Fin de la MaJ le 13 juin 2017. en savoir +

Le n°2 du Weird Diary vient de sortir ! Direction → ici !

Pensez à favoriser les chamans et les humains : )

Partagez|

Une rencontre qui change deux vies |New York |juin 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

rusé, espiègle, vif.

avatar
Pénélope Trepe
rusé, espiègle, vif.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 03/04/2014 MESSAGES : 330 + LIEU DE RESIDENCE : Street Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : écrivaine
+ SITUATION OFFICIEUSE : renard-garou
a little more ?

MessageSujet: Une rencontre qui change deux vies |New York |juin 2012 Sam 14 Nov - 16:40

Me promener dans New York ravivait des souvenirs, qu'ils soient bons ou mauvais. Mais la plupart était des bons souvenirs car j'avais grandis parmi ces grands bâtiments.
Je n'étais cependant pas là pour faire du tourisme mais retrouvé une enfant, une orpheline, Ayla qu'elle s’appelait. Je n'en connaissais pas plus sur elle. J'avais juste entendu parler de son histoire, celle d'une enfant dont les parents avaient été tués juste sous ses yeux alors qu'elle était cachée. Ayant eu aussi mes parents tués alors que j'étais encore jeune, je me sentais proche d'elle et voulais la retrouver. Ne serais ce que pour lui parler, savoir ses sentiments et la rassurer.
Je n'avais pas malheureusement pas beaucoup de temps, juste une journée. Si je ne l'avais pas trouvé d'ici ce soir, je devrais abandonner. En effet, j'étais normalement en promotion pour mon dernier livre et j'avais obtenu de mon éditeur qu'une seule journée de répit pour retrouver l'enfant. Il me fallait me hâter à la retrouver. Remontant ma sacoche sur mon épaule, j’accélérais le pas, observant la rue à l’affut d’une enfant seule qui ressemblerait à celle de la photo paru dans le journal.

-Ayla, où est tu.

New York était une grande ville, on pouvait facilement s’y perdre et y avoir des bricoles. Une enfant de 9 ans ne devrait pas être laissé ainsi à la merci du monde extérieur, du moins pas seule. A y réfléchir, j’étais une urgence de la retrouver. J’avais déjà fait tous les orphelinats, le secteur de sa maison, la forêt de mon enfance, rien, nul part. Maintenant elle ne pouvait être que dans les rues, à errer.
Midi sonna, et toujours pas de Ayla en vue. Alors que je m’apprêtais à rentrer dans un petit café, je l’aperçus de l’autre côté. Du moins cela devait être elle, elle ressemblait à la photo. Revigoré, je me mis à traverser la rue à toute vitesse et la rattrapa un peu plus loin.

-Ayla…

Je m’agenouillais face à elle et remis doucement l’une de ses mèches en place avant de la regarder doucement.

-Ca va aller ? Je m’appelle Pénélope mais tu peux m’appeler Penny si tu veux.

Je lui souris doucement avant de me relever et la prendre délicatement dans mes bras.

-Viens, on va manger, il est l’heure. Je te laisserai repartir après si tu veux.

Tout en la serrant contre moi pour la protéger, je me remis à traverser la rue pour rejoindre le trottoir d’en face. J’étais soulagée, je l’avais enfin retrouver, elle n’était plus seule.

_____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Chasseuse de Bane sauvage

avatar
Ayla Trepe
Chasseuse de Bane sauvage








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 13/11/2015 MESSAGES : 87 + LIEU DE RESIDENCE : Street Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : une simple petite écolière ordinaire et sans importance
+ SITUATION OFFICIEUSE : apprentie chasseuse guidée par la vengeance
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : en cours
Disponibilités RP :
RP en cours:

MessageSujet: Re: Une rencontre qui change deux vies |New York |juin 2012 Sam 14 Nov - 17:23





1

Une rencontre qui change deux vies
Mwith Penelope TrepeN

Seule. Seule. Seule. Seule. Seule et triste et choquée et... En fait, Ayla était tout cela à la fois. Elle ne savait plus du tout où elle en était. Elle ne savait plus rien. Plus rien du tout... Comment cela avait put arriver? Qui pouvait bien faire une chose pareil ? Qui ? Pourquoi ? Elle ne savait plus. Elle ne savait pas.

Ayla marchait sans vraiment savoir où elle allait, fuyant sa maison, fuyant le monde de peur d'être attaquée à son tour et tuée sans pitié. Ses parents étaient morts, assassinés par un monstre dont le nom lui était inconnu... mais pas le visage. Elle saurait le reconnaitre si un jour son chemin croise celui de cet homme. Et elle ne le raterait pas. Il allait payer pour ce qu'il avait fait, il allait le payer...
Mais que pouvait bien faire une fillette de 9 ans à peine, face à un monstre pouvant tuer d'un seul coup de main ? Elle ne savait plus. Elle ne savait pas.

Ayla rentrait dans toutes les personnes qu'elle croisait, regardant ses pieds et ignorant le monde qui lui criait de faire attention où elle allait. Personne ne s'inquiétait. Personne ne se souciait d'elle et de ses problèmes. ils ne s'intéressaient qu'à eux et à leur petite vie tranquille. Qu'à leur petite personne...
Une larme coula le long de sa petite joue légèrement rosie par la tristesse et la colère.

