Fin de la MaJ le 13 juin 2017. en savoir +

Le n°2 du Weird Diary vient de sortir ! Direction → ici !

Pensez à favoriser les chamans et les humains : )

Partagez|

You are everything, but not perfect. At all. {Joséphine}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité
Invité









profile
a little more ?

MessageSujet: You are everything, but not perfect. At all. {Joséphine} Mar 16 Juin - 21:29


You are everything, but not perfect. At all.
No, I don't no


J'aurais du dormir jusqu'à 17h...

Cette lumière claire qui vient doucement ce déposé sur mon visage à peine réveiller me rappel brusquement que je viens de me réveiller. Interrompant par la même occasion un doux rêve que je faisais.  C’est cruel, et petit monsieur le temps ! L’univers ou je ne sais à qui m’adresser !!!  Depuis quand le soleil décide de réveiller les honnêtes gens qui dorment ?! Hein…depuis toujours ? Ah bon…pourquoi je suis pas au courant moi ? Je le suis ? Mais…attend attend ! Stop ! Qui parle en même temps que moi ? Moi, moi et y’a moi aussi ! Nan mais c’est une blague ?

BIP ! BIP ! BIP ! BIP ! BIP ! BIP ! BIP ! BIP ! BIP !

-« Hum…. »

J’ouvre lentement les yeux en grimaçant. Quoi ? Ca vous arrive jamais de rêver que vous devenez schizophrène ?  Bah visiblement moi si. Puis d’abord, non ce n’est même pas la première question que je me poserais. J’peux savoir pourquoi mon réveil à sonné ? Enfin non même pas, j’peux s’avoir pourquoi j’ai mis mon réveil à sonner à 7h du mat ? Ah oui…hier soir je me suis dit –« Lilou demain tu te lève tôt pour aller courir et éviter de dormir jusqu’à 17h, ce que tu ferais sans mal vu que tu l’as fais toute la semaine passée. »  Je souris en me redressant dans mon lit. Ouais, ce n’est pas fameux tout ça. Aller hop ! Debout. J’ai mon diner à aller chasser !

Ok, donc il est 7h35. Je viens de finir de chasser, je me promène seule ma rue. Après avoir fait un halte dans la forêt pour aller chercher un lapin et re une halte chez moi pour m’habiller. Oui, je viens tout simplement de bousiller le mythe de la femme qui passe 3h dans sa salle de bain. Peut importe. Clayton résidence. La rue la plus cher de Weird Falls, population matinal entre 7h et 9h, absolument personne. Tout le monde dort, ou prend son thé. J’en sais rien en fait. Je connais vite fait Madame Woods, ma vielle voisine. Une vielle sorcière, une vraie de vraie, sourde et probablement aveugle. Sauf si elle fait semblant, que sais-je je ne lui parle presque jamais. Je la salue quand je la vois, par pure politesse.

Hum, sinon y’à toujours la petite nouvelle. Peut être que elle fait quelques chose d’autres de ses journées que de ce fixer dans un miroir tout en contemplant son visage et sa richesse ? Peut être… Une visite matinale s’impose ! Tranquillement je me rendis donc chez elle, enfin devant sa portail plutôt. Sa maison et pile en face de la mienne, on est voisines de trottoirs, elle est arrivé il y à peu, je ne sais pas quand exactement. Deux semaines, peut être trois. Et pourtant on dirait qu’elle est ici depuis toujours. Elle à été rapide pour s’installer surement !  Elle a aussi surement reçu de l’aide. Enfin bref. Autant sonner on verra bien.  Je lis le nom inscris sur la boite aux lettres en attendant que la porte s’ouvre. « Joséphine Buquette » Hum, sympa comme nom.

code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: You are everything, but not perfect. At all. {Joséphine} Mar 16 Juin - 21:56


You are everything, but not perfect. At all


Bien sûr que si, je ferais ôter la vie à quiconque dira le contraire ♥


Je ne connais rien, mais alors rien de plus relaxant et merveilleux que la peinture. Mon pinceau peint et exécute les mouvements que je lui ordonne de faire, et ceux grâce à ma main aussi douce que délicate. Je n’appuie pas trop sûr la toile, je dépose une seule petite couche de peinture dessus, je rajoute deux ou trois mouvements…et voilà. C’est magnifique absolument magnifique.  Regardez ça, sa peau claire, nuancées de touches plus sombres, ses cheveux bruns, ténébreux et indisciplinés, ce regard noisette beaucoup plus jolies lorsqu’ils sont pigmentés de rouge… Ah, c’est beau, c’est magnifique, oui. C’est normal c’est moi qui vient de le faire.

