Fin de la MaJ le 13 juin 2017. en savoir +

Le n°2 du Weird Diary vient de sortir ! Direction → ici !

Pensez à favoriser les chamans et les humains : )

Partagez|

A hunt for truth [feat Trevor Blackwood]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

beta, alpha, omega

avatar
Jake Maniglio
beta, alpha, omega








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 27/12/2016 MESSAGES : 196 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Detéctive
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Toujours
RP en cours:

MessageSujet: A hunt for truth [feat Trevor Blackwood] Lun 9 Jan - 21:46



Hebergeur d'image

A hunt for truth
Prénom & Prénom
« Citation au choix »




La journée fut bien longue pour moi. J’y ai passé presque tout mon temps enfermer dans mon bureau à travailler sur des dossiers. Au début, je m’occupais que d’affaires mineures où je n’avais qu’à contacter des personnes par téléphones pour obtenir des informations que je faisais suivre aux clients. Sur d’autres, je vérifiais certains détails, mais en gros, ce n’était que de la paperasse. Aucun métier n’était épargné, tous devaient remplir des papiers et moi-même, je devais m’y soumettre. Ayant fait un peu le tour, je déposais à la fin mon intention sur une de mes plus grosses enquêtes non résolues, l’affaire du massacre de la meute de Trevor Blackwood. Je voulais y jeter encore un coup d’œil et voir ce que je pourrais trouver encore. Peu de temps après mon arrivé à Weird Falls, et avoir fait mes preuves, Trevor, un barman vint me trouver. Ayant découvert que j’étais aussi un loup-garou, il me parla d’un problème bien triste.

Le pauvre, sa meute fut massacrée par des sorciers fanatiques et il désirait vengeance. Je fus bien toucher par son histoire, car j’avais connu la même chose. Mes proches, mes amis furent tués par un groupe de vampire et je rêvais tout comme lui de venger le sang de mes disparus. Il m’était donc impossible de lui dire non et de condamner son esprit bestial à l’encontre des sorciers. Je pris donc l’affaire et je m’étais mis à la tâche. À l’époque, je n’avais pas beaucoup d’information, et je n’étais pas allé bien loin. Je vérifiais chaque piste que j’avais, bien qu’elles fussent rares, et je finissais dans un cul-de-sac. À la longue, l’affaire ne finissait pas tarder à se classer et au final, je finissais à un point mort. Et je devais m’occuper de d’autres affaires à côté.

Regardant l’horloge, je vis qu’il était tard, pas loin de vingt-deux heures trente. Je voulais prendre une petite pause. Et puis, la soirée était belle et douce, autant en profiter. J’eus dans ce cas l’idée de faire un tour au WEIRD SALOON, là où travaillait Blackwood. J’en profiterais pour boire une petite bière et en même temps, lui demander plus d’information. Depuis le temps, il pouvait avoir souvenir de quelque chose, ou me rappelait un détail m’ayant échappé. Je pris donc mon manteau et fermai le bureau derrière moi. Sautant sur ma moto, je ne mis que quelques minutes à rejoindre le saloon.

Le bar était un endroit plutôt sympa. L’architecture était ancienne, mais les services proposés à l’intérieur donné une touche de modernité. Il y avait un coin resto, un coin bar et une scène pour spectacle. Un parfait endroit pour les soirées, que ce soit seul, entre amis ou en famille. Le bar était bien rempli, il attirait toujours autant de monde. Je parvins à me trouver une place sur l’un des tabourets de bar où se trouvait Trevor, en plein travail. Occupait avec un autre client, j’en profitais pour me mettre à l’aise et m’accouder au bar. Comme à mon habitude, j’étais limite affalé sur le bar, il mettait impossible de me tenir droit, sinon je me sentais mal à l’aise. Une fois bien installé, je me mis à appeler le barman avec un sourire complice :

Jake – Barman ! Une bière pour un pauvre assoiffé.

Mon opinion sur Trevor, je ne serais quoi dire. On était à la fois semblable, et si différent. Notre vie, nos déboires et notre nature étaient semblables, on pouvait s’y reconnaître. Mais la nature de Trevor justement, bien qu’il soit loup-garou comme moi, était plus bestiale. On dira que c’est à cause de la perte de sa meute, ce qui serait compréhensible. Mais de même, j’avais subi des pertes horribles, mais jamais je ne me montrais aussi brutale que lui. Je dirais alors que c’était kif-kif. Je maintenais tout de même une certaine méfiance à son encontre, le gardant à l’œil. Et pourtant, j’éprouvais pour lui une certaine sympathie. Il pouvait se montrer sympa aussi. Mais je ne désirais pas me faire d’ami pour le moment, déjà d’un, il n’est qu’un client, et de deux, j’avais peur de perdre encore des proches.

made by MISS AMAZING.



_____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

☢ I am radioactive ☢

avatar
Trevor Blackwood
☢ I am radioactive ☢








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 17/05/2015 MESSAGES : 206 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Barman
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup alpha
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Disponnible
RP en cours:

MessageSujet: Re: A hunt for truth [feat Trevor Blackwood] Jeu 12 Jan - 0:49





Hunt for the Truth


I'm only a man with a candle to guide me, I'm taking a stand to escape what's inside me : a monster. I've turned into a monster and it keeps getting stronger. -- Imagine Dragons