Où allait-elle ? Elle ne savait pas, et avant de regarder autour d'elle pour voir où est-ce qu'elle était, une voix l'interpella, chuchotant son nom avec un léger soupire de soulagement.
Qui est-ce ? se demanda-t-elle alors.

" Ça va aller ? Je m’appelle Pénélope mais tu peux m’appeler Penny si tu veux. " ajouta la femme qui s'agenouillait en face de la gamine.

Qui était-elle ? s'interrogea une nouvelle fois Ayla, surprise qu'une adulte qu'elle ne connaissais pas lui adresse la parole. Elle avait l'air gentille, ses cheveux bruns volant aux vents chatouillaient le visage de la petite fille et la femme la regardait d'un air presque inquiet. Mais pourquoi ça ?
Mais avant qu'elle puisse lui demander ce qu'elle lui voulait, la brune se leva et vint délicatement serrer Ayla dans ses bras. Elle se contracta sous le coup de la surprise et de la méfiance: elle ne pouvait plus faire confiance à n'importe qui, plus maintenant. Néanmoins, sans doute par manque de présence maternelle, la fillette céda, et se laissa faire, se blottissant contre le corps chaud de son interlocutrice.

" Viens, on va manger, il est l’heure. Je te laisserai repartir après si tu veux. lui sourit-elle gentillement.

A ces mots, son ventre gargouilla et elle rougit légèrement: cela faisait plusieurs jours qu'elle n'avait pas mangé -par manque d'argent- et elle ne refusa pas l'étreinte de la femme qui s'était intéressée un temps soi peu à elle.
La misère et la solitude étaient finies, Ayla allait enfin pouvoir se reposer sans crainte...

U


Dernière édition par Ayla Trepe le Sam 19 Déc - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

rusé, espiègle, vif.

avatar
Pénélope Trepe
rusé, espiègle, vif.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 03/04/2014 MESSAGES : 330 + LIEU DE RESIDENCE : Street Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : écrivaine
+ SITUATION OFFICIEUSE : renard-garou
a little more ?

MessageSujet: Re: Une rencontre qui change deux vies |New York |juin 2012 Sam 14 Nov - 18:16

Elle avait eu l’air surprise quand je lui avais parlé, ce que je comprenais. Elle ne me connaissait pas et je lui adressais la parole sans prévenir. Et dès que je l’avais pris dans mes bras elle s’était contracté, sans doute suspicieuse face à mon geste mais elle se détendit bientôt et se blottit contre moi. Tout en caressant ses cheveux, je lui murmurais des mots doux pour la rassurer. Son petit ventre gargouilla et je souris doucement, légèrement amusée.

-Tout va bien se passer Ayla, je suis là à présent.

Je la reposais doucement sur le sol devant le restaurant mais gardai mon bras autour de son bras pour lui montrer que je ne la laissais pas tomber.

-Viens, on rentre

Je l’entrainai doucement dans l’établissement et allais m’asseoir à une table éloigné des autres pour qu’on soit tranquille. M’installant après m’être assuré qu’elle-même était bien installée, je pris doucement sa petite main par-dessus la table et la regarda.

-Comme je te l’ai dit, je m’appelle Pénélope mais mes amis m’appellent Penny. Je suis écrivaine. J’ai entendu parler de ce qu’il s’était passé et je voulais te retrouver. J’ai grandis à New York et je sais que c’est une ville dangereuse pour un enfant. J’ai eu peur pour toi princesse.

Serrant sa menotte, je lui souris doucement avant de sortir mon carnet pour quand j’écris des idées qui me viennent. Je lui tendis avec des crayons avant de reprendre sa main et en caresser le dos.

-Si tu ne veux pas parler, je comprendrais et le respecte. Je te laisse ce carnet et ces crayons. Ils sont tout neufs et comme ça tu pourras écrire ou dessiner si tu en a besoin.

Je la regardais, essayant de la rassurer mais les yeux brillant des larmes que je retenais, me reconnaissant dans son air perdu et son attitude. J’avais ressenti les mêmes émotions qu’elle quand papa et maman étaient mort, tués par des chasseurs.
Le serveur arriva et je commandai juste de l’eau pour moi et un immense verre de jus de fruits pour ma petite protégée avant de reporter mon attention sur elle, la couvant du regard.

-Je sais que tu ne veux peut être pas me faire confiance, je comprends, mais je te promets que je ne te veux aucun mal. Tu es si innocente malgré tout ce que tu a enduré.

Je me comportais instinctivement comme une mère envers elle, je voulais la protéger. Elle méritait plus que ce qu'elle a vécu

_____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Chasseuse de Bane sauvage

avatar
Ayla Trepe
Chasseuse de Bane sauvage








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 13/11/2015 MESSAGES : 87 + LIEU DE RESIDENCE : Street Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : une simple petite écolière ordinaire et sans importance
+ SITUATION OFFICIEUSE : apprentie chasseuse guidée par la vengeance
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : en cours
Disponibilités RP :
RP en cours:

MessageSujet: Re: Une rencontre qui change deux vies |New York |juin 2012 Sam 14 Nov - 19:15





1

Une rencontre qui change deux vies
Mwith Penelope TrepeN

La femme -Penelope- reposa la fillette sur le sol en béton juste en face du restaurant dans lequel elle était beaucoup allée avec ses parents. Avant l'accident. Il y avait trop de souvenirs ici, des bons comme des mauvais, des rigolades, comme des disputes. Néanmoins, Ayla suivit la jeune femme qui lui avait entouré le bras, la protégeant d'une certaine manière.

