Partagez|

interrogatoire d'une Etoile [feat Kimisore Yui]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

nous chassons ceux qui nous chassent

avatar
Arjun Singh
nous chassons ceux qui nous chassent








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 21/06/2017 MESSAGES : 256 + LIEU DE RESIDENCE : Spinelli Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Policier
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseur
a little more ?

MessageSujet: interrogatoire d'une Etoile [feat Kimisore Yui] Lun 14 Aoû - 10:17







Kimisore Yui & Arjun Singh







Interrogatoire d'une Etoile.



 
"Arjun ! Tu viens avec moi."
"Quoi sérieux ?" Demandais-je à la fois surpris et excité. "Cool ! Merci inspecteur. Alors c'est pour quoi ? Pour poursuivre un criminel rechercher par interpole et le F.B.I ? Démanteler une organisation criminelle ?"
"Calme toi mon garçon ! C'est à propos de l'affaire du quadruple meurtre dans la forêt avec le tournage de cette série. J'ai du nouveau et on va aller interroger une des actrices."
"Ok super inspecteur. Je vous suis. Je suis ravis que vous m'ayez choisis moi pour vous seconder et personne d'autre."
"Euh oui... C'est que mon coéquipier ne se sent pas bien en faite. Et le commicariat à l'heure actuelle ne compte pas grand monde... Désolé tu es tout ce que j'ai sous la main."
"... Trop génial ! Je participe à une enquête officiel !"

Et voilà comment je me suis retrouvé dans cette voiture, aux côtés d’un inspecteur de police pour partir interroger Kimisore sur l’affaire étrange. Bon d’accord, j’aurais pu être vexé que l’on m’ait choisi seulement, car personne d’autre ne répondait à l’appel. Mais quand même, depuis peu je rêvais de devenir un enquêteur, le gars au manteau de cuir, le visage noir ayant un passé sombre, torturer par des souvenirs douloureux. Et dont même s’il était divorcé, il continuait à veiller sur son ex malgré ses problèmes d’alcool. Bon, je n’avais pas d’ex-femme et pour la picole, ce n’était pas le drame. Mais on voyait bien le genre non ? Et sérieux, c’était une chance pour moi, une chance de prouver ce dont j’étais capable, et de vivre un peu d’action. Si je pouvais leur montrer mes prouesses de chasseur de monstre, ils seraient tous à quel point j’étais badass. Ils m’auraient de suite donné le poste de capitaine. Oui, j’aurais pu être le capitaine de l’équipe de foot de notre unité et là, j’aurais permis la victoire plus souvent. Et ouaip !

Revenant à notre affaire, je devais avouer que j’avais un peu oublié cette histoire de meurtre sur une scène de tournage. Bien que Yui m’avait tapé dans l’œil, je me souvenais très bien de sa taille fine, de ses beaux et longs cheveux flottant dans le vent, ses formes très bien faites… À et aussi de ces gars bizarres qui semblaient connaître la nymphe asiatique et dont l’un d’eux serait le frère d’une des victimes. J’en avais fait un rapport à l’inspecteur, mais jamais je n’ai su comment avait avancer l’enquête. J’avais tenté au poste faire des recherches de mon côté, mais apparemment, pour avoir accès à certaines informations, il fallait avoir certaines accréditations. Alors, j’avais tenté de me mettre en mode « HUNTERMINATOR », mais malgré mes talents de chasseurs et de pisteur, rien. Aucune trace de créature surnaturel ou autre. Peut-être bien que seul des humains étaient mêlés à cette affaire.

Kimisore avait choisis un quartier aussi chic et glamour qu’elle. Une superbe résidence qui ne déplaisait pas. Ce qui était sûr, c’était que cela n’avait rien à voir avec mon chez moi. L’inspecteur vint sonner à la porte d’entrée et nous dûmes attendre que quelqu’un vienne nous ouvrir. J’avais la boule au ventre, stresse de revoir une Star.

"Mais qu’est-ce que tu fais Singh ?"
"C’est pour l’enquête."
"J’espère que ce calepin est uniquement pour noter les réponses, et non pour demander un autographe."

Allons, comme si c’était mon genre. Je n’avais pas le regard fuyant là ? De toute manière, quelqu’un vint nous ouvrir enfin, m’évitant de m’embarrasser d’explication confuse et de devoir parler dans un charabia qui n’avait rien à voir avec de l’Hindi. L’inspecteur se détourna de moi pour saluer la personne qui venait de nous ouvrir, montrant tout le professionnalisme de notre duo de choc.

"Bonjour, je suis l’inspecteur Crawford et voici l’officier Singh. Nous sommes venus poser des questions sur l’affaire des quatre meurtres l’autre jour. Si vous le permettez" Disait-il en montrant sa plaque et son insigne comme preuve de sa bonne foi.


Citation.


© Méphi.



_____________________________________________

The Nachos hunting is open
Les amis / La petite vie / Le Journal
Revenir en haut Aller en bas

vulnérables... ou non.

avatar
Kimisore Yui
vulnérables... ou non.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 22/06/2017 MESSAGES : 356
a little more ?