Jake Maniglio & Trevor Blackwood

Weird Saloon
Nostalgique
1600 mots
Lair empeste le sang et la sueur. Un mélange ma foi pas si surprenant, mais qui pourtant plus tard me marquera à jamais. Les cris et les pleurs s'élèvent dans les airs, noyant les grondements des derniers combattants dont je fais partie. Dans les bien trop faibles rayons de lune perçant difficilement l'obscurité envoûtante de la nuit, je cherche Cheveyo du regard. Il n'est pas là. J'espère qu'il a fui comme je le lui ai demandé, j'espère qu'il est à l'abri au plus profond de la forêt, avec les autres qui ne peuvent combattre. Mais je n'ai pas plus de temps que quelques secondes pour le trouver dans ce chaos, un nouveau coup s'abat sur moi, me faisant poser un genoux à terre pour ne pas flancher. La fraîcheur de la nuit me transperce les os, mes forces finissent par se dissiper malgré la lune pleine, je le sens. Autour tout n'est que tristesse et désolation tandis que les miens tombent uns à uns, me faisant à chaque fois sentir l'agonie de la perte des connexions à mes bêtas. Comme si ces liens m'étaient arrachés de force. Je ressens leur douleur, mais je ne peux pas les aider. De nouveaux cris à glacer le sang résonnent distinctement. Je n'abandonne pas. Je me relève et je poursuis le combat. Tant que je respire alors ils n'ont pas gagné. Mais notre adversaire est bien trop puissant, trop qualifié. Nous ne faisons pas le poids. Nous n'étions pas prêts pour une guerre, encore moins contre un clan de sorciers. Je trébuche soudain sur un corps. Le corps de Cheveyo. Mon garçon. Sa main est encore nichée dans celle de sa mère, toute aussi froide et sans vie. Je tombe à genoux à la vue, le prenant dans une dernière étreinte protectrice, mais les sorciers se rapprochent. Les derniers combattants sont à terre désormais, luttant pour leur vie. Alors je fais ce que jamais je ne me serais abaissé à faire en d'autres circonstances. Je supplie. Je supplie pour la vie des derniers membres de ma meute, même si pour mon épouse et mon enfant il est déjà trop tard. Pourtant, ces actions demeurent vaines alors que les démons assassinent le dernier survivant au carnage. Et alors, je les vois tous, eux dont les corps jonchent notre territoire, notre maison, notre sanctuaire. Leur regard accusateur se pose sur moi, comme des couteaux me traversant la peau. J'ai failli. Je leur ai promis protection et sérénité, au lieu de cela je les ai conduits à leur perte. Je n'ai pas pu les sauver, quel pitoyable alpha je fais ! Ils me faisaient confiance, je les ai trahis. Ils comptaient sur moi, je n'avais visiblement pas les épaules. Une main invisible attrape mon cou tandis que je berce toujours le fruit de mes entrailles comme si je ne voulais pas le laisser partir, et on me broie la trachée. Les sorciers me font face, avec sans doute la certitude d'avoir fait ce qu'il faut, d'avoir fait une bonne action et sauvé ces pauvres humains dont je me fiche éperdument. Je n'ai jamais autant ressenti de haine que maintenant, et je n'ai qu'une seule envie, assassiner tous les sorciers qu'il existe, bons comme mauvais. Après tout, se sont-ils gênés eux, pour juger de nos intentions ? Ont-ils eu des remords à prendre la vie de femmes, d'enfants et d'anciens ? Je veux simplement déchirer leurs entrailles, les faire souffrir au moins autant que je souffre actuellement. Je veux qu'ils comprennent l'importance que je donnais à ma meute, à mes amis. A ma famille. Mais pourtant je sais que peu importe la quantité de sang ou de larmes que je ferai couler, cela ne me rendra pas les miens et cette pensée me torture. Je succombe finalement à mes blessures, m'étalant par terre tandis que j'étouffe dans ma propre hémoglobine. Je serre les poings tout en gazouillant sur la terre froide et humide. L'image de la lune, pleine et rayonnante, comme pour me narguer, est la dernière chose que je vois avant de fermer les yeux.

Voilà le même cauchemar que je faisais presque toutes les nuits, hantant profondément mon sommeil. Pas un seul jour ne passait sans que je ne pense  à eux et à cette vengeance que je m'étais juré d'accomplir. Pour eux. Pour honorer leur mémoire. J'allais retrouver ces sorciers et les éliminer. Jusqu'au dernier. Après tout, comme je l'ai déjà dit, tant que je respirais alors ils n'avaient pas gagné. Quoi qu'il en soit, le temps continuait de filer et les blessures s'estompaient petit à petit, bien que leur emprunte demeurait indélébile. Si tel avait été le cas, alors on aurait pu considérer que mettre un petit pansement sur une plaie béante pouvait la soigner. Il fallait continuer d'avancer et je devais avouer que ces derniers mois avaient aidé bien que je ne sois plus l'alpha protecteur et généreux d'autrefois. Celui-ci était mort avec sa meute. Je savais que la vie était une chienne désormais, je ne voyais donc plus l'utilité de s'acharner à faire briller la lumière au milieu des ténèbres. J'avais appris que trop s'attacher aux gens rendait vulnérable et finissait toujours par faire souffrir.

La journée avait été tout ce qu'il y avait de plus banal. Mon travail de barman s'était avoué plutôt agréable au final, c'était posé, et surtout stratégique. J'avais ainsi recueilli de nombreuses informations qui m'avaient servi ou pouvaient toujours me servir un jour. Je connaissais une grande partie de la ville sans pour autant qu'eux ne me connaissent. Après tout, quel meilleur endroit que derrière un bar pour attraper des morceaux de conversations qui ne t'étaient pas destinées, ou bien pour qu'une personne ivre ne lâche un peu trop d'informations ? On ne se méfie jamais du simple barman auquel on est habitués et cela allait en ma faveur, naturellment. J'avais même ma petite réputation dans l'établissement. Je gérais le climat du bar et servais occasionnellement de videur pour les éléments les plus perturbants.

C'est finalement alors que j'étais au beau milieu d'une conversation avec un client qui ressentait apparemment le besoin de parler qu'on m'interpella. Jake se tenait à quelques tabourets de moi, un sourire complice sur son visage que je lui rendis du coin de la bouche tout en récupérant un verre sous le comptoir. A vrai dire, j'étais moi même plus accessible derrière ce bar, plus disposé à sourire en tout cas. Ayant au préalable rempli le contenant de bière, je déposai la pinte en face de Jake avec un clin d'œil.

- Tant que le pauvre assoiffé a de quoi payer, ça me va, répondis-je avec un sourire en coin.

Si cela ne dépendait que de moi je pourrais bien offrir toutes les boissons que nous servions, j'avais après tout vécu éloigné des humains pendant bien des années donc la notion d'argent m'échappait quelque peu. Mais peu importe, là n'était pas le sujet. Je vins finalement m'accouder en face de l'homme avant de poursuivre.

- Alors, besoin d'une oreille attentive ?

J'avais toujours su que l'homme était un loup garou, après tout les odeurs ne mentaient pas. Et même après que la flamme de bienveillance qui m'animait autrefois se soit éteinte, je restais éternellement soucieux des gens de mon espèce. De ceux qui le méritaient tout du moins, je n'étais pas dupe pour autant. Peut-être étais-je encore protecteur après tout, c'était quelque chose qui était bien ancré en moi, c'était dans ma nature profonde. Quoi qu'il en soit, Jake n'était pas un mauvais gars comme on pourrait le croire au premier abord. Il était juste et honnête, c'est ce que j'avais fini par apprendre. A vrai dire, nous partagions certaines similitudes à ce que j'avais compris. Mais lui n'avait pas ce monstre qui le dévorait de l'intérieur, ne demandant qu'à émerger et devenant de plus en plus fort au fil des jours. Ou du moins, il arrivait à le contrôler comme si de rien n'était. Quelque part, je lui en voulais pour ça et cette petite différence était parfois sujet de conflits entre nous. Moi, je n'avais pas peur de mettre les mains dans le cambouis comme on dit, de faire le sale boulot lorsque je le jugeais nécessaire. Lui n'était pas du même avis. Quoi qu'il en soit, lui demander de l'aide m'avait été très difficile. D'une part parce que je ne suis pas quelqu'un qui demande de l'aide en règle générale, je me débrouille seul, et deuxièmement à cause de ces conflits que l'on avait de temps en temps. Aussi je ne parlais jamais de ma vie, encore moins ce cette période là. Mais au final j'avais dû me rendre à l'évidence. Je n'avançais pas assez vite tout seul, j'avais réellement besoin d'aide pour retrouver la trace de ces sorciers qui avaient pris ma meute. Et pour être honnête, malgré nos désaccords et contrairement à ce que l'on pourrait croire, je lui faisais confiance. Même si je doutais que ce soit réciproque, ce qui serait totalement justifié.