Sautillant hors de mon tabouret tout sourire je contemplais une énième fois l’œuvre d’art que je venais de faire. Ce n’est pas net, ce n’est pas grave, ça reste parfait, bon pas aussi parfait que moi. Mais quand même, regardez ce beau visage. Ce beau visage qui avait pour habitude de regarder le mien du coucher au lever du soleil il y à des années, et des années encore. Je passai une main sur la toile, sans la toucher car la peinture n’était pas sèche.  ( http://image.noelshack.com/fichiers/2015/25/1434482597-sam-peinture.png clic pour voir !  )

-« Te souviens-tu de la vie parfaite que nous menions au 18 ème siècle mon amour ? »

Tout en soupirant je vins essuyer mes mains aussi douces que délicates sur mon tablier. Observant une dernière fois la peinture avant de quitter la pièce pour la laisser sécher calmement sous la fraicheur matinale de cette belle journée. Ayant évidement ouvert les fenêtres pour laisser l’air pénétrer dans la pièce.

Encore une fois je n’avais pas dormis. Cela m’arrivait de plus en plus souvent. Me voici à nouveau dans une mauvaise période. Et personne n’est là pour m’aider à la passer. Non personne ne peut me comprendre. Je suis incompressible. Je ne peux pas en vouloir aux autres, ils ne sont pas faits comme moi, je suis un géant et eux ne sont que des fourmis. C’est triste à dire mais ils ne pourront jamais, non jamais savoir ce que c’est…et bien ce que c’est d’être moi. Grand bien leur face ! Je pris donc la direction de ma cuisine, hum le soleil peine à montrer le bout de son nez, aucune lumière n’est allumée, seule la luminosité extérieure éclair cette pièce. La fraicheur matinale entre alors que j’ouvre une fenêtre pour aérer la pièce. Prenant un verre de sang que je pris la peine de déguster, la moindre gorgée me faisant un bien fous. Je dis en fixant le verre.

-« Une si bonne personne... »

Je souriais encore en inspirant à fond, passant une main dans mes cheveux blond légèrement bouclés. Un véritable plaisir que de passer une main dans des cheveux aussi doux et brillants que les miens. Tout le monde n’a pas cette chance que l’immortalité offre, zéro cheveu sec, zéro pointe fourchu… le bonheur… Cette journée s’annonce si bien.  

DING DONG !

-« Hum ? Qui peut bien venir me voir à une heure pareille. »

M’approchant de ma porte pour l’ouvrir et accueillir comme il se devait la charmante personne venue aimablement me voir en cette mâtinée je souriait. Alors je vis une jeune femme, habillé simplement, un jean un t-shirt une veste un collier….bref, une tenue aussi basique qu’ennuyeuse. Moi au moins je porte une robe un peu plus sophistiquée. M’enfin, je m’approchais donc de la jeune femme en ouvrant le portail, la conduisant jusqu’à l’entrée, car même si elle faisait surement du porte à porte elle avait le droit d’être reçu convenablement. Alors je continuais de lui sourire en refermant la porte derrière elle. Au pire, elle allait faire mon petit déjeuné.

-« Bien le bonjour mademoiselle, que puis-je faire pour votre bon plaisir ? »



 

.



(c) D O U D O U W
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: You are everything, but not perfect. At all. {Joséphine} Mer 17 Juin - 16:21


You are everything, but not perfect. At all.
No, I don't no


J'aurais du dormir jusqu'à 17h...

-« Bien le bonjour mademoiselle, que puis-je faire pour votre bon plaisir ? »

Je vins Presque immédiatement mettre ma main sur ma bouche pour éviter de pouffer de rire, oui évitons d’être mal polie pour une première rencontre ça ne se fait pas. Mais, nan mais sérieux c’est quoi cette accent de bourge ? Et cette coupe ? Bon non la coupe sa va, un peu vieillot m’enfin, chacun son style ce n’est pas bon de juger les apparences. Et puis surtout rappel toi Lilou tu es là pour rencontrer ton voisinage et pas pour te le mettre à dos. Un tout petit effort, je dois faire un tout petit effort. Aller respire, je sais que je peux y arriver. Ce n’est pas sorcier après tout.

