Fin de la MaJ le 13 juin 2017. en savoir + ♥️

Le n°2 du Weird Diary vient de sortir ! Direction → ici !

Pensez à favoriser les chamans et les humains : )

Partagez|

❝ L’art de plaire est l’art de tromper ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

F*cking psycho

avatar
Sam Archer
F*cking psycho








Voir le profil de l'utilisateur http://lstwizzle.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 23/04/2015 MESSAGES : 478 + LIEU DE RESIDENCE : Inconnue
+ SITUATION OFFICIELLE : Photographe
+ SITUATION OFFICIEUSE : Vampire
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Affamé
RP en cours:

MessageSujet: ❝ L’art de plaire est l’art de tromper ❞ Jeu 2 Juil - 3:40



L’art de plaire est l’art de tromper. ▬ ft. Athéna Hale

Vingt-trois heure venait de sonner. L'ombre régnait sur la ville, et à travers l'obscurité envoûtante, Sam était entré dans sa boutique. Non pas qu'elle soit souvent ouverte à des heures tardives, mais il était une créature nocturne, la nuit il ne dormait que peu. Il était passé récupérer des affaires qu'il avait oubliées la journée, et puis tant qu'il y était il avait apporté ses dernières trouvailles pour les travailler au calme. Ironique non, Sam qui aime le calme ? Une fois à l'intérieur il avait machinalement réalisé toutes les tâches quotidiennes qu'il faisait en arrivant. Il posait sa veste sur un porte manteau, ensuite il plaçait son appareil photo sur le comptoir, sortait l'ordinateur portable, et inspectait ses derniers clichés. On pourrait penser que cette routine était stupide pour un vampire comme lui, sadique et démuni de compassion, mais absolument pas. En fait, il appréciait cette routine. A vrai dire, il se plaisait beaucoup dans ce domaine. L'art avait un côté fascinant, envoûtant, dans lequel il s'était plongé plusieurs décennies auparavant. Il ne savait par quel mystère, dès que les premiers appareils furent inventés, il s'était senti captivé par ces objets. Maintenant encore, il gardait beaucoup de techniques de l'époque, et c'est ce qui semblait plaire aux clients. Bon, bien sûr, ce n'était pas pour faire plaisir aux autres qu'il faisait ce travail, encore moins pour se faire de l'argent. Non, ça il s'en fichait complètement. En fait, c'était pour lui seulement. Pour le plaisir de chercher le côté artistique dans ce qui l'entourait, dans les choses mortes le plus souvent. Oui, Sammuel était vraiment un grand appréciateur d'art, sous toutes ses formes. Il en avait vu les moindres évolutions et avait beaucoup appris dans sa vie, et c'est sans doute pour cette raison qu'il y accordait aujourd'hui de l'importance. C'était son petit jardin secret en quelque sorte, la seule activité saine à laquelle il se raccrochait. Avec la musique aussi, naturellement.

Son dernier repas commençait à tarder un peu, il faudrait qu'il trouve quelque chose à se mettre sous la dent en partant. Après tout, il avait été bien trop captivé par le bois mort qu'il avait trouvé et ainsi immortalisé pour penser à trouver une victime innocente un peu plus tôt. Mais qu'importait, il n'était plus un jeune suceur de sang, il savait se retenir, oublier sa faim. Et alors que les dernières photographies en noir et blanc apparurent sur l'écran de son ordinateur, la porte s'ouvrit et une jeune femme entra dans la boutique. Étonné de la visite tardive de la fille, Sam la salua et se redressa derrière le comptoir, tout en observant la nouvelle venue.


© By Halloween sur Never-Utopia


_____________________________________________




Dernière édition par Sam Archer le Ven 17 Juil - 19:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Keeping control

avatar
Zéphyr Hale
Keeping control








Voir le profil de l'utilisateur http://nightacademy.forumgratuit.fr/

profileDATE D'INSCRIPTION : 20/06/2014 MESSAGES : 409 + LIEU DE RESIDENCE : Rue Spinelli | Manoir familial des Hale
+ SITUATION OFFICIELLE : Fac d'Histoire + Serveuse au saloon + Artiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Coyote-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : week end
RP en cours:

MessageSujet: Re: ❝ L’art de plaire est l’art de tromper ❞ Ven 3 Juil - 20:47


- I want something dark

- Lots of things are dark sweetheart.

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Athéna & Sammuel



La nuit était déjà tombée depuis longtemps, et Athéna, après les cours et l'entraînement de football, avait eu envie de dessiner. Mais là était le problème, elle n'avait plus rien à dessiner. Il lui fallait du concret. Elle adorait plus que tout recopier les photos des gens. Une nouvelle boutique de photographie avait ouvert récemment et la coyote avait décidé de s'y rendre, alors qu'elle était passée devant, pour voir ce que valait ce photographe. Elle avait une chance sur mille que la boutique soit ouverte à une heure si tardive. Mais qui sait, à Weird Falls on trouve de tout à toute heure. La jeune fille sortir donc de chez elle, ayant, après de multiples réflexions, décidée de laisser son carton à dessins chez elle.

Athéna hésitait encore sur le chemin. Ne sachant ce qu'elle voulait. Les paysages, elle adorait les dessiner, mais ils n'avaient pas l'âme que transportaient les portraits. Cependant, rien ne valait une belle nature morte, colorée ou non. Le noir et blanc, en général elle travaillait juste au crayon de papier, ou au fusain, pour cette absence de couleur. Dans le dessin, plus que d'y trouver refuge, Athéna y trouvait un certain réconfort, et une envie irrépressible de donner vie à quelque chose. Et puis, avec quelques coups de crayons, on créait ce que l'on voulait. La coyote s'inventait parfois des histoires sur les personnages de ses dessins. Une fois elle avait fait une bande dessinée, mais les faire parler avait tout gâché. Le silence était beaucoup mieux pour les contempler et rien ne détournait l'attention qui était portée sur les traits.

Athéna arriva à la boutique "Archer". C'était sûrement un nom de famille. Mais pourquoi donc les gens prenaient toujours leur nom de famille pour faire leurs boutiques ? C'était bizarre. En tout cas, c'était allumé. La coyote poussa la porte qui s'ouvrit. Elle mit un pied à l'intérieur en regardant autour d'elle les photos affichées. L'homme derrière le comptoir, sûrement Mr Archer, le photographe, la salua. La jeune fille s'approcha de lui et après l'avoir poliment salué, demanda ce qu'elle voulait.

"-Bonsoir, j'aimerai des clichés sur papier glacé. Auriez vous un paysage de forêt ? Ou quelque chose de sombre s'il vous plait ?" demanda t-elle à l'homme qui lui faisait face.

En effet, le trajet lui avait permis de réfléchir, elle voulait plusieurs clichés. Un paysage de nuit, un peu triste, et une forêt, avec des animaux si possible. Au début elle avait pensé débouler et demander s'il avait des photos de loups. Mais demander des loups à un homme qu'elle ne connaissait même pas, c'était suicidaire. Et pourquoi pas un coyote hein ? En attendant la réponse de Mr Archer, Athéna regarda autour d'elle, scrutant la pièce sous tous les angles et dans tous les recoins, sans se faire remarquer, en regardant les photos sur les murs.

