partie d’une manière ou d’une autre. »

Je marque une courte pause, pour observer une éventuelle réaction, puis je continue.

«En plus, je sais reconnaitre une morsure quand j’en vois une, et celle que tu as dans ton cou n’est ni ancienne, puisque pas cicatrisée, ni celle d’un chien ou d’un animal ordinaire. Maintenant, que tu le veuilles ou non, tu ne sortiras pas d’ici avant qu'on soit certain que tout va normalement. Donc soit tu restes sur tes positions à ne rien dire et ça peut prendre beaucoup de temps, soit tu m’expliques ce qui s’est passé et ça nous aidera à savoir où regarder en particulier, et tu peux être sortie dans deux ou trois heures. Et ne t’en fais pas, tout ce que tu voudras bien dire ne sortira pas d’ici.»

Je termine ainsi ma petite tirade en rangeant le papier dans le dossier, puis je reste debout en face d’elle, le dossier dans les mains, et je laisse mon regard un peu partout, se posant de temps à autres sur elle en attendant qu’elle me réponde. Je ne souris pas, mais je ne me montre pas trop sévère non plus, même si j'ai parlé un peu sèchement à un moment. Je suis médecin, pas psy. Mais j’espère ne pas y être allé trop fort, ni lui avoir fait peur. C’est peut être la première fois qu’elle fois un sorcier. Et si elle n’en avait jamais entendu parler ? Non, elle ne m’aurait pas répondu comme ça juste avant sinon. C’est pour son bien si j’essaye de savoir ce qui s’est réellement passé. Qui sait. Bien que ses analyses ne soient pas alarmantes a priori, ce qui l’a attaquée l’a peut-être infectée d’une quelconque autre manière par un contact, une griffure ou que sais-je ?
Revenir en haut Aller en bas

Chasseuse de biscuits ♥

avatar
Alice Matthews
Chasseuse de biscuits ♥








Voir le profil de l'utilisateur http://meaphotos.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/04/2015 MESSAGES : 756 + LIEU DE RESIDENCE : Rue Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Flic
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseuse
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Dispo
RP en cours:

MessageSujet: Re: Une matinée bien compliqué ▲ [Alice - Elcyan] ▲ [Terminé] Dim 28 Juin - 22:31

❝ UNE MATINEE BIEN COMPLIQUE ❞
Alice
feat.
Elcyan








I'm waking up, I feel it in my bones
Enough to make my systems blow
Welcome to the new age, to the new age
Welcome to the new age, to the new age
Whoa, oh, oh, oh, oh, whoa, oh, oh, oh, I'm radioactive, radioactive
Whoa, oh, oh, oh, oh, whoa, oh, oh, oh, I'm radioactive, radioactive. Δ  I.D. - "Radioactive"


L
e jeune homme se met à soupirer. Et merde, mon entourloupe ne devait pas être si bien que ça finalement. Il va surement continuer à m'emmerder en me posant un tas de questions sur cette morsure auxquelles je n'aurais pas envie de répondre. Comme les gens peuvent être trop curieux dans certains moments, surtout les médecins. Ils ne peuvent pas s'empêcher de chercher, ils ont tous besoins de réponses et de preuves solides et scientifiques. Savoir le pourquoi du comment est primordial pour eux. Allez savoir pourquoi. En tout cas moi, je trouve ça complètement débile.

Un long silence s'installe entre nous deux. Il a l'air en pleine réflexion. Il doit surement se demander qu'est-ce qu'il va bien pouvoir faire de moi. Je suis pas d'une compagnie très plaisante et je pense qu'il doit en avoir assez de mon caractère à la noix. En même temps ça se comprend, moi non plus je n'aimerais pas me retrouver en tête-à-tête avec moi-même. Puis il finit par parler, comme si de rien était.

- D’accord.