-« Bonjour également. Hum, je m’apprêtais à rentrer chez moi, *je pointais du doigt la maison juste en face* et je me suis dit que je pourrais venir vous saluer ? Histoire de faire un peu connaissance avec les gens de la rue. »  

Ouais, j’avoue que j’ai déjà fait mieux, en matière de première parole et de première fois aussi. Mais ça va, bon, je ne vais pas me mettre à parler comme elle, non j’aurais simplement l’air d’une conne et puis, des mots comme ça feraient tellement tâche venant de moi. Sortant de ma bouche qualifiée plus d’une fois de grossière. Non pas que l’avis des autres m’importe de près ou de loin, non pas du tout même. Bref, je souriais encore à la jeune femme quand celle-ci me sourit et m’invita à entrer assez enthousiaste.  A l’idée que je venais d’énoncer. Je vais peut-être réussir à me faire payer un café après tout.

Je fis quelques pas à l’intérieur de la maison tout simplement magnifique il faut l’avouer. Très moderne et lumineuse, spacieuse également. Les murs clairs recouverts de divers toiles représentante toute sorte de choses, d’époques et dans différentes couleurs allant du plus clair au plus foncé. Je fis donc le tour de ces quelques toiles en souriant. Moi-même amatrice de cette art que je n’ai jamais eu la force de…bah de faire en faite, je suis pas douée en peinture ou même en dessin, c’est fou ça.

-« C’est magnifique. Vous les collectionner ? »

Me tournant vers la maitresse des lieux je souriais, vraiment, en attendant une réponse. Je la vis s’approcher de moi tout en contemplant à son tour les peintures.

-« Au faite, quelle mal polie je fais. Je m’appel Lilou j’ai 23 ans et donc j’habite la maison d’en face, qui à un style beaucoup moins moderne que la votre c’est vraiment très joli. »

Hé, mais c’est que je m’en sort super bien pour l’instant non ?


code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: You are everything, but not perfect. At all. {Joséphine} Mer 17 Juin - 16:52


You are everything, but not perfect. At all


Bien sûr que si, je ferais ôter la vie à quiconque dira le contraire ♥


Je sourit en l’entendant parler. Quel plaisir de voir une personne aussi jeune vernir me rendre visite de si bon matin. La jeune femme disait vouloir faire connaissance, tant mieux ! J’adore faire de nouvelles rencontre et découvrir un adorateur de plus. Alors je m’écartais de la porte pour la laisser entrer sautillant mentalement de joie à cette idée après avoir dit.

-« Oh ! Mais alors cela signifie que nous sommes voisines ! »

Prenant une profonde inspiration je la suivis toujours tout sourire. Et c’est là que je la vis contempler ma maison. Que cela commence bien ! Elle contemple déjà ma magnifique maison. Jalouse probablement. C’est ce que ça fais quand sa voisine vit dans une magnifique maison avec un style moderne alors que l’on doit ce contenter d’un vieux manoir restauré. Alors je la laissais faire quelques pas supplémentaires alors que je la vis s’approcher de mes peintures. La laissant là sans un mot je me dirigeais vers ma cuisine faisant couleur deux cappuccinos au caramel dans deux petites tasses qui avaient survécus indemne de l’époque de Marie Antoinette. Revenant vers elle avec les deux tasses en main.

-« C’est magnifique. Vous les collectionner ? »

Tournant la tête pour fixer ce qu’elle venait d’admirer je lui tendis sa tasse faisant bien attention de ne rien renverser ou même de ne pas la lâcher, ses tasses sont anciennes et le tapis de sol et extrêmement difficile, voir impossible à laver et coûte une petite fortune. Je ne manquais d’ailleurs pas de le lui faire remarquer lui demandant de faire attention à la tasse également.

-«Oui, ces peintures sont absolument divines. » *posant ma tasse sur un meuble je l’invitais à approcher d’une toile quelconque.* -«Regardez les couleurs utilisées, parfaitement en harmonie avec les autres, et les coups de pinceaux…aussi délicat les uns que les autres. Et le tracer, les contours des personnages sont sublimes. » *je souris après avoir soupiré de joie* -«C’est moi qui l’ai peinte. Toute en vérité, aucun artiste ne m’arrive à la cheville. »

Passant une main délicate dans mes cheveux je souris en contemplant mon œuvre. C’est l’une des plus vielles peintures que j’ai réalisée à ce jour, elle doit dater de 1900 et des poussières. Mais ce n’est pas la première, loin de la. J’avais 6 ans quand j’ai peint ma première toile, un champ de jonquille dans les jardins de Versailles. Mais celui-ci est exposé en haut, et il est aussi magnifique que les autres, j’avais déjà un certain tallent pour l’art à cette âge là.