" Viens, on rentre " lui dit-elle, rassurante.

Ayla la suivit, trottinant légèrement derrière elle, guidée à l'intérieur de la bâtisse par le bras, toujours enroulé autour d'elle. Malgré que la gamine connaissait déjà l'endroit, elle ne put s'empêcher de regarder autour d'elle, se souvenant de chaque recoins où ses yeux se posaient. Le moindre mur, la moindre chaise, la moindre table lui rappelait ses défunts parents et une larme ne put être ravalée: elle coula lentement le long de sa joue pour finir par s'échouer contre son vêtement léger.

Penelope entraina la petite vers une table plus éloignée des autres et la fit asseoir en face d'elle. Ayla s'exécuta sans broncher, sa faim dictant sa conduite: son ventre ne cessait de gargouiller depuis que la femme lui avait parlé de nourriture. La gamine s'essuya avec rage le visage maintenant couvert de larme et posa son regard empli de tristesse dans celui, calme, de la femme en face d'elle. Cette dernière approcha sa main de celle d'Ayla, la rassurant par un contact qu'elle n'avait plus eu depuis un bon moment.
Cela faisait-il vraiment longtemps qu'elle errait dans les rues sans but? Combien de jours exactement? De mois peut-être? Elle ne savait plus et était encore perdue... Ses pensées filaient à une vitesse impressionnante dans son esprit, mais elle fut vite interrompue.

" Comme je te l’ai dit, je m’appelle Pénélope mais mes amis m’appellent Penny. Je suis écrivaine. J’ai entendu parler de ce qu’il s’était passé et je voulais te retrouver. J’ai grandis à New York et je sais que c’est une ville dangereuse pour un enfant. J’ai eu peur pour toi princesse. lui expliqua-t-elle doucement.

Peur pour elle? Jamais personne -après l'accident- ne s'était occupé d'elle: lors de l'enterrement, ils ne s'étaient pas souciés de la gamine, s'intéressant plutôt sur la question de l'héritage, prétextant qu'Ayla était trop jeune pour recevoir quoique ce soit. N'importe quoi !
A ces paroles, la fillette sourit timidement, détournant son regard et observant une nouvelle fois les alentours.

L'écrivaine sortit soudainement un carnet de feuilles blanches de sa sacoche puis des crayons qu'elle donna à la petite fille.

" Si tu ne veux pas parler, je comprendrais et le respecte. Je te laisse ce carnet et ces crayons. Ils sont tout neufs et comme ça tu pourras écrire ou dessiner si tu en a besoin. " lui expliqua une nouvelle fois Penelope.

Écrire? Dessiner? Elle ne savait pas quoi faire exactement, cependant, pour faire plaisir à la femme, elle saisit un crayon et le regarda attentivement, avant de regarder sa feuille. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien dessiner?

Puis, une idée germa dans son esprit, nette et précise... elle savait quoi faire. Qui faire !
Mais elle ne commença pas tout de suite: la brune continua de parler, sa voix calme rassurant de plus en plus la fillette.

" Je sais que tu ne veux peut être pas me faire confiance, je comprends, mais je te promets que je ne te veux aucun mal. Tu es si innocente malgré tout ce que tu a enduré.

Ayla lui sourit pour la rassurer à son tour: elle lui faisait confiance.
Puis elle reprit délicatement un crayon, posa sa main sur sa feuille puis gribouilla, les traits se regroupant les uns après les autres pour former un visage : SON visage.

U


Dernière édition par Ayla Trepe le Sam 19 Déc - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

rusé, espiègle, vif.

avatar
Pénélope Trepe
rusé, espiègle, vif.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 03/04/2014 MESSAGES : 330 + LIEU DE RESIDENCE : Street Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : écrivaine
+ SITUATION OFFICIEUSE : renard-garou
a little more ?

MessageSujet: Re: Une rencontre qui change deux vies |New York |juin 2012 Dim 15 Nov - 17:51

Quand je vis ses larmes, je me maudis. Je n’avais pas fait preuve de tact avec la pauvre pucinette. Elle ne m’en tint cependant pas rigueur, acceptant mon étreinte. Elle semblait tout de même loin de moi, perdue dans ses pensées. Elle semblait si loin, si innocente aussi. Mais mon cœur se réchauffa en la voyant sourire. Je viens porter ma main jusqu’à sa joue que ej caressais.

-Tu es si belle quand tu souris.

Je lui souris à mon tour, attendrie par sa bouille enfantine. Si j’avais un enfant, je souhaiterais qu’il soit comme elle. Mais ce n’était pas prêt d’arriver, n’ayant pas encore de mari, ni même d’amant.
Elle regarda quelques instant sa feuille avant de me regarder, l’air indécise. Je m’apprêtais à lui demander ce qui n’allait pas quand elle sembla avoir trouvé l’inspiration et me sourit largement. Il n’y avait pas à dire, elle était belle quand elle souriait, un vrai petit ange. Elle reprit son crayon et se mit à dessiner. Pendant qu’elle était occupée à cela, nos collations arrivèrent. Ne souhaitant pas la déranger, je mis de côté son verre et commença à boire l’eau que j’avais commandé. Je me stoppais net en pleine déglutition, frappé par une idée. Reposant doucement mon verre, je sortis mon carnet d’idées et écrivis l’idée qui venait de me traverser l’esprit à l’instant. Cela fait, je le refermais et regardais ma protégée, encore plongé dans son dessin.