TWIZZLE © 2016
 

_____________________________________________




Dernière édition par Trevor Blackwood le Jeu 23 Fév - 2:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

beta, alpha, omega

avatar
Jake Maniglio
beta, alpha, omega








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 27/12/2016 MESSAGES : 196 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Detéctive
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Toujours
RP en cours:

MessageSujet: Re: A hunt for truth [feat Trevor Blackwood] Ven 13 Jan - 14:06



Hebergeur d'image

A hunt for truth
Prénom & Prénom
« Citation au choix »




Trevor me rendit le même sourire et me servit ma commande avec un clin d’œil.

Trevor - Tant que le pauvre assoiffé a de quoi payer, ça me va.

Je me mis à rire et lui assura qu’il n’y aura aucun problème de ce côté-là. Il était une personne qui vous forçait à la sympathie. Quand on le voit et on l’écoute, on avait du mal à lui vouloir querelle. Et puis, son côté lycanthrope facilitait la bonne entente. Mais comme je vous l’avais déjà dit, lui et moi restions opposés sur notre comportement. L’un étant plus brutale que l’autre. Mais voir les siens mourir, cela changeait n’importe qui. J’en parle à titre d’expérience. Si je retrouvais celui responsable de la mort des miens aussi, je ne serais pas si je pouvais encore me contrôler. Mais garder le contrôle était quelque chose de nécessaire pour éviter les erreurs. Déjà, se donner à la barbarie, ce serait devenir aussi monstrueux que ceux à qui ont dédit une haine sans borne. Il devait se montrer supérieur à eux et éviter de succomber à la bestialité en lui. Et d’après ce que je savais, il s’en sortait très bien, ce qui me fit bien plaisir.

Le barman s’accouda au bar, me faisant face. Il était tout ouvert à la discussion, voulant sans doute avoir des nouvelles, surtout sur l’affaire qui nous liait tous les deux.

Trevor - Alors, besoin d'une oreille attentive ?

Je bue une gorgée de mon verre et attendit que tout le liquide descende le long de ma gorge pour lui répondre.

Jake – Tu sais, une journée de boulot comme une autre.

Je me montrais déjà familier, histoire d’assurer une bonne ambiance avant d’emmener à la raison qui m’avait conduit ici. Ce n’était pas un sujet facile et je ne désirais pas choquer ou perturber Blackwood. Bien entendu, quand je commencerais à en parler, cela ne lui rappellera pas de bons souvenirs. Mais je préférais amortir la chose. Maintenant que ça c’était fait, je pouvais lui parler de l’affaire avec douceur. Je n’étais pas du genre à tourner autour du pot pour perdre inutilement du temps et je me disais que Trevor aussi. Connaissant déjà un peu son sang pouvant chauffer, je me doutais que faire durer le suspense, surtout sur ça, devrait l’agacer. Alors je me lançais sans plus attendre.

Jake – J’ai continué de travailler sur l’affaire des tiens. J’ai essayé de nouvelles pistes. Mais autant être honnêtes, cela ne me mène à rien pour le moment.

Je pris une nouvelle gorgée de bière, faisant attention à la réaction de Blackwood. Je m’attendais à le voir déchu bien entendu, ou s’énerver. J’aurais aimé apporter de meilleures nouvelles. Ce n’était pas évident dans mon métier, quand on fait appel à vous, on s’attend souvent à ce que vous fassiez des miracles, mais souvent, les réponses qu’on apporte sont bien sombres. Et bien que je puisse annoncer cela parfois avec froideur, je voulais donner encore de l’espoir aux autres, leur apporter un peu de réconfort dans ces moments enténébré.

Jake – Mais faut garder espoir. Je ne lâche aucune information. Tout est analyser avec soin et chaque piste est prise au sérieux. En ce moment, je m’intéresse à un cas similaire.


J’avais oublié de le mentionner, mais oui. C’était l’une des petites pistes qui m’ont mené à rien, car dans ce cas similaire, il n’y avait aucune trace, aucun indice exploitable. De vrais professionnels ont nettoyer les lieux d’un massacre sordide, laissant les enquêteurs perplexes. J’avais voulu en savoir plus, mais le poste de police en charge de cette affaire ne m’apprit rien et tout avait été nettoyer une deuxième fois par les forces de l’ordre après leur enquête. Ce n’était peut-être pas les mêmes qui ont tué la meute de Trevor, mais il ne fallait pas sous-estimer cette piste. Mais pour l’heure, je n’avais pas grand-chose.

Jake – Pour l’instant, je ne peux rien en dire car rien n’est encore sûr. J’aurais besoin de plus d’éléments sur eux. Là ils sont comme des fantômes, on ne connait ni leur visage, ni leur nom. N’as-tu aucun nouvel élément à me donner ?


made by MISS AMAZING.


_____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

☢ I am radioactive ☢

avatar
Trevor Blackwood
☢ I am radioactive ☢








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 17/05/2015 MESSAGES : 206 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Barman
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup alpha
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Disponnible
RP en cours:

MessageSujet: Re: A hunt for truth [feat Trevor Blackwood] Lun 16 Jan - 0:17





Hunt for the Truth


I'm only a man with a candle to guide me, I'm taking a stand to escape what's inside me : a monster. I've turned into a monster and it keeps getting stronger. -- Imagine Dragons




Jake Maniglio & Trevor Blackwood

Weird Saloon
Nostalgique
1170 mots
Jake prit le temps de profiter d'une gorgée avant de me répondre. Le bar n'était pas très rempli a cette heure-ci : nous étions un jour de semaine, les simples sorties entre potes étaient relativement toutes terminées quant aux afters de soirées et bien elles n'étaient pas encore commencées. C'était la petite période de creux durant laquelle je pouvais me permettre de m'attarder dans les discussions personnelles, contrairement à l'happy hour ou les soirs durant lesquels nous organisions des choses.

- Tu sais, une journée de boulot comme une autre, me dit finalement mon homologue un peu vague.

J'arquai un sourcil en auchant la tête, toujours accoudé sur le bar devant lui.

- M'en parle pas. Et dire que certains sont toujours au boulot..., plaisantais-je en feintant l'exaspération.