MessageSujet: Re: interrogatoire d'une Etoile [feat Kimisore Yui] Lun 14 Aoû - 22:49

Cela faisait quelque temps depuis la mort de Noah et ses amis. Des qu'ils le purent les médiats s'emparèrent de l'affaire. Ils attaquaient tout le monde, le commissariat, les proches, les acteurs et les membres du staff... Ils en parlaient dans les journaux, à la télévision, dans les magasines, même sur les réseaux sociaux. Après tout c'est du meurtre de stars dont on parle. Qui plus est d'une manière digne d'une série fantastique, sur le tournage d'une série fantastique...
Comment les oubliés... malgré leur mort la série repris, mais avec moins d'entrain qu'avant. Nous avions tous eu des scrupules, nous étions tous blessés lorsque nous nous trouvions dans lieux où nous avions l'habitude de les voir. La série avait aussi du mal à avancer car il y avait des scènes où il nous manquait des acteurs, donc pendant que l'on tournait les épisodes que l'on pouvait, un autre faisait passer des casting pour trouver les personnes manquantes... Quel professionnalisme... Je n'avais jamais vu ça auparavant...
Cela dit nous atteignons presque la fin des épisodes que l'on pouvait faire avec l'équipe que l'on a maintenant, il fallait donc un remplaçant d'urgence. Mais personne ne pouvait les égaler, ils étaient à part... et le réalisateur pensait la même chose...
Quand je suis inactive, que j'ai le temps de réfléchir plus en détail des circonstances de leur mort, je me rappel la rencontre d'avec le frère de Noah et ses compagnons. De la façon dont ils m'encerclaient pendant que le frère de Noah me chuchotait: "C'est moi qui ai fais tuer Noah et les autres." Pourquoi "ai fais tuer"? Pourquoi n'a-t-il pas dis tout simplement qu'il les avait tués? Si ce n'était pas lui directement alors qui? Ses compagnons? Ils se pourrait bien qu'ils puissent tuer mais sont-ils assez sadique pour les lacérés de par en par? Étaient-ils accompagnés de loups qu'ils auraient pris soin de domestiquer? Toutes ces questions me taraudées dans la tête, jusqu'à dans mes rêves ou je revoyais Noah et ses amis...
Un jour, alors que je me posais ces questions devenues habituels, j'entendis sonner à la porte. J'espérais alors et vérifiais donc que ce n'était pas des journalistes. En regardant par la fenêtre je ne vu pas de caméra et seulement deux personne dont l'une était le policier qui voulais me poser des questions lors du meurtre. En le reconnaissant je su que je pouvais leur ouvrir, chose que je fis.

"Bonjour, je suis l’inspecteur Crawford et voici l’officier Singh. Nous sommes venus poser des questions sur l’affaire des quatre meurtres l’autre jour. Si vous le permettez."

Singh, voilà donc comment il s'appelait... je sentais qu'enfin Nous trouverions l'auteur de ce crime, cette fois-ci je ferais en sorte de pouvoir les aider du mieux que je peux en tout cas...

"Bonjour, entrez." Dis-je en ouvrant la porte.
Revenir en haut Aller en bas

nous chassons ceux qui nous chassent

avatar
Arjun Singh
nous chassons ceux qui nous chassent








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 21/06/2017 MESSAGES : 256 + LIEU DE RESIDENCE : Spinelli Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Policier
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseur
a little more ?

MessageSujet: Re: interrogatoire d'une Etoile [feat Kimisore Yui] Jeu 17 Aoû - 13:03







Kimisore Yui & Arjun Singh







Interrogatoire d'une Etoile.



Quelle agréable surprise de voir Kimisore nous ouvrir en personne. Oui, c’était chez elle, quoi de plus normal. Mais quand nous nous rendons chez une star, on s’attend plus à un domestique ou bien la secrétaire. Mademoiselle Yui devait être quelqu’un à l’état d’esprit très modeste, ce qui était à son honneur. Ou bien une star du petit écran peu connus encore qui bossait pour une série peu populaire. Mince, je ne savais pas grand-chose d’elle et encore moins sur sa série. Mon travail était essentiellement concentré sur les morts et les circonstances, mais pas sur le contexte général avec le tournage. Voilà que je me mis à légèrement stresser.

Nous primes places devant la maîtresse des lieux et l’inspecteur Crawford fut celui qui débuta la conversation. De mon côté, je sortais mon calepin et pris note de chaque question et de chaque réponse. J’essayais aussi de noter le langage non-verbal de Kimisore si cela pouvait aider. En tant que chasseur, je savais que pour traquer une proie, il fallait faire attention au moindre détail et quand vous chassiez une créature qui se cachait dans une population, la moindre de ses mimiques peut la trahir.

"Mademoiselle Yui, déjà nous tenons à vous dire que nous sommes désolé que des proches soient touchés par un tel drame. Nous ne prendrons pas beaucoup de votre temps. Vous comprendrez que tout ceci est pour le bien de l'enquête."

Une pause se fit, laissant le temps à Kimisore d’avaler ces paroles et de répondre quoi que ce soit si elle en avait envie avant de poursuivre.

"Etiez-vous très proche des victimes ? Nous avons cru comprendre que Noah Goodman et vous, vous vous entendiez très bien."

Je pris note des réponses et de la réaction de Kimisore Yui sans rien dire, me contentant de hocher la tête sans réellement approuver quoi que ce soit, tel un geste mécanique.

"Nous avons relevé des appels entre Noah et un dénommé John. Nous ne connaissons pas encore son nom de famille, mise à part que leurs contacts sont assez fréquents ces derniers jours avant sa mort. Cela vous dis quelque chose ?"

Prenant encore note, je sentais monter en moi la frustration de ne pas pouvoir dire quoi que ce soit. Cela devait expliquer pourquoi je posais la fameuse question machinalement qui me trotait dans la tête :

"Pouvez-vous nous parlez de votre série ?"

Crawford me posa un regard indéchiffrable. Celui qui fait froid dans le dos, car vous n’arrivez pas à comprendre si oui ou non la personne voudrait vous étrangler. Mais me connaissant, j’avais des chances que l’inspecteur eût une envie de meurtre. Je lançais un regard un peu gêner à son intention, mais je restais concentrer sur Kimisore.