Le jeune homme se relève, regarde chaque coin de la pièce comme pour s'assurer que personne ne puisse nous voir. Il a quand des manières bien étranges ce gars. Déjà il nous enferme à clé et après il fait ça. L'idée du violeur remonte dans mon esprit mais disparaît aussitôt. Il tend le bras vers les quelques papiers situés à côté de moi et ceux-ci viennent directement se poser dans sa main.

*C'EST PAS VRAI ! UN SORCIER !*


Je reste stoïque malgré le fait que sa présence me rend encore plus en colère. Je vous rappelle que je suis chasseuse et que toute – je dis bien toute- les choses surnaturels ne sont pas vraiment ami avec moi. Et là ! Un sorcier. Je crois bien que c'est ce que j'aime le moins. Ils ont l'apparence humaine, ne change jamais de physique mais on quand même de la magie en eux. Ils sont aussi difficiles à détecter qu'une aiguille dans une botte de foin. Je ressers alors mes poings, prête à me battre mais, je me ravise rapidement, rattraper par une nouvelle douleur à la tête. Les paroles du sorcier me sortir de mes pensées.

- Tu vois Alice, cette ligne montre la concentration dans ton sang d’une substance qui permet de renouveler le sang. Or il est clair ici que tu es très au dessus des valeurs normales. La seule explication possible et que ton organisme manque de sang, donc que tu en as perdu une importante partie d’une manière ou d’une autre.


Il s'arrête, me regarde. Bas quoi ? Tu veux ma photo ? Continue ton ptit spitch.

- En plus, je sais reconnaître une morsure quand j’en vois une, et celle que tu as dans ton cou n’est ni ancienne, puisque pas cicatrisée, ni celle d’un chien ou d’un animal ordinaire. Maintenant, que tu le veuilles ou non, tu ne sortiras pas d’ici avant qu'on soit certain que tout va normalement. Donc soit tu restes sur tes positions à ne rien dire et ça peut prendre beaucoup de temps, soit tu m’expliques ce qui s’est passé et ça nous aidera à savoir où regarder en particulier, et tu peux être sortie dans deux ou trois heures. Et ne t’en fais pas, tout ce que tu voudras bien dire ne sortira pas d’ici.


Il marquait un point. Mais comment avait-il put savoir que j'avais pensée à une morsure de chien ? Sûrement un truc de magie… d'ailleurs, il devait connaitre pas mal de choses au surnaturel. Il devait donc savoir précisément d'où venait cette morsure. Il attendait juste que je parle. Son regard se baladait un peu partout dans la pièce ce posant parfois sur moi.

*Il est malin, très malin*


Bon. Il est un sorcier, je suis une chasseuse, ça fais pas très bon ménage. Mais je n'ai pas la force de me battre et il sait ce qui m'est arrivé. Alors qu'est-ce qui m'empêche de tout lui raconter ? Rien.

- Très bien. Vous cachez bien votre jeu vous autre les sorcier. Je n'aurais jamais pu deviner que tu en étais un. Je pense donc que tu as deviné d'où venait cette morsure. Et oui, d'un vampire. Après, comment elle est arrivée là je ne peux pas te le dire. On peut dire que c'est un secret que je ne compte pas révéler de si tôt.


Voilà, tout était dit. Enfin tout ce que je pouvais dire. J'allais quand même pas lui annoncer: "Bonjour, je suis une chasseuse et je pense qu'un jour on se retrouvera et que là, je vais devoir te tuer". Si je veux sortir d'ici en vie, il vaut mieux éviter ce genre de phrase.

- Bien. On fait quoi maintenant? Je peux m'en aller ou tu veux encore m'interroger? Parce que d'après ici c'est un hôpital et non un poste de police.


J’espérais vraiment qu'il allait enfin me laisser. De toute façon, même s'il ne me faisait pas sortir dans les minutes qui suivaient, je me dépatouillerais pour partir, comme je l'ai toujours fais.

© Gasmask



_____________________________________________



Away get away. You're such a freak. It's what people say to me. Different, too different. I'm scared of judgement. Your insults and your slenders sticked on to me... — LOÏC NOTTET.
Revenir en haut Aller en bas

They're all around you

avatar
Elcyan Light
They're all around you








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/05/2015 MESSAGES : 226 + LIEU DE RESIDENCE : Gone Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Interne à l'hôpital
+ SITUATION OFFICIEUSE : Sorcier
a little more ?