-«Ravie de faire votre connaissance Mademoiselle. Je me prénomme Joséphine, et je suis parfaitement conscience que ma maison est plus agréable à regarder que la votre. Et je vais bientôt fêter… » *je fis une pause, j’ai un bug, quelle âge je suis censé avoir… je ne me souviens même plus de l’âge que j’avais quand il m’à mordu, 20…30…non, pas aussi vielle que ça, impossible je suis beaucoup trop belle et admirablement bien conservée.* -« …25 ans…»

Me grattant la nuque je me demandais si ce mensonge aller passer ou non. Mais si…au pire je pourrais toujours l’hypnotiser. Enfin bref, si c’était à faire je le ferais en attendant je reprise vite mes esprits en souriant tout en la fixant.

-«Vous m’avez tour l’air d’une personne qui critique aisément les autres ou les choses, suivez moi j’aimerais m’en servir pour avoir un avis sur ma dernière toile. »

Blessante ? Moi ? Impossible, je ne dis que la vérité qui souhaite rarement être entendue mais ce n’est pas grave, c’est avec la critique qu’on apprend à s’améliorer. Sauf quand comme moi on née sans la moindre imperfection, mais c’est extrêmement rare, cela n’arrive pas souvent. Je n’ai jamais vu quelqu’un comme moi en deux siècles et demi de vie donc c’est pour dire a quel point c’est unique.

Donc je l’invitais rapidement à prendre la porte après avoir monté l’escalier menant à l’étage. C’est ainsi que nous venions d’arriver dans mon atelier, l’odeur de la peinture fraîche vins à mes narines comme pour me réconforter, et fier de mon travail je vins me mettre devant la toile, l’admirant à nouveau en passant ma main sur la joue fraîchement sèche du comte l’invitant à regarder.

-«Même cette toile est une pâle copie de la véritable beauté de cette homme. » *prononçais-je nostalgique.*



.



(c) D O U D O U W
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: You are everything, but not perfect. At all. {Joséphine} Mer 17 Juin - 20:29


You are everything, but not perfect. At all.
No, I don't no


J'aurais du dormir jusqu'à 17h...

-«Oui, ces peintures sont absolument divines. Regardez les couleurs utilisées, parfaitement en harmonie avec les autres, et les coups de pinceaux…aussi délicat les uns que les autres. Et le tracer, les contours des personnages sont sublimes. »

Hum, elle doit avoir la fibre artistique alors. Moi je ne l’ai pas vraiment, du moins je ne me suis jamais vraiment intéressée à l’art, la musique, la peinture bref tout ça tout ça quoi. C’est assez ennuyant pour moi, pauvre coyote mortelle qui ne peut se donner le loisir de passer une heure à fixer une peinture sous peine de faire une crise cardiaque la minute suivante. M’enfin si elle considère avoir le temps, tant mieux elle fait ce qu’elle à envie de faire ce n’est pas vraiment moi que ça va déranger.

-«C’est moi qui l’ai peinte. Toute en vérité, aucun artiste ne m’arrive à la cheville. »

Un pouffement sorti de ma bouche. Bah paie ta modestie dit donc. J’veux dire, c’est vrai que les toiles sont jolies mais de là à dénigrer tout les peintres que ce monde à connu…ça va les chevilles ? Elle entrepose ses œuvres chez elle, certains on vu leurs œuvres être accrochées au Louvre, dans de grands musées et leurs estimations…fin elle n’est pas normale cette fille pour oser dire ça ! Oui, m’enfin de la à dire qu’elle est la meilleure… Puis la jeune femme

-«Ravie de faire votre connaissance Mademoiselle. Je me prénomme Joséphine, et je suis parfaitement conscience que ma maison est plus agréable à regarder que la votre. Et je vais bientôt fêter ...25 ans... »

Elle à…marqué une pause ? Ok, cette pauvre fille passe tellement de temps enfermer à peindre qu’elle en perd la notion du temps ou comment ça se passe ? Hum, remarque. Après une semaine passé sous forme de coyote ça m’arrive de buger aussi, ouais m’enfin c’est bizarre…oh et puis merde hein, bref on s’en fiche de son âge ou de son début d’Alzheimer à moins de 30 balais.  