Citation.


© Méphi.




_____________________________________________

The Nachos hunting is open
Les amis / La petite vie / Le Journal
Revenir en haut Aller en bas

vulnérables... ou non.

avatar
Kimisore Yui
vulnérables... ou non.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 22/06/2017 MESSAGES : 356
a little more ?

MessageSujet: Re: interrogatoire d'une Etoile [feat Kimisore Yui] Lun 21 Aoû - 11:59

Crawfrod avait beaucoup de questions à me poser. Ce qui n'était pas étonnant. Celui qui l'était au contraire c'était bien Singh. Il n'arrêtait pas de m'observer comme s'il avait devant lui une bête sauvage encore inconnu et qu'il espérait en la regardant ainsi tout savoir sur elle afin de l'apprivoiser. Mais pourquoi?

Crawford me posait tellement de questions à la minute que je ne savait pas trop à quelle question répondre en premier. Je voulais réagir sur le fait qu'il pense que Noah, ses amis et moi étions très proche alors qu'en fait on ne se connaissait que depuis le début de la série. Ce n'est pas comme si on avait eu le temps de parler de beaucoup de choses sur les uns comme sur les autres.
Mais quelque chose me frappa lorsqu'il dit: "Nous avons relevé des appels entre Noah et un dénommé John. Nous ne connaissons pas encore son nom de famille, mise à part que leurs contacts sont assez fréquents ces derniers jours avant sa mort. Cela vous dis quelque chose ?"

"Qui est ce John?" dis-je. "Je ne connais pas de John, je ne crois même pas qu'il y ai de membre dans l'équipe s'appelant ainsi. Non pas que je connaisse tout le monde dans le staff... Mais en quoi cela pourrait être bizarre? A moins qu'il ne se beaucoup parler seulement avant leur mort..."

Et puis qu'est ce que je pouvais bien savoir sur la manière de faire une enquête moi? Pour qui je me prenait à la fin? Cette histoire m'intriguait vraiment beaucoup, mais je ne pouvais pas me taire.
"Lorsque j'ai rencontré Singh sur le lieu de tournage après l'événement, j'ai vu un homme qui ressemblait à Noah s'enfoncer dans la forêt. Vu qu'il lui ressemblait, je l'avais suivis car cela m'intriguait. Mais une fois que je fus face à lui, ses camarades me cernaient et il profita pour me dire qu'il était le frère de Noah. Vous croyez que ce John pourrait être lui?"

Singh n'arrêtait pas de noter sur son calepin le moindre mots que je prononçais tout ne cessant de m'analyser. Cela me gainait beaucoup. Cela faisait-il partie de son plan? Croyait-il vraiment que j'avais quelque chose à voir avec affaire? Après tout, nous nous connaissons pas alors pourquoi ne le penserait-il pas? Surtout après ce fameux passage dans la forêt.

A mesure que je le voyais prendre des notes, je pouvais m'empêcher de remarquer que son état changeait quand tout il se mit à poser la question: "Pouvez-vous nous parlez de votre série ?"

Alors que l'on essayait d'avancer sur crime qui avait été commis il y a quelque jours, il ne trouva que le sujet de la série pour entrer  dans la conversation? Après avoir fait croire à tel professionnalisme en prenant des notes dans son carnet je tombais dénue...

"N'êtes-vous donc pas ici pour la même raison que votre collègue?" Ne puis-je m'empêcher de demander.
Revenir en haut Aller en bas

nous chassons ceux qui nous chassent

avatar
Arjun Singh
nous chassons ceux qui nous chassent








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 21/06/2017 MESSAGES : 256 + LIEU DE RESIDENCE : Spinelli Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Policier
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseur
a little more ?

MessageSujet: Re: interrogatoire d'une Etoile [feat Kimisore Yui] Mar 22 Aoû - 21:52







Kimisore Yui & Arjun Singh







Interrogatoire d'une Etoile.



Comme pour le début, je prenais note des déclarations de mademoiselle Yui. Je faisais plus office d’assistant que d’agent de terrain, d’enquêteur. Bon, j’étais là en remplacement, mais j’aimerais avoir un peu plus de responsabilités, j’étais bien quelqu’un de responsable, je trouvais. Tenais, on m'a demandé de surveiller les archives, je l’ai fait, personne n’y a rien voler. On m’a laissé commander chinois pour le poste, aucun souci. Donc, après tout ça, je méritais bien de monter rien qu’un peu dans le boulot de flic non ? En tout cas, je restais positive, je savais qu’un jour viendra où je serais reconnu comme un grand inspecteur, affrontant des criminels dangereux, tel un sorcier costumé en noir qui voudrait prendre le contrôle de la ville ou bien un renard coyote psychopathe tomber dans une cuve de produit chimique.

"N'êtes-vous donc pas ici pour la même raison que votre collègue?"

Me sentais bête après avoir posé cette question. Même mon collègue ne m’aidait pas à me regarder avec ses yeux. Oui, quand on vous regarde avec ses yeux, ce n’est pas facile. Surtout si ce sont des yeux réprobateurs comme ceux d’un pitbull. Aller quoi mec, on est dans la même équipe non ? Un peu de soutient non ? Tu parles d’un collègue. Il fallait que je trouve vite une bonne excuse pour masquer ma bavure, malgré le fait que je bredouillais dans un charabia :

"Euh ben.. C'est que oui, mais là c'est pas ça.. En faite je voulais savoir si... Non juste vérifié un peu... Et bien je sais que votre série traite du fantastique, un peu de surnaturelle et comme les morts sont étrange, je me suis dis si... Il n'y avait pas un lien. Si la façon dont on les avaient tuer n'étaient pas l'œuvre d'une personne proche de la série, comme un fan ou une personne du staff mécontent. Ce serait une sorte de message."