_____________________________________________

But love doesn’t make sense.
Tu ne vois que ce que tu veux voir. Creuse, creuse encore... Tu verras qu'au plus profond de toi il y a plus que cela. Les grecs avaient raison. Connaîs toi toi même et tu connaîtras le monde et les dieux.
credit.wildheart


Revenir en haut Aller en bas

F*cking psycho

avatar
Sam Archer
F*cking psycho








Voir le profil de l'utilisateur http://lstwizzle.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 23/04/2015 MESSAGES : 478 + LIEU DE RESIDENCE : Inconnue
+ SITUATION OFFICIELLE : Photographe
+ SITUATION OFFICIEUSE : Vampire
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Affamé
RP en cours:

MessageSujet: Re: ❝ L’art de plaire est l’art de tromper ❞ Mar 7 Juil - 19:00

Ok à la base quand je disais 11h, c'était 11h et pas 23h ^^ Pas grave j'ai modifié mon RP pour pas que t'aies à le refaire : )



L’art de plaire est l’art de tromper. ▬ ft. Athéna Hale

Toujours étonné de la présence tardive de la fille, Sam ne s'en plaignit pourtant pas. Après tout il était là et n'avait rien de spécial à faire il fallait avouer. Si on oublie aller siroter un verre de bourbon au bar, et prendre au passage une petite gorgée de sang. Sous le regard attentif su vampire, la cliente regarda les photographies qui bordaient les murs de la boutique, et s'avança du comptoir.

Je peux t'aider ? demanda-t-il d'une voix qui se voulait chaleureuse. Chaleureuse ou en tout cas pas menaçante.

- Bonsoir, j'aimerai des clichés sur papier glacé. Auriez vous un paysage de forêt ? Ou quelque chose de sombre s'il vous plait ?

Voilà que la jeune femme venait de taper dans la curiosité de Sammuel. Un paysage sombre ? Une forêt ? Oh, tout ce qui l'intéressait lui même, tout ce qu'il appréciait photographier. Voilà un style d'art duquel il se délectait.

Quelque chose de sombre, c'est ma spécialité !, sourit-il. Il contourna le comptoir et se dirigea vers un tiroir sous l'une des photos exposées, d'où il sortit quelques tirages récents qu'il n'avait pas encore pu exposer. Il les déposa ensuite sur le comptoir à la vue de la jeune femme. La première photo représentait un corbeau sur un mur de pierre à moitié effondré, sur lequel la végétation tentait de reprendre le dessus. Sur les plumes de l'oiseau, la lumière de la lune en arrière plan se reflétait. Sur la seconde image on pouvait voir un vieux chêne sur la fin de sa vie, qui semblait isolé par rapport aux autres arbres de la forêt que l'on voyait autour. Un halo lumineux tombait sur le chêne, comme s'il venait le chercher. Et enfin, sur une dernière photographie on voyait simplement un loup au pelage de charbon, qui semblait défier le spectateur. Son regard était de braise malgré les couleurs noires et blanches de la photo. Il était sur des rochers, comme dominant dans son environnement.

Sam s'écarta de la table pour laisser la fille observer ses photographies. A vrai dire il en avait plein d'autres de ce genre, mais celles-ci étaient vraiment les dernières qu'il avait tirées, et il en était assez fier.

C'est pour un usage précis ?, demanda-t-il curieusement à la cliente tardive.

Et peu à peu, alors que la femme observait les images, ses yeux dérivèrent à son cou, là où la pulsation de son sang dans ses artères était visible. C'était si fort, si... Attirant. Après tout, on ne change pas notre nature, pas vrai ? Mais au moins, le vampire avait appris à contrôler sa faim et ce malgré la tentation qui était toujours présente quoi qu'il arrive.



© By Halloween sur Never-Utopia


_____________________________________________




Dernière édition par Sam Archer le Ven 17 Juil - 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Keeping control

avatar
Zéphyr Hale
Keeping control








Voir le profil de l'utilisateur http://nightacademy.forumgratuit.fr/

profileDATE D'INSCRIPTION : 20/06/2014 MESSAGES : 409 + LIEU DE RESIDENCE : Rue Spinelli | Manoir familial des Hale
+ SITUATION OFFICIELLE : Fac d'Histoire + Serveuse au saloon + Artiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Coyote-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : week end
RP en cours:

MessageSujet: Re: ❝ L’art de plaire est l’art de tromper ❞ Sam 11 Juil - 17:21


- What the hell are you doing ?

- Smelling you.

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Athéna & Sammuel



Venir dans un magasin en pleine nuit n'était certainement pas l'habitude de tous les clients que devaient avoir le photographe. Quoiqu'à Weird Falls... on n'était jamais sûr de rien, même pas de rentrer chez soi vivant le soir après le travail. D'ailleurs pourquoi être ouvert si tard ? Athéna pouvait bien passer pour une folle, ou pire, une dépressive à demander des paysages de nuit, des trucs glauques de gens qui vont bientôt en finir avec leur vie. En y pensant, la jeune fille se mit à réfléchir à comment elle pourrait bien dessiner un cimetière. Etait ce ne serait ce qu'autorisé de prendre en photo des cimetières ? Ce n'est pas sensé être un lieu sacré où les croyants doivent trouver le repos éternel ? Toutes ces tombes différents, ces noms, c'était vraiment une atmosphère qui faisait frissonner. D'habitude Athéna aimait la joie de vivre, les couleurs et le rire, mais lorsqu'elle dessinait c'était une toute autre paire de manche. Son esprit s'embrouillait, s'évadait vers des lieux où tout n'est que noirceur.

" - Quelque chose de sombre, c'est ma spécialité !"

Oh vraiment ? La jeune fille sourit, contente d'être tombée sur la bonne personne. Mais était ce réellement la bonne personne ? Quel genre d'homme aime ce qui est sombre et laisse sa boutique ouverte le soir ? Quel genre d'homme a une voix si envoûtante et à la fois trompeuse ? Ce monsieur Archer était il comme elle ? Ou pas loin du compte ? Après ces mots, il disparu derrière le comptoir et se redressa pour déposer un jeu de photographies. Intriguée, la coyote s'approcha. Voyons voir ce que cet homme avait réellement dans le ventre. Elle se pencha pour observer les tirages qui se trouvaient près d'elle. Il y en avait trois. Visiblement, le photographe avait bien cerné ce que désirait la brunette. Elle regarda tour à tour le corbeau, l'arbre seul et le loup, y cherchant quelque chose qui pourrait l'inspirer. La lune en arrière plan, la lumière qui semble être celle que tous les morts veulent rejoindre ou encore ce regard anormalement brillant dans le regard du loup. Elle s'attarda sur ce dernier cliché en plissant les yeux. Ce regard, cette couleur qui vire au doré : un loup-garou. Athéna fut interloquée, sans le laisser paraître, de ce qu'elle venait de découvrir. Elle releva la tête vers Mr Archer et le fixa étrangement. Cette homme avait réussi à prendre en photo l'instant même où, juste après sa transformation, les yeux commencent à se colorer chez un garou. La couleur dorée des bêtas n'est pas entièrement présente, elle tente de prendre le dessus sur le brun des yeux humains de l'être, le tout donnant un brun-doré scintillant et semblant autoritaire. Ces trois photos étaient tout simplement à couper le souffle. Athéna resta un moment plongée dans ses pensées jusqu'à ce que la voix de l'homme la sorte de sa torpeur :

" - C'est pour un usage précis ?"

En effet. Athéna comptait bien évidemment dessiner ces photographies et les ajouter dans son album. Elle avait l'habitude, une fois un dessin terminé, de coller la photographie sur la page gauche de son album, et le dessin sur la page droite, cela lui permettait de comparer les deux et de voir son propre travail. Elle notait également les dates des pages, pour voir son amélioration en fonction du temps. C'était en fait assez complexe à faire car parfois elle dessinait sans modèle ou sans photo, et hésitait toujours longtemps avant de les rajouter à son album. Pour n'avoir plus ce problème, la garou s'en était achetée un deuxième, pour tout ce qui n'était pas le dessin d'un cliché. Athéna releva la tête vers lui

"- Je compte dessiner vos photos. Cela ne vous dérange pas j'espère ?"

