Fin de la MaJ le 13 juin 2017. en savoir + ♥️

Le n°2 du Weird Diary vient de sortir ! Direction → ici !

Pensez à favoriser les chamans et les humains : )

Partagez|

On the Blooded Traces [pv Lucas Mcmillan ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

beta, alpha, omega

avatar
Jake Maniglio
beta, alpha, omega








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 27/12/2016 MESSAGES : 258 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Detéctive
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Toujours
RP en cours:

MessageSujet: On the Blooded Traces [pv Lucas Mcmillan ] Ven 13 Jan - 13:33









On the Blooded Traces

Lucas Mcmillan φ Jake Maniglio



Une bien triste journée qui commençait. A l’approche de l’hiver, le ciel était sombre et l’air fut si fraiche que le moindre souffle d’air pouvait me faire frissonner. En temps normal, beaucoup préféreraient rester chez soi bien au chaud, près d’un feu et boire quelque chose. Ils s’occuperaient à travers une bonne lecture ou jouant à un jeu si ce n’était de regarder la télé. Pour moi, ça aurait été avec plaisir, mais le devoir m’appeler à l’extérieur. Alors que je me rendais à mon bureau ce matin pour l’ouvrir, une femme attendait au pied de la porte. Elle devait avoir la quarantaine et être de classe moyenne. Je l’invitais à rentrer et prendre un café pour la réchauffer. M’expliquant aux bords des larmes, elle me raconta qu’elle m’attendait depuis une ou deux petites heures. Elle voulait me voir en personne pour me demander de résoudre une affaire et qu’elle ne sentait pas la force de me le demander par téléphone.

Voilà quelques jours, son fils, James Wilson, a disparu. Au départ, il se rendait avec quelques amis en forêt pour rejoindre une petite fête. Les vendredis soir quoi. Apparemment, tout c’était bien passer, tout le monde était rentré sans problème chez lui, sauf James. Ce dernier voulu rentré chez lui à pied, mais plus personne ne l’a revu depuis. La police s'est occupée de l’affaire mais sans retrouver sa trace jusque-là. Des traces de sang furent trouvées et on conclut rapidement qu’il était mort. Sa mère me supplia donc de l’aider à retrouver son fils. Mais s’il était vraiment mort, de retrouver son corps et s’il y avait, le tueur. Je lui demandais juste quelque chose ayant appartenu à son fils. Madame Wilson me prêta une photo de lui avec ses camarades de classe. J’aurais préférais un habit ou quelque chose du genre, mais cela aurait paru étrange pour une humaine, alors j’accepta la photo.

Je partis donc pour la forêt avec mon assistant, Lucas. Il était doué. Intelligent, il analysait vite les choses et avait parfois de bonnes idées. Au début réticent à l’emmener avec moi pour cette affaire, car ceux concernant les personnes disparues, voir morte, ne sont pas évidente et comme je voulais le protéger un peu de tout ça, je finissais par l’embarquer, car d’un côté, ceci lui sera sans doute profitable.

La forêt fut calme comme à son habitude. Elle dormait en cette saison avec ses branches dégarnies de ses feuilles et de l’herbe qui devenaient peu à peu blanches à mesure que l’hiver avançait. Une fois que la neige tombera, l’endroit sera magnifique à voir. Un endroit recouvert de blanc et de magie qui éblouit en plein jour et devenant inquiétant la nuit. Un si beau contraste. Mais nous ne pouvions penser à ces merveilles à cette heure-ci. Une personne avait disparu en cet endroit, et les chances de le retrouver encore vivant étaient minces. Je m’étais renseigné aussi auprès de la police pour savoir où ils en étaient sur l’affaire. L’enquête était toujours en cours, mais étant convaincu qu’il était mort, ils pensaient qu’ils ne mettraient pas la main sur le cadavre avant un moment. Ils avaient un peu mis sur pause l’affaire en quelque sorte.

Nous nous rendîmes là où la fête avait eu lieu. Ils restaient encore deux ou trois canettes de coca dans une clairière et des cendres, là où ils ont dû allumer un feu. Suivant les indications de la police, nous trouvions à la lisière à une centaine de mettre, là où le sang fut trouvé. Ils n’avaient pas trouvé que ça ici, mais aussi sa veste déchirer. Il y avait le bandeau jeune délimitant la zone et des plots jaunes poser à côté des marques de sang. Je m’en approchais et me mis à examiner les taches noires sur l’herbe blanchie. On dirait qu’il y avait eu une bagarre ici. Je me tournais vers Lucas pour lui son point de vue.

Jake – J’espère que tu as le cœur bien accrocher. Tu vas devoir. Tu en penses quoi en voyant cela ?


© Méphi.



_____________________________________________

La meute / Fiche personnage / Les aventures


Theme:
 


Dernière édition par Jake Maniglio le Dim 7 Mai - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lies define who we are.

avatar
Lucas Mcmillan
Lies define who we are.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 24/12/2015 MESSAGES : 251 + LIEU DE RESIDENCE : Gone street
+ SITUATION OFFICIELLE : Assistant du détective Jake
+ SITUATION OFFICIEUSE : élémentariste
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : en cours
Disponibilités RP :
RP en cours:

MessageSujet: Re: On the Blooded Traces [pv Lucas Mcmillan ] Sam 14 Jan - 22:13




On the blooded traces

feat Jake Maniglio


Lucas attendait à l'extérieur du bureau de Jake, les bras croisés, appuyé contre le mur en attendant que son supérieur ne daigne sortir. Il l'avait vu accueillir une dame - la quarantaine environ - en pleurs et la faire entrer docilement. Il se doutait donc qu'une nouvelle mission allait leur être confiée. Et il jubilait presque. Impatient. Surexcité aussi. Un trop plein d'adrénaline parcourait son corps alors même que l'assurance de sa participation à cette enquête n'avait pas encore été proclamé. Il se retenait à grand peine d'entrer en trombe dans le bureau du détective afin de lui demander s'il pourrait l'accompagner. Le brun n'avait encore jamais participé à une enquête dangereuse et il devait bien se l'avouer qu'il attendait ce jour avec impatience. Qui sait, peut-être que cette fois-ci s'avèrerait être la bonne ? Rapidement, il fit les cent pas, sa patience commençant petit à petit à disparaître. Puis, quelques minutes plus tard, il entendit le cliquetis de la poignée du bureau tourner et la porte s'ouvrir afin de laisser passer la femme toujours en pleurs et son supérieur, un air grave sur le visage. Lucas suivit tout d'abord du regard la cliente qui partit bien vite avant de le reporter sur Jake, un sourcil relevé alors qu'une question silencieuse se formait dans son esprit. Mais il n'eut pas le temps de la formuler à haute voix, le détective lui expliquant rapidement les détails tandis qu'il empoignait déjà son manteau et sortait en trombe de son bureau, lui quémandant de le suivre. Un large sourire étira alors les lèvres de l'élémentaliste qui se précipita à la suite de son supérieur en attrapant négligemment sa propre veste. Une affaire de disparition ? Plutôt intéressant sachant que les seules fois où Lucas s'était tenu aux côtés de Jake pour des enquêtes, elles étaient aussi inutiles qu'ennuyeuses.... A quoi il s'attendait de toute façon ? Il n'avait eut ce job que depuis quelques semaines. Il n'allait décemment pas commencer par des courses poursuites à travers la ville ! Sa patience avait été récompensée.

Il suivit donc son supérieur en silence jusqu'à la forêt aux alentours de la ville, là où avait eut lieu la petite fête et où on avait vu le petit James Wilson pour la dernière fois. Lucas observa chaque recoins à la recherche du moindre indice pouvant les aider dans cette affaire, détaillant chaque parcelles de pelouse avec soin passant de la cannette de coca aux cendres du feu de camp. Il ne voyait rien d'anormal au premier abord. Mais il était sûr qu'avec un petit peu plus de minutie, il trouverait bien quelque chose... Jake et lui se dirigèrent dans un premier temps vers le lieu où la police avait découvert des tâches de sang. Les lieux étaient d'ailleurs entourés de ce fameux ruban jaune que l'on voyait dans les films et chaque tâches étaient accompagnées d'un plot les marquant. La veste de la victime, déchirée par endroit, reposait non loin.

" J’espère que tu as le cœur bien accrocher. Tu vas devoir. Tu en penses quoi en voyant cela ? " lui demanda son supérieur qui était en train de détailler la scène.

Lucas s'approcha un peu plus, posant son regard sur tout le périmètre qu'entourait le ruban. En silence, il réfléchissait à toutes les éventuelles possibilités de scénarios qui s'offrait à lui à travers la position des tâches. Quelque chose d'ailleurs, lui était familier pour avoir lui même assister et participer à de nombreuses bagarres qu'il avait provoqué - sans le vouloir... Leur position, bien que subtilement différente, ressemblait aux nombreuses giclures de sang sur le sol après avoir prit un poing en pleine face.