Bravo Arjun, bien que tu ais eus un début difficile, tu pouvais te féliciter d’un tel rebondissement. Tu as su retomber sur tes pattes. En plus, ton explication bidon pouvait se révéler vraie, les causes des morts sont suspectes, sans doute l’œuvre d’un ancien garou, vampire ou je ne sais plus quoi d’autre. Et bien que la personne se disant être le frère de la principale victime était proche du tournage, il n’avait pas fait dans le traditionnel. Il voulait quelque chose de spectaculaire. Quelque chose qui resterait dans les mémoires, tout étant un crime « passionnel » à la vue des blessures. Me sentant chaud, je voulais poursuivre :

"Ayant vue la même chose que vous dans la forêt, ce John semble bien être le frère, une forme de vengeance. Pourtant, on a du mal à trouver la moindre trace de la famille. Vous aurait-il parler de façon informel ou autre de proche ?"

D’un coup, je sentais que mon cerveau partait en vrille. Je n’arrivais plus à tout remettre en ordre dans ma tête, tellement je me sentais à la fois excité et stresser. Avant même d’ajouter autre chose, Crawford reprit la main de l’enquête :

"Oui, nous nous sommes renseigner sur sa famille, sans trouver grand-chose. Les recherches à se sujets se poursuives, mais il semblerait en effet qu’il fut adopté. Aucune trace de sa famille biologique, ni d’un quelconque frère."

Il justifiait juste ce que je venais de dire, ce que j’avais découvert en ayant un peu chercher aussi de mon côté, juste après mon retour de la forêt.


Citation.


© Méphi.




_____________________________________________

The Nachos hunting is open
Les amis / La petite vie / Le Journal
Revenir en haut Aller en bas

vulnérables... ou non.

avatar
Kimisore Yui
vulnérables... ou non.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 22/06/2017 MESSAGES : 356
a little more ?

MessageSujet: Re: interrogatoire d'une Etoile [feat Kimisore Yui] Ven 25 Aoû - 15:24

Singh paraissait plutôt stressé, ce dut être son premier interrogatoire. Quand on fait quelque chose pour la première fois après tout, nous sommes tellement stressés, qu'il peut bien nous arriver de faire tout de travers. Mais il montra qu'il savait retomber sur ses pattes. Il montrait enfin qu'il savait son boulot, qu'il avait fait des recherches.

Bien que je ne savais pas grand choses sur les personnes en question, ses paroles m'intriguées. Leurs paroles.  C'est vrai que les fans peuvent être bizarres parfois, suffis qu'ils n'aiment une chose que l'on a faite pour les énerver au plus haut point, même si, il faut l'avouer, cela dépend du genre de fan. Sachant qu'il en a des tas de genres.
Et John qui serait la personne avec qui j'aurais parlé dans la forêt? La personne qui disait être le frère de Noah et qui lui ressemblait beaucoup d'ailleurs? Cette personne aurait donc par jalousie mené un fan à tuer son frère? Et ayant peur que les témoins ne témoignent, les auraient tuer aussi? Non. Il aurait fallu que le fan en question soit vraiment rapide au vu de la scène de crime. Il n'aurait donc pas pu agir seul au vu du nombre de victime, car normalement toute personnes voyant un meurtre à tendance à fuir. Non? Pour évidemment prévenir les autorités du meurtre. Enfin je pense... Mais n'étant pas une enquêtrice il se peut qu'il y ait des paramètres que j'ignore. Surement...
"Cela pourrait être possible pour une personnes de autant de victimes? En prenant le fait que des personnes assistant à un meurtre aurait plutôt l'envie de fuir? Au vu de la disposition des corps au lieu de la scène... Ils devaient être plusieurs... pardonnez-moi mais ça m'intrigue..."

Puis enfin, mes instincts d'hôte revinrent à moi. Je les regardais assis face à moi et je aperçue, alors que le discussion était de plus en plus intéressante, que j'avais oublié, alors que l'on discutait depuis un moment et que leur gorge devait devenir de plus en plus sec, que je n'avais toujours pas proposer de boissons à ces policiers, que j'avais laissé entrer. Chose que je me permis de rectifier.
"Voulez-vous quelque chose à boire messieurs? Cela fait un moment que nous nous parlions et... vous devez avoir soif, non?"

Attendant leur réponse je repensait à cette histoire d'adoption, l'un des deux frère aurait donc été adopté? Ou les deux? Que serait-il arriver aux parents?
Cette discussion devenait de plus en enrichissante.
Revenir en haut Aller en bas

nous chassons ceux qui nous chassent

avatar
Arjun Singh
nous chassons ceux qui nous chassent








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 21/06/2017 MESSAGES : 256 + LIEU DE RESIDENCE : Spinelli Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Policier
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseur
a little more ?

MessageSujet: Re: interrogatoire d'une Etoile [feat Kimisore Yui] Sam 26 Aoû - 14:19







Kimisore Yui & Arjun Singh







Interrogatoire d'une Etoile.




"Cela pourrait être possible pour une personnes de autant de victimes? En prenant le fait que des personnes assistant à un meurtre aurait plutôt l'envie de fuir? Au vu de la disposition des corps au lieu de la scène... Ils devaient être plusieurs... pardonnez-moi mais ça m'intrigue..."