-« Joséphine Buquette. Je l’ai vu sur la boite aux lettres. »

Boom !  Sec comme ça ! Je ne te ferais pas le plaisir de te complimenter pour que tu dénigre encore quelque chose que ce se soit un peintre ou un prénom. Surtout que, ce dont j’ai le plus horreur après les miss je sais tout, ce sont les miss je suis la meilleure ou je suis parfaite ou les trucs dans le même genre. Je n’ai qu’une envie c’est de te donner en pâture au vampire le plus sadique qu’il puisse exister sur tête après t’avoir arraché la tête !  Et ma maison et toute à fait charmante !

-«Vous m’avez tour l’air d’une personne qui critique aisément les autres ou les choses, suivez moi j’aimerais m’en servir pour avoir un avis sur ma dernière toile. »

P…pardon ? Retenez-moi je vais me la faire celle là ! Putain je fais l’effort de venir chez elle pour faire connaissance et l’autre me rebaisse sans arrêt et me juge alors qu’elle ne connait de moi que mon prénom mon nom de famille mon adresse et mon âge ? Respire Lilou, respire. Du calme mon avec elle voir cette stupide toile, tu en diras plein de mal et après on se casse et on démange ! Hors de question de garder une voisine pareille !

Alors c’est avec une profonde inspiration que je suivit ma désagréable voisine au premier étage. Dans une pièce servant visiblement d’atelier qui empeste la peinture, odeur que je déteste car fortement désagréable pour les narines sensibles de coyote.  Elle s’approcha de la toile assez imposante qui devait faire quelque chose comme 95 par 60 cm ou un truc dans le genre. De la je vois que les couleurs sont plutôt bleues, sombres, grises. Alors je m’approche.

-«Même cette toile est une pâle copie de la véritable beauté de cette homme. »


Putain de bordel de merde ! Mais…mais c’est Sam ! Attendez…c’est Sam ! Mais comment c’est possible ? Elle est arrivé il y à trois semaines grand maximum, comment aurait-elle pu le rencontrer en s’en sortir indemne ? Comment à…hum, je suis vraiment conne quand je mis met. Ca façon de parler, son style, ses peintures. Même en peignant non stop elle n’aurait pas pu réaliser la moitié de celles exposées ici, si elle à bien 25 ans comme elle le dit. Ou alors ça se verrait sur son visage, elle aurait le visage vieillit, fatigué. Pas une putain de bonne mine et une peau de pèche aussi parfaite. Ah non mais vraiment, je déteste quand je réfléchis pas ! Je sais pas où elle à pu le rencontrer, mais là, elle vient de ce cramer toute seule.

-« Hum…très beau jeune homme effectivement. Tu as prit un modèle ? Nan mais parce que si ce gars est encore en vie je veux que tu me le présente. »

Je prononçais ces mots sur un ton enjoué, presque enthousiaste. Non je ne vais pas lui balancer comme ça que je sais ce qu’elle ait. Parce que de 1 c’est peut être complètement faux et de 2, j’ai pas envie de mourir ! (et de 3 ce serait trop facile et ça couperais court au rp xD) Nan, je vais juste attendre qu'elle s'en vente.



code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: You are everything, but not perfect. At all. {Joséphine} Mer 17 Juin - 21:51


You are everything, but not perfect. At all


Bien sûr que si, je ferais ôter la vie à quiconque dira le contraire ♥



-« Joséphine Buquette. Je l’ai vu sur la boite aux lettres. »

Oh, et bien pourquoi elle me l’à demandé si elle se savait déjà ? Hum, surement pour avoir al confirmation que j’avais vraiment un prénom aussi joli ? On me le dit souvent elle aurait du me le demander directement je lui aurais immédiatement répondu oui, et qu’elle n’avait pas à être jalouse. Lilou, Lilou c’est un nom sympa…J’ai connu un chien qui s’appelait comme ça… mais c’était un gentil, un très gentil chien. Enfin un chien quand même.

Enfin, nous étions montées en haut dans mon Atelier pour que je lui montre la peinture que je venais de faire et qui avait presque fini de sécher. Comme à chaque fois que j’eu posé mes yeux sur son visage j’avais le regard amoureux, mais l’étincelle de folie s’était éteinte. Depuis bien longtemps. Voilà deux siècles que je ne t’ai vu, que tu as quitté ce monde sans que je n’aie été capable de t’aider, ou même de te retrouver. J’espère que tu sauras me pardonner quand ce sera mon tour de te rejoindre.