Elle demandait toujours, pas précaution, si elle pouvait les reproduire. Cela lui était arrivée une fois, mais parfois les photographes un peu aigris n'aimaient pas qu'on recopie leur dessins. Pour eux c'était du vol, du plagiat, du manque d'inspiration, alors que c'était uniquement une forme différente d'art et qu'Athéna répertoriait dans son album les noms des photographes comme une sorte de signature de l'auteur qu'il y avait d'ailleurs parfois déjà sur les photos et qu'Athéna remplaçait, sur les dessins, par son propre nom. En se redressant, elle avait senti le regard du photographe sur elle et cela lui avait fait froid dans le dos. L'atmosphère commençait à peser sur ses épaules


HRP : désolée, j'ai hésité entre les deux mais du coup je me suis dit qu'un cadre nocturne pour qu'il la mange ça le ferait plus ^^

_____________________________________________

But love doesn’t make sense.
Tu ne vois que ce que tu veux voir. Creuse, creuse encore... Tu verras qu'au plus profond de toi il y a plus que cela. Les grecs avaient raison. Connaîs toi toi même et tu connaîtras le monde et les dieux.
credit.wildheart


Revenir en haut Aller en bas

F*cking psycho

avatar
Sam Archer
F*cking psycho








Voir le profil de l'utilisateur http://lstwizzle.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 23/04/2015 MESSAGES : 478 + LIEU DE RESIDENCE : Inconnue
+ SITUATION OFFICIELLE : Photographe
+ SITUATION OFFICIEUSE : Vampire
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Affamé
RP en cours:

MessageSujet: Re: ❝ L’art de plaire est l’art de tromper ❞ Lun 20 Juil - 19:32



L’art de plaire est l’art de tromper. ▬ ft. Athéna Hale


- Je compte dessiner vos photos. Cela ne vous dérange pas j'espère ?

Dessiner les photos ? Il était vraiment rare qu'on ne lui achète des images dans le but de les dessiner, mais cela l'intéressait vraiment, c'était original et il aimait que ses photos servent de cette manière. De modèle. Au moins elles ne resteraient pas à pourrir dans un album ou cadre poussiéreux, elles auraient une réelle visée artistique.

Ah, voilà donc une artiste ! Bien sûre que ça ne me dérange pas.

Mais avec ce nouvel argument, Sam ne fut que plus intrigué par sa cliente. Avaient-il cette sorte de fibre artistique en commun ? Cet attrait pour la création, et ce point de vue différent du commun des mortels -ou immortels- ? Il avait toujours apprécié les dessinateurs et peintres, étant lui même incapable de réaliser le moindre petit dessin. Ou du moins, il admirait leurs techniques, étant donné qu'il appréciait peu de gens au final, voire pas du tout. Mais le don artistique était quelque chose qui le fascinait pratiquement. Peut-être pourrait-il un jour apprendre le dessin, mais cela n'arriverait pas avant encore quelques siècles. Son truc à lui, c'était plutôt la musique et la photographie.

Mais je suis quand même curieux de voir ce que tu fais, avant.

Il est vrai qu'il n'aimerait pas que ses images soient détournées par quelque chose de tout sauf artistique, il trouverait que c'est du gâchis. Parce qu'on pouvait bien dire ce que l'on voulait de Sam Archer, il n'était pas dans l'art seulement pour l'argent. Après tout, s'il le voulait, il pouvait hypnotiser des vendeurs pour lui offrir ce qu'il souhaitait, ou encore un riche pour lui faire un gros chèque. Il n'était jamais à court d'idées de ce côté là, alors l'argent, il n'en avait pas besoin. Non, il aimait réellement l'art, c'était son petit jardin secret, les dernières miettes de son humanité. Cela dit, quelque chose dans l'attitude de la fille lui disait qu'il pouvait lui confier des images. Elle avait le bout des doigts un peu abrasé, mais pas de la manière des guitaristes (ce qui lui était également familier). C'était plutôt le genre de marques qui apparaissent à force de réaliser un travail manuel, ce qui dans son cas serait sans doute le dessin. Oh, cela ne serait certainement pas visible par un humain, à moins d'y prêter vraiment attention. Mais Sam n'était pas un humain, et il était très observateur. Enfin, si ça se trouve il avait faux sur toute la ligne...

Mais la pulsion du sang dans les artères du cou de l'adolescente raisonnait de plus en plu fort dans les oreilles du vampire, amplifié par la nuit tombée : il n'était pas un prédateur nocturne pour rien, la nuit éveillait ses sens. Et puis il y avait vraiment quelque chose attirant avec le cou de cette personne. Quelque chose qu'il ne savait pas identifier.



© By Halloween sur Never-Utopia



HS : désolée, je ne suis pas convaincue par ma réponse....

_____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

Keeping control

avatar
Zéphyr Hale
Keeping control








Voir le profil de l'utilisateur http://nightacademy.forumgratuit.fr/

profileDATE D'INSCRIPTION : 20/06/2014 MESSAGES : 409 + LIEU DE RESIDENCE : Rue Spinelli | Manoir familial des Hale
+ SITUATION OFFICIELLE : Fac d'Histoire + Serveuse au saloon + Artiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Coyote-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : week end
RP en cours:

MessageSujet: Re: ❝ L’art de plaire est l’art de tromper ❞ Ven 18 Sep - 19:22


- What the hell are you doing ?

- Smelling you.

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Athéna & Sammuel



Athéna regarda son interlocuteur. Dessiner c'était comme une seconde vie pour elle, un moyen de changer d'air. Et puis, elle pouvait dessiner ce qu'elle voulait, pouver imaginer, pouvait mettre sur le papier ses pensées les plus tristes, et celles qui étaient les plus belles. Tout dans l'art lui plaisait. Et pas seulement le dessin puisqu'elle s'adonnait aussi à toute sorte d'instrument de musique mais surtout sa batterie et sa guitare électrique. En soi on peut dire qu'Athéna est une artiste. Elle n'aime pas trop se dénommer comme tel car, pour elle, les artistes sont des personnes d'un niveau si haut qu'il en est innaccessible pour elle.

" - Ah, voilà donc une artiste ! Bien sûre que ça ne me dérange pas."

Tant mieux. Voilà quelqu'un de bien compréhensif. La plupart des gens qui aiment l'art aiment échanger sur l'art, se donner des points de vue, des idées, des techniques même pour aider les autres à se perfectionner. En cette entraide, la jeune fille voyait comme une grande famille dans laquelle les plus doués aident les plus en difficultés. Et on avait toujours à apprendre des autres, la soif d'apprentissage n'était jamais comblée, on pouvait découvrir de nouvelles choses tous les jours. Le dessin était une passion surprenante et on ne savait jamais avant ce qu'on allait dessiner, c'est ce petit goût d'aventure, ce mystère qu'Athéna aimait tant.

" - Mais je suis quand même curieux de voir ce que tu fais, avant."