Voilà, qu’à présent, c’était Kimisore qui jouait les détectives. La curiosité se réveillait en elle et c’était plaisant à voir. Un peu plus, et j’aurais cru qu’elle se serait levée pour mener sa propre enquête à la manière de Vera dans Scooby-Doo. On ne croisait pas des témoins ou suspect comme ça tous les jours. Même, c’était une première pour moi. Crawford, je n’en savais rien, comparé à moi, c’est un vieux de la vielle de la police, sans doute, des gens excentriques, il en avait vue de toutes sortes. Gardant son calme, il tenta une réponse à donner pour Yui.

"Nous ne pouvons trop vous en dire pour le moment à ce stade de l'enquête. Mais, tout laisse croire en effet qu'ils puissent être plusieurs, à en croire votre témoignage fait à l'officier Singh."

Moi aussi, je les avais vues, mais souvent, la parole d’un policier ne valait pas autant que celui d’un civil. Pas juste. Fallait toujours qu’il y est quelqu’un pour corroborer ce que l’on disait, sinon ce n’était pas retenu et il y avait juste à dire dans un éventuel procès que l’on inventait et paf dans le pif. Enfin, quand j’avais dit pour la première fois que j’avais vu ces gars à l’aspect louche aussi, cela avait surtout permis de croire ce que nous racontait Kimisore et de ne pas trop vite la mettre dans la liste des suspects. Disons que je lui ai sauvé la vie, suis un héros ce que je n’ai jamais douté.

Kimisore se leva et nous proposa avec douceur et gentillesse :

"Voulez-vous quelque chose à boire messieurs ? Cela fait un moment que nous nous parlions et... vous devez avoir soif, non ?"
"Oh oui, je voudrais bien quelque chose s'il vous plait. Une boisson sucré je ne dirais pas non merci." Demandais-je en levant la tête vers elle avec un grand sourire plein de joie. Je n’étais pas contre un petit rafraichissement en cette saison. Et cela devrait aider à mieux nous sentir.

Crawford me regarda à nouveau d’un air surpris, et je devais avouer que je commençais à en avoir marre de ça. Il n’allait pas se vexer ou me regarder comme une bête curieuse à chaque fois que je vais ouvrir la bouche non ! Je sais bien que niveau hiérarchie, il est légèrement au-dessus de moi. Mais ce n’était pas une raison d’avoir la grosse tête. En plus, s’il comptait que je reste à jouer le rôle de pot de décoration, il pouvait se gratter. Si j’avais quelque chose à dire, je le dirais point barre.

"Non merci, je vous en remercie. Nous avons presque fini si vous le permettez. Mais si vous le désirez, nous pouvons attendre un peu."



Citation.


© Méphi.




_____________________________________________

The Nachos hunting is open
Les amis / La petite vie / Le Journal
Revenir en haut Aller en bas

vulnérables... ou non.

avatar
Kimisore Yui
vulnérables... ou non.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 22/06/2017 MESSAGES : 356
a little more ?

MessageSujet: Re: interrogatoire d'une Etoile [feat Kimisore Yui] Sam 26 Aoû - 22:43

Pendant qu'un de mes invités disait oui l'autre disait non. Cela faisait toujours un verre en moins à servir (ou une bouteille en moins à donner). Si j'avais été une mauvaise hôtesse je leur aurais juste balancé une bouteille à la figure et leur aurais dis servez-vous! Chose que je ne ferais pas, vu que je ne le suis pas. Sans compter que ça pourrait ternir mon image. Qui est dailleur pas des plus meilleures. Tout ça à cause de Cha Don Hyeok...

Je parti donc à la recherche d'une boisson sucrée. Arrivée dans la cuisine, j'ouvre le frigo. Je regarde dans le frigo et tout ce qu'il y a, c'est de l'eau ou du soda. Mais que c'est-il passé dans mon frigo?
Je sorti donc une bouteille de soda, une d'eau, deux verres. Je rempli les verres, un du soda et un d'eau, retournais dans la pièce où mes invités m'attendaient et offris le verre de soda à Singh.
"Tenez."

Puis je me rassis à ma place avec mon verre d'eau à la main.
"Je ne doute pas que nous n'avons pas fini. Il reste encore d'autre choses à découvrir à propos de cette affaire. Encore d'autres renseignement à se partager, même si je sais qu'il y a une limite à ce que vous pouvez me dire. Je vous aiderez du mieux que je le peux. Cette histoire me touche car après tout j'en fais partie moi aussi..."

J'espérais vraiment que nous trouverions le criminel. Mais d'abord je pense que celui qui pourrait qui nous mener à celui-ci (ou ceux-ci) serait surement ce John.
J'espérais aussi que celui-ci fasse une erreur qui pourrait nous permettre de l'arrêter.

Je devais l'avouer cette histoire était de plus en plus étrange. Les deux frères auraient donc été adoptés? Par deux familles différentes?
"Cette histoire d'adoption me turlupine, première chose qui m'intéresse c'est comment pouvait être la mère de sa deux frères et ce qui la motiver à abandonner ses deux fils. Ils y a tellement de raisons possibles... C'est étrange tout de même... Ensuite comment étaient les parents adoptifs. Encore une fois pardonner-moi de poser des questions comme si je faisais partie police alors que je ne suis qu'une actrice, mais avez-vous eu des renseignements sur ces parents adoptifs? Que ce soit ceux de Noah ou de John. Après tout quand on apprend qu'on a été adopté, chose que John savait évidemment au vu de ce crime, on doit bien le dire aux parents, enfin j'imagine..."

Je ne sais pas trop pourquoi, mais, quelque chose me poussa à regarder vers la fenêtre. Un bruit, ce fut un bruit qui me fit faire cette action. Le bruit que fait la clochette d'un vélo. On pourrait penser que ce serait mes instincts de futur maman qui s'éveillent, mais non. Cela me rappelait mon enfance...
Revenir en haut Aller en bas

nous chassons ceux qui nous chassent

avatar
Arjun Singh
nous chassons ceux qui nous chassent








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 21/06/2017 MESSAGES : 256 + LIEU DE RESIDENCE : Spinelli Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Policier
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseur
a little more ?