-« Hum…très beau jeune homme effectivement. Tu as prit un modèle ? Nan mais parce que si ce gars est encore en vie je veux que tu me le présente. »

Beau ? Beau ? Non, il ne l’est pas. Il est magnifique, absolument magnifique, au delà de ça même.  L’une des rares personnes qui aurait pu attendre mon niveau de perfectionnement, c’était lui. Le seul homme que j’ai connu, le seul avec qui je voulais vivre.  Partager ma vie, fonder une famille et même plus. Mais tout cela m’à été arraché d’une seul coup de bâton dans le cœur. Quand je pense que je n’ai même pas eu droit à un baiser, que nous tentions de fuir pour échapper à la révolution. On ne voulait pas faire de mal à qui que ce soit, à personne.

-«Oui, un modèle que j’ai connu il y à bien longtemps. Dans une autre vie pourrait-on dire. Malheureusement, le Comte Sammuel Archer est mort il y à des années, avant même que nous puissions faire le moindre projet de vie. Sauvagement arraché à la vie, on me la prit il y à 226 ans. *j’ouvre mes yeux en sortant de ma phase de nostalgie.* Enfin, cela me semble faire autant. Une éternité, beaucoup trop longtemps. *je passe une main sur mon visage* Non il est mort il y à deux ans, crise cardiaque…poof, d’un coup d’un seul y’avais plus personne. »

Souriant faussement en m’éloignant pour retourner ranger quelques pinceaux en laissant une ou deux larmes couler je me remis à penser à lui. Fixant le pinceau entre mes doigts je ressentais l’envie profonde de me l’enfoncer dans le cœur pour stopper cette souffrance vielle de plus de deux siècles. Mais non, il fallait me rendre à l’évidence, ma perfection m’empêche de mettre fin à mes jours.

-«Enfin, *dis-je en passant une main sur mes yeux pour essuyer la larme qui coulait*  Qu’est-ce que tu en penses ? »



.



(c) D O U D O U W
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: You are everything, but not perfect. At all. {Joséphine} Mar 23 Juin - 16:22


You are everything, but not perfect. At all.
No, I don't no


J'aurais du dormir jusqu'à 17h...

-«Oui, un modèle que j’ai connu il y à bien longtemps. Dans une autre vie pourrait-on dire. Malheureusement, le Comte Sammuel Archer est mort il y à des années, avant même que nous puissions faire le moindre projet de vie. Sauvagement arraché à la vie, on me la prit il y à 226 ans... Enfin, cela me semble faire autant. Une éternité, beaucoup trop longtemps.... Non il est mort il y à deux ans, crise cardiaque…poof, d’un coup d’un seul y’avais plus personne. »

Bon, on ne peut pas vraiment dire que je connais l’âge de Sam, n’y même sa date de naissance, ses origines enfin bref. Je peux donner des informations intéressantes sur ses capacités physiques en activités nocturnes et autres détails ; mais ça non. Mais j’imaginais qu’il était plus jeune, comme 100 ans, hum, ou peut-être 200… Enfin bref un chiffre en 1 et 2 avec deux zéro derrière. Bon sinon sur le tableau c’est le même, même nom de famille, mais là encore le nom pourrait poser problème. Quoique, Sam-Sammuel, techniquement parlant c’est comme si on m’appelait…Lilo ou si j’appelais Joséphine Jo quoi. Quoi qu’il en soit, si c’est bien lui je sens que cette journée va être drôle, vraiment très drôle. Et la prochaine fois que je le vois, je vais lui en mettre plein la gueule.

-« Hum, toutes mes condoléances. » *sans trop y croire*

Quoi ? Parce que je devrais la mettre au courant que son amour de sa vie ou je ne sais quoi est en vie ? Hum, et pourquoi pas «? Tout bien réfléchit c’est loin d’être une mauvaise idée finalement. C’est loin d’être con aussi, si je peux aider à foutre un peu la merde ce qui me permettrait d’en foutre plein la gueule à Sam avec une raison plus ou moins valable ça peut ce faire. Ouais non, fin je sais pas y’a que les jalouses qui ont ce comportement, hors je ne peux pas être jalouse je ne l’aime pas, je l’apprécie, un peu. Respirant en faisant de l’ordre dans ma tête j’écoutais Miss Joséphine ce remettre de ses émotions après ce discours aussi tragique que pathétique.