Cela dit, tout cela était bien beau mais j'attendais d'autres paroles de la part de l'homme. À vrai dire j'espérais qu'il ait des nouvelles sur l'affaire que je lui avais confiée. J'aurais aimé un petit résumé, une certaine mise à jour sur ses recherches. Et au lieu de ça, il était là à siroter sa bière pendant que nous plaisantions sereinement. Attendez... Etais-je parano ou essayait-il de me mettre dans de bonnes dispositions avant de m'annoncer quelque chose de mauvais ? Après tout il avait bien une raison pour être passé à cette heure-ci au lieu de rentrer chez lui après une longue journée de travail, comme n'importe quelle personne normale aurait fait. Si tel était le cas, je pouvais encaisser, je n'étais pas quelqu'un à prendre avec des pincettes. Ou alors, il pouvait tenter de m'amadouer avant de parler de quelque chose qui aurait sur moi l'effet d'une bombe, voulant faire barrage à une réaction démesurée éventuelle. À vrai dire, je pencherais plus pour cette seconde éventualité, il est vrai que j'étais quelque peu chatouilleux sur ce sujet.  

- J’ai continué de travailler sur l’affaire des tiens. J’ai essayé de nouvelles pistes. Mais autant être honnêtes, cela ne me mène à rien pour le moment.

Je me retournai pour me retrouver dos à lui et commençai machinalement la tâche que de nettoyer quelques verres sur le plan de travail comme pour occuper momentanément mon esprit. Personne n'avait besoin de voir la frustration déformer mon visage aux paroles de Jake, à commencer par Jake lui même. Je fermai les mains sur l'objet en ma préhension pratiquement jusqu'à le briser. En fait, si je n'avais pas acquis un certain contrôle au cours des années, le verre aurait déjà volé en éclats qui se seraient dispersés sur le sol en des millions de cristaux. Cela dit, si j'étais déçu par la nouvelle, je n'étais pas surpris pour autant. Cela faisait environ un an que je faisais aussi mes recherches et que je n'avais rien. J'étais toujours au point de départ. Cette vermine se faisait discrète et préférait agir dans l'ombre. Elle savait cacher ses traces. Mais tôt ou tard, je les retrouverais, seul ou avec de l'aide, et enfin je pourrais obtenir ma vengeance. Je soupirai profondément avant de me servir un verre de bourbon et de le boire d'une traite. Après tout Bane savait que je tapais dans ses réserves et cela lui était égal. Comme si j'avais besoin de sa bénédiction pour cela...

- Et bien, voilà qui est fâcheux, dis-je le regard dans le vague.

L'homme faisait bien son possible, et je le savais. Il avait l'air tellement désolé. Cela dit ce n'était pas de compassion dont j'avais besoin. Je n'avais pas le temps pour ça. Je n'étais pas un martyr ou quelque chose de ce goût, je n'avais pas besoin de la pitié des autres. J'étais seulement un gars qui avait besoin de réponses.

Mais faut garder espoir. Je ne lâche aucune information. Tout est analysé avec soin et chaque piste est prise au sérieux. En ce moment, je m’intéresse à un cas similaire.

Je me retournai soudain intéressé à la fin de ses paroles. Un cas similaire ? Ils avaient anénti une autre meute ? Je me demandai instntanément s'il y avait eu des survivants. Après tout j'avais été une erreur de leur part. Mon salut, je ne le devais qu'à mon pouvoir d'alpha associé à la puissance de la lune pleine qui brillait ce soir là, pour me condamner à continuer à vivre seul, dans la honte d'avoir échoué. Ou pour me donner la chance d'obtenir une certaine forme de réparation. S'ils avaient frappé ailleurs, alors cela pourrait jouer en notre faveur. Peut-être avaient-ils laissé des traces cette fois, peut-être avaient-ils commis des erreurs.

- Pour l’instant, je ne peux rien en dire car rien n’est encore sûr. J’aurais besoin de plus d’éléments sur eux. Là ils sont comme des fantômes, on ne connait ni leur visage, ni leur nom. N’as-tu aucun nouvel élément à me donner ?

Oui, c'était souvent le cas des nouvelles informations. Elles semblaient toujours non pertinentes au départ. Il fallait les travailler, les retourner dans tous les sens avant de trouver l'anomalie. Et alors parfois on se rendait compte que l'évidence était sous nos yeux depuis le début. J'espérais simplement que pour mon affaire alors cela ne ferait pas exception et qu'on pourrait tirer quelque chose de ce triste évènement. Mais pour ça, je faisais confiance à Jake. Il pouvait douter de moi mais son but était bien réel et il aimait le travail bien fait. Je savais qu'au fond de lui il avait envie de dénicher ces sorciers, après tout ce n'était pas à moi personnellement qu'ils s'étaient attaqués, mais plutôt à notre espèce comme venait une fois de plus de prouver leur nouvelle attaque. Ils auraient très bien pu avoir affaire à Jake, cela n'aurait rien changé : ils n'auraient pas fait la différence et l'auraient abattu comme ils avaient abattu les miens. Je soupirai une fois de plus en m'abaissant un peu en reddition, baissant quelque peu ma garde.

- Ils se font appeler les Salvatores. C'est un clan de sorciers fanatiques, persuadés de venir en aide aux pauvres humains innocents, dis-je avec un brin de sarcasme non dissimulé. C'est tout ce que je sais d'eux, avec le fait que l'espèce ne va pas tarder à s'éteindre. Et que ça ne sera pas beau à voir.

Je relevai les yeux jusqu'à croiser les siens, la détermination brûlant dans mon regard. Après tout il savait déjà à quoi il s'engageait, tout comme il était conscient que rien ne pourrait se mettre en travers de mon chemin une fois que j'aurais retrouvé les coupables. Et une fois le travail réalisé alors enfin je pourrai retrouver le sommeil.


TWIZZLE © 2016
 

_____________________________________________




Dernière édition par Trevor Blackwood le Jeu 23 Fév - 2:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

beta, alpha, omega

avatar
Jake Maniglio
beta, alpha, omega








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 27/12/2016 MESSAGES : 196 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Detéctive
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Toujours
RP en cours:

MessageSujet: Re: A hunt for truth [feat Trevor Blackwood] Mar 17 Jan - 16:37



Hebergeur d'image

A hunt for truth
Prénom & Prénom
« Citation au choix »




Comment je le craignais, le fait de dire que je n’avais pas découvert grand-chose concernant son affaire l’avait bien blessé. Il s’était retourné faisant mine de nettoyer ses verres, mais je pouvais entendre son cœur battre de colère. C’était comme voir son ennemi fuir une fois de plus sans pouvoir le rattraper et devoir encore le poursuivre. C’était frustrant, j’ai connu cela aussi pendant des années, et même là encore. Alors que j’avais retrouvé l’ordure qui avait causé mon malheur, ce dernier était parvenu à m’échapper et à chaque fois que je pensais pouvoir mettre la main dessus, il disparaissait comme un cafard. Mais Trevor retrouva un peu d’espoir quand je lui parlais de l’affaire semblable à la sienne. Une chance s’offrait à lui pour retrouver les responsables. Normalement, je ne partais jamais trop optimiste ou pessimiste quand une piste s’ouvrait, car on pouvait bien être déçus à la fin. Mais là, je désirais y croire. Sans se faire demander deux fois, il m’apporta de nouveaux éléments.