MessageSujet: Re: interrogatoire d'une Etoile [feat Kimisore Yui] Dim 27 Aoû - 14:51







Kimisore Yui & Arjun Singh







Interrogatoire d'une Etoile.




Pendant que Kimisore s’absentait pour chercher à boire, Crawford en profita pour légèrement me sermonner. En gros, il me disait que je n’étais pas inspecteur, que je n’étais là que pour suivre le règlement et aussi, que je n’étais pas un inspecteur. Je n’avais pas le grade requis et une histoire d’autorisation, je ne savais plus quoi. Autant dire que je me sentais coincé dans cette histoire, que servir de pot de fleurs ne me plaisait pas du tout et je comptais bien le montrer à ce vieillard que j’étais bien plus doué que de m’occuper des archives ou de la circulation. Maintenant, je comprenais pourquoi pas grand monde voulait faire équipe avec lui, et je suis sûr que son coéquipier officiel s’est rendu malade exprès. Ce serait logique, je pense.

Kimisore revenait avec deux verres qu’elle nous offrit dont celui avec soda à mon intention.

"Dhanyavaad."

Je n’avais même par remarquer que je lui avais dit « Merci » en Hindi. Cela m’avait échappé, car d’ordinaire, je ne parlais ma langue maternelle qu’en famille. Bon, je supposais qu’elle avait compris, ce n’était pas sorcier. Sauf si j’en était un, ce qui n’était pas le cas. Bref, je bue une gorgée de ce précieux liquide avec plaisir, comme si je revenais d’un long voyage à travers le désert, une façon aussi d’honorer note hôtesse. Une boisson si fraîche, si précieuse, si revigorante… J’avais envie d’en boire de litres une fois rentrés chez moi. Qui sait, vu la saison je pourrais peut-être faire un quelque chose piscine, même si je n’en avais pas.

"Je ne doute pas que nous n'avons pas fini. Il reste encore d'autre choses à découvrir à propos de cette affaire. Encore d'autres renseignement à se partager, même si je sais qu'il y a une limite à ce que vous pouvez me dire. Je vous aiderai du mieux que je le peux. Cette histoire me touche car après tout j'en fais partie moi aussi..."

Voilà qui faisait plaisir à entendre. Il était mieux qu’une personne que nous interrogeons veuille se montrer coopératif au lieu de tenter de cacher quoi que ce soit ou même, ne se montre agressive. Elle ne jouait pas les divas, elle n’en faisait pas trop et ne s’offusquait pas en invoquant un agent ou un garde du corps pour nous faire sortir pour un oui ou pour un non, elle savait se montrer simple et modeste, et cela rajoutait à son charme.

" Cette histoire d'adoption me turlupine, première chose qui m'intéresse c'est comment pouvait être la mère de sa deux frères et ce qui la motiver à abandonner ses deux fils. Il y a tellement de raisons possibles... C'est étrange tout de même... Ensuite comment étaient les parents adoptifs. Encore une fois pardonner-moi de poser des questions comme si je faisais partie police alors que je ne suis qu'une actrice, mais avez-vous eu des renseignements sur ces parents adoptifs ? Que ce soit ceux de Noah ou de John. Après tout quand on apprend qu'on a été adopté, chose que John savait évidemment au vu de ce crime, on doit bien le dire aux parents, enfin j'imagine…"

Voilà qu’elle jouait à nouveau les détectives amateurs. Un peu comme dans ces séries policières où le héros ou l’héroïne, issus des civils, décident de mener sa propre enquête en parallèle, bien désireuse de résoudre cette affaire par curiosité. Tout comme dans cette série anglaise avec la petite vielle. Mince, comme elle s’appelait déjà, Miss Tapple, je crois. Produite par la réalisatrice Agatha Christie. J’en ai vu qu’un ou deux épisodes seulement. Kimisore pourrait devenir la future petite vielle. Ce serait funny tiens.

"Oui, mais on ne peut pas vous en dire plus. L'enquête est toujours en cours et communiquer de nouvelles infos si tôt serait dangereux. Concernant la famille du défunt, on est encore à faire nos recherches sur le sujet, car l'histoire reste très confuse. C'est un peu pour cela que nous vous demandons si vraiment, Noah ne vous aurait pas parler de son passé. Car vous savez, l'administration..."

Je mimais un bateau qui tanguait avec mes mains pour illustrer mes propos. Je ne fis même plus attention aux regards excèdes de Crawford, car j’avais pris les devants et dont j’ai encore osé l’ouvrir. Trop tard Papy ! Fallait être plus rapide. Déjà qu’en tant qu’officier, on n’était pas souvent respecté, que l’on était très souvent en première ligne, et que l’on se moquait de nous de partout, alors j’avais envie de briller rien qu’un peu. Car les moments où je pouvais frimer autre que quand je gagnais une bataille de flashpoint ou après une prouesse de danse, c’était quand je tabassais une créature hostile et que cela devait rester secret. Soudain, Yui se leva et couru vers la fenêtre, après que le son d’une sonnette retentit. Voilà qui était bien étrange.

"Vous attendez quelqu’un peut-être ? Tout se passe bien ?"



Citation.


© Méphi.




_____________________________________________

The Nachos hunting is open
Les amis / La petite vie / Le Journal
Revenir en haut Aller en bas

vulnérables... ou non.

avatar
Kimisore Yui
vulnérables... ou non.