-« Mon avis ? *j’examinai la toile avec un sourire* Très joli modèle comme dit précédemment, le coup de pinceau est un peu lourd à quelques endroits, sinon c’est sympa oui. Sammuel Archer en taille plus que réel. »

J’émis un profond soupire tout en fixant avec curiosité la jeune femme, elle n’arrête pas de ce vanter en fait, jamais ? Mon dieu quel supplice, comme à t-il pu supporter une femme comme elle ? Remarque, si elle lui faisait des compliments autant qu’à elle il devait avoir un égaux tellement grand qu’il devait la laisser faire. Je devrais organiser un truc, une fête chez moi…nan j’ai mieux, un diner. J’invite mon étrange voisine et le vampire le plus psyco du monde à manger chez moi sans qu’ils ne sachent que l’autre y sera. Gros malaise pour les deux assuré (ou presque) et franchement ça pourrait mettre l’ambiance.

-« Bref, tu es dispo disons, Mardi prochain ? En soirée ? On se fait un diner si tu veux. Chez moi, j’invite et je fais la cuisine. Un diner carnivore, ça peut être sympa pour faire plus ample connaissance non ? »

Aller accepte, Sam ne sera pas difficile à convaincre de toute manière, je saurais trouver les arguments pour le force à venir ce joindre à nous.


code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: You are everything, but not perfect. At all. {Joséphine} Dim 28 Juin - 17:32


You are everything, but not perfect. At all


Bien sûr que si, je ferais ôter la vie à quiconque dira le contraire ♥



-« Hum, toutes mes condoléances. »

Oui, j’imagine que j’y ai le droit. Après tout, c’est triste de dire cela, mais je dois bien être l’une des rares personnes qui ai souffert de sa mort, et qui en souffre encore aujourd’hui d’ailleurs. Nous étions censés avoir droit à l’éternité, et bien l’éternité avait été brève et sauvagement écourtée.

-« Mon avis ? *elle examine la toile* Très joli modèle comme dit précédemment, le coup de pinceau est un peu lourd à quelques endroits, sinon c’est sympa oui. Sammuel Archer en taille plus que réel. »

Mon coup de pinceau est parfait. Il n’est pas lourd, il est léger, parfait comme je viens de le dire, n’à t-elle rien écouté depuis tout à l’heure ? Sympa ? Juste sympa ? Rrrr, non c’est bien plus ! Hum ! Une autre personne insensible à mon art. Quel manque de culture, vraiment.  C’est inconvenant pour une jeune femme de son âge de ne pas être sensible à ce genre d’art.

-« Bref, tu es dispo disons, Mardi prochain ? En soirée ? On se fait un diner si tu veux. Chez moi, j’invite et je fais la cuisine. Un diner carnivore, ça peut être sympa pour faire plus ample connaissance non ? »

Mardi prochain ? Soirée ? Diner carnivore ? Étrange façon d’inviter une personne chez elle. N’est-on pas censés envoyer une lettre ou quelque chose dans le genre ?  Ou du moins, courtiser la personne que l’on invite ? Avec un ton plus assuré et polie ? Cette jeune femme n’y connaît vraiment rien, décidément. Oui, après tout je n’ai rien à faire et ce pourrait être un bon moyen pour nous de passer la soirée ensembles affin que je puisse la parfaire à un niveau raisonnable bien sûr. Je ne suis pas vraiment végétarienne en se qui me concerne, je n’aurais qu’à faire le plein de sang avant d’y aller, affin de réduire mes chances de lui sauter dessus.

-« Un diner, oui pourquoi pas. Je pourrais venir vers 20h ? Ou vous pouvez envoyer quelqu’un me chercher à leur qui vous convient le plus. »

Fixant une dernière fois la toile avec un sentiment de nostalgie, je venais de me résoudre à faire quelque chose qui me semblait impossible à faire jusqu’à maintenant. Touchant à quelques endroits la toile je vis qu’elle était à présent complètement sèche. Une merveilleuse invention que la peinture sèche rapide, à l’époque le temps de séchage était bien trop long. Alors je pris la toile en main sans grande difficultés affin de la poser à terre contre le mur, cherchant du regard un sac pour la mettre en sureté à l’intérieur. Un sac assez grand pour contenir la toile imposante, je fini par tomber dessus. Prenant garde à ne pas abîmer les coins avant de refermer la pochette et de tendre les lanières de celle-ci à ma chère voisine.

-« Je ne peux pas le garder. C’est insupportable tout ces souvenirs qui remontent. Faites-en ce que bon vous semble. Mais ne gâchez pas mon travail. »  




.