La coyote haussa un sourcil. Interessé ? Après tout, chaque dessinateur avait sa propre marque, son identité, sa façon de dessiner. Et en cela, chaque dessin, chaque tableau, chaque sculpture était une signature en elle même du peintre. Bien sûr elle pouvait sans problème lui montrer ce qu'elle faisait. Il lui fallait juste, une feuille et un stylo. Pour ce qui était du stylo, ce n'était pas un souci, la jeune fille en avait toujours un sur elle, que ce soit coincé dans ses cheveux où bien dans son sac. Elle en attrapa un dans la poche de sa veste. C'était Le stylo. Celui qu'elle avait en un milliard d'exemplaires et qu'on pouvait retrouver partout où elle allait comme si elle les semait sur son passage. La pointe était parfaite, pas trop fine et pas trop grasse, le juste milieu, la balance parfaite pour que le carbone donne de la vie au dessin. Le bout était machouillé, et oui, vous vous attendiez à quelqu'un qui ne mordille pas ses stylos ? Et bien, vous vous trompez. Athéna regarda le photographe droit dans les yeux.

"-J'aurais besoin d'une feuille. Sinon je peux toujours dessiner sur le mur."

En entrant déjà, Athéna avait vu quelle sorte de dessin mural irait bien sur la galerie de Mr Archer. Quelque chose comme une longue vague mais pas d'eau, plus d'encre noire qui s'échappait entre ses photos. Cela rendrait quelque chose de noir sur le font blanc du mur et ferait ressortir la couleur des photos. Et pour le coin où il entreposait les photos en noir et blanc, le contraire, quelque chose de coloré comme un feu d'artifice au milieu duquel les photos feraient tâche et accrocheraient l'oeil de l'acheteur. Beaucoup d'idées germaient ainsi dans la tête d'Athéna. Elle ne dit rien mais réfléchit rapidement à ce qu'elle pourrait dessiner au photographe pour lui montrer son "talent". Peut être lui recopier une photo en guise de sa bonne foi ? Alors qu'elle réfléchissait encore, elle sentit l'atmosphère se fait lourd autour d'elle, et le regard insistant du vendeur commençait à la mettre mal à l'aise.

_____________________________________________

But love doesn’t make sense.
Tu ne vois que ce que tu veux voir. Creuse, creuse encore... Tu verras qu'au plus profond de toi il y a plus que cela. Les grecs avaient raison. Connaîs toi toi même et tu connaîtras le monde et les dieux.
credit.wildheart


Revenir en haut Aller en bas

F*cking psycho

avatar
Sam Archer
F*cking psycho








Voir le profil de l'utilisateur http://lstwizzle.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 23/04/2015 MESSAGES : 478 + LIEU DE RESIDENCE : Inconnue
+ SITUATION OFFICIELLE : Photographe
+ SITUATION OFFICIEUSE : Vampire
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Affamé
RP en cours:

MessageSujet: Re: ❝ L’art de plaire est l’art de tromper ❞ Dim 15 Nov - 19:34



L’art de plaire est l’art de tromper. ▬ ft. Athéna Hale


- J'aurais besoin d'une feuille. Sinon je peux toujours dessiner sur le mur.

Sam ne l'écoutait que d'une oreille, continuant à fixer la carotide de la jeune fille et à écouter les battements réguliers de son cœur. Il y avait quelque chose de vraiment fascinant ici et il en avait complètement oublié qu'elle attendait une réponse de sa part. Lorsqu'il releva les yeux, elle le regardait avec un regard étrange.

- Uh ? Oh oui pardon. Une feuille, oui.

Mais son regard dériva une nouvelle fois et il partit du mauvais côté. Il y avait quelque chose de vraiment attractif avec la mélodie jouée par sa pression artérielle puis il y avait aussi son apparence d'innocence, de naïveté. Il ne pouvait non plus nier sa beauté. Sa peau était d'un beau beige légèrement bronzé, signe d'une bonne santé et d'une vitalité rayonnante, puis sa soif était si forte. Il n'y pouvait rien. Et même s'il faisait sans doute partie des vampires qui avaient le plus grand contrôle sur leur faim, il lui arrivait parfois de se laisser aller, de s'abandonner à ses instincts les plus primitifs. C'était exactement ce qu'il était en train de faire. Il était tard, il en avait envie, il n'y avait aucun témoin. Après tout juste une petite gorgée, ce n'était pas si grave n'est-ce pas ? Il pourrait toujours lui faire perdre ses souvenirs après. Allez, ce n'est pas comme s'il était capable de remords. Il s'était avancé face à la jeune dessinatrice tout en croisant rapidement son regard et en lui suggérant de ne pas crier, avant de passer derrière elle, caressant sa clavicule puis enfin approcha sa mâchoire, prêt à la mordre. Les dessins pourraient donc attendre que sa soif soit étanchée. La seule chose qu'il ignorait c'était que son interlocutrice était une coyote et donc n'était pas réceptive à l'hypnose...




© By Halloween sur Never-Utopia





HRP : désolée pour le retard et la longueur, je savais vraiment pas quoi ajouter ni comment m'y prendre >.<

_____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

Keeping control

avatar
Zéphyr Hale
Keeping control








Voir le profil de l'utilisateur http://nightacademy.forumgratuit.fr/

profileDATE D'INSCRIPTION : 20/06/2014 MESSAGES : 409 + LIEU DE RESIDENCE : Rue Spinelli | Manoir familial des Hale
+ SITUATION OFFICIELLE : Fac d'Histoire + Serveuse au saloon + Artiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Coyote-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : week end
RP en cours:

MessageSujet: Re: ❝ L’art de plaire est l’art de tromper ❞ Sam 21 Nov - 21:38


- What the hell are you doing ?

- Smelling you.

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Athéna & Sammuel



La jeune fille avait sorti un crayon à papier de sa poche. Elle attendait patiemment une feuille pour montrer au photographe ce qu'elle savait faire. L'ambiance était un peu tendue et Athéna sentait qu'il se passait quelque chose d'anormal. Elle ne réalisa pas tout de suite ce qu'il se passait, trop absorbée par les idées de dessins qui germaient dans son esprit. C'était comme si les deux inconnus étaient l'un en face de l'autre, avaient comme un semblant de discussion, mais leurs esprits étaient ailleurs, perdus dans leurs rêves d'artistes ou encore leurs souvenirs.

"- Uh ? Oh oui pardon. Une feuille, oui."

L'homme semblait ailleurs, comme perdu dans des pensées loitaines. Mais à quoi pouvait il bien réfléchir ? Athéna vit que l'homme se positionnait face à elle. Mais que faisait il donc ? Le photographe lui demanda de ne pas bouger, de ne pas crier, et passa derrière elle. Oh non c'est pas vrai, cet homme était un vampire. La coyote sentit la main de ce dernier sur sa gorge. La jeune fille sorti ses griffes, se retourna, attrapa l'homme à la gorge et le plaqua contre le mur avec un air féroce, tout crocs sortis.

"-J'espère que tu ne comptais pas me manger vampire."