Trevor - Ils se font appeler les Salvatores. C'est un clan de sorciers fanatiques, persuadés de venir en aide aux pauvres humains innocents.

Aider des innocents en tuant une meute n’ayant rien fait de mal. On pense toujours agir pour la justice, on utilise ce prétexte pour justifier les atrocités commises. Par contre, le nom Salvatores manqua de me faire rire, on aurait cru un nom de gang mexicain ou Italien et non sorcier.

Trevor - C'est tout ce que je sais d'eux, avec le fait que l'espèce ne va pas tarder à s'éteindre. Et que ça ne sera pas beau à voir.

Ses yeux plongèrent dans les miens. Je pouvais voir toute la détermination qu’il avait dans le regard à anéantir ce groupe occulte. Cela se voyait qu’il ne laisserait rien ni personne se mettre à travers sa route et que toute personne osant l’empêcher d’accomplir sa vengeance, passerait un sal moment. Étant juste détective, ma mission consistait juste à informer le client et suivre ses directives. Mais là, je me sentais obliger de devenir un peu conseiller, car j’avais peur de voir ce pauvre ancien Alpha sombrer complétement dans la noirceur.

Jake – Je ne m’opposerais pas à ton désir de régler leur compte. Mais je te conseil de rester prudent et de ne pas te laisser entrainer dans une folie pouvant devenir fatale.


Je sortais mon téléphone portable de ma poche et ouvris une application que j’utilisais pour des recherches sur mes enquêtes, passant par internet. Je voulais chercher des éléments concernant les Salvatores et s’ils avaient un lien avec le massacre de ma famille.

Jake – Je dois avouer qu’ils ont un drôle de nom. Assez gang. Peut-être une origine latine justement. Je vais fouiller de ce côté-là et voir avec certains contacts si ce nom est connu des forces de l’ordre.

Je fis un signe de tête à Trevor pour dire que tout était O.k. Sans me rendre compte de suite, je me montrais protecteur envers le barman, essayant de tempérer sa colère pour éviter qu’il ne commette un vrai massacre pouvant lui être préjudiciable par la suite. Les recherches et demandent furent lancer, je n’avais plus qu’à attendre que les résultats s’affichent. Cela pouvait prendre un moment. En attendant, je repris à boire, espérant que cela nous mènera à quelque chose d’intéressant.
made by MISS AMAZING.

_____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

☢ I am radioactive ☢

avatar
Trevor Blackwood
☢ I am radioactive ☢








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 17/05/2015 MESSAGES : 206 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Barman
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup alpha
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Disponnible
RP en cours:

MessageSujet: Re: A hunt for truth [feat Trevor Blackwood] Lun 23 Jan - 17:07





Hunt for the Truth


I'm only a man with a candle to guide me, I'm taking a stand to escape what's inside me : a monster. I've turned into a monster and it keeps getting stronger. -- Imagine Dragons




Jake Maniglio & Trevor Blackwood

Weird Saloon
Nostalgique
800 mots
Je savais très bien ce que cherchait à faire Jake. Il voulait empêcher un massacre. Mais pas pour ces sorciers de malheur ou pour un quelconque code de moral, non. Cela aurait été bien trop simple. C'était surtout pour moi. Sans doute pour me préserver, m'empêcher de sombrer. Mais ne voyait-il pas que j'étais déjà au fond du gouffre ? Que je ne pouvais pas tomber plus bas que là où je me trouvais actuellement ? On m'avait déjà retiré chacune des raisons de faire le bien, d'être quelqu'un de bien. La lumière s'était éteinte dans mon être depuis bien longtemps et mon cœur saignait maintenant dans un flot continu. Je n'étais plus cet alpha brave et généreux, cette oreille attentive pour chacun des miens. Je n'étais plus bienveillant et protecteur, noble et digne. Cet homme là était mort avec les siens, ne me laissant plus qu'un goût amer et inébranlable de revanche. Pourtant Jake ne semblait pas comprendre qu'il était déjà trop tard pour me rattraper. J'avais fait le grand saut, sans filet pour me protéger. J'étais tombé en chute libre dans ce mélange de noirceur et désespoir. Tout ce que je touchais finissait par faner, j'étais radioactif. C'est pourquoi je n'avais plus le temps pour me faire des amis. Je voulais protéger les prétendants au rôle, les protéger de moi même. Mais aussi, j'avais peur. J'étais terrifié à l'idée que de me faire de nouvelles attaches pourrait me rendre vulnérable de nouveau. Et je ne voulais plus souffrir de cette manière, je ne le supporterais pas une seconde fois. C'est ce qui me poussait à me convaincre que je n'étais plus qu'un monstre, une abomination, chose à laquelle j'avais fini par croire de tout mon être, sans pourtant voir toutes les émanations de mon ancienne vie comme la fois où j'avais sauvé ce gosse des griffes d'Archer, sans vraiment savoir pourquoi, ou lorsque j'avais décidé d'aider Alice à retrouver l'assassin de sa mère tout en la protégeant. Non, actuellement la seule idée que j'avais en pensant à ces ignobles sorciers, c'était qu'avoir un peu plus de sang sur les mains ne me dérangeait pas le moins du monde. Je les détruirai jusqu'au dernier quitte à y laisser la vie. De toute façon, ce n'était pas comme si je manquerais à quelqu'un.

- Je dois avouer qu’ils ont un drôle de nom. Assez gang. Peut-être une origine latine justement. Je vais fouiller de ce côté-là et voir avec certains contacts si ce nom est connu des forces de l’ordre..

Je mordis ma lèvre pour m'empêcher de grimacer à la phrase. Ils avaient peut-être un drôle de nom... Mais cela semblait tout de suite moins drôle lorsqu'ils avaient détruit ta vie de la pire des manières. Quoi qu'il en soit, je regardai l'homme entrer des informations sur son téléphone portable, attentif au moindre geste. Alors, c'était comme ça que ça marchait maintenant ? On donnait des informations et on laissait les machines travailler ? Je n'étais pas un homme de technologies, c'est pourquoi en plus d'être un profane je restais très souvent sceptique face à ce types de procédures. Je doutais réellement que ceci ne puisse m'aider. Cela dit, j'avais très vite lâché cette idée. Jake savait ce qu'il faisait, c'était pour une bonne raison.

- Ouais, du latin. Salvatores, les sauveurs, dis-je avec un petit rire méprisant face à l'absurdité de ce nom. On verra bien qui ils pourront sauver en enfer. Certainement pas leurs propres fesses.