-Ayla, excuse-moi de te déranger, mais il nous faut commander. Tu veux manger quoi princesse. Prend ce qu’il te plait, n’hésite pas.

Je lui tendis le menu en souriant pour qu’elle puisse lire ce qui était noté et fasse son choix. Je fis de même avec mon propre menu avant de le reposer et attendre son aval. Je lui souris avant de venir l’embrasser sur le front, les larmes aux yeux.

-Tu me rappelle tellement moi quand j’étais enfant et dans la même situation que toi.

Je vins m’agenouiller à ses côtés et ne pus retenir un élan de tendresse, la serrant contre moi. Bientôt je pleurai dans ses bras, ne pouvant me retenir. Elle me rappelait tellement la Pénélope enfant qui avait aussi perdu ses parents.

-Excuse-moi, c’est que tu me rappelle l’épreuve que j’ai passé quand j’ai aussi perdu mes parents

Je me relevais doucement et rejoignis ma place en essuyant mes yeux, l’air ailleurs.

_____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Chasseuse de Bane sauvage

avatar
Ayla Trepe
Chasseuse de Bane sauvage








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 13/11/2015 MESSAGES : 87 + LIEU DE RESIDENCE : Street Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : une simple petite écolière ordinaire et sans importance
+ SITUATION OFFICIEUSE : apprentie chasseuse guidée par la vengeance
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : en cours
Disponibilités RP :
RP en cours:

MessageSujet: Re: Une rencontre qui change deux vies |New York |juin 2012 Ven 20 Nov - 22:27





1

Une rencontre qui change deux vies
Mwith Penelope TrepeN

Dessiner. Dessiner. Son visage. Ses yeux. Ses cheveux surtout: inhabituels. Des sortent de... dreds? Oui, c'est ça ! Des dreds.
L'homme qu'elle était en train de dessiner apparaissait peu à peu sur sa feuille maintenant remplie de traits noirs. Ayla ne s'arrêtait pas, même pas pour regarder l'écrivaine. Plongée dans son dessin, elle eut juste l'oreille assez attentive pour l'entendre lui dire:

" Ayla, excuse-moi de te déranger, mais il nous faut commander. Tu veux manger quoi princesse. Prend ce qu’il te plait, n’hésite pas. "

La femme lui tendit la carte du menu avant de lui sourire et de lui faire un bisou sur le front. Elle la regardait, les yeux emplis de larmes et le reflet d'une tristesse profonde dans le regard.

" Tu me rappelles tellement moi quand j’étais enfant et dans la même situation que toi. " dit-elle alors, d'une voix plaintive.

Alors comme ça elle aussi elle a vécu quelque chose de similaire ? Ayla ne put s'empêcher d'être triste pour elle... et de se souvenir de sa propre détresse. Mais cette fois, elle ne lâcha aucune larme: elle en avait assez de paraitre faible et pleurnicharde -même si les circonstances jouaient également. Elle regarda donc la brune avec détermination et lui sourit chaleureusement.

Elle se leva soudainement afin de s'approcher de la gamine et la serra dans ses bras. Elle pleurait désormais à chaudes larmes.

" Excuse-moi, c’est que tu me rappelles l’épreuve que j’ai passé quand j’ai aussi perdu mes parents "

Elle connaissait cette tristesse, elle la connaissait et c'est pour cela qu'elle serra à son tour l'écrivaine dans ses bras. Cette dernière se releva non sans lui lancer un petit sourire au passage. Elle se rassit et le regard perdu dans le vague, elle essuyait ses yeux mouillés.
Afin de la rassurer et de lui faire changer les idées, Ayla décida de commander quelque chose.

" J'ai envie... de quelque chose...de sucré ! " lui dit-elle de sa voix cristalline.

Oui. C'est de ça qu'elle voulait: un truc sucré qui lui remplirait son estomac vide.

Puis elle continua son dessin, laissé en suspend, avec encore plus de détermination que lorsqu'elle avait commencé.

U


Dernière édition par Ayla Trepe le Sam 19 Déc - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

rusé, espiègle, vif.

avatar
Pénélope Trepe
rusé, espiègle, vif.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 03/04/2014 MESSAGES : 330 + LIEU DE RESIDENCE : Street Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : écrivaine
+ SITUATION OFFICIEUSE : renard-garou
a little more ?

MessageSujet: Re: Une rencontre qui change deux vies |New York |juin 2012 Sam 5 Déc - 19:32

Alors que j'étais perdue dans mes pensées, une petite voix vint les traverser pour arriver jusqu'à mon cerveau. On me parlait.

" J'ai envie... de quelque chose...de sucré !"