" On dirait qu'une dispute à mal tournée ici... répondit-il après un instant. Mais il y a beaucoup trop de sang pour qu'ils n'aient utilisé que leurs poings. "

love.disaster

_____________________________________________

Secrets don't remain secret for long
« Seeking long time a missing family member is hard for you, but secrets don't remain secret for long. Hold on and perhaps you will be meeting soon... » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

beta, alpha, omega

avatar
Jake Maniglio
beta, alpha, omega








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 27/12/2016 MESSAGES : 258 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Detéctive
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Toujours
RP en cours:

MessageSujet: Re: On the Blooded Traces [pv Lucas Mcmillan ] Mar 17 Jan - 16:12









On the Blooded Traces

Lucas Mcmillan φ Jake Maniglio



Mon jeune assistant s’approcha donc de la scène de crime et se mit à l’examiner. Je le laissais donc faire, attendant ses observations. Je n’étais pas télépathe, donc j’ignorais comment il procédait pour analyser les éléments devant lui. Était-il sur la bonne voie ? Ou se trompait-il de chemin ? Aucune idée, et de toute manière, je le serais rapidement, et même si je pouvais lire dans ses pensées, je ne dirais rien, préférant le laisser se débrouiller un peu pour qu’il apprenne.

Lucas - On dirait qu'une dispute à mal tournée ici... Mais il y a beaucoup trop de sang pour qu'ils n'aient utilisé que leurs poings.


J’acquiesçais de la tête pour montrer que je partageais son idée et qu’il partait sur un bon début. En effet, le sang laissé ici était trop important pour que ce ne soit dut qu’à une simple blessure. Quelqu’un ou quelque chose s’était acharner sur ce pauvre gosse et avait laissé pas mal de traces ici. Le laboratoire de la police n’avait pas encore certifié qu’il s’agissait bien de sang humain, mais grâce à mon flair, je pouvais reconnaître le sang d’une espèce à une autre et c’était bien humain. Par contre, pour ceux qui avaient attaqué l’humain, la scène fut polluée de nombreuses odeurs.

J’allais ajouter d’autres détails par rapport à l’observation de Lucas. Il était sur la bonne voie, mais il y avait encore à dire sur cette scène :

Jake – Très bien vue. Tout présente ici une dispute assez grave, tu as raison. À la vue des tâches de sang laissés, la victime à reçut de nombreux coup. On s’est acharné sur lui. D’ailleurs, les traces semblent contourner quelque chose qui se trouvait à terre. Et celle plus loin suggère que le malheureux fut trainer ailleurs.

Je me dirigeais vers ces traces plus loin. Une petite piste sanglante qui s’estompait juste après la barrière mise en place par la police. Ce n’étaient pas des gouttes qui furent tombées ici, c’était des traces frottées au sol, formant de long trait macabre, faisant penser à des flèches menant nulle part. Mais comme il n’y en avait pas d’autres et qu’aucune emprunte ne fut relever ici, la zone d’enquête ne fut pas plus grande que ça.

La main dans la poche de mon long manteau, j’en sortis mon dictaphone pour commencer l’enregistrement. A chaque enquête, j’enregistrais oralement la progression de celle-ci, accompagné de notes. Cela aidait beaucoup à réfléchir et à avoir un maximum d’informations pour faire avancer l’affaire. Cela m’aidait à garder en mémoire les premières impressions, les débuts de pistes et les théories pouvant me venir et dont je pourrais retranscrire plus tard dans le dossier. Appuyant sur le bouton adéquat, je commençais.

Jake – Affaire James Wilson. Premier jour. Nous sommes sur le lieu de la disparition du jeune homme, où la police à retrouver les traces de sang et le blouson en morceaux. D’après les premières observations, le sang qui semble appartenir à la victime, une violente altercation a eu lieu. La victime semble avoir reçu de nombreux coups d’une très grande violence. D’après les traces, elles partent vers le nord-est et disparaissent à quelques mètres de nous.


Premières observations enregistrer. Il fallait fouiller avec minutie la zone pour avoir un indice expliquant la disparition de la victime. Car là, on aurait cru qu’elle se serait envolée. La mère avait une odeur humaine, tout comme le sang ici, alors il me semblait impossible que ces personnes puissent disparaitre comme ça, encore moins devenir invisible. À moins que l’agresseur ou les agresseurs ne soient pas aussi humains qu’eux. Je comptais donc vérifier certains éléments, là où les traces de sang s’arrêtaient et contacter quelques personnes. En attendant, j’avais une petite mission à confier à Lucas :

Jake – Je vais examiner la piste de sang. Toi restes là et continue de chercher tout autre indice ayant échappé aux policiers.

Je lui tendis mon dictaphone.

Jake – Tiens, tu enregistreras ceux que tu fais et ceux que tu trouves, et toutes tes idées compris ?

C’était la première fois que je lui passais l’appareil, d’habitude, c’était moi qui garder le dicta et qui enregistrais tout. Lucas n’accomplissait que des petites tâches jusqu’à présent, mais je voulais responsabiliser le gamin en lui permettant de faire de plus en plus de chose importante. S’il continuait comme ça, dans peu de temps, il pourrait devenir un authentique partenaire avec qui travaillait, ou bien un redoutable rival dans la branche. Dans les deux cas, je serais fière du gosse.



© Méphi.



_____________________________________________

La meute / Fiche personnage / Les aventures


Theme:
 


Dernière édition par Jake Maniglio le Dim 7 Mai - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lies define who we are.

avatar
Lucas Mcmillan
Lies define who we are.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 24/12/2015 MESSAGES : 251 + LIEU DE RESIDENCE : Gone street
+ SITUATION OFFICIELLE : Assistant du détective Jake
+ SITUATION OFFICIEUSE : élémentariste
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : en cours
Disponibilités RP :
RP en cours:

MessageSujet: Re: On the Blooded Traces [pv Lucas Mcmillan ] Sam 21 Jan - 18:31




On the blooded traces

feat Jake Maniglio


Le détective acquiesça de la tête comme pour confirmer l'hypothèse du plus jeune. Et Lucas sourit intérieurement : il voulait lui montrer qu'il était tout aussi capable de détailler une scène de crime. Qu'il était assez mûr pour oser spéculer sur de possibles scénarios. Même s'il ne prétendait pas arriver au niveau de son patron ! A vrai dire, il en était encore loin...après tout, il n'était devenu son assistant que depuis peu. L'élémentaliste avait encore beaucoup à apprendre sur ce métier et il le remarqua bien vite en entendant Jake le reprendre.

" Très bien vu. Tout présente ici une dispute assez grave, tu as raison. À la vue des tâches de sang laissées, la victime a reçut de nombreux coups. On s’est acharné sur lui. D’ailleurs, les traces semblent contourner quelque chose qui se trouvait à terre. Et celle plus loin suggère que le malheureux fut trainer ailleurs. "

Lucas fronça les sourcils, surprit de n'avoir pas remarqué ces traces que détaillait le détective. Il observa alors la scène avec plus de minutie et les identifia rapidement, se giflant mentalement pour ce manque de précision. Rien ne devait être laissé au hasard. Et pourtant, il avait laissé passer ce genre d'informations. Elles lui étaient passées sous le nez - littéralement ! Incapable. pensa-t-il avant de se reprendre et de se jurer de faire plus attention la prochaine fois. Il suivit donc du regard son patron se lever et se diriger vers ces fameuses traces de sang, croisant les bras alors qu'il savait que le fameux rituel allait commencer. Effectivement, Jake sortit bien vite son dictaphone et commença à enregistrer les moindres informations qu'ils avaient relevés quelques instants plus tôt.

" Affaire James Wilson. Premier jour. Nous sommes sur le lieu de la disparition du jeune homme, où la police à retrouver les traces de sang et le blouson en morceaux. D’après les premières observations, le sang qui semble appartenir à la victime, une violente altercation a eu lieu. La victime semble avoir reçu de nombreux coups d’une très grande violence. D’après les traces, elles partent vers le nord-est et disparaissent à quelques mètres de nous. "

Il trouvait cela plutôt étrange d'enregistrer la moindre chose, le moindre détail d'une enquête, mais il savait que c'était presque indispensable afin de se rappeler de toutes informations susceptibles de les aider. C'est pourquoi il s'y était habituer, gardant une grande attention sur les paroles de Jake afin de se faire sa propre opinion. Comment la victime avait pu disparaître comme ça ? C'était juste impossible. Pas avec tout le sang qu'elle avait dû perdre. Il devait y avoir d'autres traces...quelque chose qui prouve qu'elle a été déplacé... Un indice ?

" Je vais examiner la piste de sang. Toi restes là et continue de chercher tout autre indice ayant échappé aux policiers. Tiens, tu enregistreras ce que tu fais et ce que tu trouves, et toutes tes idées compris ? " annonça le détective, interrompant soudainement le fil des pensées de Lucas.

Ce dernier le regarda de travers, arquant un sourcil tout en observant sans grande conviction l'objet que lui tendait son patron. Jamais il ne le lui avait confié, c'était toujours lui qui enregistrait tout habituellement. Cela parut étrange pour l'élémentaliste qui reporta son regard interrogatif et peu sûr de lui en direction de Jake. Mais il se reprit bien vite et acquiesça avec détermination tout en saisissant l'objet.