Effectivement, les sorciers récitaient toujours leurs sorts en latin. Et bien, on dirait finalement qu'ils étaient bien plus attirés par les choses mortes qu'ils ne voulaient le faire croire. Ils pensaient probablement que porter un nom latin avait un aspect dissuasif, que ça leur donnait de l'influence. Mouais, moi tout ce que ça m'évoquait à présent n'était que dégoût et hypocrisie. Je ne pouvais plus entendre cette satanée langue. Après tout, si elle était morte, il y avait bien une raison. Quoi qu'il en soit, je doutais sincèrement que Jake ne puisse trouver des informations de cette manière. Les Salvatores savaient cacher leur trace, ils étaient comme des fantômes, une simple rumeur pour certains. Ils ne reliaient que rarement leurs actes à leur nom, si je connaissais leur existence c'était uniquement parce qu'ils ne pensaient pas que j'allais survivre. A croire qu'ils étaient bien trop lâches pour reconnaître leurs propres massacres... En ce qui me concerne, je n'aurais pas de problème de ce côté là le moment venu.

TWIZZLE © 2016
 

_____________________________________________




Dernière édition par Trevor Blackwood le Jeu 23 Fév - 2:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

beta, alpha, omega

avatar
Jake Maniglio
beta, alpha, omega








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 27/12/2016 MESSAGES : 196 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Detéctive
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Toujours
RP en cours:

MessageSujet: Re: A hunt for truth [feat Trevor Blackwood] Mar 24 Jan - 19:01



Hebergeur d'image

A hunt for truth
Prénom & Prénom
« Citation au choix »




Trevor - Ouais, du latin. Salvatores, les sauveurs. On verra bien qui ils pourront sauver en enfer. Certainement pas leurs propres fesses.


Il disait tout cela avec un ton moqueur. Je ne pouvais que comprendre sa réaction. Moi aussi, je trouvais cela ironique qu’un groupe prétendant être des « sauveurs », massacrerait des gens à cause de leur différence. Après, je ne savais pas vraiment si la meute de Trevor se donnait ou non à tuer des innocents, mais j’en doutais fort. Cela ne me regardait sans doute pas de tout savoir sur mes clients, mais je faisais confiance au barman. J’avais appris avec la pratique, et un peu grâce à mes capacités lupin, à reconnaitre un type bien ou non. Un peu comme chez certains animaux qui sentent si l’humain en face d’eux est remplit de bonnes intentions. Et puis, l’ancien alpha me faisait tellement de peine, et il dégageait un charisme, même ayant perdu les siens, il inspirait confiance.

Jake – Personne n’est infaillible. Tôt ou tard, ils feront un faux pas qui leur coutera chère. Il ne faut pas perdre espoir. On les aura.

Je ne pouvais pas m’empêcher de me montrer réconfortant. Je ressentais bien sa douleur et je craignais toujours que cela ne le perde. Je me battais tous les jours pour rester maître de mon corps et de mon esprit, désirant montrer qu’être loup-garou, cela ne voulait pas dire que nous étions forcément des monstres psychopathes. Nous étions capables de nous montrer aussi bons que n’importe qui, sans se laisser emporter par notre bestialité. Je voulais le prouver au monde, aussi bien qu’aux humains qu’aux autres êtres surnaturels. Nous ne choisissions notre nature, mais nous choisissions notre vie. Et c’est par cette philosophie, que je comptais aider Trevor. Je le devais aussi à tous mes proches disparus, mort après m’avoir aidé dans ma vie de lycanthrope, croyant en moi.

Jake – Quand j’ai perdu les miens aussi, j’avais cru que je ne remonterais jamais aussi.

Mince alors ! Je venais de me rendre compte de ce que je venais de dire. J’avais osé me confier. Jamais je ne le faisais, je gardais cela pour moi. Et comme pour mes transformations, j’arrivais à me contrôler, sans dire un mot sur cette tragédie qui me hantait jour après jour. Mais là, ce fut sorti tout seul, cela avait passé ma bouche sans être inquiété par l’étroite surveillance de mon esprit. Pourquoi donc avais-je fait cela ? J’avais peur d’en parler, peur de m’effondrer à nouveau par terre et hurler à la mort. J’avais aussi peur de paraitre faible et me faire manipuler à cause de cela. Mais j’avais peut-être besoin d’évacuer un peu, de laisser un peu de cette peine partir. Mon esprit n’a peut-être pas oublié de retenir ce souvenir. Il a peut-être voulu m’aider à me consoler et en même temps, aider en rassurant Trevor. Si tel était le cas, j’espérais que cela fonctionnerait, qu’il ne le prendrait pas mal.
Mais cela montrait à quel point, nous traversions un moment difficile semblable. Ce qui ma mit en confiance, comme lui fut mis en confiance en voulant me parler de son malheur.
made by MISS AMAZING.


_____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

☢ I am radioactive ☢

avatar
Trevor Blackwood
☢ I am radioactive ☢








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 17/05/2015 MESSAGES : 206 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Barman
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup alpha
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Disponnible
RP en cours:

MessageSujet: Re: A hunt for truth [feat Trevor Blackwood] Sam 11 Fév - 18:00

HRP:
 





Hunt for the Truth


I'm only a man with a candle to guide me, I'm taking a stand to escape what's inside me : a monster. I've turned into a monster and it keeps getting stronger. -- Imagine Dragons




Jake Maniglio & Trevor Blackwood

Weird Saloon
Nostalgique
650 mots
Les mots de Jake étaient si profonds, emplis de sincérité et d'un brin de sagesse, si bien que j'y trouvai un certain réconfort. Un soutient moral. Quelque part, j'admirais cet homme. Bon, peut-être que le terme était mal choisi, mais j'avais beaucoup de respect pour lui. A vrai dire, si nous nous étions connus avant que je ne change, je pense que nous aurions pu devenir extrêmement proches. Certes nous entretenions de bons rapports actuellement, mais il y avait toujours une petite appréhension, des tensions qui avaient du mal à partir. Et en toute honnêteté, Maniglio n'était pas à blâmer, c'était entièrement de ma faute. J'étais devenu bien plus violent et amer qu'auparavant, c'était précisément cet aspect de ma personnalité qui le gênait. Les ennuis, je les réglais la plupart du temps de manière radicale alors que lui préférait chercher d'autres solutions. Au fond de moi, tout au fond, je savais pourtant qu'il avait souvent raison. Mais ma fierté et ma douleur m'empêchaient de m'en rendre compte, c'était comme si un voile était posé sur cette connaissance, m'aveuglant et me plongeant encore un peu plus dans les ténèbres.