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 22/06/2017 MESSAGES : 356
a little more ?

MessageSujet: Re: interrogatoire d'une Etoile [feat Kimisore Yui] Dim 27 Aoû - 18:23

"Non, pour tout vous dire, je n'attendait en vérité absolument personne aujourd'hui. Ce qui pourrait expliquer le fait que je fus longue à vous proposer de quoi étancher votre soif. Cette sonnette me rappel mon enfance, d'ordinaire je n'ai pas trop de souvenirs, mais quand un son comme celui parvient à mes oreilles, cela me les remémores."

Je ne sais pas pourquoi je lui ai avoué ceci, il ne faisait ni partie de ma famille, ni de mes amis. Et en quoi le fait de savoir ça pouvait les avancer? Ah oui, surement pour établir mon profile psychologique. Je me demande bien ce qu'il pouvait pensait moi de ce coté là. Crawford ne se montrait pas aussi observateur Singh.

"Vous allez trouvez que je m'excuse beaucoup, mais cette fois-ci j'ai dévié la conversation. Donc pour en revenir aux informations, merci. Merci de m'expliquer pourquoi vous ne pouvez pas tout me dire, même si paraît logique, mais j'apprécie. Cela dit j'aimerais beaucoup vous aider, mais... C'est vrai maintenant que je me souviens, lors de notre arrivée dans l'équipe de tournage nous devons nous présenter. Il me semble que Noah y est arrivé après moi... "

J'essayais de me rappeler de sa présentation. Elle avait été faite il y a longtemps, et il y en eut d'autres qui suivirent. Il fallait que je me remémore les phrases qu'il avait dites. Peut être que de retrouver la posture qu'il avait ce jour là et le ton de sa voix pourrait m'y aider. J'essayais donc me de souvenir de ceux-ci et ensuite j'essayai de me rappeler son discourt.

"A sa présentation il a dit que c'était sa première série, qu'avant il faisait plutôt de la chanson et qu'il voulait essayer le métier d'acteur. Il faisait aussi du mannequina. Il était donc très connu. Il avait fait de bonnes études. Donc je crois que ses parents avaient les moyens pour lui assurer la belle vie. Je ne pense donc pas que sa famille doit être si dur à trouver, surtout si c'est une famille riche."

Maintenant j'essayais de me rappeler ce nom Goodman et où j'avais pu le voir avant. Autre que sur les magasines ou journaux où apparaissait Noah. Après tout si elle était vraiment riche cette famille, elle aurait apparu dans l'un d'eux. Ils auraient expliquer la raison de sa richesse et de sa prospérité. Leur histoire en somme. Ils y auraient surement parler aussi de leur fils Noah, ce qui donc aurait pour conséquence que Noah sache qu'il fut adopté, non?

Moi qui ne m'intéressait pas outre mesure des gens, tout à coup je me surprise à me prendre pour ce que je n'étais pas, une enquêtrice. Comme quoi c'est vraiment une fois qu'une personne est décédée que l'on s'intéresse à elle. Pourquoi est ce qu'une chose aussi triste peut faire autant ouvrir les yeux. Pourquoi faut-il qu'on ne les ouvrent qu'après cet événement?

Et là juste à ce moment là, je m'attardais sur Crawford. Plus précisément sur ses regards envers Singh. Ceux-ci d'un air réprobateur. En les regardant et en regardant Singh, en les regardant tous les deux je ne pu m'empêcher de rire. Surtout en me rappelant qu'il n'avait lâcher son regard sur Singh. A chaque fois qu'il fois qu'il parlait, il essayait de l'inciter à se taire. Et le fait qu'ils continue tout deux néanmoins à me parler de cette affaire, tout en ne changeant pas d'attitude l'un envers l'autre était de plus en plus comique. Cela dit j'espère que l'on à vu ou se dirigeait mon regard et que par conséquent on devine pourquoi je rie. Même si je sais que malgré tout c'est une conversation sérieuse que l'on tiens et que donc rire n'est pas adapté.
Revenir en haut Aller en bas

nous chassons ceux qui nous chassent

avatar
Arjun Singh
nous chassons ceux qui nous chassent








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 21/06/2017 MESSAGES : 256 + LIEU DE RESIDENCE : Spinelli Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Policier
+ SITUATION OFFICIEUSE : Chasseur
a little more ?

MessageSujet: Re: interrogatoire d'une Etoile [feat Kimisore Yui] Lun 28 Aoû - 12:02







Kimisore Yui & Arjun Singh







Interrogatoire d'une Etoile.




"Non, pour tout vous dire, je n'attendais en vérité absolument personne aujourd'hui. Ce qui pourrait expliquer le fait que je fus longue à vous proposer de quoi étancher votre soif. Cette sonnette me rappel mon enfance, d'ordinaire je n'ai pas trop de souvenirs, mais quand un son comme celui parvient à mes oreilles, cela me les remémores."

Crawford et moi-même, échangions un regard peu rassuré. Décidément, cette femme avait un comportement des plus étrange. Elle semblait du genre distrait. Déjà, pendant l’enquête, elle avait couru après un suspect comme si elle était en transe. Et là, elle se précipitait vers la fenêtre juste parce qu’une sonnerie lui était familière ? Encore, si elle attendait quelqu’un ou qu’une personne connue venait la voir, je comprendrais, mais là, je me disais que soit elle était folle, soit elle cachait quelque chose. Un souvenir traumatisant refaisant surface ? Je n’étais pas trop du genre à me poser des questions, ou me lancer dans une réflexion psychologique sur les gens. Car on ne peut faire que des suppositions à se prendre la tête et piquer une crise à la fin. Et je détestais me prendre la tête.