Ayla, cette chère petite Ayla. Je ne pouvais pas me morfondre, je devais m'occuper d'elle. Elle avait besoin de moi, je ressasserais tous mes souvenirs plus tard.
Sortant de mes ruminations, je lui souris avant de commander tout ce qui était sur la carte en sucré ainsi que des frites pour moi. Comme ça elle aurait le choix de repas et pourrait se faire plaisir. Et quelque chose me disait que je ne serais pas la seule à manger mon repas.
Cela fait, je me mis à écrire un passage qui venait de me traverser l’esprit pour mon prochain livre avant de relever la tête vers elle pour observer ce qu’elle faisait. Penchée sur sa feuille, son crayon à la main, elle dessinait quelque chose.
La regardant dessiner, je remarquais qu'elle dessinait un visage, et au vu de l'allure et du fait qu'il était à l'envers, il me rappelait vaguement quelqu'un. Après tout je pouvais me tromper. Cependant, je ne lui en dis rien et souris. Je ne voulais pas l’inquiéter plus que cela. Et puis elle risquait de prendre peur si je lui avouais que je connaissais l’homme, je ne lui en dirais donc rien. Je me contentai donc de lui sourire et la questionné sur l’identité de l’homme.

-Qui est-ce princesse. Ton papa ?

Je lui montrais son dessin, sincèrement curieuse de savoir. Si c'était bien la personne que je pensais, comment la connaissait elle. Si ma supposition était vrai, cela voudrais donc dire que l’homme auquel je pensais avait des secrets, en l’occurrence une fille cachée. Décidément à Weird Falls les apparences étaient trompeuses.

Le serveur arrivant avec notre commande, je sortis à nouveau de mes pensées pour me reculer avant de le remercier et entamer mes frites. Je n’allai pas plus loin dans mon repas car ma poche vibra, mon éditeur. Décrochant, je m’excusais un instant auprès de Ayla et sortis de table pour continuer ma discussion.
Tout en veillant sur elle de loin, je conversais avec lui pour régler quelques détails pour le lendemain et l’informer que j’avais retrouvé Ayla et que donc le lendemain je serais fidèle à mon poste. Raccrochant, je la rejoignis à nouveau pour finir de manger.

_____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Chasseuse de Bane sauvage

avatar
Ayla Trepe
Chasseuse de Bane sauvage








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 13/11/2015 MESSAGES : 87 + LIEU DE RESIDENCE : Street Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : une simple petite écolière ordinaire et sans importance
+ SITUATION OFFICIEUSE : apprentie chasseuse guidée par la vengeance
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : en cours
Disponibilités RP :
RP en cours:

MessageSujet: Re: Une rencontre qui change deux vies |New York |juin 2012 Sam 19 Déc - 18:10





1

Une rencontre qui change deux vies
Mwith Penelope TrepeN

Après lui avoir lancé un sourire, l'écrivaine commanda. Le petit ventre de la gamine grogna, mais cette dernière n'y fit pas attention, trop occupée à dessiner le monstre qui avait attaqué sa famille. Ses traits devinrent de plus en plus précis: Ayla adorait dessiner depuis qu'elle était toute petite (enfin, encore plus petite qu'elle ne l'était déjà). Elle était sûre qu'avec ce dessin, des personnes qui connaissaient le monstre sauraient le reconnaître dès qu'ils poseraient leur yeux sur cette feuille.

Elle était assez fière du résultat, mais aurait préférée ne jamais le faire... ne jamais l'avoir rencontré... Ayla regarda Pénélope: la brune regardait attentivement le dessin de la gamine et un reflet étrange passa devant ses yeux. Est-ce qu'elle le connaissait? Si oui, est-ce pour cela qu'elle l'avait cherché? Est-ce qu'Ayla était en danger avec elle? Est-ce que -contrairement à ce qu'elle avait cru- le monstre l'avait vu mais n'avait rien dit? Non, non, c'était impossible... Cette femme n'avait pas le visage de quelqu'un de méchant...

Ses questions se stoppèrent nettes à la seconde où l'écrivaine lui posa une question.
"Qui est-ce princesse. Ton papa ?" lui demanda-t-elle tout en montrant le visage de l'homme.

Alors, elle ne le connaissait pas? Ou alors, elle n'en dit rien... Ayla resta méfiante mais n'eut pas le temps de lui répondre: le serveur arriva chargé d'assiettes contenant de la nourriture qui fit se réveiller le ventre de la fillette une nouvelle fois. Elle fixa le serveur poser son chargement sur la table, puis prit une assiette et attaqua sans attendre. Elle revivait. Elle sentait les mets caresser sa langue et descendre dans sa gorge.

Elle sourit, puis entreprit de prendre une autre grosse bouchée: ses joues se gonflèrent à cause de la nourriture amassée et rosirent légèrement au fur et à mesure que la fillette reprenait des forces.

Un téléphone vibra, et Pénélope décrocha puis s'excusa auprès de la gamine avant de s'éloigner afin de répondre à son interlocuteur. Ayla continuait de manger, se remplissant le ventre, ne s'arrêtant que pour prendre de grande inspiration, puis continuant encore et encore. Enfin, lorsqu'elle ne put rien avaler d'autre, elle s'affala sur sa chaise, la tête dirigée vers le plafond, et soupirant longuement. Elle ferma les yeux, et attendit que son mal de ventre passe.

Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas aussi bien mangé... depuis la mort de ses parents en fait... Cela faisait combien de temps maintenant? Plusieurs jours? Plusieurs mois? Elle ne savait plus et s'en fichait: ce qui comptait maintenant, c'était de retrouver le monstre!

L'écrivaine revint enfin et retourna à sa place, commençant son assiette. Elle fut surprise de voir qu'Ayla avait engouffré presque tout ce que le serveur leur avait apporté. Cette dernière lui sourit, et redevint sérieuse soudainement... Pénélope voulait savoir qui "il" était... Elle pourrait peut-être l'aider à le retrouver...?

"Cet homme... c'est le monstre qui a... qui a tué mes parents." lui annonça-t-elle après avoir hésité un bon nombre de minutes.

Maintenant que l'écrivaine savait.. allait-elle l'aider? Ou alors était-elle une amie de ce monstre et allait l'amener à lui sans aucune forme de pitié?

U

_____________________________________________



Ayla Trepe

Fiche  •  Liens  •  RPs         © Lio
Revenir en haut Aller en bas

rusé, espiègle, vif.

avatar
Pénélope Trepe
rusé, espiègle, vif.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 03/04/2014 MESSAGES : 330 + LIEU DE RESIDENCE : Street Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : écrivaine
+ SITUATION OFFICIEUSE : renard-garou
a little more ?

MessageSujet: Re: Une rencontre qui change deux vies |New York |juin 2012 Sam 6 Fév - 12:44

Quand je revins m'installer, elle avait littéralement englouti son déjeuner, ce qui me surpris. Elle devait vraiment avoir faim. Et au vue de sa position, un petit peu mal au ventre. M'asseyant de nouveau, je la regardais, le sourire sur les lèvres. Elle avait l'air adorable comme ça, innocente, tel qu'elle devrait être à son âge.

-Eh ba, on dirait que tu t'est régalé.

Je ris doucement avant de lui tendre mon assiette, l'invitant à piocher dedans sans vergogne.

-Sers toi si tu a encore faim, je peut nous commander autre chose si besoin est, ce n'est pas un soucis.

Je picora dans mon assiette avant de me stopper net. Le con ! J'avais l'identité de la personne qui était sur son dessin et voilà qu'elle me rajoutait une variante. C'était son monstre, celui qui avait tué ses parents. Bane avait tué sa famille. Mais comment cela était il possible. Et comment j'allais lui expliquer cela. Elle risquait de me prendre pour une folle ou au choix me fuir, refusant d'avoir à faire avec moi vu que je connaissais celui qui l'avait rendu orpheline. Il me fallait donc agir avec prudence, tact et ne pas la braquer.

- Je....je le connais. Et ce que tu m'apprend me surprend vivement. Mais je ne remet pas en cause ta parole, loin de là. Tu peut m'en dire plus sur lui ? Tu l'avais déjà vu ? Il était déjà venu à la maison ? Tu n'est pas obligé de me répondre si tu ne veut pas, je veut juste comprendre ce qu'il a fait, s'il connaissait papa et maman avant.

J'était un peu inquiète. Il était connu pour être violent donc s'il l'avait vu, elle était peut être en danger. Mais en même temps, si ce n'était pas le cas, nous avions un avantage sur lui, ce qui était loin de me déplaire. Certes il était discret, ne causant de soucis à personne si ce n'est ceux qui lui devait de l'argent mais je ne l'appréciais tout de même pas, lui et son mauvais caractère. Une vraie brute de décoffrage, pas une once de diplomatie. Alors savoir qu'il avait du sang sur les mains, cela n'arrangeait pas sa réputation et mes sentiments envers sa personne.

_____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Chasseuse de Bane sauvage

avatar
Ayla Trepe
Chasseuse de Bane sauvage








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 13/11/2015 MESSAGES : 87 + LIEU DE RESIDENCE : Street Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : une simple petite écolière ordinaire et sans importance
+ SITUATION OFFICIEUSE : apprentie chasseuse guidée par la vengeance
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : en cours
Disponibilités RP :
RP en cours:

MessageSujet: Re: Une rencontre qui change deux vies |New York |juin 2012 Mar 9 Fév - 14:56





1

Une rencontre qui change deux vies
Mwith Penelope TrepeN

Quelques minutes s'écoulèrent avant que l'écrivaine ne réagisse vraiment. Très vite une expression de stupeur apparut sur son visage et ses yeux s'écarquillèrent doucement au fur et à mesure que l'information fasse son chemin jusqu'à son cerveau. Elle fixait le dessin de la gamine comme s'il allait s'envoler d'un instant à l'autre pour disparaître dans la nature, faisant disparaître par la même occasion le visage du "monstre". Les yeux d'Ayla changeaient de direction, allant de sa feuille au visage de sa sauveuse. D'après sa réaction, elle le connaissait... Mais était-ce bon pour la fillette? Après tout, l'écrivaine pouvait très bien être une complice de ce type, non?

" Je....je le connais. Et ce que tu m'apprends me surprends vivement. Mais je ne remets pas en cause ta parole, loin de là. Tu peux m'en dire plus sur lui ? Tu l'avais déjà vu ? Il était déjà venu à la maison ? Tu n'es pas obligée de me répondre si tu ne veux pas, je veux juste comprendre ce qu'il a fait, s'il connaissait papa et maman avant. " finit-elle par dire au bout d'un certain temps.