Ceci dit, ses dernières paroles sonnaient plus mélancoliques à mes oreilles. Je devais admettre que sa vie n'avait pas été la plus joyeuse non plus, à croire que le désespoir et la perte faisaient partie des gênes lycanthropes. Je ne pus m'empêcher de me trouver désolé pour Jake. Je soupirai une nouvelle fois, le rappel de ce sentiment que nous partagions participant à évacuer ma colère pour laisser place à la peine. Ressentir ce genre d'émotions me donnait une impression de vulnérabilité qui pouvait parfois m'effrayer, c'est d'ailleurs pour cette raison que je luttais toujours contre eux lorsque je faisais face à qui que ce soit, cela dit avec Jake c'était différent. Je me sentais plus en sécurité. Quoi qu'il en soit, je savais que cette petite preuve de confiance que venait de me montrer le détective, et bien si l'on peut la qualifier ainsi, avait aussi un caractère inhabituel pour lui. Après tout, nous étions taillés dans le même bois, nous étions des loups solitaires, nous ne nous confiions pas. Je me redressai finalement en soupirant comme si je faisais partir les dernières effluves de colère de mon esprit embrumé et remis mon torchon sur mon épaule. Je ne savais pas exactement comment réagir mais dans un élan instinctif, comme venant du fin fond de mon subconscient, j'agis finalement comme mon ancien moi et je vins poser une main puissante et rassurante sur son avant bras, celui qui tenait toujours le verre qu'il faisait tournoyer en silence sur le comptoir.

- Merci, pour l'espoir, pour l'aide. Pour la confiance et la sincérité. J'apprécie, vraiment..., ajoutais-je en soutenant son regard.

Je connaissais une partie de son histoire également. Les vampires étaient pour lui ce qu'étaient les sorciers pour moi, je pouvais le comprendre mieux que quiconque. La vague pensée que Jake puisse rencontrer Archer ou son copain tout aussi taré me fit rire intérieurement, mais je la chassai immédiatement. Je savais néanmoins que l'un des suceurs de sang qui lui avaient fait tant de mal lui avait échappé et que, tout comme moi, il tentait plus ou moins vainement de retrouver sa trace. C'est ce qui me poussa à donner mon dernier argument, un flash rouge et brillant illuminant mes yeux une fraction de seconde dans la détermination.

- Aussi, peu importe les différents que l'on puisse avoir, je tenais à ce que tu saches que tu peux compter sur moi. Je te dois bien plus que tu ne l'imagines. Si tu retrouves celui que tu cherches, tu auras tout mon soutient.

Et par soutient, je ne parlais pas seulement d'un soutient moral...


TWIZZLE © 2016
 

_____________________________________________




Dernière édition par Trevor Blackwood le Jeu 23 Fév - 2:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

beta, alpha, omega

avatar
Jake Maniglio
beta, alpha, omega








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 27/12/2016 MESSAGES : 196 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Detéctive
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Toujours
RP en cours:

MessageSujet: Re: A hunt for truth [feat Trevor Blackwood] Lun 13 Fév - 15:09



Hebergeur d'image

Hunt for the Truth
Prénom & Prénom
« Citation au choix »




Je constatais avec soulagement, que ceux que je venais de dire l’avaient touché. Je gardais cette histoire pour moi, sans doute à cause d’un certain ego, ou comme dit un peu avant, la crainte de l’on use de cela contre moi, comme ce vampire dont j’ignorais encore le nom. Mais Trevor n’était pas comme ça, ce n’était pas quelqu’un de méprisant et manipulateur. Il n’était qu’une personne un peu perdue et qui avait besoin d’aide pour rester dans la bonne voie. À sa place, j’aurais voulu avoir également de l’aide. J’en avais reçu après le massacre de la fête, mais je n’en avais pas profité comme il fallait et je ne voulais pas que cet Alpha fasse la même erreur que moi. Au lieu de justement se montrer les personnes brisées ou à l’âme sombre, il toucha l’avant de mon bras pour me dire :

Trevor - Merci. J'apprécie, vraiment...

L’ennui avec les lycanthropes, c’était que leurs vies étaient toujours compliquées, voir dangereuse. Il y aura toujours des gens désirant vous nuire à cause de votre sang et qui vous causent alors de tels malheurs qui peuvent vous faire basculer. C’est pour cela que la solidarité lupin était importante. Comme l’esprit d’une immense meute, il était important que chaque garou se viennent en aide mutuellement. Bien que j’eusse une vision plus large de la chose, que ce soit toutes les races qui devaient s’entre aider pour vaincre justement ce sentiment nauséabond qui était de massacrer l’autre si ce n’était de le dominer. Mais pour le moment, nous étions juste concentrés sur les lycans.

Trevor - Aussi, peu importe les différents que l'on puisse avoir, je tenais à ce que tu saches que tu peux compter sur moi. Je te dois bien plus que tu ne l'imagines. Si tu retrouves celui que tu cherches, tu auras tout mon soutient.


Je le remerciais en levant mon verre bien haut avant d’y boire. Je ne doutais pas de la sincérité du barman. Il était du genre Homme de Parole à ceux que j’avais constaté. S’il disait vouloir m’aider, moralement ou non, il le ferait. Et puis, je le voyais bien se battre avec moi pour arracher la tête à ce maudit vampire. L’idée m’amusa sur le coup, bien que j’aurais plutôt imaginais cette affaire régler personnellement. Je n’aimerais l’impliquer là-dedans au risque de le mettre en péril pour rien. Mais bon, qui sait de quoi sera fait l’avenir. Et puis, je devais le constater que notre relation n’avait plus rien à voir avec celle de client à Enquêteur que j’avais habituellement. Une sorte de lien se créer entre nous, quelque chose d’amicale. Je vous le promets, le barman vous forçait la sympathie, malgré son caractère quelque fois grincheux. Il était un peu le bon copain qu’on aimerait avoir.

Je finissais mon verre et me mit à regarder l’heure. Bon sang, c’était fou comme les heures passaient vite en hiver. On se sentait vieillir, en plus affaiblit à cause des sources. Vraiment la vie d’un loup n’était pas si glamour que ça. Je rappelais Trevor pour régler ma note, sortant mon portefeuille.

Jake – Je vais devoir y aller. Demain je me lève tôt pour partir dans l’autre ville. Je risque d’être absent quelques jours, mais promis, dès que j’ai du neuf, je te le communique. En attendant, je te dois combien ?


En sortant mon liquide, mon téléphone m’annonça la fin des recherches. J’y jetais un rapide coup d’œil et vit plus d’un millier de réponse. Je reliais cela rapidement à l’affaire qui m’intéressait, une info apparue, où le nom était vaguement mentionné, mais sans plus. J’étais partager entre l’envi de hurler à la lune de joie ou de grogner de n’avoir pas plus d’infos.
made by MISS AMAZING.


_____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

☢ I am radioactive ☢

avatar
Trevor Blackwood
☢ I am radioactive ☢








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 17/05/2015 MESSAGES : 206 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski
+ SITUATION OFFICIELLE : Barman
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup alpha
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Disponnible
RP en cours:

MessageSujet: Re: A hunt for truth [feat Trevor Blackwood] Jeu 23 Fév - 3:30

HRP:
 




Hunt for the Truth


I'm only a man with a candle to guide me, I'm taking a stand to escape what's inside me : a monster. I've turned into a monster and it keeps getting stronger. -- Imagine Dragons




Jake Maniglio & Trevor Blackwood

Weird Saloon
Nostalgique
550 mots
Je pouvais sentir mon comportement vis à vis de Jake changer de la même manière que lorsque je m'approchais d'Alice. Un peu comme si des fragments de mon ancienne vie refaisaient surface de temps en temps, ce qui quelque part voulait peut-être dire que tout n'était pas perdu. Peut-être pouvais-je me battre à nouveau. Affronter la vie. Accepter ce que je refusais depuis maintenant plus d'un an. Pourtant, si j'étais honnête avec moi même, je devais dire que tout cela m'effrayait. J'avais beau me montrer grand et fort, sans faille, je pouvais montrer mon visage d'alpha dangereux à tout le monde et m'étiqueter moi même comme l'un des méchants de l'histoire, je n'étais au fond qu'un pauvre chiot effrayé. Mais je m'efforçais de garder tous ces sentiments bien terrés au fond de moi, là où personne ne pouvait les trouver.