MessageSujet: Re: Une matinée bien compliqué ▲ [Alice - Elcyan] ▲ [Terminé] Lun 29 Juin - 13:14

Je suis donc là, devant elle, à attendre une réponse de sa part, observer une quelconque réaction ou au moins qu’il se passe quelque chose. Parce que s’il ne se passe rien, si elle reste là à ne rien dire, elle repartira au plus tard ce soir avec ce vampire qui rode toujours dehors. Bon d’accord, je mets de la mauvaise foi, mais je veux être sûr que cette morsure est bien celle d’un vampire. Et puis, je suis peut-être sorcier, mais aussi médecin – futur médecin – et je n’accepterai jamais que ces créatures agressent ainsi des citoyens. Si elle me confirme que c’est bien un vampire, je pourrai peut-être essayer de lui faire décrire celui ou celle qui l’a agressée et ensuite j’essaierai de le retrouver et le mettre hors d’état de nuire. Je n’ai aucune idée de mes chances d’y arriver, mais ça se tente. Ça occupera mes heures perdues.

Au moment où je lui ai clairement révélé ma nature de sorcier, j’ai été un peu déçu de n’observer aucune réaction chez elle. Elle aurait pu, je sais pas, faire de grands yeux, serrer les dents ou les poings, avoir peur. Mais non, rien. Bon tant pis. Peut-être qu’elle s’en doutait. Sûrement. Je continue à l’observer en attendant une réponse, qui finit enfin par arriver.


« Très bien. Vous cachez bien votre jeu vous autres les sorciers. Je n'aurais jamais pu deviner que tu en étais un. Je pense donc que tu as deviné d'où venait cette morsure. Et oui, d'un vampire. Après, comment elle est arrivée là je ne peux pas te le dire. On peut dire que c'est un secret que je ne compte pas révéler de sitôt. »

Parfait, premier point positif, j’avais raison, c’est bien un vampire. C’est une bonne chose de faite. Je vais attendre qu’elle termine de parler puis je lui demanderai si elle peut me le décrire. Ça va encore prendre une heure et elle va pas vouloir, mais je dois essayer. Deuxième point positif, contrairement à ce que je pensais, elle ne s’était doutée de rien. Tant mieux. Mais si elle n’a pas réagi tout à l’heure, ça veut au moins dire qu’elle y est familière. Qu’est-ce qu’elle est ? Elle n’est certainement pas une citoyenne normale. Elle ne peut pas être un vampire, sinon elle ne se serait pas fait mordre elle-même par un semblable, et n’aurait pas souffert de la perte de sang. Maintenant il reste garou, chaman, peut-être même sorcière. Ça expliquerait qu’elle n’ait pas été surprise. Et peut-être essaye-t-elle de me faire croire qu’elle n’aurait jamais deviné, alors que c’est faux. Et j’ai aussi entendu parlé de ces citoyens qui décide de chasser le surnaturel de cette ville. En tout cas, pour le moment, impossible de savoir qui elle est. J’allais répondre, lorsqu’elle reprit.

« Bien. On fait quoi maintenant? Je peux m'en aller ou tu veux encore m'interroger? Parce que d'après ici c'est un hôpital et non un poste de police. »