A toutes ses questions, Ayla répondait par la négative, hochant négativement la tête d'un air penaud. Non elle ne le connaissait pas. Non elle ne l'avait jamais vu. Mais c'était bien ça le problème : pourquoi avait-il attaqué si ses parents ne le connaissait pas non plus? Pourquoi les avait-il tué sans raisons valables? Est-ce qu'il était juste fou? Y avait-il des informations qu'elle ignorait? Ayla n'était qu'une enfant, une enfant tourmentée par des événements qu'une fillette de 9 ans ne devrait jamais avoir à vivre. Et pourtant, le destin avait été cruel et sans pitié. La privant de ses parents.

" Il ne m'a pas vu... J'étais bien cachée. Mais moi je pouvais le voir... C'était bizarre, parce que j'ai cru voir un.... un animal? Mais j'ai cligné des yeux, et après, c'était un homme... Je comprends pas...... " pleurnichait la brune tout en s'essuyant les yeux de ses petites mains.

Elle avait bien vu quelque chose d'étrange que son petit esprit d'enfant ne pouvait comprendre. Ses souvenirs étaient flous et elle ne se rappelait que du sang, du visage de ses parents tordu par la douleur, et celui, barré d'un sourire sauvage, de l'autre. Tout c'était passé très vite, et rapidement un long silence avait empli la salle à manger dans laquelle se trouvait un instant plus tôt la famille, heureuse. Le carrelage était recouvert de sang poisseux, colorant les souvenirs de la gamine. Elle ne voyait plus que ça lorsqu'elle fermait les yeux. Du rouge. Elle détestait cette couleur.

" Si vous le connaissez, vous pouvez m'aider non ? lui demanda alors Ayla, ses yeux empli de tristesse, Vous pouvez m'aider à comprendre ! "

U

_____________________________________________



Ayla Trepe

Fiche  •  Liens  •  RPs         © Lio
Revenir en haut Aller en bas

rusé, espiègle, vif.

avatar
Pénélope Trepe
rusé, espiègle, vif.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 03/04/2014 MESSAGES : 330 + LIEU DE RESIDENCE : Street Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : écrivaine
+ SITUATION OFFICIEUSE : renard-garou
a little more ?

MessageSujet: Re: Une rencontre qui change deux vies |New York |juin 2012 Sam 19 Mar - 23:27

Je soupirais de soulagement quand je la vis répondre négativement à toutes mes questions. C’était déjà ça. Il ne connaissait pas son identité vu qu’il semblait avoir frappé au hasard. Pauvre petite pitchoune, j’imaginais ce qu’elle avait vécu. Me levant dès qu’elle commença à pleurer, je l’enlacais contre moi en la berçant doucement.

- C’est un bon point alors qu’il ne t’a pas vu. Il ne sait donc pas que tu existes. Et ce que tu as vu n’est pas une illusion Ayla. Du moins en partie. Quand je t’aurais tout expliqué, tu comprendras mieux. Mais tu dois me promettre de ne pas avoir peur. Je ne veux pas que tu aies peur, de moi ou même de d’autres personnes que tu pourrais rencontrer qui serait dans la même situation que moi.

Je le regardais en essuyant ses petits yeux mouillés, un instinct maternel que je n’avais jamais rencontré par le passé envers elle.

- Je vais t’aider à le retrouver. Il habite dans la même ville que moi. Elle est un peu spéciale mais je pense qu’elle t’aidera à comprendre un peu mieux ce qu’il est et le danger qu’il représente pour toi. Ne le prend pas mal mais j’aimerais t’adopter. Actuellement je vis toute seule chez moi et j’aurais bien besoin de compagnie. Je sais que je ne remplacerai jamais ta véritable famille mais je ne veux pas que tu sois encore plus malheureuse que maintenant. Et puis cela te permettra de comprendre vu que légalement je serais ta tutrice. Cela te va ?

Je la regardais dans les yeux, cherchant une réponse à ma question. J’étais sérieuse, je voulais vraiment l’adopter pour l’avoir à mes côtés, pour pas qu’elle vive le même enfer que moi à son âge.

- Ayla, je vais te raconter une histoire. Il était une fois un petit renard qui vivait auprès de ses parents. Il était tout seul, sans frère et sœur, juste lui et ses parents. Un jour il s’approcha trop près de la limite avec le monde des humains et pris peur. Alors il retourna rapidement auprès de ses parents pour leur expliquer. Et ce que ses parents lui répondirent ne lui plus pas et il s’enfuit loin d’eux, un peu fâché mais surtout très peureux. Quand il revint quelques jours plus tard pour s’excuser, ses parents étaient morts, tués par des chasseurs. Et tu sais ce qu’il se dit ? Il se dit qu’il avait eu de la chance de voir le monde des humains, d’en avoir peur et de s’enfuir de chez lui car il n’était pas d’accord avec eux. Mais il grandit tout seul, sans parents, tout triste. Et moi je ne veux pas qu’il t’arrive la même chose petite princesse. Tu a le droit de grandir entouré d’amour, et cet amour je suis prête à te le donner en t’adoptant pour que tu aies la force de te venger.