" Tu peux compter sur moi ! " s'exclama-t-il alors.

Puis il s'éloigna, à la recherche du moindres indices tandis que le détective partait de son côté. Minutieux, il détaillait chaque recoins en dehors de la scène entourée de ruban jaune. S'il fallait trouver quelque chose, c'était bien là où les policiers étaient déjà passés. Ils auraient put louper quelque chose d'important pour l'enquête... Lucas se dirigea donc un peu plus loin, jetant son regard à droite à gauche, s'accroupissant parfois pour effleurer le sol de ses doigts. Mais il ne vit rien d'étonnant... Après quelques minutes de recherches, il faillit presque abandonner, lorsque soudainement, quelque chose attira son regard. C'était subtil et il avait dû passer devant des milliers de fois sans le remarquer tellement il était bien caché. Il s'approcha alors lentement, fronçant les sourcils tout en essayant de deviner l'identité de l'objet à moitié enterré. Puis, quand il fut assez proche, il s'accroupit une fois encore, détaillant - sans toucher à rien - ce qu'il avait sous les yeux. On dirait un tissu déchiré, arraché d'un t-shirt ou alors d'une veste avec violence. C'était tout un pan, d'environ 5 centimètres, qui était presque enseveli sous la terre. Lucas remarqua alors des traces de lutte une fois encore. La terre était d'ailleurs retournée à certains endroits à cause de la violence du conflit - d'où le fait que le bout de tissu soit recouvert de terre...

" Ok alors... il sortit le dictaphone de sa poche de veste et se racla la gorge, réfléchissant à ses prochaines paroles qui auront intérêt d'être claires et précises. Alors heu... Affaire James Wilson, premier jour d'enquête. Nous sommes toujours sur..heu...les lieux de la disparition de la victime. J'ai remarqué en m'éloignant de la scène délimitée par des rubans jaunes à environ une......dizaine de mètres plus au nord, des traces d'une possible lutte. Un bout de tissu de.....5 centimètres environ se trouve être à moitié recouvert par la terre à cause de la violence du conflit sans doute... Cependant, il ne semble pas y avoir de traces de sang...peut-être que cette scène que j'ai sous les yeux s'est déroulée la première ? Avant celle délimitée par les rubans ? "

Sa voix n'était pas sûre mais il espérait avoir été le plus clair possible. Il ne voyait pas ce qu'il pourrait ajouter d'autre alors il éteignit le dictaphone et le rangea à nouveau dans sa poche.

" Jake ! Viens voir, j'ai trouvé quelque chose ! " héla-t-il à son patron en lui faisant signe de rappliquer.

love.disaster

_____________________________________________

Secrets don't remain secret for long
« Seeking long time a missing family member is hard for you, but secrets don't remain secret for long. Hold on and perhaps you will be meeting soon... » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

beta, alpha, omega

avatar
Jake Maniglio
beta, alpha, omega








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 27/12/2016 MESSAGES : 258 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Detéctive
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Toujours
RP en cours:

MessageSujet: Re: On the Blooded Traces [pv Lucas Mcmillan ] Mar 24 Jan - 13:31









On the Blooded Traces

Lucas Mcmillan φ Jake Maniglio



Lucas prit le dictaphone et s’en alla de son côté pour remplir sa tâche. Quant à moi, je sortais mon portable pour des dernières vérifications. Tout d’abord, je pris contact avec une personne travaillant à la police scientifique de Weird Falls. Une personne qui m’avait déjà aidé une ou deux fois par le passé et quand retour, je lui avais également rendu service en enquêtant gratuitement sur un de ses proches. Mais ce n’était pas le plus important de savoir ça, non le plus important était les informations qu’il m’avait données. Il me confirma que le sang appartenait bien à ce pauvre James. La bonne nouvelle pour ça, était que je pouvais suivre l’odeur de son sang plus facilement, m’assurant que c’était bien le sien. Ensuite, on m’informa qu’on a trouvé des traces d’ADN impossible à identifier pour l’heure, car après les premières analyses, ce n’était pas humain. Je le remerciais pour son aide et me mis à raccrocher.

Weird Falls était connu pour abriter tout type de personne particulière. Il y avait de fortes chances que James est rencontré une créature qui aurait pu le faire disparaitre facilement, sans laisser de traces. Si c’était le cas, voilà qui compliquerait les choses. Une lutte contre un de mes semblables ou un sale vampire ne serait pas de tout repos. Mais ce qui me dérangeait le plus, c’était Lucas. Il risquait de se retrouver au milieu d’un affrontement le dépassant et il risquait d’en être la victime. Mais s’il voulait percer dans ce métier, il devra avoir à se frotter à ce genre de chose. Et de toute manière, je ne comptais pas le laisser hors de ma vue. J’allais le surveiller de près pour le protégé.

Lucas - Jake ! Viens voir, j'ai trouvé quelque chose !

La voix de Lucas me fit sortir de mes réflexions. En me retournant vers lui, j’aperçu mon apprenti me faire signe de le rejoindre. J’avançais vers lui, me demandant bien ce qu’il avait découvert. Cela devait être habituelle et donc, se révélant être un grand indice pour qu’il m’appelle ainsi. M’approchant de lui, je lui demandais :

Jake – Qu’as-tu trouvé ?

Il me montra sa découverte. Il s’agissait d’un bout de tissu à moitié enterrer à nos pieds. Une sacrée belle trouvaille. Comment cet objet à t’il put passer inaperçu par la police ? L’habit se trouvait en dehors de la zone délimitée par le ruban. Mais il aurait pu être remarqué avant. Bref, cela nous aidera sûrement à avoir un début de piste. Je ne le montrais pas trop physiquement, mais j’étais fière du gamin. Il avait bien travaillé et progressait vite. Je lui fis une petite tape sur l’épaule pour le féliciter.

Jake – Bien joué bambino.

Je m’accroupissais près du t-shirt et me mis à l’examiner. Avec un stylo noir que je gardais dans ma poche de mon manteau, je retournais un peu le vêtement pour constater qu’il était juste déchiré, mais sans tache de sang. Bien étrange tout cela. Il pouvait venir du vêtement de James, juste avant d’être roué de coups. Ce qui expliquerait l’absence de tâches d’hémoglobine. Je donnais comme nouvelles instructions à Lucas :

Jake – Vas chercher la saccoche que j’ai laissé sur la moto. Y’a des sachets plastiques pour les preuves, j’en aurais besoin.




© Méphi.



_____________________________________________

La meute / Fiche personnage / Les aventures


Theme:
 


Dernière édition par Jake Maniglio le Dim 7 Mai - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lies define who we are.

avatar
Lucas Mcmillan
Lies define who we are.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 24/12/2015 MESSAGES : 251 + LIEU DE RESIDENCE : Gone street
+ SITUATION OFFICIELLE : Assistant du détective Jake
+ SITUATION OFFICIEUSE : élémentariste
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : en cours
Disponibilités RP :
RP en cours:

MessageSujet: Re: On the Blooded Traces [pv Lucas Mcmillan ] Dim 29 Jan - 14:34




On the blooded traces

feat Jake Maniglio


Lucas gardait un œil sur sa trouvaille, comme s'il craignait qu'elle ne s'envole au moindre clignement de paupière et le laisser ainsi honteux face à son patron. Bien sûr, il savait au fond de lui que rien ne disparaîtra comme par magie. Mais il voulait rendre Jake fier de lui, lui prouvant par la même occasion qu'il était tout aussi capable que n'importe quel assistant qu'il aurait put avoir lors de sa carrière. Voire plus. Alors il attendait - jubilait presque - et patienta au mieux jusqu'à ce que le détective ne se rapproche du lieu fraîchement trouvé. Ce dernier le rejoignit à peine quelques secondes plus tard, lui demandant dans un même temps ce qu'il avait découvert. Alors d'un geste déterminé, le garçon lui montra le bout de tissu à moitié enterré dans le sol, le pointant - fièrement - du doigt. Il espérait vraiment que ça apporterait une nouvelle direction à l'enquête, que cette trouvaille soit un nouvel indice qui les guiderait avec plus de précisions que la scène délimitée un peu plus loin. Il jeta donc un regard inquisiteur vers son patron qui détaillait les lieux avec minutie.

" Bien joué gamin. " le félicita-t-il, en lui faisant une petite tape sur l'épaule.

Lucas sourit - malgré l'adjectif que lui avait affublé le détective. Habituellement, il aurait râler, lui rappelant qu'il n'était plus un gamin puisqu'il l'accompagnait sur des enquêtes, mais le moment était plutôt mal choisit pour répliquer. Plus tard, il se ferait un plaisir de le lui rappeler. En attendant, il observa Jake s'accroupir et examiner à l'aide d'un stylo le bout de tissu déchiré. Il nota dans son esprit le moindre geste, la moindre parole que le détective laissait échapper, et enfouit tous ces détails au fond de son esprit pour ne pas les oublier plus tard. S'il voulait aider son patron, il devait retenir le maximum d'informations et les appliquer par la suite. Même si le dictaphone faisait déjà les trois-quart du boulot...