Cracha t-elle à son intention. Elle garda sa main gauche bien appuyée contre sa gorge, ses griffes à deux doigts de sectionner la jugulaire du vampire. La dessinatrice resta dans cette position, à l'affut du moindre mouvement de la part de Mr Archer : avec les vampires, il fallait s'attendre à tout et être toujours prêt à réagir car ils étaient très rapides. Le visage transformé par la colère Athéna le fixait en attendant une réponse et en réfléchissant à quoi faire car elle ne pourrait pas rester comme cela indéfiniment et qu'elle ne comptait pas tuer le vampire pour autant. C'était donc cela l'ambiance si stressante de cette soirée, l'envie de sang de l'homme qui n'était attiré que par la pulsion de son sang dans ses artères. Comment avait elle fait pour ne pas s'en rendre compte ? Ne pas sentir son odeur de mort ? Son coeur qui ne battait pas aussi régulièrement que celui d'un humain ? Elle avait été trop distraite ce soir là, et on ne l'y prendrait plus, se reprit elle.


ps : désolée c'est pas fou (et juste oublie pas le nombre de mots :p )

_____________________________________________

But love doesn’t make sense.
Tu ne vois que ce que tu veux voir. Creuse, creuse encore... Tu verras qu'au plus profond de toi il y a plus que cela. Les grecs avaient raison. Connaîs toi toi même et tu connaîtras le monde et les dieux.
credit.wildheart


Revenir en haut Aller en bas

F*cking psycho

avatar
Sam Archer
F*cking psycho








Voir le profil de l'utilisateur http://lstwizzle.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 23/04/2015 MESSAGES : 478 + LIEU DE RESIDENCE : Inconnue
+ SITUATION OFFICIELLE : Photographe
+ SITUATION OFFICIEUSE : Vampire
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Affamé
RP en cours:

MessageSujet: Re: ❝ L’art de plaire est l’art de tromper ❞ Lun 28 Déc - 2:59

Ah mince effectivement, j'avais pas vu qu'il me manquait des mots, désolée :/



L'art de plaire est l'art de tromper
feat. Athéna Hale


« Certains hommes sont sans but logique. On ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains hommes veulent juste voir le monde brûler. »



Des griffes acérées s'enfonçaient à présent dans sa gorge, lui broyant la chaire et menaçant de lui ouvrir la carotide. Il était coincé entre la jeune femme qu'il pensait inoffensive et le mur. Dans d'autres circonstances cela aurait pu être hum... Délectable pour le vampire tordu, mais ne divaguons pas trop. Comment il s'était retrouvé dans cette position déjà ? Facile, il s'était laissé aveugler par sa soif éternellement insatisfaite et n'avait pas remarqué qu'il n'avait pas affaire à une pauvre petite humaine faible et fragile. Bon, d'accord. C'était mérité se dit-il un sourire narquois de retour sur son visage. Bah vous ne pensez tout de même pas qu'il allait se décomposer dans la frayeur et implorer un garou pour sa vie non ? Mais voyons c'est de Sam dont on parle, un vieux fou démuni de compassion, attiré par les jeux sadiques et la douleur. Un emmerdeur. Et comme tout emmerdeur qui se respecte, il s'était fait plein d'ennemis ces derniers siècles donc s'était déjà retrouvé dans tout un tas de situations périlleuses et inimaginables. Il avait subi de nombreux châtiments physiques : certains de ses ennemis avaient pratiquement la même originalité que lui quand il s'agissait de régler son compte à quelqu'un. Mais au final il s'en était toujours sorti, il n'y avait aucune raison que ça change. C'est pour ça qu'il n'avait pas peur d'une simple coyote pas même alpha, pas même imposante physiquement. En fait, il n'avait peur de rien, il était bien trop vidé pour s'en soucier.

- J'espère que tu ne comptais pas me manger vampire.

Un rire angoissant sortit soudain de sa gorge face aux menaces de la jeune coyote. Un rire fou, fidèle au personnage. Un peu comme le rire du Joker à vrai dire, pour ceux qui ont des références. Non non, je ne comptais pas te manger, je m'apprêtais juste à faire une petite démonstration de claquettes, rien de bien méchant -quoi qu'après réflexion...-. Bien sûr que j'allais te croquer imbécile et si j'en ai une nouvelle occasion je n'hésiterai pas, ne nous voilons pas la face ! Je suis un vampire, pas un chiot. Relevant la tête en même temps, Sam leva les mains à vitesse surnaturelle et attrapa le poignet de la coyote, l'obligeant à lâcher sa prise. Il le tordit jusqu'à ce qu'il puisse se dégager et le lui tordre dans le dos. Après tout il n'était plus exactement un bébé vampire de quelques décennies. Ceci fait, il s'approcha dangereusement près de son oreille.

« Question rhétorique n'est-ce pas ? Pourquoi mentirais-je à une jeune demoiselle ? Bien sûr que si, j'allais goûter à ton hémoglobine, la laisser couler lentement dans ma gorge jusqu'à ce que tes artères ne s'assèchent. Tu aurais sans doute adoré.  »

Juste pour le symbole, Sam passa ses crocs sur la peau de la fille sans pour autant la percer, avant de reculer et la libérer. Aussitôt son comportement redevint détaché, proche de ce qu'on pourrait décrire de normal. Plus de menace dans son regard, plus de défi dans ses yeux. Juste le vieil homme, pratiquement les mains dans les poches en attendant que son interlocutrice ne réagisse. Il est vrai que son sang ne lui faisait maintenant que plus envie, cela dit il n'y toucherai pas ce soir. Après tout il ne pourrait pas l'hypnotiser pour oublier cet épisode fâcheux, il ne voulait pas s'en encombrer pour le moment. Puis il n'avait pas vraiment envie de l'effrayer après tout, il était sincèrement curieux de savoir ce qu'elle faisait. Peut-être aurait-il dû attendre de la voir à l'œuvre avant de sauter sur sa nuque, mais bon. Il avait eu un petit faible, ça arrive à tout le monde n'est-ce pas ? Et enfin, il y avait toujours la menace de la morsure mortelle -ou au moins fichtrement douloureuse- qui coupait son plaisir.


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


_____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

Keeping control

avatar
Zéphyr Hale
Keeping control








Voir le profil de l'utilisateur http://nightacademy.forumgratuit.fr/

profileDATE D'INSCRIPTION : 20/06/2014 MESSAGES : 409 + LIEU DE RESIDENCE : Rue Spinelli | Manoir familial des Hale
+ SITUATION OFFICIELLE : Fac d'Histoire + Serveuse au saloon + Artiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Coyote-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : week end
RP en cours:

MessageSujet: Re: ❝ L’art de plaire est l’art de tromper ❞ Sam 16 Jan - 20:58


- I hate you

- I'm sure you don't.

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Athéna & Sammuel



La jeune femme avait réagi sous le coup de l'impulsivité sans vraiment réfléchir. A vrai dire elle ne comptait pas tuer le vampire. En réalité, Athéna n'avait jamais réellement tué quelqu'un, enfin pas de son plein gré. Elle était ce genre de garou qui ne voulait pas ôter la vie des gens, qui n'était ni sadique ni machiavélique ou ce genre de chose. Elle aimait être une garou mais aurait tout autant voulu être humaine, loin de ce monde de dangers. Cependant le vampire en face d'elle avait l'air de ce genre de créatures surnaturelles qui aimaient faire du mal, torturer puis assassiner leurs victimes. Un être sanguilonant cela ne faisait aucun doute. L'homme se mit à rire, d'un de ces rires qui glacent le sang, il se dégagea de l'emprise de la coyote et à vitesse surnaturelle lui fit une clef de bras, se retrouvant dans son dos. La coyote se rendit compte qu'elle n'aurait peut être pas du baisser sa garde. Mais bon, cet homme ne pouvait pas la manger, sans quoi elle trouverait le moyen de le mordre, pour qu'il souffre, bien qu'il ait plutôt l'air du genre d'homme aimant souffrir. Athéna avait déjà mordu un vampire, une fois, et elle s'était rendue compte qu'une morsure pouvait réellement faire de gros dégâts.