Ce que je ne lui dis pas, c’est que c’était mon histoire, c’était moi le petit renard sans parents. Elle le saurais bien assez tôt.

_____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Chasseuse de Bane sauvage

avatar
Ayla Trepe
Chasseuse de Bane sauvage








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 13/11/2015 MESSAGES : 87 + LIEU DE RESIDENCE : Street Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : une simple petite écolière ordinaire et sans importance
+ SITUATION OFFICIEUSE : apprentie chasseuse guidée par la vengeance
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : en cours
Disponibilités RP :
RP en cours:

MessageSujet: Re: Une rencontre qui change deux vies |New York |juin 2012 Dim 27 Mar - 22:04





1

Une rencontre qui change deux vies
Mwith Penelope TrepeN

Un léger soupire de soulagement sortit de la bouche de l'écrivaine. Était-ce bon signe ? Qu'est-ce qui pouvait bien la soulager comme cela ? La gamine ne chercha pas à comprendre, encore trop secouée pour pouvoir réfléchir. Très vite elle sentit qu'on l'étreignait gentiment : Pénélope s'était levée lentement et s'était approchée d'elle pour la consoler. Combien de fois l'avait-elle fait depuis le début de leur rencontre ? Ayla ne savait pas et elle s'en fichait : elle se sentait en sécurité, et c'était tout ce qui importait pour le moment.

" C’est un bon point alors qu’il ne t’a pas vu. Il ne sait donc pas que tu existes. Et ce que tu as vu n’est pas une illusion Ayla. Du moins en partie. Quand je t’aurais tout expliqué, tu comprendras mieux. Mais tu dois me promettre de ne pas avoir peur. Je ne veux pas que tu aies peur, de moi ou même d’autres personnes que tu pourrais rencontrer qui serait dans la même situation que moi. " lui dit-elle alors.

Avoir peur ? Elle l'était déjà, et elle ne pensait pas craindre quoi que ce soit d'autre encore plus fort que ce qu'elle ressentait maintenant. Néanmoins, elle acquiesça ne voulant attrister l'adulte. L'écrivaine avança ses doigts et essuya les quelques larmes restées sur ses petits joues rebondies.

" Je vais t’aider à le retrouver. Il habite dans la même ville que moi. Elle est un peu spéciale mais je pense qu’elle t’aidera à comprendre un peu mieux ce qu’il est et le danger qu’il représente pour toi. Ne le prend pas mal mais j’aimerais t’adopter. Actuellement je vis toute seule chez moi et j’aurais bien besoin de compagnie. Je sais que je ne remplacerai jamais ta véritable famille mais je ne veux pas que tu sois encore plus malheureuse que maintenant. Et puis cela te permettra de comprendre vu que légalement je serais ta tutrice. Cela te va ? "

Ayla écarquilla les yeux face à ces dernières paroles. Elle voulait l'adopter ? Elle qui ne la connaissait pas ? La petite n'arrivait plus à réfléchir et beaucoup de sentiments vinrent à elle et bouleversèrent son esprit. Joie, tristesse, incompréhension, peur. Toutes ces émotions eurent pour effet de la faire se jeter dans les bras de sa future mère en pleurant à chaudes larmes. Elle était heureuse bien sûr. Mais elle avait peur que les événements qui étaient arrivés à ses propres parents arrivèrent également à elle.

" Ayla, je vais te raconter une histoire. Il était une fois un petit renard qui vivait auprès de ses parents. Il était tout seul, sans frère et sœur, juste lui et ses parents. Un jour il s’approcha trop près de la limite avec le monde des humains et pris peur. Alors il retourna rapidement auprès de ses parents pour leur expliquer. Et ce que ses parents lui répondirent ne lui plus pas et il s’enfuit loin d’eux, un peu fâché mais surtout très peureux. Quand il revint quelques jours plus tard pour s’excuser, ses parents étaient morts, tués par des chasseurs. Et tu sais ce qu’il se dit ? Il se dit qu’il avait eu de la chance de voir le monde des humains, d’en avoir peur et de s’enfuir de chez lui car il n’était pas d’accord avec eux. Mais il grandit tout seul, sans parents, tout triste. Et moi je ne veux pas qu’il t’arrive la même chose petite princesse. Tu a le droit de grandir entouré d’amour, et cet amour je suis prête à te le donner en t’adoptant pour que tu aies la force de te venger. "

Son histoire était triste mais Ayla l'écouta jusqu'au bout, blottit dans les bras de sa protectrice. Elle ne savait pas d'où elle l'a connaissait, mais lorsqu'elle l'avait raconté, Pénélope avait une voix affreusement triste. Alors la fillette la serra encore plus fort contre ses petits bras et releva la tête pour la regarder dans les yeux.

" Je veux bien que tu sois ma nouvelle maman ! " lui dit-elle d'une petite voix d'enfant avant de lui faire un câlin.

U

_____________________________________________



Ayla Trepe

Fiche  •  Liens  •  RPs         © Lio
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: Une rencontre qui change deux vies |New York |juin 2012

Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre qui change deux vies |New York |juin 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rame au démarage» enlever le mot radar» New design juin 2012» Tournoi Saga Kremlin Bicêtre 2 Juin 2012» [Résolu] addition de deux variable.



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Falls :: RP terminés-