" Vas chercher la sacoche que j’ai laissé sur la moto. Y’a des sachets plastiques pour les preuves, j’en aurais besoin. " demanda alors le détective en gardant un œil sur le tissu.

" Je m'en occupe ! "

Lucas se dirigea à grands pas vers ladite moto que Jake avait garée un peu plus loin. Il courut presque lorsqu'il ne fut plus qu'à quelques mètres, arrivant ainsi rapidement en face du véhicule. D'un geste rapide, il attrapa la sacoche et tout en faisant demi-tour, fouilla à l'intérieur pour en ressortir les fameux sachets plastiques dont le détective avait besoin. Il revint bien vite auprès de Jake, lui tendant d'un geste l'un des sacs, la lanière de la sacoche passé sur son épaule. Il observa une fois encore le brun manipuler le sac puis le bout de tissu qu'il mit à l'intérieur avant de le refermer. Puis, son regard déambula lentement d'une scène à l'autre, s'arrêtant plus longuement sur les traces de sang qu'il voyait plus loin. Il se doutait que des créatures surnaturelles devaient être derrière tout ça... Comment le corps aurait-il put disparaître sinon ? Bien vite, Dick apparut dans son esprit. Lui et la drôle de blessure qu'il avait eut au cou...et de la détresse qu'il avait éprouvé en ne se rappelant pas comment il l'avait eut. Vampires... Il espérait que ça n'en soit pas un qui avait fait tout ça. Il ne se sentait pas prêt pour en affronter. Jake ne devait surement pas connaître cette partie de ce monde... Ou peut-être pas. Mais il ne se voyait pas lui poser la question...

" Qu'est-ce qu'il s'est passé à ton avis ? " questionna Lucas, soucieux de connaître le point de vue de son patron.

love.disaster

_____________________________________________

Secrets don't remain secret for long
« Seeking long time a missing family member is hard for you, but secrets don't remain secret for long. Hold on and perhaps you will be meeting soon... » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

beta, alpha, omega

avatar
Jake Maniglio
beta, alpha, omega








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 27/12/2016 MESSAGES : 258 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Detéctive
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Toujours
RP en cours:

MessageSujet: Re: On the Blooded Traces [pv Lucas Mcmillan ] Mar 31 Jan - 14:10









On the Blooded Traces

Lucas Mcmillan φ Jake Maniglio




Lucas - Je m'en occupe !

Et le jeune courut chercher le matériel sur la moto. Il n’était pas obligé d’être une créature surnaturelle pour découvrir ses intentions. Lucas désirait vraiment montrer qu’il était digne du métier et cherchait à m’impressionner. En réalité, je l’étais déjà en voyant le travail qu’il faisait jusqu’ici, mais je voulais éviter de le noyer de félicitation au risque de le faire se reposer sur ses lauriers. Ce que je désirais, c’était de le pousser vers le meilleur, l’encourager, le féliciter à certaines occasions et le reste, l’aider à s’améliorer en me montrant un peu dur des fois. C’était une méthode qui me semblait être la bonne. Et puis, bien qu’il se montrât souvent capable de remplir certaines tâches demander et suivre certaines enquêtes, sa mentalité restait à travailler. Bien sûr, c’était un bon gamin, sympa et motivé. Mais il était si impulsif, se mettant souvent en danger que je devais souvent jouer les anges gardiens et le recadrer. Un gros point à travailler.

Pendant l’absence du jeune Mcmillan, je me mis à renifler l’odeur sur le t-shirt pour avoir une nouvelle piste. Une seule odeur y fut incrustée. Elle se dessina devant moi comme un jeu de piste, me montrant le chemin parcouru par son propriétaire. Je suivais son chemin, partant du lieu de fête, faisant un détour jusque-là où fut abandonner le morceau de tissu avant de rejoindre le lieu de la bagarre. Mais le plus étrange, ce fut la suite du parcours. Au début, je ne savais qu’elle odeur suivre dans tout ce mélange. Mais à présent, j’avais une idée. L’odeur ne partait pas dans une direction précise à partir du prétendu lieu du crime, ni vers le sud ou l’ouest par exemple, mais vers le haut. Elle allait jusqu’au pied d’un arbre et le remonta dans ses branches.

Lucas revint avec le matériel demander. Bien, nous pourrons donc poursuivre notre enquête avec cette nouvelle indication. J’étais persuadé qu’en examinant l’arbre, nous trouverions le chemin menant au pauvre James. Mais pour moi, il n’y avait plus aucun doute, une créature était mêlée à cette affaire. Mon assistant me passa un des sacs plastiques et une pince. Je m’en servis pour prendre le bout de t-shirt avec, après avoir pris quelques photos et les rangea dans la sacoche.

Lucas - Qu'est-ce qu'il s'est passé à ton avis ?


Je ne pouvais pas dire « D’après l’odeur que j’ai sentie… » Ce serait trop étrange et trop louche. Il fallait que je soumette l’idée autrement. Lucas n’était qu’un humain, et le monde surnaturel devait le dépassait. Il aurait du mal à comprendre qu’un vampire ou un garou puisse être mêlé à cette affaire.

Jake – Aucune trace sur terre ni sous terre, sinon on aurait vu la terre travaillée. Donc il ne reste plus que la voie des airs.

Je me mis à lui sourire sur un air un peu farceur avant de lui expliquer mon idée. Je m’approchais de l’arbre à côté de la scène du crime et où l’odeur le parcourait. Il était assez grand et assez gros pour supporter le poids d’une oud deux personnes, peut-être même jusqu’à quatre. Il était probable qu’un indice soit laissé là-haut. L’un de nous deux pouvaient grimper et s’appuyer facilement sur l’une des premières branches pour atteindre le sommet par la suite. Il fallait juste trouver un volontaire.
En désignant l’arbre de ma main :

Jake – Il est possible qu’un oiseau est oublié quelque chose là-haut. Il faudrait que quelqu’un aille vérifier.

Ce fut à ce moment que le souvenir de ma douleur me revenait. Celle à mon estomac. Je fis une légère grimace et frottai la blessure avec ma main, qui disparut rapidement. Depuis les retrouvailles avec ce vampire qui a détruit ma vie, j’avais un nouveau souvenir, une blessure laissée au niveau du ventre. Cela avait bien cicatrisé depuis, mais pas complétement encore. On voyait encore la blessure, petite, mais pas loin de la guérison totale. Mais la douleur psychique, elle, ne partait pas. À chaque souvenir avec ce dent pointue, cette sangsue sur patte, la douleur me revenait et remplissait mon cœur de colère, me donnant à chaque fois envie d’aller le retrouver et de finir le travail. Mais je me retenais bien sûr, j’avais d’autres choses à régler et je rencontrerais sans doute très bientôt de nouveau ce vampire. En attendant, j’essayais de cacher cela à tout le monde.



© Méphi.



_____________________________________________

La meute / Fiche personnage / Les aventures


Theme:
 


Dernière édition par Jake Maniglio le Dim 7 Mai - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lies define who we are.

avatar
Lucas Mcmillan
Lies define who we are.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 24/12/2015 MESSAGES : 251 + LIEU DE RESIDENCE : Gone street
+ SITUATION OFFICIELLE : Assistant du détective Jake
+ SITUATION OFFICIEUSE : élémentariste
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : en cours
Disponibilités RP :
RP en cours:

MessageSujet: Re: On the Blooded Traces [pv Lucas Mcmillan ] Lun 20 Fév - 15:37




On the blooded traces

feat Jake Maniglio


" Aucune trace sur terre ni sous terre, sinon on aurait vu la terre travaillée. Donc il ne reste plus que la voie des airs. "

Lucas jeta un regard intrigué, presque curieux de savoir comment Jake était arrivé à cette drôle de conclusion. Certes cela paraissait logique de ce point de vue... Pas assez de traces au sol pour permettre de découvrir assez d'indices susceptibles de les aider. Mais dans les airs ? Si le brun n'appartenait pas au monde du surnaturel, il trouverait cette idée farfelue. Mais venant de son patron, détective de renom et humain sans doute...il se disait que peut-être ça serait plausible. Pourquoi pas après tout. Jake devait avoir connu des cas encore plus étranges que celui là. Le surnaturel n'était pas toujours impliqué dans des affaires de meurtres... Le plus souvent certes, mais pas toute le temps ! Alors Lucas décida de se taire et d'écouter ce que son patron avait à dire.

" Aucune trace sur terre ni sous terre, sinon on aurait vu la terre travaillée. Donc il ne reste plus que la voie des airs. "

Vu sous cet angle...

" Quoi ? Tu crois que le meurtrier s'est envolé avec le corps ? " railla le plus jeune, sarcastique.