(c) D O U D O U W
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: You are everything, but not perfect. At all. {Joséphine} Dim 28 Juin - 18:39


You are everything, but not perfect. At all.
No, I don't no


J'aurais du dormir jusqu'à 17h...

oi pas. Je pourrais venir vers 20h ? Ou vous pouvez envoyer quelqu’un me chercher à leur qui vous convient le plus. »

Ahah, la bonne blague… quoi ? Elle est sérieuse ? Bien sûr ! Je vais t’envoyer un putain de cocher pour faire les trois mètres entre ta clôture et la mienne !!! Ffff, respire, respire. Garde sur ton visage ce sourire qui semble indiquer que tout va bien, garde le contrôle tu as déjà été confrontée à bien pire. Donc, gardant mon sang froid encore quelques instants alors que mon corps me demande tout simplement d’exploser, ou même d’imploser je répondit doucement.

-« Hey la miss, tu as trois mètres à traverser pour être chez moi. 20h c’est parfait et je ne viendrais pas te chercher. »

Penchant la tête prête à tapoter son épaule comme je l’aurais fait pour n’importe qui je ne fis rien de plus. Soupirant à nouveau avant de la regarder faire son petit déménagement de printemps. Elle prit la toile sur laquelle elle avait le vampire qui me sert d’amant –oui parce qu’il faut dire ce qui est hein- avant de mettre la toile dans une pochette. D’ailleurs, ça me fait pensé au fait que je devrais garder ça pour moi. Oui parce que vu comment elle est attachée à feu son amour de sa vie alias Sammuel Archer elle risque de me décapité purement et simplement en apprenant les petits écarts de conduite que j’ai eu avec lui. Puis bon elle à du y goûter elle aussi et mes si ses performances ont du évoluer en 1 siècle ou plus il reste un formidable étalon. Rare sujet sur lequel je pourrais surement m’entendre avec ma voisine en passant.

-« Je ne peux pas le garder. C’est insupportable tout ces souvenirs qui remontent. Faites-en ce que bon vous semble. Mais ne gâchez pas mon travail. »

D’une main elle me tendait la poignet de la pochette dans laquelle elle venait de mettre sa toile. Je levais un sourcil en regardant sa main, puis sa tête, sa main puis sa tête à nouveau et ceux au moins trois fois un petit sourire ce dessinait sur mes lèvres alors que je saisis délicatement les lanières, pensive. Elle crois vraiment que je vais gâcher ça ? Attend ça rendrait trop bien dans mon salon ! Genre tu rentres et la boom ! Bombe sexuel à 3h ! Parfait…Bon même si là encore elle se la pète. Parce que le coup du « tient je n’en veux pas je te l’offre mais ne le jette pas parce que ça vient de moi » ça va deux minutes.

-« Merci, c’est gentil de ta part *ce qui me semblait improbable* ne t’inquiète pas j’en ferais bon usage. »

Est-ce que ce serait plus pervers et excitant si je le mettait dans ma chambre ? Au dessus de mon lit ou sur le mur d’en face ? Hum, oui beaucoup plus. Non, le salon reste mon idée principale. Preums !

-« Bon, et bien merci et à Mardi 20h. »

La jeune femme sourit en me redirigeant vers sa porte d’entrée. Aucun contact physique comme à mon arrivée à croire qu’elle refusait de me toucher, ou peut être l’inverse. Je fis donc les 3 mètres qui me permirent d’atteindre mon chez moi. Comme quoi ce n’est pas impossible à faire. Retirant le toile de sa poche en arrivant dans mon salon. Cherchant du regard un endroit pour l’y mettre. Au dessus de la cheminé ça fait beaucoup trop cliché. Sur les murs de côté y’à déjà trop de choses… Bon, bah tant pis pour le manque d’originalité on va l’accrocher au dessus de la cheminé. Puis si un jour il m’énerve -Sam pas le tableau- je le brûlerais -le tableau pas Sam, quoique…-



code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: You are everything, but not perfect. At all. {Joséphine} Dim 28 Juin - 18:40

Bon bah Joséphine mène sa vie après le départ de Lilou pas besoin de répondre nouveau donc Fini ♥
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: You are everything, but not perfect. At all. {Joséphine}

Revenir en haut Aller en bas

You are everything, but not perfect. At all. {Joséphine}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Perfect Town» VARIO Perfect 1200 Platinum» Plugin - perfect split : comme scission» Foxit Reader et ASK» she looks so perfect standing there ▬ KYLE



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Falls :: RP terminés-