« Question rhétorique n'est-ce pas ? Pourquoi mentirais-je à une jeune demoiselle ? Bien sûr que si, j'allais goûter à ton hémoglobine, la laisser couler lentement dans ma gorge jusqu'à ce que tes artères ne s'assèchent. Tu aurais sans doute adoré. »

Il est vrai qu'elle avait une folle envie de se faire sucer le sang jusqu'à ce que mort s'ensuive. La jeune fille sentit les crocs froid de l'homme sur son cou. Elle frissonna. Peut être que cela avait une certaine attraction d'être mordue, juste une fois, juste pour ressentir l'effet que cela produisait sur son corps de garou, sur son corps d'humaine. Etait ce comme les effets de la drogue ? Ou différent ? Néfaste ? Elle chassa cette idée de son esprit. Le vampire s'était reculé et avait repris une apparence normale. Les griffes de la brune se rétracèrent et quelques secondes plus tard tout était redevenu "normal". Il y avait toujours une certaine tension dans la pièce mais les deux êtres avaient forme humaine et se regardaient sans vraiment se dévisager. Athéna se rapprocha du bureau, sentant qu'elle pouvait rester là un peu plus, et que Mr Archer ne lui ferait pas de mal. Elle attendit donc qu'il lui donne de quoi dessiner, car elle ne voulait pas rentrer chez elle sans les photographies qu'elle était venue chercher.


_____________________________________________

But love doesn’t make sense.
Tu ne vois que ce que tu veux voir. Creuse, creuse encore... Tu verras qu'au plus profond de toi il y a plus que cela. Les grecs avaient raison. Connaîs toi toi même et tu connaîtras le monde et les dieux.
credit.wildheart


Revenir en haut Aller en bas

F*cking psycho

avatar
Sam Archer
F*cking psycho








Voir le profil de l'utilisateur http://lstwizzle.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 23/04/2015 MESSAGES : 478 + LIEU DE RESIDENCE : Inconnue
+ SITUATION OFFICIELLE : Photographe
+ SITUATION OFFICIEUSE : Vampire
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Affamé
RP en cours:

MessageSujet: Re: ❝ L’art de plaire est l’art de tromper ❞ Dim 24 Jan - 18:26



L'art de plaire est l'art de tromper
feat. Athéna Hale


« Certains hommes sont sans but logique. On ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains hommes veulent juste voir le monde brûler. »



Il y eut un grand silence et un ange passa. Enfin, si cela avait réellement été un ange, autant dire que Sam ne serait plus ici, ce n'est qu'une expression stupide, sans doute inventée par une poignée d'humains qui pensaient avoir du style et de la poèsie, des philosophes du dimanche en somme. La tension était toujours de mise, cela dit on avait moins l'impression qu'elle pouvait être coupée au couteau à présent. L'ambiance s'était un peu assouplie et les deux êtres naturels ne se regardaient plus avec pour seule envie d'arracher la tête de l'autre. Un peu boudeur, le vampire avait aussi dû se rendre à l'évidence, il ne pourrait pas manger du coyote ce soir. Peut-être en rentrant il ferait une escale chez Littlesnow...

Finalement la fille était la première à sortir de cet état de pétrification qui semblait avoir duré des heures. Elle s'était innocemment rapprochée du bureau de Sammuel le balayant du regard en attente de quelque chose. Le propriétaire de ce meuble alors revenu à la raison devait avouer être toujours autant intrigué par ce que l'adolescente faisait et quelque part il s'était retrouvé content -ou l'émotion qui s'en rapprocherait le plus- qu'elle ne soit pas partie immédiatement face au danger. La demoiselle avait visiblement plusieurs cordes à son arc qui lui permettaient de piquer son intérêt au vif, attiser sa curiosité. Lentement il était allé de l'autre côté du bureau et avait ouvert un tiroir, un sourire espiègle aux lèvres, sans jamais lâcher le regard de la coyote, avant d'en sortir une grande veuille A3 et deux critériums, l'un étant plus gras que le second. Il les lui posa avant de s'accouder à son bureau, scrutant le moindre de ses gestes.

« Et bien, au travail ma chère, montre-moi tes talents cachés !  », dit-il taquin sans oublier d'illustrer ses paroles par un petit clin d'œil enjôleur.

Qu'allait-elle dessiner à présent ? Un loup, un coyote ? Quelque chose de lugubre comme elle semblait tant apprécier ? Allez soyons fous : un vampire ? Ou peut-être l'une des photos qu'elle avait pu voire dans cette boutique... Peut-être le suceur de sang regretterait-il d'avoir tenté de la vider de son plasma si précieux, ou peut-être que non. Maintenant, c'était elle qui avait la clef de son histoire et Sam espérait très sincèrement qu'elle ne le décevrait pas : il aimait être surpris.




Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


_____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

Keeping control

avatar
Zéphyr Hale
Keeping control








Voir le profil de l'utilisateur http://nightacademy.forumgratuit.fr/

profileDATE D'INSCRIPTION : 20/06/2014 MESSAGES : 409 + LIEU DE RESIDENCE : Rue Spinelli | Manoir familial des Hale
+ SITUATION OFFICIELLE : Fac d'Histoire + Serveuse au saloon + Artiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Coyote-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : week end
RP en cours:

MessageSujet: Re: ❝ L’art de plaire est l’art de tromper ❞ Mar 16 Fév - 20:37


- Je ne crois pas aux coïncidences

- Tout comme beaucoup ne croient pas au surnaturel.

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Athéna & Sammuel



Athéna réfléchissait. Et une personne de plus. Il y avait Lilou, Théo, John Matthews, probablement sa fille, et maintenant Mr Archer. Cinq personnes à WeirdFalls savaient qui elle était réellement, sans compter sa propre famille. Dont quatre étaient de potentiels dangers. Cet homme n'avait pas intérêt à divulguer quoi que ce soit sur elle. Ou alors elle se vengerait. Mais l'heure n'était pas aux plans de vengeance, l'heure était à l'art. Le vampire sortit de sa position de torpeur et se dirigea lentement vers son bureau. Les deux créatures ne se quittaient pas des yeux. Bien que tout ce soit calmé entre eux il n'y avait évidemment aucun climat de confiance. La coyote était sur ses gardes sans le montrer. Ils auraient pu sentir leurs peurs réciproques mais il n'y en avait aucune. L'homme lui tendit une feuille A3 et deux critérium. Athéna n'aimait pas utiliser les crayons des autres. En général il lui arrivait d'en réduire en miettes à force d'appuyer ou d'en machouiller l'autre bout. Mais bon, elle n'avait pas réellement d'autre choix pour le moment.

« Et bien, au travail ma chère, montre-moi tes talents cachés !  »

La jeune fille s'approcha du bureau auquel s'était accoudé le photographe.Elle se saisit d'un premier stylo et le fit rouler entre ses doigts un instant. Que dessiner ? Il y avait tellement de choses... Paysages ? Portraits ? Abstrait ? Athéna avait plein d'idées. Son hôte ne comprendrait probablement pas si elle dessinait le rêve et ce qu'elle appelait la dématérialisation des particules. C'était ce qu'elle entrevoyait de ce qui n'était pas. En clair ce qui existait pour elle entre deux endroits lors d'une téléportation. Par où les molécules passent ? Par cet endroit. Trop fouilli pour qu'il comprenne. Elle ferma les yeux, posa son crayon sur la feuille et visualisa l'ombre du mal s'étendre sur la terre. Comment représenter cela ? La coyote ouvrit les yeux et commença à dessiner. Sa main s'agitait sur le papier blanc et des traits noirs naissaient. La jeune fille se pencha un peu plus. Au bout de moins d'une dizaine de minutes elle se redressa et regarda son travail avec une moue mi satisfaite. Sur la feuille elle avait dessiné une multitude d'humains formant une masse informe tendant leurs bras vers une lumière masquée par une ombre surgissant des ténèbres, noire et profonde, qui commençait à les recouvrir peu à peu, mourant sur eux comme le ferait la nuit.