Comment un humain - si vraiment, les créatures surnaturelles n'étaient pas mêlées à cette affaire - aurait put disparaître avec la victime de toute façon ? Lucas s'imagina la scène dans sa tête, et bien qu'elle fut très drôle, il l'effaça presque aussitôt, peu convaincu, sa théorie à propos d'une histoire ordinaire disparaissant par la même occasion. Il jouait sur l'humour, faisant ainsi croire - du mieux qu'il pouvait - qu'il n'avait rien à voir à faire avec ce monde. Mais il réfléchissait sérieusement à toutes les possibilités quant à l'identité du meurtrier...
Il suivit alors Jake, toujours plongé dans cette idée de regarder en l'air, et s'arrêta devant un arbre avant qu'il ne lève la tête en fronçant les sourcils. Pourquoi celui-ci et pas un autre ? Lucas reporta son regard sur Jake, ne comprenant pas comment il pouvait être sûr qu'il y ait quelque chose là haut avant de le lancer sur la scène de crime pas très loin. Cet arbre était le plus proche et, semble-t-il, le plus solide pour accueillir une personne...voire peut-être plusieurs. Mais on en revient à cette question : comment un humain aurait put grimper tout en haut avec un poids mort dans les bras ? Et pourquoi le détective était-il si sûr de lui ?

" Il est possible qu’un oiseau est oublié quelque chose là-haut. Il faudrait que quelqu’un aille vérifier. " commenta Jake.

Puis il grimaça brusquement, ce qui fit arquer un sourcil au brun. Le patron semblait souffrir au niveau du ventre. A vrai dire, Lucas l'avait déjà remarqué. Il grimaçait souvent, se frottant au niveau de l'estomac comme pour soulager une blessure. Mais même s'il était extrêmement curieux, l'élémentariste ne lui demandait pas ce qu'il avait. La vie privée des autres ne l'intéressait pas - surtout que lui-même en avait une très...mouvementée.

" Très bien, j'y vais ! " déclara-t-il alors, sans qu'il ne laisse au détective le temps de répliquer.

Il s'approcha de l'arbre, rejetant sa tête en arrière afin de bien identifier les possibles points d'accroches avant de s'élancer rapidement, attrapant la première branche qui lui semblait solide. L’ascension se fit sans encombres et quelques minutes plus tard, il arriva à un endroit des plus intéressants. Bien qu'il fut surprit de trouver quoi que ce soit ici... Soit Jake avait énormément de chance, soit il était habitué à chercher dans les endroits les plus improbables... Des tâches de sang reposaient sur les branches, dont une, plus imposantes que les autres. Le corps devait avoir reposé ici pendant un certain temps pour avoir coloré le bois d'une teinte aussi rouge.

" T'avais raison, il y a du sang partout ici ! " lança le brun en direction de son patron qui le regardait d'en bas.

love.disaster

_____________________________________________

Secrets don't remain secret for long
« Seeking long time a missing family member is hard for you, but secrets don't remain secret for long. Hold on and perhaps you will be meeting soon... » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

beta, alpha, omega

avatar
Jake Maniglio
beta, alpha, omega








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 27/12/2016 MESSAGES : 258 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Detéctive
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Toujours
RP en cours:

MessageSujet: Re: On the Blooded Traces [pv Lucas Mcmillan ] Jeu 23 Fév - 15:35









On the Blooded Traces

Lucas Mcmillan φ Jake Maniglio



Lucas – Très bien, j'y vais !

Quoi ?! Il n’en était pas question ! Oui, j’étais encore blessé, mais je me sentais capable d’escalader cet arbre pour fouiller son sommet. Je préférais cela que de laisser Lucas grimper bêtement en haut au risque de se rompre le cou. Il était humain, plus vulnérable qu’un lycan en cas de chute et sans doute, moins agile. Je voulais le rattraper au niveau du col pour le tirer en arrière, mais il était déjà en haut à peine sa phrase terminée.

Je ne pouvais donc que le regarder faire, avec une mine de désapprobation. S’il tombait et se brisa le cou, je le tuerais pour me faire avoir les ennuis, les flics et les ambulances sur le dos. Bon allez Jake, laisse donc faire le petit. Tu pourras le gronder après. J’attendais donc, les bras croisés que Lucas redescende et qu’il me rapportait quelque chose valant ce risque. Le gamin ne tarda pas à me faire part de ses découvertes :

Lucas - T'avais raison, il y a du sang partout ici !

Évidement que j’avais raison. Mon flair ne m’avait pas totalement abandonné. Il restait le même, et j’espérais que cela durerait au moins jusqu’à la fin de l’enquête. Bon, la personne s’est faite agresser ici, puis son corps fut trainé dans l’arbre. Un mode opératoire bien étrange. À moins que cela ne soit le résultat d’une dispute, les deux se battent, l’un tue l’autre et paniqué ou encore en colère, cache un moment le corps en haut pour pas qu’il soit trouvé trop rapidement. Il lui aurait fallu du matériel et pas mal de force pour le tirer jusqu’en haut. À moins…

Jake – Parfait Lucas mais descend maintenant ! Lui criais-je.

Il était évident que je suspectais une créature d’être derrière tout cela. Même si ses pouvoirs devaient être aussi diminués que les miens, elle devait toujours avoir un état d’esprit hostile. Soit elle était en colère et désirait se venger et attaquer ceux qui s’approcheraient de trop près de ses affaires, soit elle avait peur et pouvait devenir imprévisible. En tout cas, je ne voulais pas laisser Lucas à la vue comme ça, et devenir une potentielle cible pour notre futur suspect.
En attendant que Lucas se décide à descendre, j’en registrais mon idée sur le dictaphone, évitant d’employer le mot créature ou loup-garou et encore moins vampire comme à chaque fois. Bien que cela soit surtout des notes pour moi, je ne pouvais prendre le risque de les mentionner et que quelqu’un tombe dessus. Surtout avec Lucas à côté qui pourrait me prendre pour un fou.

Une fois le jeune homme redescendu de l’arbre, je ne pus m’empêcher de lui donner une claque derrière la tête. Sur le coup, je ne voyais aucun autre moyen de lui apprendre à ne pas jouer les idiots.

Jake – Ca c’était pour avoir foncer sans réfléchir !

Suivit d’une petite tape sur l’épaule.

Jake – Et ça pour avoir trouvé quelque chose.

Bon, avec ces éléments nous devrions arriver à trouver une nouvelle piste. Ils se sont déplacer dans les arbres et sans doute redescendu un peu plus loin. Je ne voyais pas d’autre solution.



© Méphi.



_____________________________________________

La meute / Fiche personnage / Les aventures


Theme:
 


Dernière édition par Jake Maniglio le Dim 7 Mai - 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lies define who we are.

avatar
Lucas Mcmillan
Lies define who we are.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 24/12/2015 MESSAGES : 251 + LIEU DE RESIDENCE : Gone street
+ SITUATION OFFICIELLE : Assistant du détective Jake
+ SITUATION OFFICIEUSE : élémentariste
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : en cours
Disponibilités RP :
RP en cours:

MessageSujet: Re: On the Blooded Traces [pv Lucas Mcmillan ] Lun 6 Mar - 11:48




On the blooded traces

feat Jake Maniglio


Des questions plein la tête, Lucas s'efforçait de redescendre de son perchoir le plus prudemment possible, même si sa concentration n'était pas entièrement focalisé sur les éventuels appuis qu'il pourrait utiliser... Comment quelqu'un aurait-il pu hisser le corps sur les branches de cet arbre ? Le brun retournait cette interrogation dans son esprit sans parvenir à imaginer un scénario cohérent. Il n'avait jamais été assez proche des créatures surnaturelles pour savoir comment elles opéraient. Il ne pouvait que faire des suppositions, sans savoir si elles étaient plausibles. Et puis quelles créatures ? Vampire ? Lycan ? Ou sorcier un peu fou et sanguinaire ? Il ne savait vers quoi se tourner et il devait bien l'avouer, il était un peu perdu. Comment Jake a-t-il su qu'il allait trouver quelque chose en haut de l'arbre ? Était-ce grâce aux nombreuses enquêtes qu'il a dû élucider et aux nombreuses compétences qu'il avait acquit au fil du temps ? L'élémentariste n'en était pas sûr. Mais tant que le détective n'avait pas de mauvaises intentions à son égard ou envers d'autres, il mettrait toutes ses questions au fond de son esprit. Peut-être les ressortira-t-il lorsque cela sera plus approprié ? En attendant, il se rapprochait de la terre ferme, son patron gardant toujours un œil sur lui. Lucas sauta alors à terre, dépoussiéra ses vêtements avant de s'approcher de Jake. La tape qu'il reçu à l'arrière de la tête lui fit hausser les sourcils et jeter son regard surprit et incompréhensif dans la direction de l'adulte.

" Ça c’était pour avoir foncer sans réfléchir ! " lui dit-il, l’œil sévère.

Lucas fronça les sourcils en se frottant la nuque avant de soupirer bruyamment.