Elle ne se laisse vraiment pas faire. Bien sûr que j’aimerais te poser encore quelques questions, mais pas sûr que tu veuilles y répondre. Et puis il y a ton secret, qui m’intrigue beaucoup. Que peut-il être ? Il serait visiblement lié à l’attaque qu’elle a subit. Un secret lié aux vampires ? Un marché qui aurait mal tourné ? Que sais-je, il y a tellement de possibilités. Bon résumons. Tant qu’elle est bloquée ici, elle sera de mauvaise humeur et refusera de parler plus avant. Moi, j’ai besoin d’en savoir plus pour retrouver ce vampire et essayer de m’assurer qu’il ne recommence pas – ça peut paraître très prétentieux, mais j’aime bien ce genre d’adrénaline. Donc de toute manière, j’aurai encore besoin d’elle. Je soupire. Je crois ne pas avoir le choix que de lui expliquer mes intentions. Comme je suis quasiment certain qu’elle n’est pas vampire, elle ne devrait pas y voir d’inconvénient. J’espère. Je laisse de nouveau planer un court silence, puis je réponds, sur un ton calme, sérieux, mais pas sévère du tout, surtout explicatif.

« Bon alors écoute Alice. Je pense que ça ne sert à rien que je continue à te poser des questions ici parce que de toute façon ça prendrait trop de temps, et tu m’as légèrement l’air de mauvaise humeur. Maintenant, laisse-moi t’expliquer quelque chose. Ce n’est pas la première fois que je vois quelqu’un agressé ainsi par une créature surnaturelle. Bien que je sois un sorcier, je ne supporte pas de telles agressions, et j’aimerais essayer de retrouver ton vampire agresseur. Or, il y a certaines informations que je ne peux trouver tout seul, même avec la magie. Mais toi, tu m’as l’air d’être assez lucide quant à ton agression, et tu pourrais m’être utile à retrouver ce vampire. Je ne te demande pas de m’aider directement, mais au moins de me donner les infos dont j’ai besoin. S’il t’a agressé, tu ne dois pas le porter dans ton cœur, donc je ne vois pas pour toi de raisons de refuser.»

Je m’arrête quelques instants, le temps pour elle d’assimiler tout ce que je viens de dire et m’assurer qu’elle ait compris. Je reprends ensuite.

« Alors voilà ce que je te propose. Je me débrouille avec le responsable de service pour te faire sortir d’ici dans l’heure. En contrepartie, tu acceptes qu’on se rejoigne quelque part ce soir, quand j’aurai terminé ma journée, et tu acceptes de répondre à quelques questions pour que je puisse retrouver ce vampire, et m’assurer qu’il n’agresse personne d’autre. »

Je m’arrête de parler, et continue de la regarder sérieusement, bien qu’avec peut-être de petites étoiles dans les yeux en espérant que ça marche. Il faut qu’elle accepte.

_____________________________________________

Elcyan parle en #660000.
Revenir en haut Aller en bas

Chasseuse de biscuits ♥

avatar
Alice Matthews
Chasseuse de biscuits ♥








Voir le profil de l'utilisateur http://meaphotos.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/04/2015 MESSAGES : 756 + LIEU DE RESIDENCE : Rue Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Flic
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseuse
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Dispo
RP en cours:

MessageSujet: Re: Une matinée bien compliqué ▲ [Alice - Elcyan] ▲ [Terminé] Jeu 2 Juil - 13:39

❝ UNE MATINEE BIEN COMPLIQUE ❞
Alice
feat.
Elcyan


 

 



 

 

I'm waking up, I feel it in my bones
Enough to make my systems blow
Welcome to the new age, to the new age
Welcome to the new age, to the new age
Whoa, oh, oh, oh, oh, whoa, oh, oh, oh, I'm radioactive, radioactive
Whoa, oh, oh, oh, oh, whoa, oh, oh, oh, I'm radioactive, radioactive. Δ  I.D. - "Radioactive"


E
lcyan avait l'air assez déçus. C'est bien ce que je pensais, il contait me poser encore des questions. Mais vois-tu mon coco, tu n'en seras pas plus. Parler ce n'est pas mon truc et encore moins quand c'est avec un inconnu. C'est vrai quoi ? On se connait à peine et tu veux déjà tout savoir. Et puis je tiens à préciser que toi, ton monde, fais partie du surnaturel et le mien du ... "naturel". Enfin faisait partit. En prenant du recule je me rends compte que je passe plus de temps avec les créatures qu'avec les gens ... normaux. Elcyan avait l'air aussi pensif que moi. Il réfléchissait surement à un moyen de me faire rester ici. Ou bien à un moyen de me faire sortir ? Dans les deux cas ça me concernait. Puis il finit par reprend la parole sur un ton calme :