« Pas plus inspirée que ça. Je dirais que c'est la fatalité mourant sur un monde suppliant. Dali n'aurait pas donné un nom plus apporprié. »

Dit elle en pensant au grand peintre. Elle n'aimait pas ce qu'il faisait. Elle le trouvait fou, mais les fous étaient souvent les plus grands génies. Au grand damne de la dessinatrice. Il fallait parfois reconnaître le talent de certains grands maîtres. Même si Athéna trouvait que chacun avait sa propre interprétation de l'art. Elle reposa les critériums sur la table. Ils seraient probablement bientôt à remplacer. Quant au dessin, elle lui en faisait cadeau.

_____________________________________________

But love doesn’t make sense.
Tu ne vois que ce que tu veux voir. Creuse, creuse encore... Tu verras qu'au plus profond de toi il y a plus que cela. Les grecs avaient raison. Connaîs toi toi même et tu connaîtras le monde et les dieux.
credit.wildheart


Revenir en haut Aller en bas

F*cking psycho

avatar
Sam Archer
F*cking psycho








Voir le profil de l'utilisateur http://lstwizzle.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 23/04/2015 MESSAGES : 478 + LIEU DE RESIDENCE : Inconnue
+ SITUATION OFFICIELLE : Photographe
+ SITUATION OFFICIEUSE : Vampire
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Affamé
RP en cours:

MessageSujet: Re: ❝ L’art de plaire est l’art de tromper ❞ Jeu 18 Fév - 1:20



L'art de plaire est l'art de tromper
feat. Athéna Hale


« Certains hommes sont sans but logique. On ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains hommes veulent juste voir le monde brûler. »



La jeune fille semblant un peu hésitante au départ prit finalement possession des crayons proposés par le vampire et réfléchit un instant, les faisant tourner dans ses doigts. Prenant cet instant, Sam la laissa en paix, ne faisant aucun bruit, aucun son susceptible de la perturber. Enfin, elle se mit à s'activer sur sa feuille. Au départ bien évidemment, on avait aucune idée de ce dans quoi elle s'était lancée et c'était pour le photographe l'aspect le plus fascinant du dessin en général : lorsque seul l'auteur visualise sa création dans sa tête, que les premiers traits partent aléatoirement pour les spectateurs, calculés au millimètre près pour les artistes. Mais elle, savait-elle seulement où elle allait ou tentait-elle de le berner ? Non, cela se voyait dans ses yeux. La concentration, l'isolement. Elle était dans un autre monde, focalisée sur son outil avec lequel elle ne faisait plus qu'un. Il était devenu le prolongement de sa main. Maintenant pour elle seules deux choses ne comptaient : la feuille et son poignet. Le noir du carbone prenait maintenant le monopole de la feuille blanche, chaque nouveau trait donnant encore un peu plus de vie au dessin que le précédent. Le vampire était comme captivé par les mouvements de l'adolescente, hypnotisé par sa technique et le bruit des froissement de la mine de plomb sur le papier. En dix minutes environs, elle termina son œuvre et s'en écarta quelque peu. Il n'était pas non plus exceptionnel certes, mais c'était bien normal pour un dessin fait à l'improviste en si peu de temps, avec si peu d'outils, à une heure si tardive. On voyait tout de même la maîtrise de la jeune fille et autant dire que Sam s'en satisfaisait grandement, pratiquement jusqu'à regretter de l'avoir mise dans cette situation. Pratiquement. Parce que la compassion, il ne l'avait jamais apprise, il y avait toujours eu qu'un grand vide dans son cœur à cet emplacement.

« Pas plus inspirée que ça. Je dirais que c'est la fatalité mourant sur un monde suppliant. Dali n'aurait pas donné un nom plus approprié », dit-elle soudain d'une voie monotone.

Le dessin final représentait une masse de gens comme suppliants, levant les bras vers les derniers morceaux de lumière disparaissant de la Terre comme s'ils pouvaient la faire revenir. L'obscurité prenait possession du monde, c'était la fatalité, la fin inévitable vers laquelle tout le monde se dirigeait, contre laquelle on ne pouvait lutter. Cela représentait la déchéance, l'impuissance des êtres vivants face au monde. C'était très sombre, mais parfaitement ce dont se délectait le prédateur nocturne, ce qu'il tentait lui même de mettre en scène sur ses photographies. Ce dernier se retrouva d'ailleurs comme fasciné par cette fille toujours encore plus étonnante : une coyote adolescente, cultivée -ce qui était rare à cet âge il fallait l'avouer-, attirée par les choses sombres, possédant une technique magnifique et un style original pour le dessin. Et bien on pouvait dire qu'elle avait passé le test avec brio.

« Non, en effet, je pense qu'il n'aurait rien trouvé de mieux  », dit-il honnêtement tout en continuant de fixer la feuille autrefois blanche, maintenant noircie. Mais pourtant il gardait cet air modeste et amusé. C'était toujours de Sam dont on parlait, n'est-ce pas ?

Finalement il prit ses trois photographies en main et les regarda un instant en souriant, avant de s'approcher de la coyote.

« Tiens, tu n'as qu'à les garder toutes les trois, je t'en fais cadeau. En dédommagement pour avoir essayé de te manger.  », termina-t-il amusé tout en lui tendant les images. Oui, Sam avait été plus que satisfait par cette démonstration.



Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


_____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

Keeping control

avatar
Zéphyr Hale
Keeping control








Voir le profil de l'utilisateur http://nightacademy.forumgratuit.fr/

profileDATE D'INSCRIPTION : 20/06/2014 MESSAGES : 409 + LIEU DE RESIDENCE : Rue Spinelli | Manoir familial des Hale
+ SITUATION OFFICIELLE : Fac d'Histoire + Serveuse au saloon + Artiste
+ SITUATION OFFICIEUSE : Coyote-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : week end
RP en cours:

MessageSujet: Re: ❝ L’art de plaire est l’art de tromper ❞ Ven 11 Mar - 18:41


- Bonsoir du coup

- C'est en effet probable.

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Athéna & Sammuel



La dessinatrice guetta les réactions du photographe. Quand deux esprits artistiques se rencontrent... C'est toujours une grande chose. Il y avait une sorte de respect, comme quelque chose de privilégié, qui les avait liés : l'art. Seul un artiste peut comprendre que l'autre ne doit pas être dérangé pendant qu'il dessine, peint, prend une photo ou encore écrit. Archer avait totalement saisit cette notion et le besoin de silence de la jeune fille pour dessiner, et il avait respecté cela. Elle l'en remerciait donc intérieurement. En effet, il était resté à la fois silencieux et immobile, fixant probablement les traits qui apparaissaient sur le papier blanc, regardant peut êtrel a technique de la jeune fille, d'un oeil appuyé, si profond qu'un quelconque humain ne pourrait pas voir tout ce qu'il avait probablement vu.