" C'est toi qui as posé la question ! Et puis, tu n'as pas l'air bien, j'allais pas te laisser grimper là-haut au risque de te faire tuer en chutant... "

En fait, il n'avait pas vraiment réfléchit. La vue de la grimace de douleur de son patron avait suffit à le faire agir au quart de tour. Et puis, ils devaient attraper celui qui avait fait ce carnage...il n'y avait pas vraiment de place pour la discussion. Lucas se calma cependant lorsque le détective lui donna une petite tape sur l'épaule en le félicitant pour sa trouvaille. Il soupira une dernière fois avant de s'éloigner un peu, grognant un léger ouais, ouais avant de porter son regard sur la scène de crime. Que devaient-ils faire à présent ? Le corps n'était plus en haut de l'arbre, ce qui voulait dire que il ou elle avait réussi à le redescendre pour finalement le déplacer autre part. Il devait donc surement y avoir d'autres traces de sang non ? Mais les policiers n'avaient rien vu si ce n'était les tâches déjà découvertes et entourées de ruban jaune. Alors quoi ? Qu'elle piste devaient-ils suivre désormais ? Lucas n'en savait rien et il espérait - sans vraiment se l'admettre - que Jake avait une petite idée sur la question.

" Je sèche là, qu'est-ce qu'on doit comprendre exactement ? Où est-ce qu'on doit aller ? "

Son impulsivité l'empêchait de patienter ou même de réfléchir un peu plus longtemps. Ce qu'il voulait vraiment, c'était agir. Pas réfléchir à un casse-tête illogique. Il ne pouvait même pas parler de ses hypothèses sans évoquer le surnaturel, et sans certitudes que le détective soit au courant de cet autre monde, il devait absolument se taire... Il n'allait tout de même pas lui dire : au fait Jake, les vampires et autres créatures bizarroïdes existent bel et bien, à ton avis, laquelle a commit ces atrocités ? Ah oui au fait, je fait également parti de ce monde ! Non, ce n'était clairement pas une bonne idée...

" Dis moi que tu sais quoi faire ! " souffla Lucas en se retournant vers son patron.

love.disaster

_____________________________________________

Secrets don't remain secret for long
« Seeking long time a missing family member is hard for you, but secrets don't remain secret for long. Hold on and perhaps you will be meeting soon... » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

beta, alpha, omega

avatar
Jake Maniglio
beta, alpha, omega








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 27/12/2016 MESSAGES : 258 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Detéctive
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Toujours
RP en cours:

MessageSujet: Re: On the Blooded Traces [pv Lucas Mcmillan ] Jeu 9 Mar - 21:04









On the Blooded Traces

Lucas Mcmillan φ Jake Maniglio



Lucas - C'est toi qui as posé la question ! Et puis, tu n'as pas l'air bien, j'allais pas te laisser grimper là-haut au risque de te faire tuer en chutant...

Certes, j’étais un peu mal au point. Mais si je devais tomber, je restais encore bien plus solide et agile que Lucas, qui restait humain comparer à moi. Mais cela, je ne pouvais le lui dire. Il ne le comprendrait pas ou refuserait d’y croire. Il était encore trop jeune pour entrer dans le vrai monde selon moi. Le gamin s’éloigna en grognant pour regarder plus loin, mais surtout, pour râler comme d’habitude. C’était marrant à voir Lucas proclamer haut et fort qu’il était un adulte, mais se comportait comme un ado devant moi. S’il voulait vraiment que je le voie comme un grand, il devait mûrir mieux que ça.

Je regardais de mon côté l’arbre où se trouvait le corps. Mes capacités lupine étaient faible, presque nul à présent, mais pas mon esprit de réflexion. Je pourrais enregistrer mes hypothèses, mais Lucas risquait de me prendre pour un fou. Pourtant, quand on connaissait le monde caché, on trouvait facilement une explication au mystère qui nous concernait. Plus nous avancions, plus le profil du coupable me semblait clair. En plus d’avoir des pouvoirs encore à déterminer, le meurtrier se montrait intelligent, mais aussi complexe. Le crime ne devait être prémédité, le coupable a dû agir en conséquence, cherchant le meilleur moyen de cacher le corps sans laisser de traces. Pendant que j’y réfléchissais, Lucas m’adressa la parole après avoir fini de bouder visiblement :

Lucas - Je sèche là, qu'est-ce qu'on doit comprendre exactement ? Où est-ce qu'on doit aller ?

C’était bien les jeunes ça. Il fallait toujours tout, tout de suite. Si c’était si simple, les criminels seraient déjà tous en taule. S’il voulait persévérer dans ce job, il devait prendre le temps de réfléchir et d’arrêter de foncer tête baisser pour mal finir et rendre l’affaire bien plus compliquée qu’au début. Il voulait de l’action ? Soit, mais ce n’était pas en poursuivant cette attitude qu’il ferait avancer les choses. Avec un peu de patience, il le comprendra sûrement.

Lucas - Dis moi que tu sais quoi faire !

Je ne le regardais pas directement. Je continuais à observer la forêt qui nous entourait, comme si je cherchais un détail, un élément révélateur qui nous indiquerait la voie, même si j’avais déjà ma petite idée. Je pris donc mon temps pour lui répondre.

Jake – Bambino, tu as eu de bonnes idées jusqu’ici. Alors dis-moi, pourquoi le corps se trouverait dans l’arbre et que pouvait-il se passait après ?


Bien entendu, j’avais ma petite idée. Et j’étais prêt à parier qu’elle était juste. Seulement, je voulais pousser Lucas à réfléchir, à se poser pour qu’il puisse trouver la réponse par lui-même. Une tache bien ardue si vous voulez mon avis. Mais je ne désespérais pas. Il était rempli de potentiel et de qualités, il fallait juste lui donner un coup de main, comme ici dont je comptais l’aider en le guidant dans sa réflexion.

Jake – Imagines toi la scène. Una festa qui bat son plein comme on dit. De l’alcool qui coule à flot, et peut-être un peu de drogue. Notre amico se retrouve avec son pote seul et se batte. Il meurt, que pouvait donc faire le tueur après cela ?


Il venait de tuer, il était stressé et paniqué, cela pouvait se sentir. Donc, il devait agir vite et en toute discrétion. Il n’avait pas beaucoup de temps et devait faire appel à toute son intelligence pour se sortir de là, malgré qu’il soit sans doute sous certains effets comme la boisson.



© Méphi.



_____________________________________________

La meute / Fiche personnage / Les aventures


Theme:
 


Dernière édition par Jake Maniglio le Dim 7 Mai - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lies define who we are.

avatar
Lucas Mcmillan
Lies define who we are.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 24/12/2015 MESSAGES : 251 + LIEU DE RESIDENCE : Gone street
+ SITUATION OFFICIELLE : Assistant du détective Jake
+ SITUATION OFFICIEUSE : élémentariste
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : en cours
Disponibilités RP :
RP en cours:

MessageSujet: Re: On the Blooded Traces [pv Lucas Mcmillan ] Jeu 6 Avr - 17:58




On the blooded traces

feat Jake Maniglio


Il commençait clairement à perdre patience, habitué à foncer dans le tas à cause de son impulsivité. En revanche, il était loin d'être idiot...mais il devait bien avouer que cette affaire devait être maniée avec soin de son côté. Comment avancer rapidement sans qu'il ne dévoile ce qu'il savait au détective ? Il ne l'avait pas fait pour Dick, il se voyait mal le faire avec son patron... Et là, il ne savait plus quoi faire. L'esprit vide de toute logique face à ce drôle de comportement qu'avait fait le meurtrier. Monter à un arbre ? Dans quel but exactement ? A quoi bon grimper à un arbre avec un poids mort dans les bras ? Quelle en était l'utilité au final si ce n'était se cacher des regards des autres ? Et encore, n'y avait-il pas meilleure cachette que cet arbre dont les branches - certes solides - ne camouflaient que la moitié des choses ? Lucas ne trouvait pas très intelligentes les actions du fautif...mais surement que la logique se transformait sous le coup du stresse ? L'était-il au moins au moment de l'acte ? Ça c'était une autre affaire... Lucas était tourné vers le détective qui ne lui avait pas lancé un regard depuis qu'il lui avait demandé s'il savait quoi faire de tout ça, détaillant les environs comme il l'avait déjà fait des milliers de fois depuis qu'ils étaient arrivés. Il prit d'ailleurs un malin plaisir à attendre avant de lui donner une réponse... Ce qui acheva de l'agacer.

" Bambino, tu as eu de bonnes idées jusqu’ici. Alors dis-moi, pourquoi le corps se trouverait dans l’arbre et que pouvait-il se passait après ?  Imagines toi la scène. Una festa qui bat son plein comme on dit. De l’alcool qui coule à flot, et peut-être un peu de drogue. Notre amico se retrouve avec son pote seul et se batte. Il meurt, que pouvait donc faire le tueur après cela ? " finit-il par souffler en se retournant pour lui faire face.

Pourquoi ? C'était ce qu'il se demandait depuis le début de cette enquête. Rien n'avait de sens...ou alors les yeux du Mcmillan n'étaient pas assez aiguisés pour lui permettre de l'identifier... Que dire alors ?

" J'ai déjà retourné cette question dans ma tête ! Des milliers de fois. Et je ne vois pas ! Il voulait surement cacher le corps après son acte, le faire disparaître quelques temps des yeux des autres ados présents à la soirée avant de revenir le chercher, mais pourquoi perché en hauteur ? Il doit bien y avoir d'autres planques non ? Et puis, comment aurait-il fait pour grimper tout en haut en étant bourré ? Je suis sûr que c'est quasiment impossible ! Avec un corps dans les bras en plus ?? " déblatéra-t-il sans même reprendre son souffle.