- Bon alors écoute Alice. Je pense que ça ne sert à rien que je continue à te poser des questions ici parce que de toute façon ça prendrait trop de temps, et tu m’as légèrement l’air de mauvaise humeur. Maintenant, laisse-moi t’expliquer quelque chose. Ce n’est pas la première fois que je vois quelqu’un agressé ainsi par une créature surnaturelle. Bien que je sois un sorcier, je ne supporte pas de telles agressions, et j’aimerais essayer de retrouver ton vampire agresseur. Or, il y a certaines informations que je ne peux trouver tout seul, même avec la magie. Mais toi, tu m’as l’air d’être assez lucide quant à ton agression, et tu pourrais m’être utile à retrouver ce vampire. Je ne te demande pas de m’aider directement, mais au moins de me donner les infos dont j’ai besoin. S’il t’a agressé, tu ne dois pas le porter dans ton cœur, donc je ne vois pas pour toi de raisons de refuser.


Bien. Il avait compris qu'il me faisait perdre mon temps. Et oui, j'étais légèrement remonté. Comment ne pas l'être avec une telle matinée ? Mais je finis par m'adoucir en entendant la suite de sa tirade. Il voulait m'aider. Bien sûre, je devais refuser mais c'est la première fois qu'une personne me proposait de l'aide. Peut-être que je devrais accepter… Avec son don il pourrait m'aider à le localiser et je n'aurais plus qu'à le capturer. Le tuer… je ne sais pas si j'en serais capable mais pourtant… il le faudra surement. Car malgré tout, une créature à toujours sa part d'humanité, enfin je le pense.

- Alors voilà ce que je te propose. Je me débrouille avec le responsable de service pour te faire sortir d’ici dans l’heure. En contrepartie, tu acceptes qu’on se rejoigne quelque part ce soir, quand j’aurai terminé ma journée, et tu acceptes de répondre à quelques questions pour que je puisse retrouver ce vampire, et m’assurer qu’il n’agresse personne d’autre.


Le marcher m’avait l’air juste. J'étais tout de même perdue. Et s'il arrivait quelque chose? Et si il se faisait attaquer, tout comme moi, mais qu'il n'est pas autant de chance que moi? Je ne veux pas avoir la mort d'une autre personne sur les épaules. Il n'a pas l'air méchant et je n'ai pas envie qu'il lui arrive quelque chose. Je devrais peut-être refuser son offre, quitte à rester toute la journée ici. Mais d'un autre côté, si le vampire cours toujours il y aura surement plus de victime...

- D'accord. On pourrait se retrouver à la Librairie. C'est plutôt calme là-bas… . Mais juste une chose, ne cherche pas à essayer de le retrouver tant que je ne suis pas là. Je n'ai pas envie de me retrouver avec un corps sur les bras...


Je pense que je peux lui faire confiance mais je compte quand même rester sur mes gardes. Après tout on ne sait jamais, peut-être qu'il travaille pour ce vampire. C'est peut-être un piège… . Quoi qu'il en soit je serais dehors dans quelque minute. Finalement, c'est moi qui ressort gagnante de cette entrevue.

© Gasmask



_____________________________________________



Away get away. You're such a freak. It's what people say to me. Different, too different. I'm scared of judgement. Your insults and your slenders sticked on to me... — LOÏC NOTTET.
Revenir en haut Aller en bas

They're all around you

avatar
Elcyan Light
They're all around you








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/05/2015 MESSAGES : 226 + LIEU DE RESIDENCE : Gone Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Interne à l'hôpital
+ SITUATION OFFICIEUSE : Sorcier
a little more ?