« Non, en effet, je pense qu'il n'aurait rien trouvé de mieux  »

Etait ce un semblant de compliment ? Athéna fit comme si elle ne l'avait pas noté. Mais le vampire avait gardé une attitude mi distante mi amusée ce qui le rendait pour le moins mystérieux et attirant. L'adolescente regarda a nouveau son dessin. C'était pllus une esquisse qu'autre chose, le temps lui ayant manqué pour dessiner quelque chose de plus construits, de plus intéressant et de plus frémissant. Elle aimait ressentir des émotions en regardant ce qu'elle dessinait, ou peignait, et pour le moment, il n'y avait rien, ou seulement une pointe de sadisme, qu'elle décelait dans le charbon noir. L'homme attrapa les trois clichés qu'il avait déposé sur la table, alors qu'elle se demandait encore lequel elle pourrait bien choisir, et les lui tendit.

« Tiens, tu n'as qu'à les garder toutes les trois, je t'en fais cadeau. En dédommagement pour avoir essayé de te manger. »

Un cadeau ? Intéressant... Ce vampire était donc capable de gratitude. Ah oui il est vrai que la coyote avait presque fini par oublier qu'il avait tenté de la manger. Il est clair que leur relation n'était donc pas réellement partie du bon pied. Etait ce pour lui une sorte de tentative de rédemption, de pardon ? Le vampire qui lui faisait face n'avait pas l'air d'éprouver le besoin de se sentir pardonné, ni la moindre gêne à s'être trompée sur les origines de sa victime. Non décidemment, il n'était pas un homme à remords et cela se lisait sur son attitude désinvolte et à la fois sarcastique. La coyote attrapa les photos.

« Merci. Tu peux garder le dessin ou bien le jeter, fais en ce que tu veux il est à toi. »

Elle laissa son dessin sur le comptoire, n'ayant pas la prétention de penser qu'il pourrait le garder, lui qui en avait probablement rien à faire de ce dessin. Athéna se retourna et marcha calmement vers la porte, d'une démarche féline.

« Bonne soirée. »

Dit elle en faisant une halte alors qu'elle ouvrait la porte. Son "bonne soirée" avait probablement un double sens. Le sens commun de politesse, et le sens "je sais que tu vas probablement aller te nourrir sur quelqu'un d'autre alors profite, je ne cautionne pas ces actes de barbarie". En effet chaque mot prononcé avait à MysticFalls avait son importance, il fallait réfléchir à ce qu'on disait, pour survivre.

Athéna marcha le sur le trottoir, le long de la rue, et rentra chez elle. Elle déposa les clichés sur la table de l'entrée et ressorti dans la forêt pour une balade nocturne.

_____________________________________________

But love doesn’t make sense.
Tu ne vois que ce que tu veux voir. Creuse, creuse encore... Tu verras qu'au plus profond de toi il y a plus que cela. Les grecs avaient raison. Connaîs toi toi même et tu connaîtras le monde et les dieux.
credit.wildheart


Revenir en haut Aller en bas

F*cking psycho

avatar
Sam Archer
F*cking psycho








Voir le profil de l'utilisateur http://lstwizzle.tumblr.com/

profileDATE D'INSCRIPTION : 23/04/2015 MESSAGES : 478 + LIEU DE RESIDENCE : Inconnue
+ SITUATION OFFICIELLE : Photographe
+ SITUATION OFFICIEUSE : Vampire
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Affamé
RP en cours:

MessageSujet: Re: ❝ L’art de plaire est l’art de tromper ❞ Ven 29 Avr - 0:02



L'art de plaire est l'art de tromper
feat. Athéna Hale


« Certains hommes sont sans but logique. On ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains hommes veulent juste voir le monde brûler. »



La coyote sembla un instant surprise lorsque Sam lui offrit ses photographies, comme si elle ne s'y était pas attendue, que c'était la dernière chose au monde à laquelle elle aurait pu penser. Cette expression avait été infime, mais il n'avait fallu qu'une petite fraction de seconde au vampire pour la déceler dans la lueur des yeux d'Athéna. Après tout, il avait cette certaine fascination pour les sentiments, comment les interpréter, comment les copier. Ce qu'ils engendraient chez les individus. Ne dit-on pas que l'inconnu nous attire ? C'était parfaitement ce que représentaient les sentiments humains pour le suceur de sang : le néant. Il ne ressentait pas grand chose, rien de saint tout du moins. C'était sa personnalité, sa pathologie. La nature ne l'avait d'origine pas bien gâté, mais l'absence d'amour maternel qui aurait pu combler les vides n'avait fait qu'accentuer la chose et l'endurci au fil des siècles. A la fin, cette curiosité qu'il avait développée pour les expressions liées aux sentiments n'était-elle pas une vaine tentative de son subconscient pour se rapprocher d'une humanité qu'il n'avait jamais eue ? Et s'il ressentait bien les choses mais qu'il ne les comprenait tout simplement pas ? Qu'il avait besoin d'un intermédiaire ? Pourtant l'ombre de cette idée n'avait jamais traversé son esprit. Psychanalyse mise à part, était-ce si difficile que ça pour les autres d'imaginer qu'il pouvait de temps en temps se montrer généreux ? Par exemple en offrant des photos à une fille ..... Après avoir essayé de boire son sang. D'accord, c'était compréhensible au bout du compte, alors restons-en là.

D'un air détaché, la jeune fille avait simplement pris les images en question, pratiquement avec un haussement d'épaules et Sam la laissa faire.

« Merci. Tu peux garder le dessin ou bien le jeter, fais en ce que tu veux il est à toi. » , ajouta-t-elle calmement. Le contraste avec la situation de quelques minutes auparavant était incroyable, mais sans pour autant être choquant. Elle laissa sa feuille en évidence au milieu du bureau et tourna les talons pour partir, lâchant un "bonne soirée" assez sec et possédant une pointe de mépris. Un "bonne soirée" qui signifiait bien plus que ce qu'on pourrait croire. Elle n'aimait pas le vampire, elle n'aimait pas ses actions. L'expérience de ce soir ne l'avait visiblement pas enchantée plus que ça. Alors mademoiselle était une petite sainte ? Le vampire maintenant seul sourit sinistrement. Non, aucun cœur n'était pur. Il y avait au fond de chaque être l'attrait de l'interdit, l'attrait de l'obscurité. Chacun avait des désirs sombres cachés par son code moral. Le déni. La différence avec Sam ? C'est que lui n'avait aucune morale pour censurer ces fameux désirs et c'était ce qui rendait la vie plus intense à son goût. Sa cliente tardive devait sans doute vouloir sauver les apparences en faisant croire qu'elle était effectivement une sainte. Peut-être même qu'elle avait réussi à s'en persuader elle-même. Mais elle ne l'était pas. Personne ne l'était. Il n'y avait que des menteurs.

Rangeant le dessin dans un tiroir de son bureau, Sam avait remis sa veste de cuire sur son dos et rangé ses affaires avant de prendre lui aussi le chemin de la sortie. La nuit était lon d'être finie, il avait encore le temps de s'abandonner à ses instincts premiers, ses instincts de prédateur nocturne. Il avait alors verrouillé la petite boutique avant de se diriger vers le saloon où il comptait bien trouver une ou deux personnes imbibées d'alcool dont il pourrait boire le sang sans être importuné par des crocs ou griffes cette fois-ci, auquel cas ce ne serait vraiment pas sa soirée.


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA



[FIN]

_____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: ❝ L’art de plaire est l’art de tromper ❞

Revenir en haut Aller en bas

❝ L’art de plaire est l’art de tromper ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» ❝ L’art de plaire est l’art de tromper ❞» [Widget] Pour ou contre la creation d'un widget " Cet article a été voté et peut vous plaire""» Lollylol pour vous plaire !» Code allopass en panne.» Comment fais-ton pour déplacer un message lorsqu'un membres c'est tromper !



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Falls :: RP terminés-