Il inspira alors rapidement après avoir lâché d'une traite tout ce qu'il avait en tête. Il voulait connaître l'avis de son patron sur tous ces faits, sur toutes ces bizarreries auxquelles ils étaient confrontés. Pas y répondre en étant presque certain de mettre le doigt à côté... Surtout qu'un tueur était encore en liberté, là dehors, et qu'il pouvait attaquer une autre personne à tout moment. Il n'y avait pas de temps pour ce questionnement lucratif...

" Je voudrais savoir ce que toi tu en penses, Jack ! "

love.disaster

_____________________________________________

Secrets don't remain secret for long
« Seeking long time a missing family member is hard for you, but secrets don't remain secret for long. Hold on and perhaps you will be meeting soon... » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

beta, alpha, omega

avatar
Jake Maniglio
beta, alpha, omega








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 27/12/2016 MESSAGES : 258 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Detéctive
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Toujours
RP en cours:

MessageSujet: Re: On the Blooded Traces [pv Lucas Mcmillan ] Dim 9 Avr - 14:43









On the Blooded Traces

Lucas Mcmillan φ Jake Maniglio





Lucas - J'ai déjà retourné cette question dans ma tête ! Des milliers de fois. Et je ne vois pas ! Il voulait surement cacher le corps après son acte, le faire disparaître quelques temps des yeux des autres ados présents à la soirée avant de revenir le chercher, mais pourquoi perché en hauteur ? Il doit bien y avoir d'autres planques non ? Et puis, comment aurait-il fait pour grimper tout en haut en étant bourré ? Je suis sûr que c'est quasiment impossible ! Avec un corps dans les bras en plus ??


Il était déjà à bout de patience. Si impulsif, il espérait déjà trouver la réponse aussi facilement que dans un jeu vidéo. Une affaire d’enlèvement ou de meurtre demandait la plus grande minutie, et même si le temps pouvait nous manquer, foncer dans l’action risquait de faire louper des indices cruciaux qui pourraient coûter fort cher à l’avenir. Bon, si j’avais encore mon super flaire lupin et ma vue qui allait avec, nous avancerions beaucoup plus vite, je l’admets. A présent, je devais me débrouiller comme un simple humain. Parfois, je me demandais comment s’était d’être une personne lambda, un peu comme avant de découvrir mes dons. A présent, je pouvais le savoir. Revenant à notre affaire, Lucas marquait un point, sur le fait que le coupable est pu emmener le corps là-haut pour le cacher aux autres fêtards et revenir plus tard, c’était logique.

Lucas - Je voudrais savoir ce que toi tu en penses, Jack !


Je me mis à soulever un sourcil en le regardant. Jack ? Une façon de parler pour les jeunes je suppose. Et sans doute, un surnom bien étrange. Ou une erreur de sa part. Bon oublions ça pour le moment. Je me mis à souffler. Apparemment, j’avais assez fait travailler ses méninges et il était à bout. Il était donc temps pour le professeur de poursuivre son cours. Je regardais de nouveau, accroupis, la distance séparant la scène de crime au sommet de l’arbre comme pour tout remettre en place et préparer mes hypothèses. Plus cela venait, plus un dessin bien net de fit devant mes yeux. Un peu plus on pourrait le prendre pour une intrigue de roman policier bien tordu.

Jake – La festa se déroulait non loin d’ici. James et la personne avec qui il était se trouvaient par là-bas. Je montrais du doigt l’endroit où nous avions trouvé le tissu juste à côté. Pour une raison inconnue encore, ils se battent ici. Le t-shirt de James est arraché et abandonné. L’agresseur a dû soit l’assassinare sur le moment, ou bien assommé. Prit de panique, ou bien sachant qu’il ne devait avoir beaucoup de tempo, il arrive à mener le corps jusqu’à là-haut. Pourquoi la polizia n’a rien vu ? Car le coupable est allé le récupérer non après le passage des policiers, mais après la festa, quand tout le monde était parti, pour déplacer le corps.

Il me restait donc à expliquer comment il avait réussi à le déplacer sans laisser de traces. Et pour moi, la réponse était claire, il s’agissait d’une créature surnaturelle. Mais je ne pourrais pas le dire à Lucas. Même si c’était un peu la mode en ce moment de parler des créatures surnaturelles où de jeunes humaines idiotes se donnent à la nécrophilie dans les médias, je doutais que Lucas veuille me croire si je lui en parlais. Il penserait que je divaguais, que tout ceci n’était que du cinéma. Il va falloir alors que je fasse quelque chose que je n’aimais pas trop faire, arranger la vérité. Pour déplacer le corps, il a dû se déplacer dans les branches des arbres voisins et descendre beaucoup plus loin. Je regardais donc ceux qui étaient les plus proches de notre arbre et fis signe à Lucas de me suivre.

Les deux premiers arbres où le coupable a sans doute grimpé furent les plus faciles, car notre coin était un peu isolé. Mais très vite, nous arrivions sous une dizaine d’arbres plus loin et retrouvait la bonne piste devenait ardu. Mon hypothèse semblait bonne, car s’il n’avait laissé de traces au sol, c’était qu’il était passé par en haut. Sinon il pouvait se déplacer sous terre. Par contre, quelque chose me tracassait un peu. Chaque créature perdait ses pouvoirs à cause des chutes. Alors lui, comment pouvait-il encore arriver à faire cela ? À moins que ce ne soit là ses dernières forces. Je me retournais violemment vers Lucas et lui demandais sous la forme d’un ordre :

Jake – Regardes bien les arbres ! Voie si tu ne trouves pas un avec des marques sur le tronc et des branches caser !

Oui, s’il s’agissait d’un jeune loup ou d’un jeune vampire, il devait être à bout de sa force sur naturel et donc, effectuer tout cela devait l’épuiser énormément. Il était probable qu’il est dû descendre avec difficulté, voir s’il n’était pas tombé. Et donc, il devrait nous laisser par la suite, une grosse trace derrière lui nous permettant de le retrouver. Je ne savais comment expliquer mon idée à Lucas, mais de toute manière, je n’avais pas le temps, si je voyais juste, nous ne devrions plus être loin de percer la vérité et sans doute, qu’à quelque pas du coupable.

Jake – Fais attention où tu marches Bambino. Il est possible que nous retrouvions des empruntes intéressantes.



© Méphi.



_____________________________________________

La meute / Fiche personnage / Les aventures


Theme:
 


Dernière édition par Jake Maniglio le Dim 7 Mai - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lies define who we are.

avatar
Lucas Mcmillan
Lies define who we are.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 24/12/2015 MESSAGES : 251 + LIEU DE RESIDENCE : Gone street
+ SITUATION OFFICIELLE : Assistant du détective Jake
+ SITUATION OFFICIEUSE : élémentariste
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : en cours
Disponibilités RP :
RP en cours:

MessageSujet: Re: On the Blooded Traces [pv Lucas Mcmillan ] Dim 7 Mai - 18:27




On the blooded traces

feat Jake Maniglio


Lucas attendait presque impatiemment la réponse de son patron. Il en avait tout simplement marre de tourner en rond et il voulait voir de ses propres yeux comment il comptait faire ses hypothèses. Après tout, sans le facteur "surnaturel", il ne risquait pas d'aller bien loin... C'était pourquoi il l'observait avec sérieux, suivant le moindre de ses faits et gestes tout en en retenant le plus possible afin d'apprendre rapidement. Il ne voulait pas compter que sur l'adulte lors de leurs enquêtes, alors il devait bien faire attention à quoi que ce soit qui pourrait lui servir pour plus tard.

" La festa se déroulait non loin d’ici. James et la personne avec qui il était se trouvaient par là-bas. L'élémentariste suivit du regard l'endroit que pointait Jake tout en acquiesçant, comprenant le fait que résumer ce qu'ils savaient déjà pouvaient leur révéler quelques indices qu'ils avaient préalablement laissé passé. Pour une raison inconnue encore, ils se battent ici. Le t-shirt de James est arraché et abandonné. L’agresseur a dû soit l’assassinare sur le moment, ou bien assommé. Prit de panique, ou bien sachant qu’il ne devait avoir beaucoup de tempo, il arrive à mener le corps jusqu’à là-haut. Pourquoi la polizia n’a rien vu ? Car le coupable est allé le récupérer non après le passage des policiers, mais après la festa, quand tout le monde était parti, pour déplacer le corps. "

Lucas ne fit pas attention à certains mots de son patron qui n'étaient plus français, trop habitué par la chose. En revanche, il fronçait de plus en plus des sourcils lorsque son scénario avançait de plus en plus. Il ne s'attardait pas sur le comment l'assassin avait put grimper tout en haut de l'arbre avec un corps dans les bras. Pas un mot. Et pourtant, c'était un détail important pour l'enquête non ? Comment les humains n'ayant pas connaissance du surnaturel faisaient-ils pour résoudre les divers problèmes qui y étaient liés ? Il n'en savait fichtre rien et compatissait sérieusement. Lui-même avait eu du mal à se faire à ses pouvoirs alors qu'il n'y connaissait pas grand chose. Mais avant qu'il n'ait put faire la moindre remarque à ce propos, Jake lui fit signe de le suivre vers les arbres environnants. Ce dernier lui expliqua bien vite son hypothèse quant à la descente du coupable et ordonna au garçon de bien étudier les arbres alentours afin d'y déceler des traces.