MessageSujet: Re: Une matinée bien compliqué ▲ [Alice - Elcyan] ▲ [Terminé] Jeu 2 Juil - 19:47

Alors que j’arrivais au bout de ma petite tirade, j’ai eu presque l’impression que le regard d’Alice passait de « Ce gars-là me soule, je l’aime pas, je veux dégager d’ici » à « Je vais peut-être penser à éventuellement considérer sa proposition. » Elle ne me regardait plus avec sa mauvaise humeur du début, ce qui je pense s’explique en grande partie par l’espoir de sortir d’ici que je lui offre. De toute manière je n’ai pas le choix si j’ai envie d’attraper ce vampire. Et puis je n’ai aucune raison de la retenir ici, tant qu’elle accepte que l’on discute calmement plus tard. Niveau médical, elle ne craint rien. Ayant reconnu rapidement la morsure, je n’ai pas attendu qu’elle me confirme que ça venait d’un vampire pour faire les vérifications adéquates. Mais il me faut un moyen de pression si jamais elle refuse de collaborer. Mais bien qu’elle ait l’air de se calmer, elle ne semble pas confiante pour autant, ce qui paraît normal.

« D'accord. On pourrait se retrouver à la Librairie. C'est plutôt calme là-bas… . Mais juste une chose, ne cherche pas à essayer de le retrouver tant que je ne suis pas là. Je n'ai pas envie de me retrouver avec un corps sur les bras... »

Bien, très bien ! Elle accepte. Parfait, si elle me donne les infos dont j’ai besoin, je devrais avoir mes chances de remonter jusqu’au vampire ! Pour qu’elle accepte, soit elle a juste envie de sortir, soit elle a aussi envie de retrouver ce vampire. Mais je ne sais même pas qui c’est. Enfin, ce que c’est. Donc, elle propose la librairie. Je ne vois pas d’inconvénient. Je connais assez bien pour y avoir passé des heures entières à étudier là-bas, et c’est vrai que c’est calme, on aura de quoi discuter et je pourrai avoir les infos dont j’ai besoin. Comme y’a souvent assez de monde, ça exclu de nouveau la possibilité qu’elle soit un vampire. Je ne pense toujours pas que c’est une citoyenne normale, sinon pourquoi un endroit silencieux et discret pour discuter ainsi ? Il faudra que je sache ce qu’elle est. D’autant plus qu’elle me demande de ne rien tenter sans elle et me parle comme si je n’avais aucune expérience en la matière – ce qui est le cas – mais surtout comme si elle, elle en avait. J’en déduis que soit c’est une chasseuse, soit une garou qui a l’habitude de traquer les vampires. Si c’était une chamane, je doute qu’elle réagirait ainsi ni qu’elle veuille être présente pour la traque du vampire. A moins que ce soit moi qui ai mal compris ? De toute façon, on aura le temps d’en reparler. Et puis, maintenant, rien ne m’empêche de lui demander.

Ça me convient. 19h à la bibliothèque, tu seras là ? Je t’attendrai devant.

J’attends quelques secondes une réponse, et je reprends, une fois celle-ci donnée, ou une autre heure trouvée.

« Dans ce cas je reviens. Comme tu es majeure, je vais chercher deux trois choses à te faire signer pour te faire sortir. Tu peux te lever et te préparer à sortir, une fois que tout est signé, tu es libre.»

Je sors de la chambre, puis je reviens avec deux papiers et un stylo noir et je ferme la porte, cette fois par reflexe. Je lui fais signer ce qu’il faut sur la petite table dans la chambre, puis je range tout dans le dossier médical. Je m’apprête à lui dire au revoir et à rouvrir la porte, quand je me tourne une dernière fois vers elle.

« Dernière chose, si tu veux bien. Je peux au moins savoir ce que tu es, par rapport au monde caché de cette ville ? »

Après qu’elle m’ait répondu,  je la remercie si j’ai eu ma réponse, sinon je me contente de hocher doucement la tête, puis je lui dis au revoir poliment, et à ce soir. Une fois partie, je me retrouve de nouveau confronté à la réalité de la journée. Jusqu’à ce soir, je doute qu’il y ait autre chose d’intéressant ici.