"Ce souvenir à dût beaucoup vous marquer... Pour y jeter un coup d'œil comme ça." Disais-je sur un ton quelque peu gêner, pour éviter d’employer par erreur un mot pouvant fâcher. Après, il était possible qu’elle ne soit qu’une pauvre jeune femme traumatisé qui au moindre élément externe, provoque chez eux une forme de crise. Enfin, je n’étais pas expert dans le domaine.

"Vous allez trouvez que je m'excuse beaucoup, mais cette fois-ci j'ai dévié la conversation. Donc pour en revenir aux informations, merci. Merci de m'expliquer pourquoi vous ne pouvez pas tout me dire, même si paraît logique, mais j'apprécie. Cela dit j'aimerais beaucoup vous aider, mais... C'est vrai maintenant que je me souviens, lors de notre arrivée dans l'équipe de tournage nous devons nous présenter. Il me semble que Noah y est arrivé après moi... "

Passant cet épisode des plus curieux, je repris mon calepin pour poursuivre les notes. Elle entamait son histoire commune avec Noah Goodman et sans doute, de potentiels indices pouvant nous aider dans cette histoire. Dans un sens, tout revenait plus ou moins à la normal.

"A sa présentation il a dit que c'était sa première série, qu'avant il faisait plutôt de la chanson et qu'il voulait essayer le métier d'acteur. Il faisait aussi du mannequina. Il était donc très connu. Il avait fait de bonnes études. Donc je crois que ses parents avaient les moyens pour lui assurer la belle vie. Je ne pense donc pas que sa famille doit être si dur à trouver, surtout si c'est une famille riche. "

Voilà qui était fascinant. Je gribouillais le plus possible ces dires, entre quelques dessins fait la veille. Elle soulevait des points intéressants sur les origines de Noah et qui pourront sans doute nous aider dans l’enquête. Mais ce qui était dommage, c’était que des innocents ont dû payer pour une histoire qui ne les concernait pas. Mais chaque affaire était injuste. Je n’avais pas souvenir d’une fois, ou la victime méritait son sort. Souvent, on tuait par jalousie ou vengeance dans quelques cas, mais jamais quelque chose justifiant la mise à mort.

Kimisore se mit à rigoler. Voilà qui devenait bien plus étrange. J’allais vraiment croire que nous avions à faire à une folle, mais quand elle expliqua la raison de son euphorie, qui avait de quoi mettre mal à l’aise. Elle avait remarqué le regard mauvais de Crawford. D’un côté, cela montrait que j’étais un peu la victime de ce tyran d’inspecteur. Mais je me sentais mal à l’aise. Mais pas autant que Crawford qui devenait aussi blanc que neige. Cela était mauvais signe, si vous vouliez mon avis.

"Très bien, nous vous remercions beaucoup mademoiselle Yui pour votre temps et votre coopération. Nous n'allons pas abuser plus longtemps, vous nous avez était d'une grande aide. Si des détails vous revenez, n'hésitez pas à m'appeler."

Il se pencha vers elle et lui donna sa carte. Puis, il indiqua qu’il était temps pour nous de partir. Ce que je redoutais, c’était de devoir subir ses réprimandes une fois dans la voiture. Nous nous approchions de la sortie et saluons respectueusement notre hôtesse pour une dernière fois. Mais dès que Crawford eut franchi la porte, je me retournais vers Kimisore lui passant un bout de papier :

"Tenez, c’est mon numéro, si besoin est, n’hésitez pas non plus à me contacter."

Je ne savais toujours pas si elle était réglo, mais j’étais sûr que son comportement était explicable. Personne dans le monde ne va réellement bien, on est tous ronger par nos démons comme on dit, un passé noir et tortueux dont il faut combattre.

Comme prévu, les choses se gâtèrent quand je rentrais dans la voiture, car Crawford se mit d’abord à critiquer le comportement de Yui, mais ensuite, il se mit à me rappeler ma « position ». Que je n’étais qu’un officier qui était là par coup de chance, et que j’avais faillis tout faire louper. Mais, je ne pouvais me laisser piétiner comme ça, et je me mis à répliquer en agitant les mains.

"Déjà, elle a peut-être une bonne raison d’être ainsi. Ensuite, avouez que je vous ai bien aider ! Désolé de vous avoir voler la vedette, mais je ne suis pas un simple officier. Suis un gars sympa qui bosse un peu. Et j’étais utile pour communiquer avec Yui, car on se connait rien qu’un peu, du fait que l’on s’est rencontrer sur la scène de crime. Donc de rien."

Je parlais pour rien, car visiblement Crawford ne semblait plus m’écouter, il se contenta de répéter un peu, tout ce qui fut dit. Quant à moi, je prévoyais pour le boulot, jeux-vidéos et série-télé. Ensuite je devrais travailler sur la dégustation et la digestion d’une pizza ou deux, accompagnés de Nachos, ce serait parfait, surtout avec du coca. Et accessoirement j’oubliais, je ferais des recherches plus approfondis sur Noah et son prétendu frère avec cette histoire de famille aisé et d’adoption pour compléter la soirée.


Citation.


© Méphi.



_____________________________________________

The Nachos hunting is open
Les amis / La petite vie / Le Journal
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: interrogatoire d'une Etoile [feat Kimisore Yui]

Revenir en haut Aller en bas

interrogatoire d'une Etoile [feat Kimisore Yui]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» demende d'"etoile"» (F) Chelsea Kingsley Feat. Jaimie Alexander» Critères d'attribution d'étoiles» Salle d'attente - qui porte bien son nom! feat. I. Sara Stinson» — Lily Scénario's --- Sophia Bush



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Falls :: RP terminés-