Haussant les épaules tout en se demandant comment l'adulte avait bien put faire pour en arriver à de telles conclusions, il s'exécuta, levant la tête afin de détailler chaque arbres qui les entouraient.

" Fais attention où tu marches Bambino. Il est possible que nous retrouvions des empruntes intéressantes. "

L'élémentariste haussa alors un sourcil, mais acquiesça en silence, soucieux d'éviter de contester les ordres de son patron. Il avait déjà presque dépassé les bornes en perdant patience il y avait quelques minutes, autant qu'il se taise et l'aide au maximum dans cette affaire désormais.

D'un pas lent, presque calculateur, il s'avançait parmi les arbres, la tête levée afin de détailler chaque branches susceptibles de prouver le passage d'un homme et d'un cadavre dans les bras. Il en trouva d'ailleurs rapidement, suivant la piste qui s'offrait à lui d'un pas un peu plus rapide, suivant les quelques traces qui parcouraient le chemin en hauteur. Quelques gouttes de sangs au sol l'aidait également dans sa tâche. Jusqu'à ce qu'une - à terre -, plus énorme, ne l'arrête brusquement. On aurait dit que le coupable était juste tombé par ici avec le corps. Sans doute était-il fatigué de se hisser de branches en branches et qu'il avait soudainement perdu l'équilibre.

" Jake, par i- " s'exclama Lucas avant de se taire presque immédiatement et de s'accroupir le plus près du sol possible.

Devant lui, à plusieurs mètres, une silhouette était apparu. L'avait-elle vu, il n'en savait rien et il espérait sincèrement que non. L'effet de surprise leur serait d'un grand secours s'il s'agissait vraiment d'une créature surnaturelle. Bien que ça le démangeait de lui courir après et de l'attraper... Quittant quelques secondes cette silhouette du regard, il le reporta en direction de son patron à qui il fit signe de se taire et de s'approcher lentement avant de lui pointer du doigt la forme qu'l voyait au loin.

" C'est lui tu penses ? " le questionna le garçon en chuchotant doucement.

love.disaster

_____________________________________________

Secrets don't remain secret for long
« Seeking long time a missing family member is hard for you, but secrets don't remain secret for long. Hold on and perhaps you will be meeting soon... » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

beta, alpha, omega

avatar
Jake Maniglio
beta, alpha, omega








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 27/12/2016 MESSAGES : 258 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Detéctive
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Toujours
RP en cours:

MessageSujet: Re: On the Blooded Traces [pv Lucas Mcmillan ] Dim 7 Mai - 21:55









On the Blooded Traces

Lucas Mcmillan φ Jake Maniglio



Nous nous mettions à chercher dans les environs la moindre piste. C’était obligé, la créature devait avoir perdu ses pouvoirs et donc, son entreprise de transporter le cadavre devrait lui être compliqué. À un moment ou un autre, il devrait descendre ou tomber même au sol plus loin et partir se cacher. Bon, tout cela tenait la route si ça concernait une créature de Weird Falls, mais comment l’expliquer à Lucas ? Je voulais qu’il apprenne le métier et qu’il devienne un bon détective, ou quelque chose d’honnête qui pourra profiter du savoir appris. Mais si nous devions courir après le surnaturel et que cela devait lui rester cacher… Il n’avancera jamais. Il fallait que je me l’avoue, je devrais le lui avoué un jour la vérité. C’était le seul moyen pour le faire évoluer. Mais comme les chutes furent affaibli et que par conséquent, nos pouvoirs également, il était inutile de le mettre dans le secret des dieux si je n’avais aucun moyen de le lui prouver mes dires. Alors, cela devra attendre.

Lucas - Jake, par i

La voix de Lucas me fit me redresser. Il avait trouvé quelque chose, mais quoi ? n’ayant pas fini se phrase, je prévoyais le pire. Il regardait quelque chose à travers les buissons et les arbres devant. Que pouvait-il avoir vue ? En me concentrant, j’arrivais à distinguer une silhouette qui filait juste en face. Quelqu’un semblait craindre notre présence ici.

Lucas -C'est lui tu penses ?

Sans doute. Je tentais une approche furtive, mais l’inconnu nous aperçut et sans demander son reste, prit la fuite comme si la mort le tenait aux trousses. On dirait bien qu’il avait quelque chose à se reprocher celui-ci.

Jake – A no mon coco. N’y comptes pas.

Sans attendre, je me lançais à sa poursuite. Le suspect titubait en courant comme s’il avait du mal à utiliser ses jambes après avoir trop bu ou bien qu’il soit blessé. Quant à moi, j’enjambais les obstacles et repousser violemment les branches avec mes bras. Je gagnais du terrain, je sentais l’air qui me courait sur le visage et une sensation de liberté. C’était étrange, mais pendant un moment, j’ai cru que j’avais encore mes dons de lycanthrope. Que je possédais encore la force surhumaine et la rapidité qui venait avec. Je me revoyais l’homme loup dont je me transformais parfois pour attaquer mes ennemis ou bien juste profiter de cet état pour courir en pleine nature. La bête en moi n’était pas morte, elle dormait juste depuis tout ce temps et à présent, elle grognait pour pouvoir sortir. En quelques secondes, je rattrapais le fuyard. D’un bon sur un rebord de terre, je bondissais sur le dos de l’inconnu pour le faire tomber. Nos deux corps furent entraînés au sol et sous l’impact, je fus écarté. Me redressant, je me préparais à en découdre, car je m’attendais à ce que ce suspect ne se laisse appréhender. Mais à ma grande surprise, ce fut presque le cas.

Le malheureux gémissait au sol, se protégeant le corps avec ses bras, implorant pitié. Mais qui était-il ? Il ne ressemblait pas à James, loin de là. Ce n’était qu’un autre jeune qui semblait paumé et ayant vécu un bon moment dans la nature, vue la saleté qui couvrait son corps et ses vêtements déchirés. Je tentais de m’approchais de lui, avec précaution pour ne pas l’effrayer, mais celui-ci se mit en boule en pleurant.

Inconnu - Non pitié... Je ne voulais pas le tuer ! Pardons...
Jake - Quoi ?

Visiblement, nous avions trouvé le coupable. Mais le plus incroyable fut que j’ai vu ses yeux brillaient d’un bleu clair, comme les miens. Serait-ce un oméga comme moi ? Si oui, la perte de ses pouvoirs se sont fait de manière atténuer, je voulais dire, que cela tardait pour qu’il paraisse cent pour-cent humain. Je ne savais plus trop quoi faire. Alors je me mis en position accroupie, gardant mes distances avec lui pour ne pas le faire paniquer ou qu’il tente quoi que ce soit et essaya de le rassurer pour qu’il se calme.

Jake - Ca va aller. On va vous aider. Je suis comme vous...

Lucas apparut à ce moment-là. Me retournant vers lui, je demandais avec douceur pour ne toujours pas brusquer le suspect :

Jake - Appelles la polizia et les secours. Vite.

Cette course-poursuite m’avait vite épuisé. Pas évident la vie d’un simple humain. Mais malgré le souffle fort et les muscles chauffés, je sentais que nous allons toucher au but de cette histoire et que nous découvrirons très vite le fin mot de cette histoire. Toujours en position assise, je tentais de poursuivre mon interrogation. Le jeune garçon semblait fou, le regard un peu perdu, les cheveux gras avec des feuilles lui donnaient une mine épouvantable, et l’odeur donnait des hauts le cœur. Fort heureusement, ses yeux retrouvèrent une teinte normale ce qui évitera de drôles de questions de la part de la police et de Lucas.

Jake - Où est James ? Vous savez où il est ?

Le suspect tourna doucement la tête vers Lucas. Pendant un moment i ne se passait rien, mais très vite, sa peur laissa place à de la folie. Il se mit à pousser un cri et voulu se jeter sur Lucas. Je ne lui laissai même pas la possibilité de faire un pas que je lui fis un croche patte, attrapa un de ses bras et le tordit dans son dos, le mettant à terre. Le petit oméga était neutralisé, mais il se débâtit tout de même en hurlant comme un damné :

Inconnu - Il est censé être mort ! James devez être mort !



© Méphi.



_____________________________________________

La meute / Fiche personnage / Les aventures


Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: On the Blooded Traces [pv Lucas Mcmillan ]

Revenir en haut Aller en bas

On the Blooded Traces [pv Lucas Mcmillan ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Lucas Mcmillan» transfert de traces» impression de traces» Comment classer les itinéraires et traces?» Smartphones : un film protecteur auto-réparant et anti-traces de doigts



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Falls :: RP terminés-