_____________________________________________

Elcyan parle en #660000.
Revenir en haut Aller en bas

Chasseuse de biscuits ♥

avatar
Alice Matthews
Chasseuse de biscuits ♥








Voir le profil de l'utilisateur http://meaphotos.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 28/04/2015 MESSAGES : 756 + LIEU DE RESIDENCE : Rue Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Flic
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseuse
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Dispo
RP en cours:

MessageSujet: Re: Une matinée bien compliqué ▲ [Alice - Elcyan] ▲ [Terminé] Jeu 2 Juil - 21:54

❝ UNE MATINEE BIEN COMPLIQUE ❞
Alice
feat.
Elcyan


 

 



 

 

I'm waking up, I feel it in my bones
Enough to make my systems blow
Welcome to the new age, to the new age
Welcome to the new age, to the new age
Whoa, oh, oh, oh, oh, whoa, oh, oh, oh, I'm radioactive, radioactive
Whoa, oh, oh, oh, oh, whoa, oh, oh, oh, I'm radioactive, radioactive. Δ  I.D. - "Radioactive"


I
l hocha la tête. Bien, ma réponse lui suffisait et c'était tant mieux. Je n'avais aucune envie de continuer à débattre sur le pourquoi du comment. Plus de questions, maintenant la liberté. En général je ne restais pas plus d'une heure au même endroit. Je sais pas pourquoi mais ça a toujours été comme ça. C'est comme si je me sentais constamment suivi, comme si j'étais obligée de fuir quelque chose. Quoi ? Je n'en sais rien mais j'ai toujours cette impression, peu importe l'heure.  Fin bref…

- Ça me convient. 19h à la bibliothèque, tu seras là ? Je t’attendrai devant.


Dix-neuf heures… parfait. J'aurais le temps de faire quelques petites recherches de mon côté. J'espère juste qu'il ne fera rien qui pourra compromettre nos recherches. Les vampires sont partout et pourrait très rapidement se tenir au courant de ce qui se trame.

- Ok.


- Dans ce cas je reviens. Comme tu es majeure, je vais chercher deux trois choses à te faire signer pour te faire sortir. Tu peux te lever et te préparer à sortir, une fois que tout est signé, tu es libre.


Elcyan sort de la chambre et reviens quelques minutes après avec deux papiers et un stylo dans les mains. Je signe, il range la paperasse dans mon dossier, se dirige vers la porte, prêt à l'ouvrir, mais s'arrête pour me dire :

- Dernière chose, si tu veux bien. Je peux au moins savoir ce que tu es, par rapport au monde caché de cette ville ?


Ce que je suis…c'est une bonne question. Je me suis toujours considérée comme une chasseuse mais je n'ai jamais tué ni même attrapé de créature surnaturelle. Je suis perdue au milieu de ces deux mondes si différents mais pourtant si proche. Je ne sais pas ...

- Tu le seras peut-être un jour…


Il hoche la tête, me lance un dernier regard avant de me saluer. Je me trimbale dans les couloirs me dirigeant doucement vers la sortie tout en pensant à cette matinée chargée en émotion. Elcyan…bizarrement j'ai hâte de le revoir. Je pense que nous n'avons pas fini  de nous surprendre l'un l'autre. Et qui sait ? Peut-être que je vais finir par l'apprécier, lui et ses questions idiotes.


A suivre...

© Gasmask



_____________________________________________



Away get away. You're such a freak. It's what people say to me. Different, too different. I'm scared of judgement. Your insults and your slenders sticked on to me... — LOÏC NOTTET.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: Une matinée bien compliqué ▲ [Alice - Elcyan] ▲ [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Une matinée bien compliqué ▲ [Alice - Elcyan] ▲ [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ma configuration est tel bien ou nul» (résolu) bonjour je suis bien embêter avec un cheval ou un virus» Bien le bonjour à tous.» Matty | Y a pas plus compliqué !|» canton comment bien débuter pour un débutant



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Falls :: RP terminés-