Je laissai finalement Jake déguster sa boisson en paix, m'occupant d'autres clients et réalisant d'autres tâches en même temps. Le monde commençait à arriver, ce qui voudrait dire plus de travail pour moi. Heureusement, je ne détestais pas ce job. Je l'avais choisi, à la fois d'un point de vue stratégique pour recueillir des informations sur les gens de la ville, mais également parce que cela me plaisait. Surtout lorsqu'il s'agissait de faire régner l'ordre en mettant à la porte les perturbateurs. Quelque part cela me donnait un peu de pouvoir et d'autorité. C'est une vingtaine de minutes plus tard que Jake me rappelait.

- Je vais devoir y aller. Demain je me lève tôt pour partir dans l’autre ville. Je risque d’être absent quelques jours, mais promis, dès que j’ai du neuf, je te le communique. En attendant, je te dois combien ?

J'acquiesçai d'un mouvement reconnaissant de la tête avant de lui révéler le montant de sa note.  

- Hé, c'est pas moi qui gère les prix, ajoutais-je en levant les main en reddition, amusé, suite au regard étonné qu'il me lança.

Mon homologue sortit finalement de quoi payer sa consommation avant d'être coupé dans son élan par une notification sur son portable. Curieux de savoir si cela concernait l'affaire que je lui avais confiée je tentai d'attraper la moindre information sur son écran, en vain. Mais au vue de son visage, l'homme semblait indécis, frustré. Comme partagé. Et sur le coup, je ne savais pas vraiment si c'était une bonne ou une mauvaise nouvelle. Je savais cependant que, bonne ou mauvaise, il suivrait la piste qu'il venait potentiellement de découvrir et je lui faisais confiance pour me tenir informé des résultats. Il me déposa finalement son liquide sur le comptoir et je l'encaissai.

- Bon courage Jake, le saluais-je avant qu'il ne prenne le chemin de la sortie de la même manière qu'il était venu.

Je retournai enfin vers les autres clients, mais pour tout le reste de mon service je ne fis qu'entendre les histoires inutiles des consommateurs sans pour autant les écouter, mes pensées étaient bien trop ailleurs, toujours aussi préoccupé par ce qu'avait pu recevoir Maniglio quelques heures avant. J'espérais sincèrement avoir de ses nouvelles très rapidement...

TWIZZLE © 2016
 

_____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

beta, alpha, omega

avatar
Jake Maniglio
beta, alpha, omega








Voir le profil de l'utilisateur

profileDATE D'INSCRIPTION : 27/12/2016 MESSAGES : 196 + LIEU DE RESIDENCE : Kovalevski Street
+ SITUATION OFFICIELLE : Detéctive
+ SITUATION OFFICIEUSE : Loup-Garou
a little more ?
do you want see more ?
Fiche : terminée
Disponibilités RP : Toujours
RP en cours:

MessageSujet: Re: A hunt for truth [feat Trevor Blackwood] Jeu 23 Fév - 15:56



Hebergeur d'image

Hunt for the Truth
Jake Maniglio & Trevor Blackwood
« Citation au choix »




Quand Trevor revint avec la note, mes yeux manquèrent de sortir de leurs orbites. Jamais je n’aurais cru que la note ici serait si… Salée. Trevor leva les mains devant lui pour se défendre sur un ton un peu amusé.

Trevor - Hé, c'est pas moi qui gère les prix.

Je le lui lançais un regard noir en lui passant l’argent. C’était un regard qui pouvait faire peur, ou éveiller de l’hostilité. Mais là, il serait difficile de le prendre au sérieux, car ce regard sombre fut gâché par le sourire qui l’accompagne. Je ne pouvais m’empêcher de rire juste un peu à cela. Sacré Trevor, même s’il était ou non celui qui gérait les prix, on ne pouvait lui en vouloir. Je laissais l’argent avant de m’en aller.

Trevor - Bon courage Jake.

Levant la main en lui lançant un dernier regard :

Jake – Merci ! Prends soin de toi !

Je ne disais pas cela à la légère. Connaissant rien qu’un peu l’Alpha, j’avais peur que dans un élan d’émotion, il ne se mettait en danger et qu’on retrouverait son corps en morceau dans le caniveau. La ville était peuplée de vampire aussi, de sales bêtes qui rêvent de ne faire qu’une bouchée des loups que nous étions. Et s’il se faisait tuer avant de m’avoir payé, ce serait davantage dommage.

Une fois sortie du bar, je m’éloignais un peu, sortant mon téléphone. J’avais un appel important à passer. Le téléphone ne sonna pas longtemps jusqu’à ce qu’une voix grave me répondît.

Jake – Oui allo ? Ici le détective Jake Maniglio. Je vous appelle à propos du dernier message envoyé… Oui c’est ça. J’attends une confirmation. Il faut que je le rencontre pour… Ecoutez, si vous voulez avoir des infos sur votre enquête, je peux aider, mais avant… Très bien ! Je ne veux que l’interroger… Oui je partagerais les infos… Très bien alors. Merci et bonne nuit.

Une fois cela fait, je raccrochais. Cet appel m’avait un peu énervé car contrairement à ce que l’on peut croire, les différentes autorités, privé ou publique, n’aiment pas beaucoup s’entre aider. Un peu comme des enfants ne voulant partager leur jouet et voir quelqu’un se mêlant de leurs affaires. Il fallait à chaque fois que je rassure que je ne dépendisse pas d’un quelconque groupe de police ou d’agence gouvernemental. Mais bon, normalement tout était bon. Je rentrais donc chez moi, me préparant pour le voyage qui m’attendait.
made by MISS AMAZING.



HRP:
 

_____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé









profile
a little more ?

MessageSujet: Re: A hunt for truth [feat Trevor Blackwood]

Revenir en haut Aller en bas

A hunt for truth [feat Trevor Blackwood]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (F) Chelsea Kingsley Feat. Jaimie Alexander» Salle d'attente - qui porte bien son nom! feat. I. Sara Stinson» — Lily Scénario's --- Sophia Bush» (m) - MICHAEL TREVINO - Love Foerver Maybe ?» (f) - RACHEL BILSON ► the past belongs to it, the future belongs to us



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weird Falls :: RP terminés-